Ouvrir le menu principal
Éphémérides
Chronologie du Québec
1970 1971 1972  1973  1974 1975 1976
Décennies au Québec :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Chronologie dans le monde
1970 1971 1972  1973  1974 1975 1976
Décennies :
1940 1950 1960  1970  1980 1990 2000
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
15 février : fondation de CKRL-FM à Québec. Elle serait la première radio communautaire francophone dans le monde.
1er mai : Jean-Pierre Charbonneau, journaliste du Devoir spécialisé dans les questions du crime organisé, est victime d'un attentat en pleine salle de rédaction. Il est blessé d'une balle à l'avant-bras.
13 octobre : le groupe Pink Floyd présente pour la première fois le spectacle Dark Side of the Moon au Forum de Montréal.

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1973 au Québec.

Sommaire

ÉvénementsModifier

JanvierModifier

FévrierModifier

MarsModifier

AvrilModifier

  • 29 avril : trois super-lignes de l'Hydro-Québec de 735 000 volts s'effondrent sous le verglas, faisant plus de 5 millions de dollars de dommages[10].

MaiModifier

  • 1er mai : Jean-Pierre Charbonneau, journaliste du Devoir spécialisé dans les questions du crime organisé, est victime d'un attentat en pleine salle de rédaction. Il est blessé d'une balle à l'avant-bras[11].
  • 15 mai : les trois chefs syndicaux sortent de prison.

JuinModifier

  • 14 juin : Québec approuve le projet de construction d'un port en eaux profondes destiné aux pétroliers dans le Bas-Saint-Laurent. Le site envisagé est celui de Gros-Cacouna[12].

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

OctobreModifier

  • 8 octobre : lors d'une visite électorale à Saint-Eustache, Robert Bourassa est accueilli par des manifestants protestant contre les expropriations de Sainte-Scholastique.
  • 13 octobre : le groupe Pink Floyd présente pour la première fois le spectacle Dark Side of the Moon au Forum de Montréal
  • 9 octobre : le Parti québécois présente à la presse un Budget de l'An 1, qui serait le premier après une éventuelle déclaration d'indépendance. Les dépenses atteindraient 11.5 milliards de dollars et le surplus serait de 181 millions de dollars. Il y aurait des coupures dans la Défense et les Affaires étrangères et 45 % des crédits seraient consacrés à la politique sociale[16].
  • 29 octobre : le Parti libéral remporte une victoire éclatante aux élections générales, obtenant 54,7 % des voix et faisant élire 102 députés sur une possibilité de 110, obtenant ainsi la plus grande majorité de l'histoire du Québec. Le PQ voit son vote grimper de 23 % à 30,2 % mais ne remporte que 6 comtés et Camille Laurin n'est même pas réélu. René Lévesque n'est pas élu dans son comté de Dorion. Le Ralliement créditiste, avec 10 % du vote, fait élire deux députés, Camil Samson et Fabien Roy. L'Union nationale, avec 4,9 % des votes, est rayée de la carte[17].

NovembreModifier

DécembreModifier

  • 9 décembre : lors d'un nouveau congrès créditiste, Camil Samson et Fabien Roy décident de relancer le parti. Le nom d'Yvon Dupuis n'y est même pas prononcé[19].
  • 21 décembre : la Cour suprême confirme la décision de la Cour d'appel. Les travaux peuvent continuer à la Baie James.
  • 22 décembre : la session est prorogée.

NaissancesModifier

DécèsModifier

Articles connexesModifier

Sources et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Chronologie parlementaire 1973-1974 » (consulté le 5 mai 2009)
  2. « Les Jeux olympiques - Montréal ne doit rien attendre du fédéral », Le Devoir,‎ , p. 1
  3. Louis La Rochelle. En flagrant délit de pouvoir. Boréal. 1982. p. 175
  4. Idem, p. 175
  5. Bilan du Siècle
  6. Bilan du Siècle
  7. En flagrant délit de pouvoir, p. 176
  8. Idem, p. 177
  9. (en) Kamouraska sur l’Internet Movie Database
  10. Gilles Prévost, « Trois super-lignes de l'Hydro s'effondrent sous le verglas: plus de $5 millions de dégâts », Le Devoir,‎ , p. 1
  11. Jean-Pierre Charbonneau. À découvert. Fidès. 2007. p. 13
  12. En flagrant délit de pouvoir, p. 177
  13. a et b À découvert, p. 71
  14. Guy Deshaies, « Rose est coupable, Lemieux récolte 2 ½ ans pour outrages », Le Devoir,‎ , p. 1
  15. Bilan du Siècle
  16. Pierre Duchesne. Jacques Parizeau tome 2. Québec-Amérique. 2002. p. 79
  17. Élection générale québécoise de 1973 (article wikipédien)
  18. Guy Deshaies, « La Cour bloque les travaux à la Baie James », Le Devoir,‎ , p. 1
  19. En flagrant délit de pouvoir, p. 189