Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1912 1913 1914  1915  1916 1917 1918
Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1915 du calendrier grégorien.

ÉconomieModifier

  • 2 juillet : lancement de la « Campagne de l'or » - fin de la circulation des pièces d'or[1].
  • Le cours forcé des billets, qui signifie la dévaluation de fait du franc, provoque une forte inflation, qui se monte à 20 %.
  • PIB à 295 milliards de francs.
  • La Première Guerre mondiale induit une forte hausse des dépenses militaires, creusement du déficit (10 % du PIB, 29,5 milliards de francs).
  • Émission d'un emprunt national à 5 % pour financer la guerre.

ÉvénementsModifier

  • 16 mars : fin de la bataille de Champagne. Échec de la tentative de percée française en Champagne (février-mars).
  • 18 mars : tentative de passage en force des Dardanelles. Le cuirassé Bouvet coule en deux minutes avec la perte de plus de 600 marins après avoir touché une mine. Les cuirassés Suffren et Gaulois sont aussi endommagés par des mines.
  • 21 mars : un Zeppelin bombarde Paris.
  • 1er juillet : Gabrielle Chanel ouvre une maison de couture à Biarritz.
  • 18 juillet : premières permissions de six jours accordée par roulement à tous les combattants français.
  • Décret sur le rationnement de certains produits comme l'or et les machines-outils.
  • 26 août : la Chambre vote une nouvelle hausse des crédits militaires.
  • 25 septembre : seconde bataille de Champagne, l'une des trois grandes offensives franco-britanniques lancées simultanément sur le front occidental. Jour le plus meurtrier de l’histoire de France (22 591 morts environ)[3]. Le 29 l'attaque générale est arrêtée, elle laissera 138 576 hommes hors de combat, c'est un échec. Le 6 octobre les combats reprendront pour dix jours afin de rectifier les « aspérités » du front, surtout vers Tahure.
  • Novembre : création d’un Service d’utilisation des produits coloniaux pour la Défense nationale.
  • 17 novembre : premier saut militaire en parachute par Constant Duclos.
  • 25 novembre : lancement du premier grand emprunt de la guerre sous le nom d'Emprunt de la victoire avec plus de 2 milliards de francs souscrits (rente à 5 %).
  • 2 décembre : le général Joffre est nommé par décret commandant en chef de toutes les armées françaises en Europe.
  • Décembre : tensions entre le gouvernement et l’état-major.


  • Disparition de La Gazette, le premier hebdomadaire français (fondé en 1631).
  • Obligations et emprunts de la Défense nationale.
  • Le ministère investit les locaux du pavillon de Flore, au bénéfice des services des émissions de la Défense nationale et de la loterie nationale.
  • Le financement des opérations militaires entraîne la création d'un service distinct au sein de la direction de la dette inscrite, chargé des émissions de la défense nationale.

CultureModifier

LittératureModifier

Article connexe : 1915 en littérature.

CinémaModifier

Films français sortis en 1915Modifier

  • x

Autres films sortis en France en 1915Modifier

  • x

Naissances en 1915Modifier

Décès en 1915Modifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier