John Herdman

John Herdman
Image illustrative de l’article John Herdman
Situation actuelle
Équipe Canada (sélectionneur)
Biographie
Nationalité Britannique
Nat. sportive Anglais
Naissance (47 ans)
Consett (Angleterre)
Taille 1,65 m (5 5)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2006-2011 Nouvelle-Zélande (F)
2011-2018 Canada (F)
2018- Canada27v 4n 6d
Dernière mise à jour : 2 Février 2022

John Herdman, né le à Consett, est un entraîneur anglais de football. Il est le sélectionneur de l'équipe masculine du Canada depuis [1],[2].

BiographieModifier

John Herdman commence à jouer au football pendant son enfance an Angleterre. Il prend conscience qu'il ne pourra pas faire de carrière professionnelle comme joueur[3] et commence à se former à la fonction d'entraîneur alors qu'il n'a que seize ans[3]. Il est ainsi entraîneur à l'académie du Sunderland AFC pendant trois années[3].

En 2006, à 31 ans, Herdman est engagé par la Nouvelle-Zélande comme le directeur de formation des entraîneurs. Il est aussi sélectionneur de l’équipe féminine de Nouvelle-Zélande, qu'il conduit aux Jeux olympiques en 2008 et à la Coupe du monde de 2007 et de 2011.

Herdman est nommé entraîneur-chef de l'équipe du Canada féminine en 2011, en remplacement de l'Italienne Carolina Morace, démissionnaire après une Coupe du monde complètement ratée. Il participe en tant que sélectionneur du Canada aux Jeux olympiques en 2012 et 2016, et à la Coupe du monde 2015. En 2012, les Canadiennes remportent la médaille de bronze olympique, en battant notamment l'Angleterre, pays organisateur, puis la France. C'est la première médaille olympique remportée par le Canada en sport collectif depuis 1936[4]. Elle rééditent la performance en 2016.

Le , Herdman accède au poste de sélectionneur de l'équipe du Canada masculine[2]. En 2021, la sélection, qui bénéficie notamment de l'explosion au plus haut niveau d'Alphonso Davies et Jonathan David, passe du 72e au 40e rang du classement FIFA, ce qui lui vaut la récompense de la « Progression de l'année » décernée par la FIFA[5]. Cette progression reflète les bons résultats obtenus lors de la Gold Cup 2021 et lors du tour final des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, dont le Canada prend la tête.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier