Équipe du Canada féminine de soccer

équipe féminine représentant le Canada en football
Équipe du Canada
Écusson de l' Équipe du Canada
Généralités
Confédération CONCACAF
Couleurs Rouge, noir et blanc
Classement FIFA en augmentation 6e (20 août 2021)[1]
Personnalités
Sélectionneur Beverly Priestman
Capitaine Christine Sinclair
Plus sélectionnée Christine Sinclair (304)
Meilleur buteuse Christine Sinclair (187)
Rencontres officielles historiques
Premier match États-Unis 2 - 0 Canada
()
Plus large victoire Canada 21 - 0 Porto Rico
()
Plus large défaite États-Unis 9 - 1 Canada
()
États-Unis 9 - 1 Canada
()
Norvège 9 - 1 Canada
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 7
4e en 2003
Championnat féminin de la CONCACAF Phases finales : 9
Médaille d'or, Amérique du NordMédaille d'or, Amérique du Nord Vainqueur en 1998 et 2010
Jeux olympiques Médaille d'or, Jeux olympiques Vainqueur en 2021

Maillots

Kit left arm can21hw.png
Kit body can21hw.png
Kit right arm can21hw.png
Kit shorts nikefootballwhitelogo.png
Kit socks nikefootballwhitelogo.png
Domicile
Kit left arm can21aw.png
Kit body can21aw.png
Kit right arm can21aw.png
Kit shorts nikefootballredlogo.png
Kit socks nikefootballredlogo.png
Extérieur

L'équipe du Canada féminine de soccer (football) est l'équipe nationale qui représente le Canada dans les compétitions féminines majeures de football : la Coupe du monde féminine de football, les Jeux olympiques d'été, le Championnat féminin de la CONCACAF, l'Algarve Cup et le tournoi de Chypre. La sélection féminine canadienne est sous l'égide de l'Association canadienne de soccer.

Le Canada est considéré comme l'une des nations fortes du soccer féminin. Sa meilleure performance en coupe du monde fut une quatrième place lors de l'édition 2003. Aux Jeux olympiques d'été, elle remporte la médaille d'or en 2021, après avoir été médaillée de bronze lors des deux précédentes éditions. De plus le Canada a remporté le Championnat féminin de la CONCACAF en 1998 et en 2010.

Les Canadiennes évoluent en maillot rouge, short rouge et chaussettes rouges.

HistoireModifier

1986-1993 : Débuts de l'équipe du Canada sur la zone CONCACAFModifier

Le Canada dispute son premier match officiel le contre les États-Unis, défaite 1-0. Il prend part à sa première compétition lors du Championnat féminin de la CONCACAF 1991, après trois victoires en phase de poules (6-0 contre le Costa Rica, 9-0 contre la Jamaïque et 2-0 contre Haïti) il se qualifie pour les demi-finales. Opposé à Trinité-et-Tobago, le Canada gagne 6-0 mais perd en finale 5-0 contre les États-Unis. Ce résultat ne permet donc pas au Canada de se qualifier pour la première édition de la coupe du monde 1991 qui a lieu en Chine la même année[2]. En 1993, les Canadiennes disputent leur second Championnat féminin de la CONCACAF, elles battent en match d'ouverture Trinité-et-Tobago 4-0 mais sont tenues en échec par la Nouvelle-Zélande[3] 0-0 et battues par les États-Unis 1-0. Les Canadiennes terminent troisièmes de l'édition (devancées à la différence de buts par la Nouvelle-Zélande)[4].

1995-1996 : Première participation à la Coupe du monde en 1995Modifier

Lors du Championnat féminin de la CONCACAF 1994, le Canada bat la Jamaïque (7-0), le Mexique (6-0) et Trinité-et-Tobago (5-0), mais une défaite lors de l'ultime match contre les États-Unis (0-6) le prive du trophée. Cependant ce résultat lui permet de se qualifier pour la coupe du monde 1995[5],[6]. Lors de la coupe du monde, le Canada perd d'entrée contre l'Angleterre (2-3) puis est tenu en échec par le Nigeria (3-3) avant de perdre de nouveau contre les futurs champions du monde la Norvège (0-7). Le Canada termine ainsi troisième de sa poule, devançant le Nigeria à la différence de buts[7]. Cette élimination au premier tour ne lui permet pas de participer aux Jeux olympiques d'été de 1996.

1998-2000 : Premier trophée remporté par le CanadaModifier

Lors du Championnat féminin de la CONCACAF 1998, le Canada a la possibilité de s'emparer du trophée notamment en raison de l'absence des États-Unis[8]. Après trois victoires faciles en phase de groupe (21-0 contre Porto-Rico, 14-0 contre la Martinique et 4-0 contre le Guatemala), elles écartent le Costa Rica (2-0) en demi-finale et battent le Mexique en finale sur le score de 1-0. Le Canada remporte son premier trophée international et se qualifie pour la coupe du monde 1999[9]. Lors de cette coupe du monde, le Canada tient en échec le Japon (1-1) mais perd contre la Norvège (1-7) puis la Russie (1-4). Les Canadiennes sont éliminées et terminent donc de nouveau troisièmes de la poule, devançant le Japon à la différence de buts[10]. Ce résultat ne permet donc pas au Canada de se qualifier pour les Jeux olympiques d'été de 2000. Lors de la Gold Cup 2000, édition qui invite deux nations phares du football féminin (la Chine et le Brésil), le Canada se qualifie pour les demi-finales après avoir terminé deuxième de son groupe derrière la Chine (victoires 4-3 contre le Mexique et 12-0 contre le Guatemala et défaite 2-3 contre la Chine). En demi-finale, les Canadiennes sont battues par les États-Unis 4-1 et terminent quatrièmes de la compétition après une nouvelle défaite 1-2 contre la Chine dans le match de classement pour la troisième place[11].

2001-2004 : Le Canada, quatrième de la Coupe du monde 2003Modifier

En 2002, le Canada participe à la Gold Cup 2002, il remporte ses trois matchs de poule contre Haïti (11-1), la Jamaïque (9-0) et le Costa Rica (3-0) et bat le Mexique en demi-finale 2-0. Mais les Canadiennes sont de nouveau privées de trophée après leur défaite en finale contre les États-Unis qui s'imposent 2-1 après prolongations grâce à un but de Mia Hamm. Ce résultat de finaliste permet au Canada de se qualifier pour la coupe du monde 2003[12]. Lors de cette coupe du monde organisée aux États-Unis, les Canadiennes perdent d'entrée contre l'Allemagne (1-4), mais se reprennent et s'imposent 3-0 contre l'Argentine et 3-1 contre le Japon. Les Canadiennes obtiennent ainsi leur première qualification pour les quarts de finale. En quart-de-finale, elles créent la surprise en battant 1-0 la Chine (finaliste de l'édition 1999) et se qualifient pour les demi-finales. En demi-finale en revanche elles se font éliminer par la Suède 2-1 et terminent quatrièmes de la compétition après une nouvelle défaite contre les États-Unis en match de classement pour la troisième place (1-3). Il s'agit de leur meilleure performance historique en coupe du monde[13]. En 2004, le Canada prend part aux éliminatoires pour les Jeux olympiques d'été de 2004: après avoir écarté le Costa Rica (2-1), le Panama (6-0) et la Jamaïque (6-0), les Canadiennes se font surprendre par le Mexique en demi-finale en perdant 1-2 et terminent troisièmes en battant le Costa Rica 4-0 en match de classement. Ce résultat ne permet donc pas au Canada de se qualifier pour les Jeux olympiques[14].

2005-2007 : Désillusion au premier tour de la Coupe du monde 2007Modifier

En 2006, le Canada participe à la Gold Cup 2006 qui détermine les qualifiés pour la coupe du monde 2007 qui a lieu en Chine. Les Canadiennes font leur entrée dans les demi-finales, elles battent la Jamaïque 4-0 mais perdent en finale contre les États-Unis 2-1 après prolongations. Cependant ce résultat permet au Canada de se qualifier pour la coupe du monde[15]. Lors cette édition de la coupe du monde en 2007, le Canada perd d'entrée contre la Norvège (1-2) mais se reprend au match suivant en battant 4-0 le Ghana[16]. Au troisième match, le Canada est opposé à l'Australie où une victoire est impérative pour se qualifier: le Canada mène 1-0 dès la première minute de jeu jusqu'à la 53e minute quand l'Australie parvient à égaliser. En fin de match le Canada grâce à un but de Christine Sinclair mène de nouveau à la 85e et se retrouve donc de nouveau qualifié pour les quarts de finale, mais un but de Cheryl Salisbury dans les arrêts de jeu met fin aux espoirs de qualification du Canada à la 92e. L'Australie égalise 2-2 dans ce match crucial. Finalement au classement, l'Australie se qualifie avec un seul point d'avance sur les Canadiennes[17].

2008 : Première participation aux Jeux olympiquesModifier

Le tournoi de qualification pour les Jeux olympiques de 2008 réserve quelques surprises. Dans la phase de poule, le Canada l'emporte 6-0 face à l'équipe de Trinité-et-Tobago et bat ensuite le Costa Rica 1-0. En demi-finale, les Canadiennes gagnent 1-0 contre le Mexique. Les Canadiennes se retrouvent en finale contre les Américaines. Après 90 minutes de jeu réglementaire et le temps additionnel le score est de 1-1. Les États-Unis l'emportent aux tirs au but (6 à 5). Malgré cette défaite en finale, les Canadiennes se qualifient pour la première fois pour les Jeux olympiques.

Aux Jeux Olympiques de 2008, le Canada bat 2-1 l'Argentine, puis les Canadiennes obtiennent un match nul 1-1 contre la Chine devant 52 000 supporteurs. Dans le troisième match, les Suédoises battent le Canada 2-1 grâce à un but de Lotta Schelin. La Suède termine leader du groupe E et le Canada deuxième. Le Canada affronte les États-Unis en quarts de finale. Après un match très disputé, le score est de 1-1 après 90 minutes de jeu réglementaire. En temps supplémentaire, les Américaines entrent en collision avec une solide performance de la gardienne de but canadienne Karina LeBlanc, qui a remplacé Erin McLeod blessée (fracture du fémur) lors du premier but des États-Unis. L'attaquante américaine Natasha Kai marque le but de la victoire à la 100e minute. Cette victoire ouvre la porte des demi-finales pour les États-Unis et élimine les Canadiennes.

2011 : Désastre à la Coupe du mondeModifier

Remportant tour à tour le Championnat féminin de la CONCACAF [18] et les tournois de Chypre et de Rio, la Coupe du monde 2011 laisse espérer un podium pour le Canada. Or c'est un désastre: trois défaites en trois matchs de phase de poule (Allemagne 2 -1 Canada[19], France 4-0 Canada[20], Nigéria 1-0 Canada[21]), sept buts accordés contre un seul marqué (par une Christine Sinclair victime d'une fracture du nez[22]). Pour la première fois de son histoire, l'équipe nationale féminine du Canada quitte une Coupe du monde sans avoir récolté le moindre point. La déception est immense chez les supporteurs canadiens[23],[24] et la sélectionneuse Carolina Morace annonce sa démission peu de temps après le mondial[25].

Depuis 2012 : Médailles aux Jeux olympiques, Coupes du monde plus difficilesModifier

Londres 2012Modifier

En se déroulent les qualifications pré-olympiques de la Concacaf[26] où le Canada remporte tous ses matchs dont une victoire de 3-1 contre le Mexique en demi-finale devant 22,954 de ses partisans au BC Place de Vancouver[27]. Cette victoire lui permet d'obtenir son ticket pour les Jeux olympiques de Londres[28] et d'affronter en finale les États-Unis. Néanmoins, la finale se termine par une nette victoire 4-0 des Américaines[29]

Par la suite, le Canada joue plusieurs matchs amicaux dont une victoire de 2-1 sur le Brésil puis une défaite de 1-3 contre la Suède. Début mars, le Canada atteint la deuxième place au Tournoi de Chypre, la France remportant la finale 2-0[30]. En avril, l'équipe du Canada commence son entraînement à Vancouver afin de se préparer pour les Jeux olympiques[31]. Dans le cadre de sa préparation pour Londres 2012, elle affronte la Chine, le , qu'elle bat 1-0[32] et a ensuite rendez-vous avec les États-Unis le pour disputer un match amical.

Le Canada termine parmi les 2 meilleurs 3e de groupe avec 4 points, derrière la Suède et le Japon. Opposé en quart de finale à la Grande-Bretagne, pays hôte de la compétition et qui avait réussi un sans-faute au premier tour, le Canada créé la surprise et l'emporte 2-0. Le Canada est battu en demi-finale par les États-Unis, doubles tenantes du titre et futures vainqueures du tournoi, au cours d'un match complètement fou (3-4 après prolongations, après un score de 3-3 à la fin du temps réglementaire). Christine Sinclair a inscrit un triplé au cours de cette rencontre et a permis à son équipe de mener au score à trois reprises, mais les Américaines ont à chaque fois recollé au score avant de l'emporter sur un but d'Alex Morgan à la dernière minute des prolongations. Le Canada obtient la médaille de bronze en battant la France (1-0, but de Diana Matheson à la 90e minute) lors de la finale pour la 3e place. Christine Sinclair termine meilleure buteuse de la compétition avec 6 réalisations inscrites.

Coupe du monde 2015 à domicile en demi-teinteModifier

La Coupe du monde 2015 organisée au Canada, où la sélection est attendue au tournant après la campagne olympique de 2012 réussie, s'avère plus délicate qu'escompté pour le pays hôte qui termine en tête de son groupe lors du premier tour sans convaincre. Les Canadiennes n'ont en effet remporté qu'un seul match, en ouverture contre la Chine (1-0) sur un penalty transformé par Christine Sinclair dans les arrêts de jeu de la partie (92e minute), avant d'être accroché par la Nouvelle-Zélande (0-0) et les Pays-Bas (1-1). Opposé en 1/8e de finale à la Suisse qui dispute sa première phase finale de Coupe du monde, le Canada s'impose sur la plus petite des marges (1-0, but de Josée Bélanger à la 52e minute), avant de s'incliner en quarts de finale face à l'Angleterre (1-2).

Rio de Janeiro 2016Modifier

Les Jeux olympiques de Rio 2016 sont en revanche une réussite pour le Canada, qui termine en tête de sa poule lors du premier tour avec 3 victoires en autant de rencontres disputées, dont un succès 2-1 contre l'Allemagne, futur vainqueur de la compétition. Le Canada écarte ensuite la France en quart de finale (1-0, but de Sophie Schmidt à la 56e minute), mais ne peut rééditer son exploit du premier tour en demi-finale contre l'Allemagne (défaite 0-2). Les Canadiennes réalisent la même performance qu'il y a 4 ans et s'adjugent la médaille de bronze en s'imposant lors du match pour la 3e place face au Brésil, pays hôte de l'épreuve (2-1).

Coupe du monde de football 2019Modifier

La Coupe du monde 2019 voit le Canada connaître une élimination assez rapide. Si le premier tour se déroule sans accroc majeur, les Canadiennes laissent échapper la première place de leur groupe aux Pays-Bas, futures finalistes de la compétition, contre lesquelles elles s'inclinent (1-2) lors du match pour la première place de groupe. 2e du groupe avec 6 points grâce à un bilan de deux victoires et d'une défaite, le Canada retrouve en 1/8e de finale la Suède, de son côté 2e du groupe F avec un bilan comptable identique. Ce duel d'outsider est remporté par les Scandinaves sur la plus petite des marges (0-1, but de Stina Blackstenius à la 55e minute) ; tandis que les Canadiennes, qui ont obtenu un penalty, après utilisation de la vidéo, à la suite d'une main d'Asllani dans sa surface, verront Janine Beckie se heurter à un arrêt de la gardienne suédoise Hedvig Lindahl et rater l'égalisation[33].

Médaille d'or pour sa première finale à Tokyo 2020Modifier

Le Canada réalise ensuite une campagne olympique 2021 historique, qui les voit atteindre la finale pour la première fois de leur histoire après une double médaille de bronze lors des deux précédentes éditions. Le Canada termine d'abord 2e de son groupe lors du premier tour avec 5 points, derrière la Grande-Bretagne qui compte deux unités de plus, avec un bilan d'une victoire (2-1 contre le Chili) et deux matchs nuls (1-1 en ouverture contre le Japon et sur le même score contre la Grande-Bretagne). Le Canada écarte ensuite le Brésil en quarts de finale aux tirs au but (0-0, 4 t.a.b. à 3) au terme d'une rencontre fermée et longtemps indécise. Le Canada créé la sensation en demi-finale contre les États-Unis, doubles championnes du monde en titre, qu'elles dominent sur le score de 1-0 grâce à un penalty converti par Jessie Fleming à la 74e minute après validation par la VAR, après avoir subi les assauts offensifs américains tout au long de la partie et avoir fait preuve d'une grande solidité défensive, mettant fin à une disette de 20 ans sans battre leurs voisines nord-américaines[34]. Le Canada affronte en finale la Suède, un adversaire qui a jusqu'à présent remporté toutes ses rencontres dont une face aux États-Unis (3-0) au premier tour, et l'emporte aux tirs au but (1-1, 3 t.a.b à 2), glanant son premier titre international[35].

Parcours dans les compétitions internationalesModifier

Le soccer (football) féminin au niveau des sélections nationales en Amérique du Nord est organisé autour de trois grandes compétitions internationales : la Coupe du monde mise en place en 1991 par la FIFA qui réunit les meilleures nations mondiales et où tous les continents ont leur(s) représentant(s), les Jeux olympiques mis en place en 1996 par le CIO qui autorise une compétition de football féminin (sans restriction d'âge[36] contrairement aux hommes[37]) où tout comme la Coupe du monde chaque continent dispose d'un représentant ou plus, enfin le Championnat féminin de la CONCACAF qui est un tournoi continental où seules les sélections nord-américaines et latines sont réunies[38]. Il existe d'autres tournois comme l'Algarve Cup les Jeux panaméricains et le Tournoi de Chypre, mais qui revêtent une importance moindre par rapport aux trois autres compétitions et sont disputés en général dans le cadre d'une préparation à un mondial[39].

Parcours en Coupe du mondeModifier

Performances du Canada en Coupe du monde.
Édition Performance J V N D BP BC
  1991 Non qualifié - - - - - -
  1995 1er tour 3 0 1 2 5 13
  1999 1er tour 3 0 1 2 3 12
  2003 4e 6 3 0 3 10 11
  2007 1er tour 3 1 1 1 7 4
  2011 1er tour 3 0 0 3 1 7
  2015 Quart-de-finale 5 2 2 1 4 3
  2019 Huitième-de-finale 4 2 0 2 4 3
   2023 À venir - - - - - -
Total 7/8 27 8 5 14 34 53


Le tableau ci-contre récapitule les performances des Canadiennes en coupe du monde. Leur meilleure performance est réalisée à l'occasion de la coupe du monde 2003 où elles finissent à la quatrième place.

Les Canadiennes prennent part à 7 des 8 éditions de la coupe du monde. Elles franchissent le premier tour à 3 reprises, avec comme meilleur résultat une 4e place en 2003. Vainqueur de la Chine en quart-de-finale (1-0), elles s'inclinent en demi-finale contre la Suède (1-2) et perdent leur match de classement pour la troisième place contre les États-Unis (1-3) pour finalement terminer quatrièmes.

Parcours aux Jeux olympiques d'étéModifier

Performances du Canada aux Jeux olympiques.
Édition Performance J V N D BP BC
  1996 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
  2000 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
  2004 Non qualifié 0 0 0 0 0 0
  2008 Quart-de-finale 4 1 1 2 5 6
  2012 3e 6 3 1 2 12 8
  2016 3e 6 5 0 1 10 5
 

2020

Vainqueur 6 2 4 0 6 4
 

2024

À venir - - - - - -
Total 4/7 22 12 5 5 33 23

Le tableau ci-contre récapitule les performances des Canadiennes aux Jeux olympiques d'été.

À trois reprises, le Canada a la possibilité de se qualifier pour les Jeux olympiques, mais est devancé en 1996 et 2000 par les Américaines. En 2004 alors que la CONCACAF dispose de deux places, les Canadiennes sont battues par le Mexique dans le tournoi qualificatif. En 2008, deux places sont de nouveau mises en jeu, le Canada décroche enfin sa première qualification en s'imposant 1-0 en demi-finale contre le Mexique même si les Canadiennes s'inclinent en finale contre les États-Unis aux tirs au but.

En phase finale, le Canada bat l'Argentine (2-1), tient en échec la Chine, pays hôte, (1-1) avant d'être défait par la Suède (1-2). Les Canadiennes se qualifient toutefois pour les quarts-de-finale en raison de leur meilleure place de troisième mais les États-Unis affirment leur prépondérance (2-1).

Lors des Jeux Olympiques de 2012 à Londres, l'équipe canadienne remporte une victoire contre l'Afrique du Sud, un nul contre la Suède et une défaite contre le Japon. Le Canada se hisse alors pour les quarts de finale, où elle vainc la Grande-Bretagne (2-0). Finalement, les Canadiennes rencontrent leurs voisines Américaines en demi-finale, où elles perdent en prolongations (3-4), malgré un triplé de sa meilleure buteuse, Christine Sinclair. Pour finir, les Canadiennes battent la France (1-0) et décrochent la médaille de bronze. Pour le Canada, il s'agit de la première médaille olympique obtenue dans un sport traditionnel aux Jeux olympiques d'été depuis 1936.

Bis repetita quatre ans plus tard aux Jeux de Rio de Janeiro 2016 où le Canada s'octroie à nouveau la médaille de bronze aux dépens de l'hôte brésilien (2-1).

Aux Jeux de Tokyo 2020, le Canada réalise sa meilleure performance en atteignant la finale de la compétition après avoir éliminé en demi-finale les États-Unis. Les Canadiennes, opposées en finale à la Suède, décrochent leur premier titre olympique aux tirs au but (1-1, 3 t.a.b à 2)[35].

Parcours en Championnat féminin de la CONCACAFModifier

Performances du Canada en Championnat féminin de la CONCACAF
Édition Performance J V N D BP BC
  1991 Finaliste 5 4 0 1 23 5
  1993 3e 3 1 1 1 4 1
  1994 Finaliste 4 3 0 1 18 6
  1998 Vainqueur 5 5 0 0 42 0
  2000 4e 5 2 0 3 20 12
   2002 Finaliste 5 4 0 1 26 3
  2006 Finaliste 2 1 0 1 5 2
  2010 Vainqueur 5 5 0 0 17 0
 

2014

Non participant - - - - - -
  2018 Finaliste 5 4 0 1 24 3
Total 9/10 39 29 1 9 179 32

Le tableau ci-contre récapitule les performances du Canada en Championnat féminin de la CONCACAF. Les Canadiennes remportent le trophée à deux reprises, lors des éditions 1998 et 2010.

Le , à Cancún, au Mexique, le Canada défait le Mexique devant ses partisans pour gagner le Championnat féminin de la CONCACAF. L'attaquante canadienne Christine Sinclair inscrit son sixième but du tournoi à la 54e minute et mène le Canada à une victoire 1-0. Ce tournoi est impressionnant pour l'équipe canadienne qui termine invaincue avec une fiche de 5-0-0, récoltant 17 buts tout en ne concédant aucun but aux équipes adversaires. Les canadiennes obtiennent ainsi leur place à la Coupe du monde féminine de la FIFA, Allemagne 2011.

Autres compétitionsModifier

Le Canada a pris part à d'autres compétitions ayant une importance moindre par rapport aux trois précédentes tels que l'Algarve Cup en 2000 (5e)[40], en 2001 (4e)[41], en 2002 (8e)[42] et en 2003 (7e)[43], les Jeux panaméricains en 1999 (2e)[44], en 2003 (2e)[45], 2007 (3e)[46] et 2011 (1re), et le tournoi de Chypre en 2009 (2e), en 2010 (1re), en 2011 (1re), en 2012 (2e) et en 2013 (2e).

Personnalités emblématiquesModifier

JoueusesModifier

Joueuses les plus capéesModifier

Rang Joueuse Nbre de sélections Années
1 Christine Sinclair 296 2000–
2 Diana Matheson 206 2003–
3 Sophie Schmidt 201 2005–
4 Rhian Wilkinson 181 2003–2017
5 Desiree Scott 157 2010-
6 Andrea Neil 132 1991–2007
Brittany Baxter 132 2002-2014
8 Charmaine Hooper 129 1986-2006
9 Melissa Tancredi 125 2014-2017
10 Erin McLeod 118 2002-

Meilleures buteusesModifier

Rang Joueuse Buts marqués Nbre de sélections Années
1 Christine Sinclair 186 296 2000–
2 Charmaine Hooper 71 129 1986–2004
3 Silvana Burtini 38 77 1987–2003
4 Kara Lang 34 92 2002–2010
5 Janine Beckie 31 72 2015-
6 Melissa Tancredi 27 124 2004-2017
7 Andrea Neil 24 132 1991-2007
8 Adriana Leon 19 68 2015-
Sophie Schmidt 19 201 2005-
Diana Matheson 19 206 2003-

SélectionneursModifier

Nationalité Nom Période
  Neil Turnbull 1986 - 1991
  Sylvie Béliveau 1993 - 1995
  Neil Turnbull 1996 - 1999
  Even Pellerud 2000 - 2008
  Ian Bridge 2 matchs en 2007
  Carolina Morace 2009 - 2011
  John Herdman 2011 - jan. 2018
  Kenneth Heiner-Møller jan. 2018 -
  Beverly Priestman oct. 2020 -

Effectif actuelModifier

Liste des 26 joueuses sélectionnées pour participer aux matchs amicaux du 9 et contre la   Pays de Galles et le   Angleterre[47].

Effectif et encadrement de l'équipe du Canada féminine au 1er avril 2021
Joueuses     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Labbé, StephanieStephanie Labbé 12 833 10/10/1986 (35 ans) 75 0   FC Rosengård 2008
12 G Foster, RyleeRylee Foster 8 508 13/8/1998 (23 ans) 0 0   Liverpool FC 2021
18 G McLeod, ErinErin McLeod 14 155 26/2/1983 (38 ans) 118 0   Pride d'Orlando 2002
2 D Chapman, AllyshaAllysha Chapman 11 995 25/1/1989 (32 ans) 77 1   Dash de Houston 2014
3 D Rose, JadeJade Rose 6 864 12/2/2003 (18 ans) 2 0   Super REX Ontario 2021
4 D Zadorsky, ShelinaShelina Zadorsky 10 688 24/8/1992 (29 ans) 69 2   Tottenham Hotspur 2013
10 D Lawrence, AshleyAshley Lawrence 9 667 11/6/1995 (26 ans) 91 7   Paris Saint-Germain 2013
14 D Carle, GabrielleGabrielle Carle 8 448 12/10/1998 (23 ans) 23 1   Seminoles de Florida State 2015
20 D Riviere, JaydeJayde Riviere 7 615 22/1/2001 (20 ans) 18 1   Wolverines du Michigan 2019
22 D Agnew, LindsayLindsay Agnew 9 739 31/3/1995 (26 ans) 15 0   Courage de la Caroline du Nord 2017
25 D Gilles, VanessaVanessa Gilles 9 156 3/11/1996 (25 ans) 3 0   FC Girondins de Bordeaux 2019
5 M Quinn, Quinn 9 606 11/8/1995 (26 ans) 60 5   OL Reign 2013
7 M Grosso, JuliaJulia Grosso 7 761 29/8/2000 (21 ans) 21 0   Longhorns du Texas 2017
8 M Chang, SamanthaSamantha Chang 7 808 13/7/2000 (21 ans) 1 0   Gamecocks de la Caroline du Sud 2021
10 M Stratigakis, SarahSarah Stratigakis 8 302 7/3/1999 (22 ans) 4 1   Wolverines du Michigan 2021
11 M Scott, DesireeDesiree Scott 12 539 31/7/1987 (34 ans) 158 0   Kansas City 2010
13 M Schmidt, SophieSophie Schmidt 12 206 28/6/1988 (33 ans) 202 19   Dash de Houston 2005
17 M Fleming, JessieJessie Fleming 8 663 11/3/1998 (23 ans) 80 10   Chelsea 2013
21 M Listro, JordynJordyn Listro 9 607 10/8/1995 (26 ans) 2 0   Kansas City 2021
6 A Rose, DeanneDeanne Rose 8 306 3/3/1999 (22 ans) 51 9   Gators de la Floride 2015
9 A Huitema, JordynJordyn Huitema 7 509 8/5/2001 (20 ans) 33 13   Paris Saint-Germain 2017
- A Viens, ÉvelyneÉvelyne Viens 9 061 6/2/1997 (24 ans) 3 0   Sky Blue FC 2021
12 A Sinclair, ChristineChristine Sinclair   14 049 12/6/1983 (38 ans) 296 186   Thorns de Portland 2000
15 A Prince, NichelleNichelle Prince 9 779 19/2/1995 (26 ans) 62 11   Dash de Houston 2014
16 A Beckie, JanineJanine Beckie 9 962 20/8/1994 (27 ans) 73 31   Manchester City 2014
- A Lacasse, CloéCloé Lacasse 10 371 7/7/1993 (28 ans) 0 0   Benfica 2021
Sélectionneur
Entraîneur(s) des gardiennes
  •   Michael Norris



Légende


Appelées récemmentModifier

Les joueuses suivantes ne font pas partie du dernier groupe appelé mais ont été retenues en équipe nationale lors des 12 derniers mois.

Les joueuses qui comportent le signe  , sont blessées ou malades au moment de la dernière convocation.

Pos. Nom Date de naissance Sél. Buts Club Dernier appel
GB Kailen Sheridan (26 ans) 10 0   Sky Blue FC SheBelieves Cup 2021
AT Adriana Leon (29 ans) 69 19   West Ham United SheBelieves Cup 2021
DF Kadeisha Buchanan (26 ans) 101 4   Olympique lyonnais SheBelieves Cup 2021 (PRE)
DF Bianca St. Georges (24 ans) 0 0   Red Stars de Chicago SheBelieves Cup 2021 (PRE)
MT Diana Matheson (37 ans) 206 19   Kansas City SheBelieves Cup 2021 (PRE)
MT Victoria Pickett (25 ans) 0 0   Kansas City SheBelieves Cup 2021 (PRE)
AT Olivia Smith (17 ans) 2 0   Super REX Ontario SheBelieves Cup 2021 (PRE)

Note : PRE = Équipe préliminaire

Classement FIFAModifier

Classement FIFA de l'équipe du Canada
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Classement mondial 11 11 13 11 9 11 12 9 7 7 7 9 11 4 5 5 8 8
Classement Concacaf 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2

Notes et référencesModifier

  1. « Classement mondial féminin de la FIFA », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. Résultats du Championnat féminin de la CONCACAF 1991 sur rsssf.com.
  3. La Nouvelle Zélande ne fait pas partie de la fédération CONCACAF, elle dispute donc cette édition en tant que nation invitée.
  4. Résultats du Championnat féminin de la CONCACAF 1993 sur rsssf.com.
  5. Deux places étaient réservés à la zone CONCACAF pour l'édition de cette coupe du monde.
  6. Résultats du Championnat féminin de la CONCACAF 1994 sur rsssf.com.
  7. Résultats de la coupe du monde 1995 sur rsssf.com.
  8. Les États-Unis en tant que pays organisateur de la coupe du monde 1999 ne considéraient pas important de disputer cette édition 1998 du Championnat féminin de la CONCACAF.
  9. Résultats du Championnat féminin de la CONCACAF 1998 sur rsssf.com.
  10. Résultats de la coupe du monde 1999 sur rsssf.com.
  11. Résultats de la Gold Cup 2000 sur rsssf.com.
  12. Résultats de la Gold Cup 2003 sur rsssf.com.
  13. Résultats de la coupe du monde 2003 sur rsssf.com.
  14. résultats des éliminatoires pour les JO de 2004 sur rsssf.com.
  15. Résultats de la Gold Cup 2006 sur rsssf.com.
  16. Parcours du Canada lors de la coupe du monde 2007 sur fifa.com.
  17. Résumé du match Australie-Canada sur fifa.com.
  18. Site officiel du Vancouver Whitecaps, Canada wins CONCACAF Championship, http://www.whitecapsfc.com/news/2010/11/canada-wins-concacaf-championship
  19. Radio-Canada.ca, Le nez croche, la tête haute, http://mondialfeminin2011.radio-canada.ca/mondial2011/nouvelles/2011/06/26/002-can-ger-dimanche.shtml
  20. Radio-Canada.ca, La grande désillusion, http://mondialfeminin2011.radio-canada.ca/mondial2011/nouvelles/2011/06/30/001-sinclair-prete-fifa.shtml
  21. Radio-Canada.ca, L'amertume en conclusion, http://mondialfeminin2011.radio-canada.ca/mondial2011/nouvelles/2011/07/05/003-canada-nigeria-mardi.shtml
  22. RDS.ca, Le nouveau look de Christine Sinclair, http://www.rds.ca/soccer/chroniques/321944.html
  23. Radio-Canada.ca, Doit-on s'inquiéter pour 2015? http://mondialfeminin2011.radio-canada.ca/mondial2011/nouvelles/2011/07/18/002-soccer-feminin-mondial.shtml
  24. Radio-Canada.ca, Pas de ligue, pas de tremplin, http://mondialfeminin2011.radio-canada.ca/mondial2011/nouvelles/2011/07/04/001-canada-ligues-morace.shtml
  25. Radio-Canada.ca, Morace quitte son poste, http://www.radio-canada.ca/sports/soccer/2011/07/22/003-morace-depart-vendredi.shtml
  26. https://www.youtube.com/watch?v=YbzIqYRRdDo
  27. http://www.concacaf.com/page/WOQ/NewsDetail/0,,12813~2591008,00.html
  28. http://www.concacaf.com/page/WOQ/VideosDetail/0,,12813~2591229,00.html
  29. http://www.concacaf.com/page/WOQ/NewsDetail/0,,12813~2593001,00.html
  30. Match Highlights: Canada 0 - 2 France, Cyprus Cup Final 2012, https://www.youtube.com/watch?v=VPUw1zq9wvM&feature=plcp&context=C4ac2cb2VDvjVQa1PpcFNc42hE2lNSg5ntqps2Ma4cldfw8W0QA-4=
  31. http://canadasoccer.com/canada-wnt-opens-camp-in-vancouver-p150117&language=fr
  32. La Presse Canadienne, « Christine Sinclair aide le Canada à vaincre la Chine », (consulté le ), lapresse.ca
  33. « Coupe du monde : la Suède sort le Canada et affrontera l'Allemagne en quarts de finale », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  34. « Le Canada bat les États-Unis et file en finale du tournoi olympique », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  35. a et b « Le Canada remporte le tournoi olympique féminin après sa victoire aux tirs au but face à la Suède », sur L'Équipe (consulté le )
  36. Histoire du football féminin sur cio.org, "Contrairement au football masculin, aucune restriction d’âge ne s’applique au tournoi."
  37. Dans le tournoi olympique, les équipes nationales masculines se voient obliger d'aligner seulement de joueurs de moins de 23 ans, à l'exception de trois joueurs s'ils le désirent.
  38. il est possible que des sélections d'autres fédérations continentales y soient invitées.
  39. Mondial : surnom de la Coupe du monde.
  40. Résultats de l'Algarve Cup 2000 sur rsssf.com.
  41. Résultats de l'Algarve Cup 2001 sur rsssf.com.
  42. Résultats de l'Algarve Cup 2002 sur rsssf.com.
  43. Résultats de l'Algarve Cup 2003 sur rsssf.com.
  44. Résultats des jeux Panaméricains 1999 sur rsssf.com.
  45. Résultats des jeux Panaméricains 2003 sur rsssf.com.
  46. Résultats des jeux Panaméricains 2007 sur rsssf.com
  47. « Canada Soccer dévoile la sélection de l’équipe nationale féminine avant le camp d’avril au pays de Galles et en Angleterre », sur Canada Soccer, (consulté le )

Lien externeModifier

Voir aussiModifier