1924 en France

page de catégorie d'un projet Wikimedia
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Années :
1921 1922 1923  1924  1925 1926 1927
Décennies :
1890 1900 1910  1920  1930 1940 1950
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1924 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

 
La Seine à Courbevoie, janvier 1924.
 
Narve Bonna en 1924 à Chamonix.
  • 8 février : Poincaré obtient les pleins pouvoirs pour juguler la crise financière. La crise monétaire est liée aux tensions franco-allemandes après l’occupation de la Ruhr (1923-1924). Poincaré la résout par un emprunt à la banque Morgan (13 mars) et pour consolider le franc, augmente les impôts de 20 % à la veille des élections[8].
  • 23 février : vote à la Chambre des députés de la loi du « double décime » par 312 voix contre 205, instaurant une hausse de la fiscalité[9]. Chaque impôt cédulaire avec l'impôt général sur le revenu est augmenté de 20 % (le taux marginal passe à 72 %).
  • 4 mars - 14 avril : grève des métallurgistes de Saint-Étienne organisée par la CGTU (Ben Kaddour Marouf) ; partie de la fonderie Leflaive, elle s'étend jusqu'à devenir générale le 17 mars pour ne s'achever que le 14 avril[10].
 
Raymond Poincaré en couverture du Time du .
  • 13 mars : la banque Morgan de New York accorde au gouvernement un prêt 100 millions de dollars pour trois mois renouvelables à 6,5 %[8].
  • 22 mars : après plusieurs péripéties, et devant l'aggravation de la situation financière (chute de la valeur du franc), le Sénat se résout à voter la loi budgétaire du gouvernement[11].
    • majoration fiscale de 7 milliards de francs (double décime, hausse de 20 % de tous les impôts[12]).
    • un milliard d'économies sur les dépenses de l’État[13].
    • suppression du monopole du marché des allumettes[14].
    • création d'une caisse des pensions de guerre, alimentée par la nouvelle taxe sur le chiffre d'affaires qui passe à 3 %[15].
    • accroissement des mesures de lutte contre la fraude fiscale et de contrôle des revenus mobilier.
  • 24 mars : la Ligue des Patriotes annonce la création des Jeunesses patriotes, organisation nationaliste dirigée par Pierre Taittinger[16].
  • 26 mars : le gouvernement, mis en minorité par 271 voix contre 264 lors d'une discussion sur la loi sur les pensions, démissionne. Poincaré forme un nouveau gouvernement le 29 mars[17].
  • 28 mars : création de la CFP, « Compagnie Française des Pétroles » (future « Total »)[18].
  • 29 mars-1er juin : troisième gouvernement Poincaré[19].
 
Réclame pour les radio-concerts Radiola. L'Illustration, n° 4237, 17 mai 1924.
 
Le président de la République Alexandre Millerand au bras de la reine Marie de Roumanie (au premier plan) et le roi Ferdinand Ier de Roumanie avec Jeanne Millerand (derrière), sur le tarmac de l’aéroport du Bourget, le 19 avril 1924.
 
13 juin : Gaston Doumergue, président de la République
  • 17 juin : Édouard Herriot présente son programme aux députés ; respect de la loi des huit heures et des droits syndicaux, mise en place des assurances sociales et mesure en faveur de l'accès à l'enseignement secondaire, renforcement de la laïcité. Le Cartel tente vainement d’appliquer les lois laïques à l’Alsace-Lorraine et de faire respecter les lois sur les congrégations[29].
 
Tansfert des cendres de Jean Jaurès.

Naissances en 1924Modifier

Décès en 1924Modifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Emmanuel Le Roy Ladurie, Histoire humaine et comparée du climat, vol. 3, Fayard, (ISBN 9782213646046, présentation en ligne)
  2. a et b Étienne Weill-Raynal, Les réparations allemandes et la France, vol. 2, Paris, Nouvelles Éditions Latines, (présentation en ligne), p. 524-527
  3. Michel Pigenet, Danielle Tartakowsky, Histoire des mouvements sociaux en France : De 1814 à nos jours, La Découverte, (ISBN 9782707185686, présentation en ligne)
  4. Nicole Racine, Louis Bodin, Le parti communiste français pendant l'entre-deux-guerres, Presses de Sciences Po (ISBN 9782724684858, présentation en ligne)
  5. François Paulhac, Les accords de Munich et les origines de la guerre de 1939, Vrin, (ISBN 9782711642625, présentation en ligne)
  6. Jeux Olympiques, Encyclopaedia Universalis, (ISBN 9782341003926, présentation en ligne)
  7. G. Arnaud, La conquête automobile du Sahara, vol. 36, Annales de Géographie, (présentation en ligne), p. 174
  8. a b et c Jean-Jacques Becker, Serge Berstein, Victoire et Frustrations (1914-1929), Points (ISBN 9782757839492, présentation en ligne)
  9. Stephen Douglas Carls, Louis Loucheur, 1872-1931 : ingénieur, homme d'état, modernisateur de la France, Presses Univ. Septentrion, (ISBN 9782859396077, présentation en ligne)
  10. Frank Georgi, Soufflons nous-mêmes notre forge : une histoire de la Fédération de la métallurgie CFTC CFDT, 1920-1974, Éditions de l'Atelier, (ISBN 9782708229396, présentation en ligne)
  11. Kenneth Mouré, « Poincaré avait-il besoin de connaissances économiques pour sauver le franc ? », Histoire@Politique, vol. 1, no 16,‎ , p. 55-70 (présentation en ligne)
  12. André Neurrisse, 2000 ans d'impôts, Sides (ISBN 9782402103008, présentation en ligne)
  13. Revue de science et de législation financières, vol. 22, Libraire Générale de Droit et de Jurisprudence, (présentation en ligne)
  14. Jean-Noël Jeanneney, Concordances des temps. Chroniques sur l'actualité du passé, Le Seuil (ISBN 9782021305883, présentation en ligne)
  15. Journal officiel de la République franc̜aise, vol. 2, (présentation en ligne)
  16. Ariane Chebel d'Appollonia, L'extrême-droite en France : De Maurras à Le Pen, vol. 1, Éditions Complexe, (ISBN 9782870277645, présentation en ligne)
  17. Nicolas Beaupré, Les grandes guerres (1914-1945), Belin (ISBN 9782701189215, présentation en ligne)
  18. Maurice Vaïsse, Documents diplomatiques français 1697, vol. 1, Peter Lang, (ISBN 9789052013930, présentation en ligne)
  19. a b et c Dominique Borne, Hubert Néant, La politique en France - XIXe - XXe siècles, Hachette Éducation, (ISBN 9782013201100, présentation en ligne)
  20. Olivier Barrot, Entre deux guerres : la création française entre 1919 et 1939, François Bourin (ISBN 9782402127462, présentation en ligne)
  21. a b et c Olivier Barrot, op. cit, p. 426.
  22. a et b Edmond Petit, Histoire de l'aviation. Que sais-je?, Numéro 172, Presses universitaires de France, (présentation en ligne)
  23. Béatrice Houchard, Le tour de France et la France du tour, Calmann-Lévy, (ISBN 9782702166673, présentation en ligne)
  24. Janine Ponty, Polonais méconnus : Histoire des travailleurs immigrés en France dans l'entre-deux-guerres, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859445362, présentation en ligne)
  25. Boris Monin, « Le voyage du rās Tafari en Europe (1924) : entre espoirs d’indépendance et réalités coloniales », Annales d'Éthiopie, vol. 28,‎ , p. 69-116 (présentation en ligne)
  26. Bakari Kamian, Des tranchées de Verdun à l'église Saint-Bernard : 80 000 combattants maliens au secours de la France, 1914-18 et 1939-45, Karthala, (ISBN 9782845861381, présentation en ligne)
  27. Coline Bery, Adrienne Bolland ou les ailes de la liberté, Le Passeur, (ISBN 9782368904664, présentation en ligne)
  28. Philippe Valode, L'histoire de France en 2 000 dates, Acropole, (ISBN 9782735703616, présentation en ligne).
  29. a et b Pierre Milza, Odile Gaultier-Voituriez, Carole Giry-Gautier, Sources de la France du XXe siècle: De 1918 à nos jours, Larousse (ISBN 9782035921017, présentation en ligne)
  30. Étienne Weill-Raynal, op. cit, p. 66.
  31. Dominique Borne, Jacques Scheibling, Hervé Vieillard-Baron, Banlieues et périphéries, Hachette Éducation, (ISBN 9782011818287, présentation en ligne)
  32. Jean-Paul Brunet, Jacques Doriot, Balland (ISBN 9782402135160, présentation en ligne)
  33. Nicole Racine, Louis Bodin, Le parti communiste français pendant l'entre-deux-guerres, Presses de Sciences Po (ISBN 9782724684858, présentation en ligne)
  34. Claude Liauzu, Histoire de l'anticolonialisme en France : Du XVIe siècle à nos jours, Armand Colin, (ISBN 9782200256845, présentation en ligne)
  35. René Mouriaux, L'année sociale, Éditions de l'Atelier (ISBN 9782708234215, présentation en ligne)
  36. « Tempête du 07 au 8 octobre 1924 », sur http://tempetes.meteo.fr
  37. Guy Jacques, Les Saharas cachés : Une méharée imaginaire, Société des Écrivains, (ISBN 9782342032345, présentation en ligne)
  38. Frédéric Dessberg, Enjeux internationaux. Le triangle impossible, vol. 2, Peter Lang, (ISBN 9789052014661, présentation en ligne), p. 32, 58, 289
  39. Danielle Tartakowsky, Les manifestations de rue en France, 1918-1968, Publications de la Sorbonne, (ISBN 9782859443078, présentation en ligne)
  40. Avner Ben-Amos, « La « panthéonisation » de Jean Jaurès », Terrain, no 15,‎ (présentation en ligne)
  41. Gilles Vergnon, L'antifascisme en France : De Mussolini à Le Pen, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753566996, présentation en ligne)