Ouvrir le menu principal

Tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d'été de 2012

Cet article traite de l'épreuve féminine. Pour la compétition masculine, voir Tournoi masculin de football aux Jeux olympiques d'été de 2012.
Article général Pour un article plus général, voir Football aux Jeux olympiques d'été de 2012.
Football aux Jeux olympiques d'été de 2012
Description de l'image Logo JO d'été - Londres 2012.svg.
Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) CIO
Éditions 5e
Lieu(x) Drapeau : Royaume-Uni Londres, Royaume-Uni
Date du 25 juillet 2012
au
Participants 12
Épreuves 26 rencontres
Site(s) 6 stades

Palmarès
Vainqueur Drapeau : États-Unis États-Unis
Deuxième Drapeau : Japon Japon
Troisième Drapeau : Canada Canada
Buts 70 (2,69 buts/match)
Meilleure(s) buteuse(s) Drapeau : Canada Christine Sinclair (6)

Navigation

Le tournoi féminin de football aux Jeux olympiques d'été de 2012 est la cinquième édition du tournoi féminin de football des Jeux olympiques et se tient à Londres et dans cinq autres villes de Grande-Bretagne, du 25 juillet au .

Les fédérations affiliées à la FIFA participent par le biais de leur équipe féminine aux épreuves de qualification. Onze équipes rejoignent ainsi la Grande-Bretagne, nation hôte de la compétition, pour s'affronter lors du tournoi final. Contrairement au tournoi masculin, il n'y pas de restriction d'âge pour participer à la compétition.

Sommaire

Préparation de l'événementModifier

Désignation du pays hôteModifier

La commission exécutive du Comité international olympique a désigné le cinq villes acceptées comme villes candidates parmi une liste de neuf villes qui souhaitée être candidate. Les cinq villes retenues (Paris, New York, Moscou, Londres et Madrid) ont alors entamé la deuxième phase de la procédure.

Le , à Singapour, après avoir étudié les dossiers de chaque ville, le jury désigne Londres comme ville hôte des Jeux olympiques de 2012 au terme de quatre tours de scrutin. Lors du dernier tour, la capitale britannique devance de 4 voix Paris, la capitale française[1].

Villes et stades retenusModifier

Six stades ont été retenus pour organiser cette compétition :

Londres
Manchester
Wembley Old Trafford
90 000 places 76 212 places
   
Cardiff Newcastle
Millennium St James' Park
74 500 places 52 401 places
   
Glasgow Coventry
Hampden Park Stade de la ville de Coventry
51 866 places 32 609 places
   

Wembley, accueille la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques ainsi que la finale de la compétition.

Acteurs du tournoi féminin de football des jeux olympiquesModifier

Équipes qualifiéesModifier

 
Équipes qualifiées pour le tournoi final

Chaque Comité national olympique peut engager une seule équipe dans la compétition.

Les épreuves qualificatives du tournoi féminin de football des jeux olympiques se déroulent d'octobre 2010 à mars 2012. En tant que pays hôte, la Grande-Bretagne est qualifiée d'office, tandis que les autres équipes passent par différends modes de qualifications continentales.

La plupart des confédérations utilisent un format de tournois pré-olympiques pour déterminer les équipes qualifiées, comme l'AFC, la CAF, la CONCACAF et l'OFC. Il y a cependant deux exceptions, l'UEFA, qui qualifie les deux meilleures équipes européennes de la Coupe du monde 2011 et la CONMEBOL, qui qualifie les deux finalistes du Sudamericano Femenino 2010.

Tournoi qualificatif Date Lieu Places Qualifiés App.
Pays organisateur   1   Grande-Bretagne 1re
Sudamericano Femenino 2010 21 novembre 2010   Équateur 2   Brésil 5e
  Colombie 1re
(UEFA) Coupe du monde 2011 17 juillet 2011   Allemagne 2   Suède 5e
  France 1re
Tournoi pré-olympique de l'AFC 11 septembre 2011   Chine 2   Japon 5e
  Corée du Nord 2e
Tournoi pré-olympique de la CAF 22 octobre 2011 Itinérant 2   Afrique du Sud 1re
  Cameroun 1re
Tournoi pré-olympique de la CONCACAF 29 janvier 2012   Vancouver 2   États-Unis 5e
  Canada 2e
Tournoi pré-olympique de l'OFC 24 mars 2012 Itinérant 1   Nouvelle-Zélande 2e

Arbitres officielsModifier

Le 19 avril 2012, la FIFA a publié la liste des arbitres retenus pour la compétition[2] :

Confédération Arbitres Assistants
AFC   Hong Eun-ah
  Sachiko Yamagishi
  Allyson Flynn
  Sarah Ho
  Kim Kyoung-min
  Widiya Habibah Shamsuri
CAF   Therese Raissa Neguel   Tempa Ndha
  Lidwine Pelagie Rakotozafinoro
CONCACAF   Quetzalli Alvarado Godinez
  Carol Anne Chenard
  Kari Seitz
  Marie-Josée Charbonneau
  Mayte Ivonne Chavez Garcia
  Marlene Duffy
  Stacy Ann Greyson
  Shirley Perello
  Veronica Perez
Confédération Arbitres Assistants
CONMEBOL   Jesica Salome Di Orio   Mariana Betina Corbo Odone
  Maria Eugenia Rocco
UEFA   Kirsi Heikkinen
  Efthalia Mitsi
  Jenny Palmqvist
  Christina Pedersen
  Bibiana Steinhaus
  Anu Jokela
  Helen Karo
  Anna Nystrom
  Tonja Paavola
  Yolanda Parga Rodriguez
  Kathrin Rafalski
  Lada Rojc
  Hege Steinlund
  Maria Luisa Villa Gutierrez
  Marina Wozniak

JoueusesModifier

Le tournoi féminin est un tournoi international sans aucune restriction d'âge. Chaque nation doit présenter une équipe de 18 joueuses titulaires et de 3 joueuses réservistes.

Déroulement du tournoiModifier

Les rencontres du tournoi se disputent selon les lois du jeu, qui sont les règles du football définies par l'International Football Association Board (IFAB).

La compétition se dispute sur deux tours. Le premier tour se joue par groupes de quatre équipes, la répartition des équipes dans les différents groupes étant déterminée par tirage au sort. Le deuxième tour est une phase à élimination directe.

Tirage au sortModifier

Le tirage au sort de la phase de groupe a lieu le . Les chapeaux sont composés selon des critères géographiques pour respecter la limite par groupe d'une nation par continent. Les têtes de série se composent de la Grande-Bretagne, pays organisateur, et des équipes les mieux classées du classement FIFA au moment du tirage au sort.

Pot 1 Pot 2 Pot 3 Pot 4

Premier tourModifier

Les douze équipes sont réparties en trois groupes de quatre. Chacune affronte les trois autres de son groupe. À l'issue des trois journées, les deux meilleures équipes de chaque groupe, soit six au total, se qualifient pour les quarts de finale, où elles sont rejointes par les deux meilleures troisièmes.

Règles de départageModifier

Chaque équipe reçoit trois points pour une victoire et un pour un match nul. Le CIO en accord avec la FIFA, a déterminé que le départage se fait comme suit (il s'agit du même règlement pour tous les groupes de qualification et de phase finale) :

  1. le plus grand nombre de points obtenus dans tous les matches du groupe ;
  2. la différence de buts dans tous les matches du groupe ;
  3. le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe ;
  4. le plus grand nombre de points obtenus dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
  5. la différence de buts particulière dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
  6. le plus grand nombre de buts marqués dans les matches de groupe entre les équipes à égalité ;
  7. le critère du fair-play basé sur le nombre de cartons jaunes et rouges reçus.
  8. tirage au sort par la commission d’organisation.

Groupe EModifier

Classement
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Grande-Bretagne 9 3 3 0 0 5 0 +5
2   Brésil 6 3 2 0 1 6 1 +5
3   Nouvelle-Zélande 3 3 1 0 2 3 3 0
4   Cameroun 0 3 0 0 3 1 11 -10


Qualifié pour le deuxième tour de la compétition.
Pts points ; G victoires ; N matchs nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts
Matches





Groupe FModifier

Classement
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Suède 5 3 1 2 0 6 3 +3
2   Japon 5 3 1 2 0 2 1 +1
3   Canada 4 3 1 1 1 6 4 +2
4   Afrique du Sud 1 3 0 1 2 1 7 -6


Qualifié pour le deuxième tour de la compétition.
Pts points ; G victoires ; N match nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts
Matches
Match 2 Japon   2-1   Canada Stade de la ville de Coventry, Coventry

17h00 CEST
Nahomi Kawasumi   33e
Aya Miyama   44e
(2-0)   55e Melissa Tancredi Spectateurs : 14 119
Arbitrage :   Kirsi Heikkinen
Rapport

Match 5 Suède   4-1   Afrique du Sud Stade de la ville de Coventry, Coventry

19h45 CEST
Nilla Fischer   7e
Lisa Dahlkvist   20e
Lotta Schelin   21e   63e
(3-0)   60e Portia Modise Spectateurs : 18 290
Arbitrage :   Jesica Salome Di Orio
Rapport

Match 7 Japon   0-0   Suède Stade de la ville de Coventry, Coventry

12h00 CEST
(0-0) Spectateurs : 14 160
Arbitrage :   Quetzalli Alvarado
Rapport

Match 9 Canada   3-0   Afrique du Sud Stade de la ville de Coventry, Coventry

14h45 CEST
Melissa Tancredi   7e
Christine Sinclair   58e   86e
(1-0) Spectateurs : 14 753
Arbitrage :   John Herdman
Rapport

Match 13 Japon   0-0   Afrique du Sud Millennium, Cardiff

14h30 CEST
(0-0) Spectateurs : 24 202
Arbitrage :   Thalia Mitsi
Rapport

Match 14 Canada   2-2   Suède St James' Park, Newcastle

14h30 CEST
Melissa Tancredi   43e   84e (1-2)   14e Marie Hammarström
  16e Sofia Jakobsson
Spectateurs : 12 719
Arbitrage :   Eun Ah Hong
Rapport

Groupe GModifier

Classement
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   États-Unis 9 3 3 0 0 8 2 +6
2   France 6 3 2 0 1 8 4 +4
3   Corée du Nord 3 3 1 0 2 2 6 -4
4   Colombie 0 3 0 0 3 0 6 -6


Qualifié pour le deuxième tour de la compétition.
Pts points ; G victoires ; N match nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts
Matches
Match 3 États-Unis   4-2   France Hampden Park, Glasgow

17h00 CEST
Abby Wambach   19e
Alex Morgan   32e   66e
Carli Lloyd   56e
(2-2)   12e Gaëtane Thiney
  14e Marie-Laure Delie
Spectateurs : 18 090
Arbitrage :   Sachiko Yamagishi
Rapport
Hope Solo ( )
Christie Rampone
Kelley O'Hara
Amy LePeilbet
Shannon Boxx (  17e)
Carli Lloyd (  17e )
Lauren Cheney
Alex Morgan (  74e)
Amy Rodriguez (  74e )
Abby Wambach
Megan Rapinoe (  84e)
Sydney Leroux (  84e )
Rachel Buehler
Tobin Heath
Équipes Sarah Bouhaddi ( )
Wendie Renard
(  46e) Ophélie Meilleroux
(  46e ) Laura Georges
Corine Franco
Sonia Bompastor
(  71e) Camille Abily
(  71e ) Sandrine Soubeyrand
Marie-Laure Delie
Élodie Thomis
(  46e) Louisa Nécib
(  46e ) Eugénie Le Sommer
Élise Bussaglia
Gaëtane Thiney

Match 6 Colombie   0-2   Corée du Nord Hampden Park, Glasgow

19h45[3],[4] CEST
(0-1)   39e   85e Kim Song Hui Spectateurs : 18 900
Arbitrage :   Carol Anne Chenard
Rapport

Match 10 États-Unis   3-0   Colombie Hampden Park, Glasgow

17h00 CEST
Megan Rapinoe   33e
Abby Wambach   74e
Carli Lloyd   77e
(1-0) Spectateurs : 11 313
Arbitrage :   Thalia Mitsi
Rapport
Hope Solo ( )
Heather Mitts
Christie Rampone
Kelley O'Hara
Heather O'Reilly (  67e)
Tobin Heath (  67e )
Carli Lloyd
Lauren Cheney
Alex Morgan
Abby Wambach (  78e)
Sydney Leroux (  78e )
Megan Rapinoe (  81e)
Amy Rodriguez (  81e )
Rachel Buehler
Équipes Sandra Sepulveda ( )
(  71e) Tatiana Ariza
(  71e ) Liana Salazar
Natalia Gaitan
Nataly Arias
Orianica Velasquez
(  71e) Carmen Rodallega
(  71e ) Ana Montoya
Maria Usme
Yulieht Dominguez
Kelis Peduzine
(  86e) Ingrid Vidal
(  86e ) Melissa Ortiz
Lady Andrade

Match 12 France   5-0   Corée du Nord Hampden Park, Glasgow

19h45 CEST
Laura Georges   45e
Élodie Thomis   70e
Marie-Laure Delie  71e
Wendie Renard  81e
Camille Catala   87e
(1-0) Spectateurs : 11 743
Arbitrage :   Therese Neguel
Rapport

Match 15 États-Unis   1-0   Corée du Nord Old Trafford, Manchester

17h15 CEST
Abby Wambach   25e (1-0) Spectateurs : 29 522
Arbitrage :   Jenny Palmqvist
Rapport
Hope Solo ( )
Christie Rampone
Kelley O'Hara
Amy LePeilbet
Heather O'Reilly
Carli Lloyd
Lauren Cheney (  16e)(  84e)
Amy Rodriguez (  84e )
Alex Morgan
Abby Wambach
Megan Rapinoe (  46e)
Tobin Heath (  46e )
Rachel Buehler (  75e)
Becky Sauerbrunn (  75e )
Équipes O Chang Ran ( )
Kim Nam Hui
Kim Myong Hum
Choe Un Ju
(  13e) Ri Ye Gyong
Jon Myong Hwa
(  31e) Yun Hyon Hui
(  31e ) Kim Su Gyong
(  80e) Kim Chung Sim
(  80e ) Kim Un Hyang
Pong Son Hwa
(  42e)(  63e) Kim Song Hui
(  63e )(     76e, 81e) Choe Mi Gyong
Choe Yong Sim

Match 16 France   1-0   Colombie St James' Park, Newcastle

17h15 CEST
Élodie Thomis   5e (1-0) Spectateurs : 13 184
Arbitrage :   Quetzalli Alvarado
Rapport

Troisièmes de groupeModifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1   Canada 4 3 1 1 1 6 4 +2
2   Nouvelle-Zélande 3 3 1 0 2 3 3 0
3   Corée du Nord 3 3 1 0 2 2 6 -4


Qualifié pour le deuxième tour de la compétition.
Pts points ; G victoires ; N match nuls ; P défaites
Bp buts marqués ; Bc buts encaissés ; Diff différence de buts

Phase à élimination directeModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 3 août, Coventry      6 août, Manchester      9 août, Londres
   Grande-Bretagne  0
   Canada  2  
   Canada  3
 3 août, Newcastle
     États-Unis a.p.  4  
   États-Unis  2
   Nouvelle-Zélande  0  
   États-Unis  2
 3 août, Glasgow
     Japon  1
   Suède  1
 6 août, Londres
   France  2  
   France  1
 3 août, Cardiff Troisième place
     Japon  2  
   Brésil  0  9 août, Coventry
   Japon  2      Canada  1
   France  0

Quarts de finaleModifier

Match 19 Suède   1-2   France Hampden Park, Glasgow

12h00 CEST
Nilla Fischer   18e (1-2)   29e Laura Georges
  39e Wendie Renard
Spectateurs : 12 869
Arbitrage :   Kari Seitz
Rapport

Match 20 États-Unis   2-0   Nouvelle-Zélande St James' Park, Newcastle

14h30 CEST
Abby Wambach   27e
Sydney Leroux   87e
(1-0) Spectateurs : 10 441
Arbitrage :   Salomé di Iorio
Rapport

Match 21 Brésil   0-2   Japon Millennium, Cardiff

17h00 CEST
(0-1)   27e Yūki Ōgimi
  73e Shinobu Ohno
Spectateurs : 28 528
Arbitrage :   Kirsi Heikkinen
Rapport

Match 22 Grande-Bretagne   0-2   Canada Stade de la ville de Coventry, Coventry

19h30 CEST
(0-2)   12e Jonelle Filigno
  26e Christine Sinclair
Spectateurs : 28 828
Arbitrage :   Sachiko Yamagishi
Rapport

Demi-finalesModifier

Match 23 France   1-2   Japon Wembley, Londres

17h00 CEST
Eugénie Le Sommer   76e (0-1) Yuki Ogimi   32e
Mizuho Sakaguchi   49e
Spectateurs : 61 482
Arbitrage :   Quetzalli Alvarado
Rapport

Match 24 Canada   3-4 (a.p.)   États-Unis Old Trafford, Manchester

19h45 CEST
Christine Sinclair   22e   67e   73e (1-0) Megan Rapinoe   54e   70e
Abby Wambach   80e (pén.)
Alex Morgan   120e
Spectateurs : 26 630
Arbitrage :   Christina Pedersen
Rapport

Match pour la médaille de bronzeModifier

Match 25   Canada 1-0   France Stade de la ville de Coventry, Coventry

13h00 CEST
Diana Matheson   90e (0-0) Spectateurs : 12 465
Arbitrage :   Jenny Palmqvist
Rapport

FinaleModifier

Match 26   États-Unis 2-1   Japon Wembley, Londres

19h45 CEST
Carli Lloyd   8e   54e (1-0) Yuki Ogimi   63e Spectateurs : 80 203
Arbitrage :   Bibiana Steinhaus
Rapport

RésultatsModifier

PodiumModifier

Épreuve Or Argent Bronze
Tournoi féminin     États-Unis     Japon     Canada

Statistiques, classements et buteursModifier

StatistiquesModifier

Les 12 équipes présentes disputent un total de 26 rencontres : 18 au premier tour et 8 dans la phase à élimination directe.

Nombre d'équipes par confédération et par tourModifier

Confédération Phase de groupes Quarts de finale Demi-finales Finale Victoire
UEFA 3 3 1 0 0
AFC 2 1 1 1 0
CAF 2 0 0 0 0
CONCACAF 2 2 2 1 1
CONMEBOL 2 1 0 0 0
OFC 1 1 0 0 0
Total 12 8 4 2 1

Soulier d'or de la meilleure buteuseModifier

Christine Sinclair gagne le Soulier d'or de la meilleure buteuse avec 6 buts.

Classement du Soulier d'or Adidas[5]
Place Joueuse Buts
1   Christine Sinclair 6
2   Abby Wambach 5
3   Melissa Tancredi 4
  Carli Lloyd
5   Alex Morgan 3
  Megan Rapinoe
  Yuki Ogimi
  Stephanie Houghton
Joueuses ayant inscrit deux buts
9   Cristiane 2
  Cristiane
  Marta
  Marie-Laure Delie
  Élodie Thomis
  Laura Georges
  Wendie Renard
  Kim Song Hui
  Lotta Schelin
  Nilla Fischer
Joueuses ayant inscrit un but
14   Francielle 1
  Renata Costa
  Camille Catala
  Gaëtane Thiney
  Eugénie Le Sommer
  Jill Scott
  Casey Stoney
  Nahomi Kawasumi
  Aya Miyama
  Shinobu Ohno
  Mizuho Sakaguchi
  Portia Modise
  Lisa Dahlkvist
  Marie Hammarström
  Sofia Jakobsson
  Rebecca Smith
  Sarah Gregorius
  Gabrielle Aboudi Onguene
  Diana Matheson
  Sydney Leroux

Classement de la compétitionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)« London beats Paris to 2012 Games », sur bbc.co.uk, (consulté le 26 mai 2012)
  2. [PDF] Tournoi olympique de football féminin 2012-La liste des officiels
  3. Le coup d'envoi a été retardé d'une heure, après que les officiels aient affiché le drapeau de la Corée du Sud au lieu de celui de la Corée du Nord sur les écrans géants.
  4. (en) Flag Error Delays Start of North Korea-Colombia Match, sur london2012.blogs.nytimes.com
  5. « Soulier d'or Adidas », sur fr.fifa.com, FIFA (consulté le 5 aout 2012)

Voir aussiModifier