Jean-François Fortin (homme politique)

personnalité politique canadienne

Jean-François Fortin
Fonctions
Député de Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia
à la Chambre des communes du Canada

(4 ans, 5 mois et 17 jours)
Élection 2 mai 2011
Prédécesseur Jean-Yves Roy
Successeur circonscription abolie
8e Chef du Bloc québécois (interim)

(3 mois et 19 jours)
Prédécesseur André Bellavance
Successeur Mario Beaulieu
Biographie
Date de naissance (46 ans)
Nationalité Canadienne
Parti politique Forces et Démocratie (depuis 2014)
ex-Bloc québécois (2011-2014)
Diplômé de Université du Québec à Montréal
Université de Lyon
Profession Enseignant

Jean-François Fortin (né le ) est un homme politique québécois. Il a été député de la circonscription de Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia à la Chambre des communes du Canada de 2011 à 2015. Élu pour le Bloc québécois, il en démissionne en 2014 pour fonder Forces et Démocratie, parti qu'il dirige jusqu'à son départ de la vie politique un an plus tard, après avoir échoué à se faire réélire. En 2017 il redevient maire de la municipalité de paroisse de Sainte-Flavie[1]..

BiographieModifier

Jean-François Fortin fait des études en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et possède également un certificat d’étude sur la politique étrangère de l’Union européenne obtenu à l'Université de Lyon (France). Il se spécialise en analyse politique et en relations internationales, matières qu'il enseigne au Cégep de Rimouski de à .

Il fait ses premiers pas en politique en tant que conseiller municipal de la municipalité de Sainte-Flavie, de 2003 à 2006. Il est ensuite maire de la ville jusqu'en 2009.

Lors de l'élection fédérale de 2011 il se présente pour le Bloc québécois dans la circonscription de Haute-Gaspésie—La Mitis—Matane—Matapédia afin de succéder à Jean-Yves Roy, qui ne se représenta pas en raison de problèmes de santé. Il est élu le dans un contexte de défaite majeure pour le Bloc, il est d'ailleurs le seul nouveau député du parti à entrer à la Chambre des communes.

À la suite de la démission de Gilles Duceppe, il annonça sa candidature au poste de chef du Bloc le . En décembre 2011 il sera écarté dès le premier tour par Maria Mourani et Daniel Paillé, ce dernier devenant le nouveau chef du Bloc[2].

En 2014, il soutient son collègue André Bellavance dans la nouvelle course à la chefferie du Bloc mais ce dernier est battu, à la surprise générale, par Mario Beaulieu.

Le il annonce qu'il quitte son parti pour siéger comme indépendant, dénonçant l'« intransigeance » de Mario Beaulieu et la « radicalisation » en cours du parti[3]. Le lendemain les médias révèlent que M. Fortin avait envoyé un mois plus tôt un courriel à quelques personnes (dont, par erreur, la permanence du Bloc) dans lequel il expliquait vouloir fonder un nouveau parti « sans ligne politique » et tourné avant tout vers les régions[4].

Le , en compagnie du député néodémocrate Jean-François Larose, il fonde Forces et Démocratie, un nouveau parti politique québécois sur la scène fédérale[5].

C'est Fortin qui est le chef de ce parti. Lors de l'élection générale du 19 octobre 2015, il se présente comme candidat de ce parti dans la circonscription d'Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia. Il est défait[6]. Quelques mois plus tard il annonce démissionner de la direction de Forces et Démocratie et quitter a vie politique[7].

Résultats électorauxModifier

Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix % des voix
     Allen Cormier Conservateur +05 253, 14,99 %
     Jean-François Fortin Bloc québécois +12 633, 36,05 %
     Nancy Charest Libéral +08 964, 25,58 %
     Joannie Boulet NPD +07 484, 21,36 %
     Louis Drainville Vert +00707, 2,02 %
Total 35 041 100 %


Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     André Savoie Conservateur +02 228, 6,12 %
     Kédina Fleury-Samson Bloc québécois +07 665, 21,07 %
     Rémi Massé Libéral +14 378, 39,52 %
     Joël Charest NPD +07 340, 20,18 %
     Sherri Springle Vert +00365, 1 %
     Éric Normand Rhinocéros +00175, 0,48 %
     (sortant) Jean-François Fortin Forces et Démocratie +04 229, 11,62 %
Total 36 380 100 %

RéférencesModifier

Liens externesModifier