Wolverines du Michigan

Wolverines du Michigan
Description de l'image Michigan_Wolverines_Block_M.png.
Établissement Université du Michigan
Ligue NCAA
Division NCAA Division I
(Division I FBS en football amricain)
Conférence Big Ten Conference

Football américain
Division Div. Ouest (West) de la Big Ten
Stade Michigan Stadium
Capacité 107 601 spectateurs

Basket-ball
Salle Crisler Center
Capacité 12 707 spectateurs

Hockey sur glace
Patinoire Yost Ice Arena (en)
Capacité 5 800 spectateurs
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la Big Ten Conference.

Les Wolverines du Michigan (en anglais : Michigan Wolverines) se réfèrent aux 29 équipes sportives féminines ou masculines qui représentent l'Université du Michigan et qui participent aux compétitions organisées par la National Collegiate Athletic Association (NCAA) au sein de sa Division I.

Ses équipes sont membres de la Big Ten Conference, à l'exception de l'équipe féminine de water-polo qui participe au championnat de la NCAA inter-divisional Collegiate Water Polo Association (en).

Wolverine est le nom anglais du glouton ou carcajou.

L'université se situe à Ann Arbor dans l'État du Michigan.

Les infrastructures principales sur le campus se composent du Michigan Stadium d'une capacité de 107 601 places réservé au football américain (inauguré en 1927), du Crister Center (inauguré en 1967) réservé au basket-ball) d'une capacité de 12 707 places, du Yost Ice Arena (en) pour le hockey sur plage, du Ray Fisher Stadium (en), de l'U-M Soccer Stadium (football), du Ferry Field (en) (athlétisme), de l'U-M Golf Course, du Donald B. Canham Natatorium (natation et plongeon) et du Varsity Tennis Center (tennis).

La présente page est principalement dédiée au traitement du football américain au sein de l'université.

Les Wolverines entretiennent une grande rivalité avec les Buckeyes d'Ohio State aux États-Unis.

Sports représentésModifier

Hommes (13) Femmes (14)
Athlétisme Athlétisme
Baseball Aviron
Basketball Basketball
Cross country Cross country
Football américain
Football (soccer) Football (soccer)
Gymnastique Gymnastique
Golf Golf
Hockey sur glace Hockey sur gazon
Lacrosse Lacrosse
Natation/Plongeon Natation/Plongeon
Tennis Tennis
Lutte Softball
Volleyball
Water-polo
† – Athlétisme en salle et/ou en plein air.

Football américainModifier

Descriptif en fin de saison 2019Modifier

  • Couleurs : (bleu marine et jaune maïs)
  • Conférence :
    • Actuelle : Big Ten Conference, Division Ouest
    • Ancienne :
      • Indépendants (1879–1891)
      • Intercollegiate Athletic Association of the Northwest (1892–1893)
      • Indépendants (1894–1895)
      • Western Conference (1896–1906)
      • Independent (1907–1916)
      • Big Ten Conference (1917–présent)
        • Western Conference (1917–1952)
        • Big Ten Conference (1953–présent)
  • Bilan des matchs :
    • Victoires : 962 (71,7 %)
    • Défaites : 344
    • Nuls : 36
  • Bilan des Bowls :
    • Victoires : 21 (43,8 %)
    • Défaites : 27
    • Nuls : 0
  • Titres :
    • Titres nationaux non réclamés : 5 (1925, 1926, 1964, 1973, 1985)
    • Titres nationaux : 11 (1901, 1902, 1903, 1904, 1918, 1923, 1932, 1933, 1947, 1948, 1997)
    • Titres de conférence : 42
    • Titres de la division est de la B10 : 1 (2018)
  • Joueurs :

HistoireModifier

La plus fameuse équipe des Wolverines est celle de football américain qui compte 7 ou 11 titres nationaux selon les sources (voir Championnat NCAA de football américain)[1].

Le programme est créé en 1879 et il évolue dans l'un des plus grands stades du monde, le Michigan Stadium de 109 901 places. Surnommée « the Big House », cette enceinte est inaugurée en 1927. Le stade compte 107 601 places depuis 2015 avec un record d'affluence de 115 109 spectateurs le . Son équipe fait partie de la Division East de la Conférence Big 10 qu'elle avait rejoint en 1896 lors de sa création (malgré une interruption de 1907 à 1916).

En fin de saison 2019, les Wolverines avaient disputé 1 345 matchs universitaires et en ont remporté 962, ce qui constitue le record du plus grand nombre de victoires de l'histoire du football américain universitaire. Avec 72,7 % de victoires, Michigan détient le troisième pourcentage de victoires le plus élevé de l'histoire du football universitaire après Boise State et Ohio State[2],[3].

Michigan a remporté le premier bowl universitaire de l'histoire du football américain soit le Rose Bowl de 1902.

Les 11 titres ont été conquis sous la direction de cinq entraîneurs principaux. Les six premiers ont été obtenus sous les ordres de Fielding H. Yost (en). Il remporte les quatre premiers de 1901 à 1904 avec un bilan de 41 victoires pour un nul sans défaite. Il ajoute à son palmarès les titres en 1918 et en 1923. Yost a joué un rôle déterminant dans la création du Michigan Stadium, le concevant pour permettre une éventuelle expansion de sa capacité de plus de 150 000 personnes. L'héritage de Yost se perpétue également avec la Yost Ice Arena (en), où l'équipe masculine de hockey sur glace du Michigan joue ses matchs à domicile. Michigan a remporté cinq autres titres nationaux depuis que Yost a définitivement pris sa retraite en 1926soit deux titres consécutifs sous Harry Kipke (en) en 1932 et 1933 et deux autres consécutifs sous Fritz Crisler (en) et Bennie Oosterbaan (en) en 1947 et 1948. Le plus récent titre a été acquis en 1997 sous les ordres de Lloyd Carr.

Les célèbres entraîneurs de Michigan sont :

  • Fielding H. Yost : arrivé en 1901 de l'Université de Stanford, vainqueur de 6 titres nationaux ;
  • Fritz Crisler : deux titres de la Conférence Big Ten et un titre national en 1947. Il a donné son nom à la salle de l'équipe masculine de basket-ball et c'est lui qui importe le concept du casque "ailé" de l'Université de Princeton en 1938 ;
  • Bo Schembechler (en) : 13 titres de la Conférence Big Ten au cours de ses 21 saisons en tant qu'entraîneur principal entre 1969 et 1989; le premier en 1969 lorsqu'il a battu son ami et mentor Woody Hayes (en), début de la période dite de "Guerre de dix ans " faisant partie intégrante de la rivalité avec les Buckeyes de l'Ohio ;
  • Lloyd Carr : cinq titres de la Conférence Big Ten en 13 saisons avec un pourcentage de victoires de 75,3 ;
  • Rich Rodriguez (en) : successeur de Carr après sa retraite en 2007, il a entraîné les Wolverines pendant la saison 2010, compilant un record de 15–22. L'équipe traverse une période très mitigée sous ses ordres et il est vite remercié ;
  • Brady Hoke (en) : successeur de Rodriguez, devient entraîneur pendant quatre saisons près un bilan de 31-20, il est remercié ;
  • L'alluminus Jim Harbaugh : ancien quarterback de Micgihan et ancien entraîneur principal en NFL, remplace Hoke depuis la saison 2015 et a pour mission de redonner à l'équipe son lustre d'antant [4].

Les Wolverines sont 83 à avoir été sélectionnés en équipe All-America. Trois joueurs ont remporté le trophée Heisman : Tom Harmon en 1940, Desmond Howard en 1991 et Charles Woodson en 1997. Gerald Ford, qui deviendra le 38e Président des États-Unis, a joué pour Michigan aux postes de centre, linebacker et long snapper[5] et fut même désigné MVP par ses coéquipiers en 1934[6].

Pas de mascotteModifier

 
Le Wolverine ou carcajou, mascotte non-officielle de l'Université du Michgan.

Les Wolverines du Michigan sont l'une des rares équipes sportives universitaires à ne pas avoir de mascotte, en grande partie pour des raisons de tradition[7]

Néanmoins fin des années 1920 et sus insistance de l'entraîneur principal Fielding H. Yost, les Wolverines ont eu une mascotte non officielle dénommée Biff the Wolverine. Le premier Biff était un carcajou en peluche qui sera remplacé en 1927 par un carcajou vivant. C'est via le zoo de Détroit que l'université se fait prêté deux carcajous (prénommés Biff et Bennie). Les joueurs de l'équipe de football américain étaient chargés de transporter les deux animaux dans une cage autour et dans le stade à l'occasion des matchs à domicile. Entre-temps, les animaux étaient hébergés dans le petit zoo présent sur la campus. Cependant, les animaux grandissant plus vite que prévu et devenant de plus en plus agressifs, cette pratique cesse à la demande des joueurs dès la fin de saison 1927. Les animaux restent néanmoins dans le petit zoo de l'université jusqu'à leurs décès[8],[9],[10],[11].

PalmarèsModifier

Titres nationauxModifier

Michigan a remporté 11 titres de champion de la NCAA Division I FBS[12] :

Titres nationaux réclamés
Saison Entraîneur Agences de cotation Bilan Bowl Class. AP Class. Coaches
1901 Fielding H. Yost Helms Athletic Foundation, Houlgate System, National Championship Foundation[13] 11–0–0 G, Rose Bowl 1992
1902 Fielding H. Yost Billingsley Report, Helms, Houlgate, NCF, Parke H. Davis[13] 11–0–0
1903 Fielding H. Yost Billingsley, Helms, Houlgate, NCF, Parke Davis[13] 11–0–1
1904 Fielding H. Yost NCF[13] 10–0–0
1918 Fielding H. Yost Billingsley, NCF[13] 5–0–0
1923 Fielding H. Yost Billingsley, NCF[13] 8–0–0
1932 Harry G. Kipke Dickinson System, Parke Davis[13] 8–0–0
1933 Harry G. Kipke Berryman (QPRS), Billingsley, Boand System, College Football Researchers Association, Dickinson, Helms, Houlgate, NCF, Parke Davis, Poling System, Sagarin Ratings[13] 7–0–1
1947 Fritz Crisler Berryman (QPRS), Billingsley, Boand, CFRA, DeVold System, Dunkel System, Helms, Houlgate, Litkenhous, NCF, Poling, Sagarin[13] 10–0–0 G, Rose Bowl 1948 #2
1948 Bennie Oosterbaan Associated Press (AP), Berryman (QPRS), Billingsley, CFRA, DeVold, Dunkel, Helms, Houlgate, Litkenhous, NCF, Poling, Sagarin, Williamson System[13] 9–0–0 #1
1997 Lloyd Carr AP, Billingsley, Football Writers Association of America (FWAA), NCF, National Football Foundation, Sporting News[13] 12–0–0 G, Rose Bowl 1998 #1 #2
Titres nationaux réclamés : 11

Michigan s'est vu attribué 5 titres nationaux supplémentaires par quelques agences de cotation[13] que l'université n'a pas reconnu.

Titres nationaux non réclamés
Saison Entraîneur Agences de cotation Bilan Bowl
1925 Fielding H. Yost Sagarin 7–1–0
1926 Fielding H. Yost Sagarin 7–1–0
1964 Bump Elliott Dunkel 9–1–0 G, Rose Bowl 1965
1973 Bo Schembechler NCF, Poling 10–0–1
1985 Bo Schembechler Matthews Grid Ratings 10–1–1 G, Fiesta Bowl 1986

Michigan a connu 11 autres saisons sans défaites soit en 1879, 1880, 1884, 1885, 1886, 1887, 1898, 1910, 1922, 1930 et 1992.

Titres de conférenceModifier

Michigan a remporté 42 titres de conférence dont 27 partagés (†) :

Saison Entraîneur Bilan global (V-D-N) Bilan de conférence (V-D-N)
1898 0 Gustave Ferbert (en) 10–0–0 3–0–0
1901 † Fielding H. Yost (en) 11–0–0 4–0–0
1902 0 11–0–0 5–0–0
1903 † 11–0–1 3–0–1
1904 † 10–0–0 2–0–0
1906 † 4–1–0 1–0–0
1918 † 5–0–0 2–0–0
1922 † 6–0–1 4–0–0
1923 † 8–0–0 4–0–0
1925 0 7–1–0 5–1–0
1926 † 7–1–0 5–0–0
1930 † Harry Kipke (en) 8–0–1 5–0–0
1931 † 8–1–1 5–1–0
1932 † 8–0–0 6–0–0
1933 † 7–0–1 5–0–1
1943 † Fritz Crisler (en) 8–1–0 6–0–0
1947 0 10–0–0 6–0–0
1948 0 Bennie Oosterbaan (en) 9–0–0 6–0–0
1949 † 6–2–1 4–1–1
1950 0 6–3–1 4–1–1
1964 0 Bump Elliott (en) 9–1–0 6–1–0
1969 † Bo Schembechler (en) 8–3–0 6–1–0
1971 0 11–1–0 8–0–0
1972 † 10–1–0 7–1–0
1973 † 10–0–1 7–0–1
1974 † 10–1–0 7–1–0
1976 † 10–2–0 7–1–0
1977 † 10–2–0 7–1–0
1978 † 10–2–0 7–1–0
1980 0 10–2–0 8–0–0
1982 0 8–4–0 8–1–0
1986 † 11–2–0 7–1–0
1988 0 9–2–1 7–0–1
1989 0 10–2–0 8–0–0
1990 † Gary Moeller (en) 9–3–0 6–2–0
1991 0 10–2–0 8–0–0
1992 0 9–0–3 6–0–2
1997 0 Lloyd Carr 12–0–0 8–0–0
1998 † 10–3–0 7–1–0
2000 † 9–3–0 6–2–0
2003 0 10–3–0 7–1–0
2004 † 9–3–0 7–1–0
Titres de conférence : 42

Titres de divisionModifier

Michigan n'a remporté qu'un titre de la division Est de la Big Ten Conference qu'il a d'ailleurs partagé (†) avec les Buckeyes d'Ohio State[14].

Saison Conférence Division Entraîneur Adversaire Résultat de la finale de conférence
2018 † Big Ten Est Jim Harbaugh Non sélectionné pour la finale de conférence selon les critères de départage (Ohio State qualifié)

BowlsModifier

Saison Date Bowl Adversaire Résultat
1901 Rose Bowl 1902 Cardinal de Stanford G, 49-0
1947 Rose Bowl 1948 Trojans d'USC G, 49–0
1950 Rose Bowl 1951 Golden Bears de la Californie G, 14–6
1964 Rose Bowl 1965 Beavers d'Oregon State G, 34–7
1969 Rose Bowl 1970 Trojans d'USC P, 3–10
1971 Rose Bowl 1972 Cardinal de Stanford P, 12–13
1975 Orange Bowl 1976 Sooners de l'Oklahoma P, 6–14
1976 Rose Bowl 1977 Trojans d'USC P, 6–14
1977 Rose Bowl 1978 Huskies de Washington P, 20–27
1978 Rose Bowl 1979 Trojans d'USC P, 10–17
1979 Gator Bowl 1979 Tar Heels de la Caroline du Nord P, 15–17
1980 Rose Bowl 1981 Huskies de Washington G, 23–6
1981 Bluebonnet Bowl 1981 Bruins d'UCLA G, 33–14
1982 Rose Bowl 1983 Bruins d'UCLA P, 14–24
1983 Sugar Bowl 1984 Tigers d'Auburn P, 7–9
1984 Holiday Bowl 1984 Cougars de BYU P, 17–24
1985 Fiesta Bowl 1986 Cornhuskers du Nebraska G, 27–23
1986 Rose Bowl 1987 Sun Devils d'Arizona State P, 15–22
1987 Hall of Fame Bowl 1988 Crimson Tide de l'Alabama G, 28–24
1988 Rose Bowl 1989 Trojans d'USC G, 22–14
1989 Rose Bowl 1990 Trojans d'USC P, 10–17
1990 Gator Bowl 1991 (janvier) Rebels d'Ole Miss G, 35–3
1991 Rose Bowl 1992 Huskies de Washington P, 14–34
1992 Rose Bowl 1993 Huskies de Washington G, 38–31
1993 Hall of Fame Bowl 1994 Wolfpack de North Carolina State G, 42–7
1994 Holiday Bowl 1994 Rams de Colorado State G, 24–14
1995 Alamo Bowl 1995 Aggies du Texas P, 20–22
1996 Outback Bowl 1997 Crimson Tide de l'Alabama P, 14–17
1997 Rose Bowl 1998 Cougars de Washington State G, 21–16
1998 Citrus Bowl 1999 Razorbacks de l'Arkansas G, 45–31
1999 Orange Bowl 2000 Crimson Tide de l'Alabama G, 35–34
2000 Citrus Bowl 2001 Tigers d'Auburn G, 31–28
2001 Citrus Bowl 2002 Volunteers du Tennessee P, 17–45
2002 Outback Bowl 2003 Gators de la Floride G, 38–30
2003 Rose Bowl 2004 Trojans d'USC P, 14–28
2004 Rose Bowl 2005 Longhorns du Texas P, 37–38
2005 Alamo Bowl 2005 Cornhuskers du Nebraska P, 28–32
2006 Rose Bowl 2007 Trojans d'USC P, 18–32
2007 Capital One Bowl 2008 Gators de la Floride G, 41–35
2010 Gator Bowl 2011 Bulldogs de Mississippi State P, 14–52
2011 Sugar Bowl 2012 Hokies de Virginia Tech G, 23–20
2012 Outback Bowl 2013 Gamecocks de la Caroline du Sud P, 28–33
2012 Buffalo Wild Wings Bowl 2013 Wildcats de Kansas State P, 14–31
2015 Citrus Bowl 2016 (janvier) Gators de la Floride G, 41–7
2016 Orange Bowl 2016 Seminoles de Florida State P, 32–33
2017 Outback Bowl 2018 Gamecocks de la Caroline du Sud P, 19–26
2018 Peach Bowl 2018 (décembre) Gators de la Floride P, 15–41
2019 Citrus Bowl 2020 Crimson Tide de l'Alabama P, 16–35
Bilan des bowls : 21–27 (1 128 points pour et 1 057 contre)

Entraîneurs principauxModifier

 
Mike Murphy, premier entraîneur principal des Wolverines.
Statistiques des entraîneurs principaux (en fin de saison 2019)
Nom Saisons Saison régulière Matchs de conférence Bowls Titres
Nb. V. D. N. % V. D. N. % V. D. T.C. T.N.
- Pas d'entraîneur 1879–1890 034 023 10 01 69,1 000 00 0 - 0 00 00 0
1 Crawford, FrankFrank Crawford (en) & Mike Murphy 1891 009 004 05 00 44,4 000 00 0 - 0 00 00 0
3 Barbour, FrankFrank Barbour (en) 1892–1893 022 014 08 00 63,6 000 00 0 - 0 00 00 0
4 McCauley, WilliamWilliam McCauley (en) 1894–1895 020 017 02 01 87,5 000 00 0 - 0 00 00 0
5 Ward, WilliamWilliam Ward (en) 1896 010 009 01 00 90,0 002 01 0 66,7 0 00 00 0
6 Ferbert, GustaveGustave Ferbert (en) 1897–1899 028 024 03 01 87,5 006 02 0 75,0 0 00 01 0
7 Lea, LangdonLangdon Lea (en) 1900 010 007 02 01 75,0 003 02 0 60,0 0 00 00 0
8 Yost, Fielding H.Fielding H. Yost (en) 1901–1923, 1925–1926 204 165 29 10 83,3 042 10 2 79,6 1 00 10 6
9 Little, GeorgeGeorge Little (en) 1924 008 006 02 00 75,0 004 02 0 66,7 0 00 00 0
10 Wieman, TadTad Wieman (en) 1927–1928 016 009 06 01 59,4 005 05 0 50,0 0 00 00 0
11 Kipke, HarryHarry Kipke (en) 1929–1937 076 046 26 04 63,2 027 21 2 56,0 0 00 04 2
12 Crisler, FritzFritz Crisler (en) 1938–1947 090 071 16 03 80,6 042 12 3 77,7 1 00 02 1
13 Oosterbaan, BennieBennie Oosterbaan (en) 1948–1958 100 063 33 04 65,0 044 23 4 64,8 1 00 03 1
14 Elliott, BumpBump Elliott (en) 1959–1968 095 051 42 02 54,7 032 34 3 48,5 1 00 01 0
15 Schembechler, BoBo Schembechler (en) 1969–1989 247 194 48 05 79,6 143 23 3 85,5 5 12 13 0
16 Moeller, GaryGary Moeller (en) 1990–1994 060 044 13 03 75,8 030 08 2 77,5 4 01 03 0
17 Carr, LloydLloyd Carr 1995–2007 162 122 40 00 75,3 081 23 0 77,9 6 07 05 1
18 Rodriguez, RichRich Rodriguez (en) 2008–2010 037 015 22 00 40,5 006 18 0 25,0 0 01 00 0
19 Hoke, BradyBrady Hoke (en) 2011–2014 051 031 20 00 60,8 018 14 0 56,3 1 02 00 0
20 Harbaugh, JimJim Harbaugh 2015–présent 066 048 18 00 72,7 033 12 0 73,3 1 04 00 0
† = Intronisé au College Football Hall of Fame

Numéros retirésModifier

Nom Poste Saisons Date intronisation
11 Francis Wistert (en)
Albert Wistert
Alvin Wistert (en)
Tackle 1931–1933
1940–1942
1947–1949
1949
21 Desmond Howard Wide receiver 1989–1991 2015
47 Bennie Oosterbaan (en) End 1925–1927 1927
48 Gerald Ford Center 1932–1934 1994
87 Ron Kramer (en) End 1954–1956 1956
98 Tom Harmon Halfback 1938–1940 1940
Références[15],[16].

RivalitésModifier

Statistiques des rivalités (en fin de saison 2019)
Équipe rivale Surnom de la rivalité Trophée de la rivalité Bilan des Wolverines Premier match Dernier match
Nb. V. D. N. %
Buckeyes d'Ohio State The Game - 115 58 51 6 50,4 1897 2019
Spartans de Michigan State - Paul Bunyan – Governor of Michigan Trophy 112 71 36 5 63,4 1898 2019
Golden Gophers du Minnesota - Little Brown Jug 103 75 25 3 72,8 1892 2017
Fighting Irish de Notre Dame - - 043 25 17 1 58,1 1887 2019

Ohio StateModifier

Rivalité Michigan-Ohio State en football américain (en)

Il s'agit de la plus grosse rivalité pour les deux universités. En 2000, elle est classée par ESPN comme la plus importante rivalité sportive d'Amérique du Nord et elle est encore aujourd'hui considérée comme une des plus importante rivalité du football américain universitaire[17].

Ces deux équipes cumulent 19 titres nationaux, 77 titres de conférences et 10 trophées Heisman.

Le premier match a eu lieu en 1897 et les deux équipes se rencontrent chaque année depuis la saison 1918, de façon alternative, les années impaires à Columbus dans l'Ohio (dans l'Ohio Stadium depuis 2022) et à Ann Arbor dans le Michigan (dans le Michigan Stadium depuis 1927). Ohio reçoit les années impaires et Michigan les années paires.

La rivalité s'est particulièrement renforcée pendant une période de dix ans (1969-1978) pendant laquelle l'Ohio State était entraîné par Woody Hayes (en) et Michigan par Bo Schembechler (en) (5 victoires pour chaque équipe).

Le match surnommé « The Game » a décerné le titre de champion de la conférence Big Ten à son vainqueur à 22 reprises et il a influencé le titre à 27 autres reprises[18].

La victoire d'Ohio State en 2010 a été annulée à la suite de violation des règlements de la NCAA (Ohio State a perdu tous les matchs de la saison 2010, certains de ses joueurs principaux s'étant fait tatouer contre rétribution, l'entraîneur principal ayant caché ces pratiques étalées sur plusieurs saisons)[19]

Au terme de la saison 2019, Michigan mène les statistiques avec 58 victoires pour 51 à Ohio State et 6 nuls[20].

Michigan StateModifier

Rivalité Michigan-Michigan State en football américain (en)

Les équipes de Michigan et de Michigan State se sont rencontrées pour la première fois en 1898. En 1953, Michigan State rejoint la Big Ten Conference et les équipes se retrouvent depuis lors chaque saison. Le trophée Paul Bunyan – Governor of Michigan est remis au vainqueur qui peut le conserver jusqu'au prochain match de rivalité. Grâce à sa victoire 44-10 en 2019, c'est Michigan qui le détient actuellement.

En fin de saison 2019, Michigan mène la série avec 71 victoires pour 36 à Michigan State et 5 nuls[21].

MinnesotaModifier

Rivalité Michigan-Minnesota en football américain (en)

 
Le Little Brown Jug original photographié en 1909.
 
Une réplique du Little Brown Jug de Michigan exposé en 2007.

La rivalité avec Minnesota a débuté en 1892. Les équipes se sont rencontrées pratiquement chaque année depuis 1919 jusqu'en 2015. Les équipes n'étant plus dans la même division depuis le réalignement de 2015, elles ne se rencontreront plus que deux fois sur une période de six saisons.

La plus large victoire est à l'actif de Michigan en 2011 sur le score de 58 à 0. La plus longue série de victoires consécutives est détenue par Michigan avec 16 étalées de 1987 à 2004. La série de victoire de Minnesota est limitée à neuf matchs allant de 1934 à 1942.

En fin de saison 2019, Michigan mène la série avec 75 victoires pour 25 à Minnesota et 3 nuls[22].

Little Brown Jug
Les deux universités se disputent le trophée (cruche en terre cuite) dénommé Little Brown Jug[23]. Son origine date de 1903. Les Wolverines ont depuis 1901 remporté 28 matchs consécutifs. Dans l'intervalle, Minnesota s'est battit une des meilleures équipes de son histoire de sorte que les fans espèrent mettre fin à la série victorieuse des Wolverines. Le match a lieu dans le Minnesota à Minneapolis, et l'étudiant de Michigan Thomas B. Roberts est chargé d'acheter quelque chose pour transporter de l'eau, l'entraîneur craignant que les fans des Gophers puissent contaminer l'eau mise à disposition de son équipe. Roberts achète une cruche de cinq gallons pour 30 ¢ dans un magasin de Dinkytown (en). La cruche elle-même est connue sous le nom de Red Wing Pottery (en) et est fabriquée à Red Wing dans le Minnesota. :Le match se dispute devant vingt mille fansau Northrop Field. Minnesota est menée 6-0 mais fin de seconde mi-temps les Gophers égalisent alors qu'il ne reste que deux minutes de jeu. Les fans de Minnesota envahissent le terrain pour fêter cette égalisation alors que le ciel est rempli de gros nuages annonciateurs d'une tempête imminente. Le désordre régnant sur l'aire de jeu conduit les joueurs de Michigan à rentrer aux vestiaires et le match se termine sur un nul[24]. Les Wolverines abandonnent ensuite la cruche dans les vestiaires. Le lendemain, un joueur dénommé Oscar Munson apporte la cruche au directeur sportif de l'université qui décide de la conserver et de la peindre en brun (couleur de l'université à l'époque). Il y inscrit également sur le côté « Cruche de Michigan - capturée par Oscar, 31 octobre 1903 - Michigan 6, Minnesota 6. ». Lorsque les équipes se rencontrent à nouveau en 1909, les deux universités s'accordent sur l'idée d'instaurer comme trophée récurrent une cruche similaire. Il existe donc actuellement deux cruches, chacune peinte aux couleurs de l'équipe avec le logo et la liste des victoires de l'équipe.
C'est le trophée de rivalité le plus régulièrement échangé dans le football universitaire, le plus ancien trophée de la NCAA Division I FBS et le deuxième plus ancien trophée de rivalité du pays[25].

Notre DameModifier

Rivalité Michigan-Notre Dame en football américain (en)

La rivalité de Notre Dame avec Michigan est la première et plus ancienne de Notre Dame. La première rencontre a lieu en 1887 et c'est d'ailleurs le premier match officiel des Fighting Irish. Ensuite les équipes ne se rencontrent plus pendant de nombreuses années mais depuis 1978, les matchs redeviennent plus réguliers. Le dernier match s'est déroulé en 2019 (victoire de Michigan à domicile 45-14). Michigan mène les statistiques avec 25 victoires, 17 défaites et 1 nul. Il est à souligner que sur les 25 victoires de Michigan, 6 ont été enregistrées avant 1900[26].

La régularité des matchs de rivalité est mise à mal depuis la saison 2014. En effet, peu avant le match de 2012, l'Associated Press annonce que l'Université de Notre Dame va rejoindre l'Atlantic Coast Conference pour la saison 2016. Cela aura comme conséquence directe de mettre fin aux matchs réguliers de football américain avec Michigan. Bien que l'équipe de football américain de Notre Dame ait conservé son statut d'indépendant, elle doit rencontrer 5 équipes de cette conférence par an ce qui ne permet plus d'insérer régulièrement un match contre Michigan[27]. Les deux équipes se sont quand même rencontrées lors des saisons 2018 et 2019.

Historique des stadesModifier

 
Le Regents Field juste avant le début du match de 1904 contre les Maroons de Chicago.
 
Le stade Ferry Fields actuellement.

Washtenaw County Fairgrounds (1883–1892)Modifier

À ses débuts, Michigan jouait ses petits matchs à domicile au Washtenaw County Fairgrounds (en) mais ses matchs plus importants se déroulaient à Detroit au Detroit Athletic Club (en)[28] en 1883, 1884 et de 1886 jusqu'en 1892. Le Fairgrounds se situait à l'origine au Stadium and Jackson à Ann Arbor. La propriété de 40 acres est vendue à la ville en 1951 et est renommée Veterans Park. Le parc des expositions a ensuite déménagé à son emplacement actuel sur Ann Arbor-Saline Road, à l'intersection sud-est de Hill et de Forest, mais a déménagé en 1890, vers ce qui est actuellement appelé le Burns Park[28]. Le premier match universitaire de Michigan joué au Fairgrounds a eu lieu le contre l'équipe des Detroit Independents. Le match a été précédé de divers événements dont une marche de dix milles, une compétition de lutte et une autre de "sauts" (hop-skip-and jump).

Regents Field (1893–1905)Modifier

En 1890, le Conseil des Régents de l'université libère une somme de 3 000 dollars (soit 78 947,37 dollars en 2014) pour l'achat d'une parcelle de terrain située le long de la South State Street[29]. En 1891 une somme de 4 500 dollars (soit 118 421,05 dollars en 2014) est à nouveau libérée pour aménager le terrain de sport[29]. Dès 1893, Michigan y joue ses matchs, le stade pouvant accueillir plus de 15 000 spectateurs[29].

Ferry Field (1906–1926)Modifier

En 1902, le Regents Field était devenu inadéquat pour la pratique du football américain en raison de la popularité croissante de ce sport[30]. Grâce aux dons de Dexter M. Ferry (en), la planification du prochain stade de Michigan commence. Alimenté par un nouveau don de 30 000 dollars de Ferry, le Ferry Field (en) est construit avec une capacité temporaire maximale de 18 000 sopectateurs pour la saison 19060[30]. La capacité du stade est portée à 21 000 spectateurs en 2014 et 42 000 en 1921[30]. Les assistances sont souvent bien supérieures atteignant les 48 000 personnes[30] ce qui pousse le directeur sportif de l'université Fielding H. Yost (en) à 'envisager la construction d'un stade beaucoup plus grand.

Michigan Stadium (depuis 1927)Modifier

La popularité du football universitaire ne cessant d'augmenter, Fielding H. Yost souhaite construire un stade d'une capacité d'au moins 80 000 personnes[31]. Finalement, les plans définitifs autorisent la construction d'un stade d'une capacité de 72 000 personnes avec possibilité d'aménagements futurs permettant d'augmenter sa capacité au-delà des 100 000 places[31]. Le Michigan Stadium est inauguré en 1927 lors du match contre les Buckeyes d'Ohio State, attirant une foule en surcapacité de 84 401 personnes[32]. Après la Seconde Guerre mondiale, les assistances augmentent et la capacité du stade est portée à 93 894 places en 1949[32].

La capacité est ensuite portée à 101 001 places en 1955[32]. Le Michigan Stadium perd ensuite temporairement le titre de plus grand stade du monde au profit du Neyland Stadium des Volunteers du Tennessee en 1996 mais récupère ce titre en 1998 à la suite d'une nouvelle transformation portant sa capacité à 107 501 places[33]. En 2007, le Conseil des régents de l'Université du Michigan débloque une somme de 226 millions de dollars pour sa rénovation et l'ajout de nouvelles cabines de presse, 83 loges de luxe et 3 200 sièges club[34].

Pour la saison 2011, l'éclairage est installé pour un coût de 1,8 millions de dollars[35] ce qui permet l'organisation d'un premier match en nocturne dans le stade contre les Fighting Irish de Notre Dame en 2011[36].

Wolverines renommésModifier

Récompenses individuellesModifier

JoueursModifier

1940 : Tom Harmon
1991 : Desmond Howard
1997 : Charles Woodson
1940 : Tom Harmon
1991 : Desmond Howard
1991 : Desmond Howard
1997 : Charles Woodson
  • Chic Harley Award
1964 : Bob Timberlake
1986 : Jim Harbaugh
1991 : Desmond Howard
1997 : Charles Woodson
1991 : Erick Anderson
  • Trophée Jack Lambert
1991 : Erick Anderson
  • Trophée Paul Warfield
1991 : Desmond Howard
2004 : Braylon Edwards
  • Trophée Jim Parker
1991 : Greg Skrepenak
2000 : Steve Hutchinson
2007 : Jake Long
1992 : Elvis Grbac
  • Trophée Jack Tatum
1997: Charles Woodson
1997 : Charles Woodson
1997 : Charles Woodson
1997 : Charles Woodson
2003 : Chris Perry
  • Trophée Jim Brown
2003 : Chris Perry
2004 : Braylon Edwards
  • Trophée Rimington
2004 : David Baas
2011 : David Molk
2006 : LaMarr Woodley
2006 : LaMarr Woodley
  • Trophée Ozzie Newsome
2015 : Jake Butt
2016 : Jake Butt
2016 : Jabrill Peppers
  • Trophée Paul Hornung
2016 : Jabrill Peppers

EntraîneursModifier

Wolverines au College Football Hall of FameModifier

Liste des membres des Wolverines ayant été intronisé au College Football Hall of Fame (en fin de saison 2011)[37].

  • Albert Benbrook
  • Dave Brown
  • Lloyd Carr
  • Anthony Carter
  • Bob Chappuis
  • Fritz Crisler
  • Tom Curtis
  • Dan Dierdorf
  • Bump Elliott
  • Pete Elliott
  • Benny Friedman
  • Tom Harmon
  • Willie Heston
  • Elroy Hirsch
  • Desmond Howard
  • Ron Johnson
  • Harry Kipke
  • Ron Kramer
  • George Little
  • Rob Lytle
  • Jim Mandich
  • Johnny Maulbetsch
  • Reggie McKenzie
  • Bill Morley
  • David M. Nelson
  • Harry Newman
  • Bennie Oosterbaan
  • Merv Pregulman
  • Tubby Raymond
  • Bo Schembechler
  • Germany Schulz
  • Neil Snow
  • Ernie Vick
  • Bob Westfall
  • Tad Wieman
  • Albert Wistert
  • Alvin Wistert
  • Francis Wistert
  • Charles Woodson
  • Fielding H. Yost

Wolverines au Pro Football Hall of FameModifier

Liste des membres des Wolverines intronisés au Pro Football Hall of Fame en fin de saison 2019[38]

Nom Poste Date d'intronisation
George Allen Entraîneur 2002
Dan Dierdorf Tackle 1996
Len Ford Defensive end 1976
Benny Friedman Quarterback 2005
Bill Hewitt End 1971
Elroy Hirsch Halfback, End 1968
Steve Hutchinson Offensive Guard 2020
Ty Law Cornerback 2019
Tom Mack Offensive Guard 1999
Ralph Wilson Propriétaire 2009

Basket-ballModifier

L'équipe masculine de basket-ball des Wolverines joue actuellement dans le Crisler Center de 12 707 places. Elle a atteint huit fois le Final Four (1964, 1965, 1976, 1989, 1992, 1993, 2013 et 2018), remportant le titre en 1989. Impliquée dans un scandale financier, l'équipe est interdite de participer aux matchs de fin de saison en 2003 et les deux finales de 1992 et 1993 ne sont plus comptabilisées par la NCAA. Plus récemment, ils échouent en finale du Championnat NCAA de basket-ball 2018 contre les Wildcats de Villanova[39].

Wolverines devenus célèbresModifier

Hockey sur glaceModifier

L'équipe de hockey sur glace joue dans la Yost Ice Arena de 5 800 places. Elle a remporté neuf titres nationaux : 1948, 1951, 1952, 1953, 1955, 1956, 1964, 1996 et 1998. Évoluant dans la CCHA jusqu'en 2013, elle rejoint par la suite la Big Ten Conference lors du réalignement de la NCAA.

Autres sportsModifier

Pratiquant 25 sports à haut niveau, il n'est pas très étonnant de retrouver de nombreux membres ou ex-membres des Wolverines parmi les équipes olympiques américaines. 151 médailles dont 72 en or (chiffres arrêtés en 2008) ont ainsi été gagnées aux Jeux olympiques par des membres ou ex-membres des Wolverines dont les 8 médailles d'or de Michael Phelps aux jeux de Pékin[40].

Notes et référencesModifier

  1. Football de l'Université du Michigan - Championnats nationaux. Histoire de l'athlétisme de l'Université du Michigan (2002).
  2. (en-US) « Football Bowl Subdivision Records », NCAA (consulté le 5 septembre 2019)
  3. (en-US) « No. 1! Michigan passes Notre Dame in all-time win percentage », Detroit Free Press (consulté le 25 septembre 2016)
  4. (en-US) Molly Geary, Scooby Axson et Sports Illustrated, « Michigan Hires Jim Harbaugh as New Head Coach », sur si.com, Time (consulté le 19 décembre 2017)
  5. (en-US) Wertheimer, Linda, « Special Report: Former President Gerald Ford Dies; Sought to Heal Nation Disillusioned by Watergate Scandal », National Public Radio, (consulté le 26 avril 2009)
  6. (en-US) Will Perry, « No Cheers From the Alumni », dans The Wolverines: A Story of Michigan Football, Huntsville, Alabama, The Strode Publishers, 1974., PDF (ISBN 978-0-87397-055-6, lire en ligne), p. 150–152
  7. (en-US) Nicole, Watkins, « Explained: Why Doesn't the University Have a Mascot? », sur The Michigan Daily, (consulté le 22 décembre 2017)
  8. (en-US) Greg Kinney, « The Wolverine », The Regents of the University of Michigan
  9. (en-US) « Wolverines: Beast of the Boreal », National Geographic,
  10. (en-US) « The Michigan Stadium Story: Dedication Day, Oct. 22, 1927, UM vs. Ohio State », The Regents of the University of Michigan
  11. (en-US) James David Dickson, « The Wolverine That Wasn't », sur Michigan Today, (consulté le 5 décembre 2017)
  12. (en-US) « List of National Championships », sur bentley.umich.edu, U-M Bentley Library, (consulté le 24 octobre 2020).
  13. a b c d e f g h i j k et l (en-US) « 2017 NCAA Football Bowl Subdivision Records », Indianapolis, The National Collegiate Athletic Association, (consulté le 9 août 2019), p. 110–115.
  14. (en-US) « Michigan Earns Share of East Division Title », sur bigten.org, Big Ten Conference, (consulté le 9 août 2019)
  15. (en-US) « Michigan officially ditches Legends jersey program, will retire six numbers in November », M Live (consulté le 5 août 2015)
  16. (en-US) « Michigan Football Retired Jerseys », sur MGoBlue.com, CBS Interactive, (consulté le 28 novembre 2015)
  17. (en-US) « The 10 greatest rivalries », ESPN, (consulté le 21 décembre 2006)
  18. (en-US) « Big Game Decides Big Ten Title », University of Michigan Bentley Historical Library, (consulté le 22 juin 2018)
  19. (en-US) Ludlow, Randy, « Ohio State vacates wins from 2010 football season, places program on probation », The Columbus Dispatch, 8 juillet 2011.
  20. (en-US) « Winsipedia - Michigan Wolverines vs. Ohio State Buckeyes football series history », sur winsipedia.com (consulté le 29 octobre 2018)
  21. (en) « Winsipedia - Michigan Wolverines vs. Michigan State Spartans football series history », sur winsipedia.com (consulté le 29 octobre 2018)
  22. (en-US) « Winsipedia - Michigan Wolverines vs. Minnesota Golden Gophers football series history », sur winsipedia.com (consulté le 29 octobre 2018)
  23. (en-US) Ken Magee et Jon M. Stevens, The Little Brown Jug : The Michigan-Minnesota Football Rivalry, Arcadia Publishing Incorporated, (ISBN 978-1-4396-4701-1, lire en ligne).
  24. (en-US) « Score Was 6 to 6, and There Were Two Minutes Left to Play », Detroit Free Press, .
  25. (en-US) « Official 2007 NCAA Division I Football Records Book », National Collegiate Athletic Association,
  26. (en) Keith Marden et Mark Donovan Jim Spellen, The Notre Dame Football Encyclopedia : The Ultimate Guide to America's Favorite College Team, Citadel, (ISBN 0-8065-2108-2), p. 232–33
  27. (en) Fortune Matt, « ND-Michigan to end after 2014 », sur ESPN.com, (consulté le 30 septembre 2012)
  28. a et b (en-US) « The First "Home Field" – County Fairgrounds », Bentley Historical Library (consulté le 9 janvier 2012)
  29. a b et c (en-US) « Regents Field, 1893–1905 », Bentley Historical Library (consulté le 9 janvier 2012)
  30. a b c et d (en-US) « Ferry Field, 1906–1926 », Bentley Historical Library (consulté le 9 janvier 2012)
  31. a et b (en) « Building the Big House », sur umich.edu (consulté le 27 octobre 2020)
  32. a b et c (en-US) « Expansion and Renovation, 1928–1997 », Bentley Historical Library (consulté le 9 janvier 2012)
  33. (en-US) « Once Again the Biggest House, 1998 », Bentley Historical Library (consulté le 9 janvier 2012)
  34. (en-US) Ratkowiak, Courtney et Lincoln, Ruth, « A look inside the renovated Michigan Stadium », The Michigan Daily (consulté le 9 janvier 2012)
  35. (en-US) Ablauf, David, « Permanent Lights to be Installed at Michigan Stadium », CBS Interactive (consulté le 9 janvier 2012)
  36. (en-US) « Under the Lights Program: Michigan vs. Notre Dame », CBS Interactive (consulté le 9 janvier 2012)
  37. (en-US) « Inductees - Football Players & Coaches - College Football Hall of Fame », sur www.cfbhall.com (consulté le 21 août 2018)
  38. (en-US) « Hall of Famers by College », Pro Football Hall of Fame (consulté le 20 août 2018)
  39. Les Villanova Wildcats champion NCAA sans discussion face à Michigan - L'Équipe, 3 avril 2018.
  40. (en-US) « Michigan in the Olympics », Bentley Historical Library, (consulté le 28 août 2010)

Liens externesModifier