Josée Bélanger

joueuse de football canadienne

Josée Bélanger
Image illustrative de l’article Josée Bélanger
Bélanger, Rio 2016
Situation actuelle
Équipe Drapeau : États-Unis Pride d'Orlando
Biographie
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Naissance (33 ans)
Lieu Coaticook Canada
Taille 1,63 m (5 4)
Poste Attaquante
Parcours junior
Années Club
2006-2011Drapeau : Canada Vert & Or de Sherbrooke
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007Drapeau : Canada Comètes de Laval5 (3)
2009-2012Drapeau : Canada Amiral SC de Québec 25 (13)
2014Drapeau : Canada Comètes de Laval 6 (1)
2015Drapeau : Suède FC Rosengård9 (2)
2016Drapeau : États-Unis Pride d'Orlando 14 (0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004 Drapeau : Canada Canada U20 8 (4)
2004- Drapeau : Canada Canada 57 (7)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2012-Drapeau : Canada Vert & Or de Sherbrooke
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 29 août 2015

Josée Bélanger (née le à Coaticook, au Québec) est une joueuse de soccer canadienne évoluant au poste d'attaquante. Elle joue actuellement pour le Pride d'Orlando dans la National Women's Soccer League. Elle est membre de l'Équipe du canada de soccer féminin au cours des années 2004 et 2010 ainsi que depuis 2014.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Josée Bélanger commence le football à l'âge de cinq ans. Elle joue pour différentes équipes amateures de sa région en Estrie. En 2001, elle participe avec l'équipe du Québec au championnat canadien en Colombie-Britannique. Elle est élue joueuse juvénile par excellence au Gala de la Fédération de soccer du Québec, en 2001, en 2002 et en 2004.

SICModifier

Bélanger décline plusieurs offres d'universités américaines pour jouer dans la NCAA. Elle préfère évoluer dans le championnat universitaire canadien[1]. Ses 5 années (2006 à 2011) pour le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke la révèle comme l'une des attaquantes québécoises les plus titrés: Élue recrue de l'année en 2006, elle est nommée à quatre reprises sur les équipes d'étoiles SIC. De plus elle est récipiendaire du titre de la joueuse senior élite de l'année à la Fédération de soccer du Québec en 2008[2] et en 2010[3],[4]. Elle participe aux Universiades d'été 2009 à Belgrade, en Serbie avec l'équipe canadienne. Malgré une carrière sportive bien remplie (meilleure butteuse universitaire après Sandra Couture), Bélanger n'a jamais fait partie d'une équipe championne: Le Vert & Or ne remportant aucun championnat universitaire canadien, ni aucun championnat de la Ligue universitaire de soccer du Québec. Josée Bélanger excelle par ailleurs aussi bien au soccer intérieur qu'en soccer extérieur. La preuve est qu'elle est la meilleure marqueuse québécoise lors de la saison hivernale 2007 avec une récolte de 15 buts. Bélanger obtient son diplôme de kinésiologie en décembre 2011[5].

W-LeagueModifier

À l'été 2007, elle joue quelques matchs pour les Comètes de Laval dans la W-League[6]. Elle prend une pause de la W-League en 2008 afin de compléter des cours à l'Université de Sherbrooke. De retour dans la W-League en 2009, elle joue pour la nouvelle formation de la ville de Québec, l'Amiral SC[7],[8]. En 2011 elle revient d'une longue blessure, et ne participe qu'aux deux derniers matchs de l'Amiral où elle a qu'une présence ponctuelle[9]. En 2012, Bélanger contribue aux succès de l'Amiral qui termine 2e dans sa division en saison régulière et remporte le titre de la Conférence centrale en plus d'une participation au Final Four de la W-League lors des séries éliminatoires[10]. .

Carrière en sélection nationaleModifier

En 2004, elle s'inscrit au Centre national de haute performance à Laval et est admise au sein de l'équipe nationale canadienne des moins de 20 ans. Elle participe avec l’équipe nationale U20 au championnat du monde U-20 en Thaïlande. Malgré la performance de Bélanger, l'équipe canadienne U20 perd en quart de finale. Cette défaite mine le moral de Bélanger et en 2005 elle abandonne temporairement le football pour l'athlétisme[11].

En 2009, le nouvel sélectionneur de l'équipe nationale sénior, Carolina Morace lui donne une chance[12]. Progressivement Bélanger se taille une place au sein des 11 partantes canadiennes. Elle joue à gauche de l'attaquante Christine Sinclair. Bélanger fait 11 sélections et marque 5 buts pour le Canada. Sa performance aide le Canada à remporter le tournoi de Chypre et le Championnat féminin de la CONCACAF en 2010[13] et ainsi obtenir son ticket pour la Coupe du monde de 2011[14]. Par la suite, avec deux buts marqués en trois matchs, elle aide l'équipe canadienne à remporter la médaille d’or au Torneio Internacional Cidade de São Paulo, au Brésil. En janvier 2011, Bélanger est élue «Choix des fans 2010» par les supporteurs canadiens[15]. Blessée à une cheville lors d'un match amical disputé en Chine dans le cadre d'un tournoi préparatoire de l'équipe canadienne, Bélanger ne peut participer à la Coupe du monde[16]. « C'est un deuil pour moi. J'ai fait tellement d'efforts, tellement de sacrifices depuis trois ans pour pouvoir y participer. Le fait d'avoir aidé mon pays à se qualifier pour la Coupe du monde, tout ça ajoute encore plus à ma déception... »

Une ostéochondrite l'empêche de plus de reprendre l'entraînement durant l'année 2011. Avec le changement de sélectionneur et l'arrivée de John Herdman, elle n'est pas appelée pour les qualifications pré-olympiques et n'est pas sélectionnée en vue du tournoi olympique de Londres.

Le 27 avril 2015, Josée se trouve parmi les 23 joueuses retenues pour la Coupe du monde 2015[17]. Elle est titulaire pour les cinq matchs du Canada. Lors du huitième de finale contre la Suisse, le 21 juin, elle marque le seul but, qui qualifie le Canada en quarts.

Carrière d'entraîneurModifier

Entraîneur adjointe de la formation de soccer féminine du Vert & Or en 2012[18], Bélanger occupe également un poste d'adjointe à la direction technique au Club de soccer les Verts de Sherbrooke[19]

PalmarèsModifier

En équipe nationaleModifier

En clubModifier

Amiral SC de QuébecModifier

  • Participation au Final Four de la W-League : 2012
  • Championnat de conférence : 2012

RéférencesModifier

  1. « Josée Bélanger, un atout de taille pour l'équipe de soccer », sur usherbrooke.ca, (consulté le 5 juillet 2012)
  2. Pierre Turgeon, « Les bonnes nouvelles se bousculent pour Josée Bélanger », sur La Tribune, (consulté le 5 juillet 2012)
  3. « La Fédération de soccer du Québec décerne ses prix annuels 2010 », sur Canadasoccer.com, 27 novembre, 2010 (consulté le 5 juillet 2012)
  4. Dany Jacques, « Un autre titre provincial pour Josée Bélanger », sur Le Progrès de Coaticook, (consulté le 5 juillet 2012)
  5. Vincent Cliche, « Une fin de carrière mouvementée pour Josée Bélanger », sur Le Progrès de Coatocook, (consulté le 5 juillet 2012)
  6. Sylvain Lamarre, « Cindy Walsh, capitaine des Comète », sur Courrier Laval, (consulté le 5 juillet 2012)
  7. Réal Labbé, « L'Amiral bâtit son vaisseau », sur Le Soleil, (consulté le 5 juillet 2012)
  8. Guillaume Dumas, « Amiral SC: des comètes filent à Québec », sur Le Soleil, (consulté le 5 juillet 2012)
  9. Olivier Bossé, « Tout tombe en place pour l'Amiral », sur Le Soleil, (consulté le 5 juillet 2012)
  10. Piel Coté, « Dans le carré d’as », sur Journal de Québec, (consulté le 23 juillet 2012)
  11. Dany Jacques, « Josée Bélanger vise la Coupe du monde de soccer en 2011 », sur Le Prgrès de Coaticook, (consulté le 5 juillet 2012)
  12. Sébastin Lajoie, « Savoir saisir sa chance », sur La Tribune, (consulté le 5 juillet 2012)
  13. La Presse Canadienne, « Josée Bélanger mène les Canadiennes à la victoire », sur lapresse.ca, (consulté le 5 juillet 2012)
  14. Dany Jacques, « Le grand rêve de Josée Bélanger », sur Le Progrès de Coaticook, (consulté le 5 juillet 2012)
  15. « Josée Bélanger et Patrice Bernier remportent le scrutin du choix des fans », sur federation-soccer.qc.ca (consulté le 5 juillet 2012)
  16. Alain Goupil, « Josée Bélanger doit oublier la Coupe du monde », sur La Tribune, (consulté le 5 juillet 2012)
  17. La Presse Canadienne, « Mondial féminin: trois Québécoises avec l'équipe canadienne », sur LaPresse.ca, (consulté le 28 avril 2015)
  18. « Entraîneurs de l'équipe féminine », sur usherbrooke.ca (consulté le 5 juillet 2012)
  19. Sébastien Lajoie, « Provencher et Bélanger à la direction des Verts », sur lapresse.ca, (consulté le 5 juillet 2012)

Liens externesModifier