Longhorns du Texas

Longhorns du Texas
Description de l'image Texas Longhorns logo.svg.
Établissement Université du Texas à Austin
Ligue NCAA
Division NCAA Division I FBS
Conférence Big 12 Conference
Mascotte Bevo

Football américain
Stade Darrell K Royal-Texas Memorial Stadium
Capacité 100 119 spectateurs

Basket-ball
Salle Frank Erwin Center
Capacité 16 755 spectateurs

Baseball
Stade Disch-Falk Field (en)
Capacité 7 373 spectateurs
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la Big 12 Conference.

Les Longhorns du Texas (en anglais : « Texas Longhorns ») sont le club omnisports universitaire de l'Université du Texas à Austin. Ses 18 équipes participent aux compétitions universitaires organisées par la National Collegiate Athletic Association. Texas fait partie de la Big 12 Conference depuis 1994.

L'université se situe à Austin dans l'État du Texas.

Les « Longhorns » sont présents avec succès dans de nombreuses disciplines si bien qu'en 2002, l'Université est désignée par le magazine Sports Illustrated, comme la meilleure dans le domaine sportif national universitaire.

La présente page est principalement dédiée au traitement du football américain, son équipe étant la plus réputée au niveau national avec quatre titres de champion national (1963, 1969, 1970 et 2005).

Sports représentésModifier

Hommes (8) Femmes (10)
Athlétisme Athlétisme
Basketball Basketball
Cross country Cross country
Golf Golf
Natation/Plongeon Natation/Plongeon
Tennis Tennis
Football américain Football (soccer)
Baseball Softball
Aviron
Volleyball
† – Athlétisme en salle et/ou en plein air.

SurnomModifier

Les Longhorns ou Horns est le surnom généralement utilisé pour désigner les équipes masculines et féminines de l'université même si les équipes féminines sont parfois appelées les « Lady Longhorn ». Ce surnom a pour origine les bovins à longues cornes (Texas Longhorn) qui ont joué un rôle important dans le développement du Texas. Il est par ailleurs officiellement l'animal emblématique de l'État américain du Texas[1]. Ce surnom est apparu pour la première fois dans les journaux du Texas en 1900[2]. La mascotte de l'université est d'ailleurs un bœuf à longues cornes du Texas dénommé Bevo (en).

InfrastructuresModifier

Les infrastructures principales sur le campus se composent du :

Football américainModifier

Descriptif en début de saison 2021Modifier

 
Bevo XIV en 2013.
 
La fanfare en représentation sur le terrain en 2007.

HistoireModifier

PalmarèsModifier

  • Titres nationaux :
Texas a été couronnée champion national à neuf reprises par les plus importantes agences nationales de sélection reconnues par la NCAA[3]. Les titres de 1963, 1969, 1970 et de 2005 sont réclamés par l'université tandis que les autres pas[4].
Titres de champion non réclamés par Texas
Saison Entraîneur Agence(s) de sélection Bilan S.R. Bowl
1914 David Allerdice (en) Billingsley Report[3]:111 08 – 0 – 0
1941 Dana X. Bible (en) Berryman, Williamson System[3]:112 08 – 1 – 1
1968 Darrell Royal Devold System, Matthews Grid Ratings, Sagarin[3]:113 09 – 1 – 1 G, Cotton Bowl Classic 1968
1977 Fred Akers (en) Berryman, FACT, Sagarin (ELO-Chess)[3]:114 11 – 1 – 0 P, Cotton Bowl Classic 1978
1981 Fred Akers National Championship Foundation[3]:114 10 – 1 – 1 G, Cotton Bowl Classic 1982
Titres de champion réclamés par Texas
Saison Entraîneur Agence(s) de sélection Bilan S.R. Bowl
1963 Darrell Royal (en) AP, Berryman, Billingsley, DeVold, Dunkel, FB News, Football Research, FW
Helms, Litkenhous, National Championship Foundation, NFF, Poling
Jeff Sagarin, Sagarin (ELO-Chess), UPI (Coaches), Williamson[3]:113
11 – 0 – 0 G, Cotton Bowl Classic 1964
1969 Darrell Royal AP, Berryman, Billingsley, DeVold, Dunkel, FACT, FB News, Football Research
FW, Helms, Litkenhous, National Championship Foundation, NFF, Poling
Sagarin, UPI (coaches)[3]:113, POTUS[5]
11 – 0 – 0 G, Cotton Bowl Classic 1970
1970 Darrell Royal Berryman, FACT, Litkenhous, NFF, UPI (coaches)[3]:113 10 – 1 – 0 P, Cotton Bowl Classic 1971
2005 Mack Brown (en) BCS, AP, Berryman, Billingsley, Colley, DeVold, Dunkel, Eck, FACT, FW
Massey, Matthews, NFF, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess), Seattle Times
Sporting News, USA Today (coaches), Wolfe[3]:115
13 – 0 – 0 G, Rose Bowl 2006
  • Titres de conférence :
Texas a remporté 32 titres de conférence dont six partagés répartis entre la Texas Intercollegiate Athletic Association (en), la Southwest Conference et l'actuelle Big 12 Conference[6],[7].
Saison Conférence Entraîneur Bilan global Bilan de conférence
1913 TIAA (en) Dave Allerdice (en) 7–1 3–0
1914 Dave Allerdice 8–0 4–0
1916 Southwest Conference Eugene Van Gent (en) 7–2 5–1
1918 William Juneau (en) 9–0 4–0
1920 Berry Whitaker (en) 9–0 5–0
1928 Clyde Littlefield (en) 7–2 5–1
1930 Clyde Littlefield 8–1–1 4–1
1942 Dana X. Bible (en) 9–2 5–1
1943 Dana X. Bible 7–1–1 5–0
1945 Dana X. Bible 10–1 5–1
1950 Blair Cherry (en) 9–2 6–0
1952 Ed Price (en) 9–2 6–0
1953 Ed Price 7–3 5–1
1959 Darrell Royal (en) 9–2 5–1
1961 Darrell Royal 10–1 6–1
1962 Darrell Royal 9–1–1 6–0–1
1963 Darrell Royal 11–0 7–0
1968 Darrell Royal 9–1–1 6–1
1969 Darrell Royal 11–0 7–0
1970 Darrell Royal 10–1 7–0
1971 Darrell Royal 8–3 6–1
1972 Darrell Royal 10–1 7–0
1973 Darrell Royal 8–3 7–0
1975 Darrell Royal 10–2 6–1
1977 Fred Akers (en) 11–1= 8–0
1983 Fred Akers 11–1= 8–0
1990 David McWilliams (en) 10–2 8–0
1994 John Mackovic (en) 8–4 4–3
1995 John Mackovic 10–2–1 7–0
1996 Big 12 Conference John Mackovic 8–5 6–2
2005 Mack Brown (en) 13–0 8–0
2009 Mack Brown 13–1 8–0
† : Titre de champion partagé - = : Premier à égalité
  • Titre de division :
Texas a remporté sept titre de la division Sud (South) de la Big 12 Conference dont cinq lui ont permis de participer à la finale de conférence Big 12 (3 victoires et 2 défaites). Depuis 2011, la Big 12 n'organise plus de finale de conférence puisque réduite à dix équipes[8].
Saison Division Adversaire Résultat F.C.
1996 Big 12 South Cornhuskers du Nebraska G, 37–27
1999 Cornhuskers du Nebraska P, 06–22
2001 Buffaloes du Colorado P, 37–39
2002 † Non qualifié au tie-break au profit des Sooners de l'Oklahoma
2005 Buffaloes du Colorado G, 70–03
2008 † Non qualifié au tie-break au profit des Sooners de l'Oklahoma
2009 Cornhuskers du Nebraska G, 13–12
† : Titre de champion partagé
  • Bowls :
En fin de saison 2020, Texas a participé à 57 bowls dont 32 victoires, 24 défaites et deux nuls[9].
Saison Date Bowl Vainqueur Score Perdant Lieu
2020 Alamo Bowl Texas 55-23 Colorado Alamodome - San Antonio, Texas
2019 Alamo Bowl Texas 38-10 Utah Alamodome - San Antonio, Texas
2018 Sugar Bowl Texas 28-21 Georgia Mercedes-Benz Superdome - La Nouvelle-Orleans, Louisiane
2017 Texas Bowl Texas 33-16 Missouri NRG Stadium - Houston, Texas
2014 Texas Bowl Arkansas 31-07 Texas Houston, Texas
2013 Alamo Bowl Oregon 30-07 Texas San Antonio, Texas
2012 Alamo Bowl Texas 31-27 Oregon State San Antonio, Texas
2011 Holiday Bowl Texas 21-10 California San Diego, Californie
2009 BCS Championship Alabama 37-21 Texas Pasadena, Californie
2008 Fiesta Bowl Texas 24-21 Ohio State Glendale, Arizona
2007 Holiday Bowl Texas 52-34 Arizona State San Diego, Californie
2006 Alamo Bowl Texas 26-24 Iowa San Antonio, Texas
2005 Rose Bowl Texas 41-38 USC Pasadena, Californie
2004 Rose Bowl Texas 38-37 Michigan Pasadena, Californie
2003 Holiday Bowl Washington State 28-20 Texas San Diego, Californie
2002 Cotton Bowl Texas 35-20 LSU Dallas, Texas
2001 Holiday Bowl Texas 47-43 Washington San Diego, Californie
2000 Holiday Bowl Oregon 35-30 Texas San Diego, Californie
1999 Cotton Bowl Arkansas 27-06 Texas Dallas, Texas
1998 Cotton Bowl Texas 38-11 Mississippi State Dallas, Texas
1996 Fiesta Bowl Penn State 38-15 Texas Tempe, Arizona
1995 Sugar Bowl Virginia Tech 28-10 Texas La Nouvelle-Orleans, Louisiane
1994 Sun Bowl Texas 35-31 North Carolina El Paso, Texas
1990 Cotton Bowl Miami (FL) 46-03 Texas Dallas, Texas
1987 Bluebonnet Bowl Texas 32-27 Pitt Houston, Texas
1985 Bluebonnet Bowl Air Force 24-16 Texas Houston, Texas
1984 Freedom Bowl Iowa 55-17 Texas Anaheim, Californie
1983 Cotton Bowl Georgia 10-09 Texas Dallas, Texas
1982 Sun Bowl North Carolina 26-10 Texas El Paso, Texas
1981 Cotton Bowl Texas 14-12 Alabama Dallas, Texas
1980 Bluebonnet Bowl North Carolina 16-07 Texas Houston, Texas
1979 Sun Bowl Washington 14-07 Texas El Paso, Texas
1978 Sun Bowl Texas 42-00 Maryland El Paso, Texas
1977 Cotton Bowl Notre Dame 38-10 Texas Dallas, Texas
1975 Bluebonnet Bowl Texas 38-21 Colorado Houston, Texas
1974 Gator Bowl Auburn 27-03 Texas Jacksonville, Floride
1973 Cotton Bowl Nebraska 19-03 Texas Dallas, Texas
1972 Cotton Bowl Texas 17-13 Alabama Dallas, Texas
1971 Cotton Bowl Penn State 30-06 Texas Dallas, Texas
1970 Cotton Bowl Notre Dame 24-11 Texas Dallas, Texas
1969 Cotton Bowl Texas 21-17 Notre Dame Dallas, Texas
1968 Cotton Bowl Texas 36-13 Tennessee Dallas, Texas
1966 Bluebonnet Bowl Texas 19-00 Ole Miss Houston, Texas
1964 Orange Bowl Texas 21-17 Alabama Miami, Floride
1963 Cotton Bowl Texas 28-06 Navy Dallas, Texas
1962 Cotton Bowl LSU 13-00 Texas Dallas, Texas
1961 Cotton Bowl Texas 12-07 Ole Miss Dallas, Texas
1960 Bluebonnet Bowl Texas 30-03 Alabama Houston, Texas
1959 Cotton Bowl Syracuse 23-14 Texas Dallas, Texas
1957 Sugar Bowl Ole Miss 39-07 Texas La Nouvelle-Orléans, Louisiane
1952 Cotton Bowl Texas 16-00 Tennessee Dallas, Texas
1950 Cotton Bowl Tennessee 20-14 Texas Dallas, Texas
1948 Orange Bowl Texas 41-28 Georgia Miami, Floride
1947 Sugar Bowl Texas 27-07 Alabama La Nouvelle-Orleans, Louisiane
1945 Cotton Bowl Texas 40-27 Missouri Dallas, Texas
1943 Cotton Bowl Texas 70-07 Randolph Field Dallas, Texas
1942 Cotton Bowl Texas 14-07 Georgia Tech Dallas, Texas
Bilan (fin 2019) : 31 victoires, 24 défaites, 2 nuls

EntraîneursModifier

Après la première équipe de 1893, les Longhorns ont connu trente entraîneurs principaux, l'actuel étant Tom Herman (en)[10].

Liste des entraîneurs principaux de Texas
Nom Nb. de saison Saison Bilan %
Pas d'entraîneur 1 1893 4–0 100,0
1 Reginald DeMerritt Wentworth 1 1894 6–1 085,7
2 Frank Crawford 1 1895 5–0 100,0
3 Harry Orman Robinson 1 1896 4–2–1 064,3
4 Walter F. Kelly 1 1897 6–2 075,0
5 David Farragut Edwards 1 1898 5–1 083,3
6 Maurice Gordon Clarke 1 1899 6–2 075,0
7 Samuel Huston Thompson 2 1900–1901 14–2–1 085,3
8 J. B. Hart 1 1902 6–3–1 065,0
9 Ralph Hutchinson 3 1903–1905 16–7–2 068,0
10 H. R. Schenker 1 1906 9–1 090,0
11 W. E. Metzenthin 2 1907–1908 11–5–1 067,6
12 Dexter W. Draper 1 1909 4–3–1 056,3
13 Billy Wasmund 1 1910 6–2 075,0
14 Dave Allerdice 5 1911–1915 33–7 082,5
15 Eugene Van Gent 1 1916 7–2 077,8
16 William Juneau 3 1917–1919 19–7 073,1
17 Berry Whitaker 3 1920–1922 22–3–1 086,5
18 E. J. Stewart 4 1923–1926 24–9–3 070,8
19 Clyde Littlefield 7 1927–1933 44–18–6 069,1
20 Jack Chevigny 3 1934–1936 13–14–2 048,3
21 Dana X. Bible 10 1937–1946 63–31–3 066,5
22 Blair Cherry 4 1947–1950 32–10–1 075,6
23 Ed Price 6 1951–1956 33–27–1 054,9
24 Darrell Royal 20 1957–1976 167–47–5 077,4
25 Fred Akers 10 1977–1986 86–31–2 073,1
26 David McWilliams 5 1987–1991 31–26 054,4
27 John Mackovic 6 1992–1997 41–28–2 059,2
28 Mack Brown 16 1998–2013 158–48 076,7
29 Charlie Strong 3 2014–2016 16–21 043,2
30 Tom Herman 3 2017–2020 32–18 064,0
31 Steve Sarkisian 1 depuis 2021 - -

Numéros retirésModifier

Nom Saisons
22 Bobby Layne 1944–1947
60 Tommy Nobis 1963–1965
20 Earl Campbell 1974–1977
34 Ricky Williams 1995–1998
10 Vince Young 2003–2005
12 Colt McCoy 2006–2009

StadeModifier

 
Le Darrell K Royal-Texas Memorial Stadium avec vue sur le « Godzillatron »

Depuis 1924, les Longhorns disputent leurs matchs à domicile au Darrell K Royal-Texas Memorial Stadium (anciennement dénommé « War Memorial Stadium » ou « Memorial Stadium » ou « Texas Memorial Stadium »)[11] situé sur le campus de l'Université du Texas à Austin dans l'État du Texas.

Sa capacité actuelle est de 100 119 places[12] ce qui en fait le :

  • deuxième plus grand stade de football américain du Texas au nombre de places disponibles[13] ;
  • le plus grand stade de la Big 12 Conference[14] ;
  • le 5e plus grand stade de football américain NCAA installé sur un campus ;
  • le 7e plus grand stade du monde (hormis les stades possédant un circuit automobile).

Le stade a été agrandi à plusieurs reprises depuis son ouverture officielle et actuellement il est équipé de 100 119 sièges permanents, du premier écran haute définition du pays dans un stade universitaire surnommé Godzillatron (en)[15] et une pelouse artificielle (FieldTurf (en)) récemment remplacée du terrain dénommé le « Joe Jamail Field ».

L'actuel record d'assistance du stade est de 103 507 spectateurs établi le à l'occasion du match contre les Trojans d'USC.

La phase finale prévue de l'agrandissement du stade comprend la construction de nouveaux sièges permanents et d'un pont supérieur en zone sud, entourant complètement le terrain. La capacité d'accueil du stade devrait atteindre 112 000 places dès que la zone sud sera entièrement fermée, ce qui signifierait que le « DKR-Texas Memorial Stadium » dépasserait le Michigan Stadium et deviendrait le plus grand stade de football américain d'Amérique du Nord[16]. Cependant, la date de fin des travaux de la zone sud n'a pas été fixée et aucun fonds n'a encore été levé. Diverses sources affirment que cette phase pourrait ne pas avoir lieu avant 10 à 15 ans, bien que le , il ait été annoncé qu'un comité exploratoire avait été formé concernant l'agrandissement du stade en conjonction avec la construction du Dell Medical School (en) sur le campus.

Avant le « Darrell K Royal-Texas Memorial Stadium », les Longhorns avaient joué leurs matchs à domicile au Clark Field (en) entre 1887[17] et 1924. Le Clark Field était un stade en bois situé sur le campus[18]. Leur dernier match au Clark Field s'est joué le , les Longhorns y partageant l'enjeu (7-7) avec les Gators de la Floride[19] Texas y a établi un bilan de 135 victoires pour 23 défaites et 3 nuls[20].

RivalitésModifier

Statistiques des matchs de rivalité
Équipe Nom de l'événement Trophée Bilan des Longhorns 1re rencontre Dernière rencontre
Nb V. D. N. %.
Sooners de l'Oklahoma Red River Showdown (en) The Golden Hat 116 62 49 5 53,4 1900 2020
Red Raiders de Texas Tech (en) - Chancellor's Spurs (en) 070 53 17 0 75,7 1928 2020
Razorbacks de l'Arkansas The Big Shootout (en) - 078 56 22 0 71,8 1894 2014
Cornhuskers du Nebraska (en) - - 014 10 04 0 71,4 1933 2010
Aggies de Texas A&M (en) Lone Star Showdown (en) Lone Star (en) 118 76 37 5 64,4 1894 2011
Horned Frogs de TCU (en) - - 091 63 27 1 69,2 1897 2020
Bears de Baylor (en) - - 109 79 27 4 72,5 1901 2020

OklahomaModifier

 
La flèche jaune indique la séparation entre les deux clans de fans lors du « Red River Showdown » du .

Le match de rivalité entre les Sooners et les Longhorns est dénommé le « Red River Showdown (en) » ou l' « OU–Texas Game ». Trois trophées sont décernés :

  • Le « Golden Hat » est un chapeau de cowboy en or monté sur un gros bloc de bois. Le trophée a été créé en 1941. Il était de couleur bronze jusqu'en 1970. Il est conservé pendant un an par l'équipe victorieuse ;
  • Le « Red River Rivalry trophy » a été créé en 2003 et est échangé chaque année entre les étudiants des deux équipes. Il comporte l'image des deux États ainsi que des casques de football américain miniatures représentant les deux équipes ;
  • Le « Governors' trophy » est le trophée qui est échangé entre les gouverneurs des deux États.

Le match se déroule à Dallas à l'occasion de sa foire dénommée le State Fair of Texas. Depuis 1929, il se joue chaque année au Cotton Bowl, stade situé à mi-chemin entre les villes de Norman (Oklahoma) et d'Austin (Texas)[21]. Lors des matchs, les fans d'Oklahoma occupent les places situées à partir du milieu de terrain vers le côté sud et ceux de Texas, du milieu de terrain vers le côté nord.

Au cours du 20e siècle, le match n'était pas une rencontre de conférence dans la majorité des cas puisque Texas a longtemps été membre de la Southwest Conference. En 1996, les deux programmes se retrouvent dans la South Division de la Big 12 Conference. Lors de cette saison, Oklahoma remporte en prolongation le premier match de la série puisqu'en 1995, le match s'était terminé sur un nul[22].

En fin de saison 2020, Texas mène la série avec 62 victoires, 49 défaites et 5 nuls[23].

Texas TechModifier

 
Le Chancellor's Spurs est le trophée remis aux vainqueurs du match entre les Longhorns et les Red Raiders.

La première rencontre entre les Longhorns du Texas et les Matadors de Texas Tech (nom de Texas Tech jusqu'en 1937) a eu lieu en 1928 (victoire de Texas 12–0). Elles ne se sont rencontrées qu'à neuf reprises avant 1960, Texas ayant gagné huit rencontres pour une seule à Texas Tech[24]. De 1960 jusqu'en 1995, elles se sont rencontrées chaque année car elles étaient toutes deux membres de la Southwest Conference. Depuis 1996, elles sont membres de la Big 12 Conference[25]. C'est en 1996 que le vainqueur des matchs de rivalité va recevoir le trophée dénommé Chancellor's Spurs (en)[26],[27]. Il représente deux éperons couleur or et argent, gravés avec les deux « T » de Texas Tech et le « UT » de Texas. Il fut décerné la première fois à Texas après leur victoire 38-32 en déplacement à Lubbock[27]

En fin de saison 2020, Texas mène la série avec 53 victoires pour 17 à Texas Tech[28].

ArkansasModifier

Texas et Arkansas sont des vieux rivaux de la Southwest Conference, leur première rencontre datant de 1894 (victoire 54–0 de Texas). À l'époque, les matchs entre ces deux équipes attribuaient souvent le titre de cette conférence. Texas ayant remporté environ 71% des matchs, la rivalité entre ces deux universités est devenue incroyablement féroce et intense au fil du temps. Les deux programmes se sont rencontrés à 78 reprises, Texas menant la série avec 56 victoires pour 22 à Arkansas[29].

La rencontre de 1969 (en) est considérée comme le vrai « match du siècle ». Il commémorait le 100e anniversaire du football universitaire. La victoire de Texas les qualifie pour le Cotton Bowl 1970 qu'ils remportent en battant Notre Dame sur le score de 21-17. Ils décrochent ainsi le titre de champion national. Les fans des Razorbacks n'ont jamais digéré cette défaite[30]. En effet, Arkansas avait mené tout au long du match mais s'est fait dépasser par Texas dans les toutes dernières minutes (15-14). L'ancien président Richard Nixon assistait au match.

À la suite du match de 1969, les rencontres entre les deux universités ont été communément dénommées « The Big Shootout (en) ». Néanmoins, elles ne se retrouvent plus chaque année après le départ en 1991 d'Arkansas vers la Southeastern Conference. De nombreux fans « Longhorn » et « Razorback » considèrent toujours ce match comme une rivalité importante. Depuis lors, elle ne se sont rencontrées qu'à cinq reprises, la sixième étant prévue pour la saison 2021.

NebraskaModifier

La rivalité ne compte pas beaucoup de matchs et elle cesse en 2011 lorsque Nebraska a quitté la Big 12 Conference.

Les matchs qui opposaient les deux équipes étaient réputés pour la tension qu'ils généraient. Beaucoup de ces matchs se sont terminés sur des scores serrés. Le match de 2009, qui constituait la finale de conférence, reste le plus controversé après que les arbitres, en fin de match, aient ajouté une seconde à l'horloge permettant à Texas de botter et réussir un field goal victorieux (13-12).

Texas A&MModifier

 
Le Lone Star Showdown de 2006

Cette rivalité remonte à 1894. Elle est la plus ancienne rivalité de ces deux équipes et la troisième plus ancienne des équipes de NCAA Division I FBS[31].

Texas a remporté les sept premiers matchs sans que Texas A&M n'inscrive de point. La grande majorité des matchs sont d'ailleurs gagnés par Texas jusqu'en milieu des années 1980. C'est alors que les Aggies réalisent deux séries interrompue par une victoire de Texas (1984-1989 et 1991-1994). Dès le milieu des années 1990, les Longhorns reprennent leur domination et remportent 12 des 17 derniers matchs joués[32].

La rivalité a donné naissance à plusieurs stéréotypes des deux côtés : Texas A&M est généralement dépeinte comme la petite université rurale à l'opposé de Texas dépeinte comme l'université riche et urbaine. À l'exception du match de 1994, le matchs de rivalité étaient annuels et avaient lieu traditionnellement lieu à l'occasion du jour du Thanksgiving ou le lendemain.

La rivalité a pris fin lorsque Texas A&M est devenue membre en 2012 de la Southeastern Conference, le dernier match ayant lieu le est remporté par Texas sur le score de 27 à 25 à la suite d'un field goal réussit à la dernière seconde.

Dans une tentative d'attirer davantage l'attention sur la rivalité dans les sports autres que le football, les deux universités créent en 2004 le Lone Star Showdown (en)[33]. Chaque fois que les deux université se rencontrent dans un sport, le vainqueur du match obtient un point. À la fin de l'année, l'école avec le plus de points remporte la série et reçoit le trophée Lone Star (en).

Texas a remporté 75 matchs contre 37 pour Texas A&M et 5 nuls[34].

TCUModifier

Le premier match entre les deux équipes s'est déroulé le à Waco avec la victoire de Texas sur le score de 18 à 10[35].

La plus large victoire date de 1915, Texas battant TCU sur le score de 72 à 0. Le match de 1927 est le seul à s'être terminé sur un nul (0-0). Ce n'est qu'à la seizième rencontre disputée le que TCU bat pour la première fois Texas (15-12). La plus longue série de victoires consécutives est à l'actif de Texas puisque cette équipe est restée invaincue de 1968 jusqu'en 1991 (24 victoires). Les deux équipes ne se rencontrent plus entre de 1996 à 2006. Depuis 2012, les deux équipes membres de la Big 12 Conference se rncontrent chaque année[35].

En fin de saison 2020, Texas mène la série avec 63 victoires pour 27 à Texas et 1 nul[35].

BaylorModifier

La première rencontre a lieu le . Depuis 1932, elles se rencontrent chaque année (à l'exception des saisons 1943 et 1944), la rivalité s'accentuant depuis la formation en 1996 de la Big 12 Conference[36].

En fin de saison 2020, Texas mène la série avec 79 victoires pour 27 à Baylor et 4 nuls[36]

Récompenses individuellesModifier

L'Université du Texas à Austin a eu 129 joueurs (en) sélectionnés comme All-American (en) dont 53 Consensus et 22 Unanimous.

Texas a également eut 17 joueurs et entraîneurs intronisés au College Football Hall of Fame[37].

  • Trophée Heisman :
Earl Campbell – 1977
Ricky Williams – 1998
  • Maxwell Award :
Tommy Nobis – 1965
Ricky Williams – 1998
Vince Young – 2005
Colt McCoy – 2009
  • Walter Camp Award :
Ricky Williams – 1998
Colt McCoy – 2008, 2009
  • Chic Harley Award :
Earl Campbell – 1977
Ricky Williams – 1998
Colt McCoy – 2009
  • Archie Griffin Award :
Vince Young – 2005
Colt McCoy – 2009
  • AT&T ESPN All-America Player :
Cedric Benson – 2004
Vince Young – 2005
Colt McCoy – 2009
  • Trophée Associated Press :
Ricky Williams – 1998
  • Trophée Sporting News :
Earl Campbell – 1977
Ricky Williams – 1998
Colt McCoy – 2009
  • UPI College Football Player of the Year :
Earl Campbell – 1977
  • Freshman of the Year :
Colt McCoy – 2006
  • Doak Walker Award :
Ricky Williams – 1997, 1998
Cedric Benson – 2004
D'Onta Foreman (en) – 2016
  • Jim Brown Trophy :
Ricky Williams – 1997, 1998
  • Paul Warfield Trophy :
Jordan Shipley – 2009
  • Davey O'Brien Award :
Vince Young – 2005
Colt McCoy – 2009
  • Johnny Unitas Golden Arm Award :
Colt McCoy – 2009
  • Manning Award :
Vince Young – 2005
Colt McCoy – 2009
  • Quarterback of the Year :
Colt McCoy – 2009
  • AFCA Coach of the Year :
Darrell Royal (en) – 1963, 1970
  • Eddie Robinson Coach of the Year ;
Darrell Royal – 1961, 1963
  • Sporting News College Football Coach of the Year :
Darrell Royal – 1963, 1969
  • Paul « Bear » Bryant Award :
Mack Brown (en) – 2005
  • Bobby Dodd Coach of the Year Award :
Mack Brown – 2008
  • Broyles Award :
Greg Davis (en) – 2005
  • Assistant Coach of the Year Award :
Mac McWhorter (en) – 2008
  • Lombardi Award :
Kenneth Sims – 1981
Tony Degrate (en) – [1984
Brian Orakpo – 2008
  • Nagurski Trophy :
Derrick Johnson – 2004
Brian Orakpo – 2008
  • Outland Trophy :
Scott Appleton (en) – 1963
Tommy Nobis – 1965
Brad Shearer (en) – 1977
  • Dick Butkus Award :
Derrick Johnson – 2004
  • Jack Lambert Trophy :
Derrick Johnson – 2004
  • Jim Thorpe Award :
Michael Huff (en) – 2005
Aaron Ross – 2006
  • Ted Hendricks Award :
Brian Orakpo – 2008
Jackson Jeffcoat (en) – 2013
  • Ray Guy Award :
Michael Dickson – 2017
  • Bill Willis Trophy :
Brian Orakpo – 2008
  • UPI Lineman of the Year :
Scott Appleton – 1963
Kenneth Sims – 1981

Longhorns en NFLModifier

317 joueurs des Longhorns ont été sélectionnés à la draft pour jouer en National Football League, 43 lors du 1er tour[38].

En début de la saison 2020, il y avait 32 joueurs des Longhorns actifs en NFL[39].

ÉquipementModifier

CouleursModifier

La première équipe en 1893 n'a pas toujours joué en orange mais aussi avec des maillots or et blanc. En 1895, la « Texas Athletic Association » opte pour l'orange et le blanc jusqu'en 1897, où le blanc est remplacé par le marron pour faire des économies de nettoyage. Le « Cactus Yearbook » de cette époque indique que les couleurs de l'université étaient soit or/blanc soit orange/anc. Les étudiants de la branche médicale de l'université étaient en faveur de la couleur bleu royal.

En 1899, un supporter de Texas pouvait être aperçu portant tout autant du jaune que de l'orange, du blanc, du rouge, du marron ou du bleu[40]. Le Conseil des régents de l'université organise alors une élection pour officialiser les couleurs de l'équipe. Les votants sont au nombre de 1 111 et 562 optent pour l'orange et blanc (310 pour l'orange/t marron, 203 pour le bleu royal, 10 pour le pourpre/ bleu royal et 11 pour le pourpre). Pendant les trente jours qui ont suivi ce vote, les équipes des Longhorns ont porté des équipements couleur orange clair mais ceux-xi, après lavages, deviennent plus proche du jaune et blanc. Dans les années 1920, certaines équipes appelaient celles des Longhorns sous le ter ventres jaunes (« yellow bellies »), terme qui déplaisait au département des sports de l'université. En 1928, l'entraîneur principal Clyde Littlefield (en) commande des maillots dans une teinte orange plus foncée ne pouvant déteindre. Cette couleur plus foncée est plus tard appelée orange brulé ou « orange texan » (« burned orange - Texas orange »). Cette couleur est utilisée jusqu'à ce que le colorant devienne trop cher à la suite de la grande dépression. L'orange clair est à nouveau utilisé pendant deux décennies jusqu'à ce que l'entraîneur principal Darrell K Royal (en) ne réactive l'orange brulé au début des années 1960[40].

Lors du « Lone Star Showdown 2009 », les Longhorns ont utilisé un équipement de marque Nike.

CasquesModifier

 
Colt McCoy cédant le ballon à Jamaal Charles.

En 1961 et 1962, le casque blanc des Longhorns renseignait, sur les cotés et en couleur orange brulé, le logo de la mascotte Bevo surmonté du numéro du joueur. Une large bande de même couleur séparait les deux côtés du casque. Celle-ci est enlevée en 1963.

En 1967, les numéros des joueurs sont retirés ne laissant plus apparaitre que le seul logo Bevo recentré sur les cotés. À l'exception de la saison 1969, le casque est resté inchangé. En 1969, le casque est redessiné pour commémorer le 100e anniversaire du premier match de football américain universitaire (le numéro 100 est apposé sur les côtés du casque au dessus du logo Bevo, les cotés étant séparés par une large bande couleur orange brulée.

TraditionsModifier

L'université possède plusieurs traditions liées à ses événements sportifs, la plupart au niveau du football américain :

  • Bevo (en) : C'est la mascotte de l'université. Il s'agit d'un bœuf à corne longue du Texas présent lors des matchs à domicile de l'équipe de football américain et lors de certains événements. La légende prétend que son nom provient d'un bœuf sur lequel des supporters des Aggies avaient badigeonné 13-0 — résultat d'une rencontre entre les universités — et que des étudiants de Texas auraient transformé en B3VO. En réalité, c'est un magazine d'anciens élèves de l'université qui avait utilisé cette dénomination plusieurs mois avant ces faits. Ce nom vient du terme d'argot désignant un bœuf destiné à devenir de la nourriture (beeve) ainsi que la pratique courante au cours des années 2000 d'ajouter un «O» à la fin des noms (comme pour Groucho ou Harpo Marx)[41].
  • Big Bertha : Il s'agit du nom donné à la grosse caisse utilisée par le Longhorn Band de l'Université du Texas à Austin. L'université prétend qu'elle est la plus grande du monde, l'Université Purdue estimant la même chose pour la sienne.
  • The Eyes of Texas (en) : C'est la chanson de l'université, traditionnellement jouée par les « Orange Jackets » sur le terrain. Elle est chantée sur l'air de « I've Been Working on the Railroad ».
  • Hook 'em Horns (en) : C'est le signe de ralliement de l'université. Il est introduit en 1955[42]. Le magazine Sports Illustrated représente le symbole « Hook 'em Horns » devant un fanion du Texas sur la couverture de leur numéro du 10 de [43].
Paroles du Texas Fight

Texas Fight, Texas Fight,
And it’s goodbye to A&M.
Texas Fight, Texas Fight,
And we’ll put over one more win.
Texas Fight, Texas Fight,
For it’s Texas that we love best.
Hail, Hail, The gang’s all here,
And it’s good-bye to all the rest! (YELL)

Yea Orange! Yea White!
Yea Longhorns! Fight! Fight! Fight!
Texas Fight! Texas Fight,
Yea Texas Fight!
Texas Fight! Texas Fight,
Yea Texas Fight!

The Eyes of Texas are upon you,
All the livelong day.
The Eyes of Texas are upon you,
You cannot get away.
Texas Fight, Texas Fight,
For it’s Texas that we love best.
Hail, Hail, The gang’s all here,
And it good-bye to all the rest!

La phrase « Hail, Hail, the gang's all here » est rarement (voire jamais) chantée et est remplacée par « Give 'em hell, give 'em hell! Go, Horns, go! ».

Une autre version utilisée lors des matchs de football américain (en particulier par les étudiants), est « Give 'em hell, give 'em hell! Make 'em eat shit! », version qui était à l'origine principalement destiné aux supporters des Razorbacks de l'Arkansas[45],[46].

Une autre version utilisée lors de la rencontre annuelle contre les Sooners de l'Oklahoma est « Give 'em hell, give 'em hell! OU sucks! ».

  • Smokey the Cannon (en) : Nom du canon qui résonne à l'occasion du coup d'envoi et chaque fois que les Longhorns inscrivent des points. les scores du Texas
  • World's Largest Texas Flag (en) : Le plus grand drapeau du monde est déroulé sur le terrain avant les matchs de football américain à domicile, les matchs de bowling et autres événements sportifs. Il est également déployé du balcon du président lors des rassemblements d'encouragement. Il appartient au chapitre « UT Alpha Rho » d'Alpha Phi Omega (en).
  • Lighting the Tower (en) : Le bâtiment principal de l'Université (en) (également connu sous le nom de « Main Building ») est éclairé en orange à l'occasion de diverses victoires sportives. Après chaque victoire lors des championnats nationaux, les fenêtres sont éclairées dans le bâtiment principal pour afficher un grand numéro « 1 »[47].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Autres sportsModifier

Basket-ballModifier

L'équipe de basket-ball des Longhorns a atteint le Final Four en 2003. En 2006, cette formation célèbre son centenaire.

BaseballModifier

L'équipe de baseball a remporté six titres nationaux (College World Series) : 1949, 1950, 1970, 1983, 2002 et 2005.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Texas State Symbols », Texas State Library and Archives Commission (consulté le 12 août 2016)
  2. (en-US) Barry Popik's archives Longhorn (University of Texas nickname) Consulté le 9 septembre 2006.
  3. a b c d e f g h i et j (en-US) « 2017 NCAA Football Bowl Subdivision Records », The National Collegiate Athletic Association, (consulté le 22 août 2018), p. 107-109.
  4. (en-US) Bianco, John, « 2014 Texas Football AdvoCare V100 Texas Bowl Guide », University of Texas at Austin, (consulté le 22 août 2018), p. 120
  5. (en-US) « National Championship moments: 1969 Football - Texas Athletics », sur Texas Athletics.
  6. (en-US) « All-Time Results »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur mackbrown-texasfootball.com (consulté le 11 décembre 2009)
  7. (en-US) « All-Time Results », University of Texas (consulté le 5 octobre 2017)
  8. (en-US) « Texas Longhorns Football All-time Results », University of Texas (consulté le 5 octobre 2017)
  9. (en) « Texas Longhorns Bowls », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 16 octobre 2020)
  10. (en-US) « 2017 Texas Longhorns Media Guide » [PDF.], sur TexasSports.com, Texas Longhorn Athletics (consulté le 31 décembre 2017), p. 169
  11. (en-US) Moyle, Nick, « Texas' football field renamed to honor Earl Campbell, Ricky Williams », Houston Chronicle, (consulté le 27 septembre 2020)
  12. (en-US) « A-to-Z Football Fan Guide »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Texas Longhorns Official Athletic Site (consulté le 12 décembre 2008)
  13. Note: La capacité officielle du Kyle Field de Texas A&M, est de 82 600 places. Source:(en-US) « Kyle Field »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Texas A&M Athletics (consulté le 6 mars 2007). Son record d'assistance (87 555) a été établi le . Source:(en-US) « Kyle Field Attendance Records (since 1970) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Texas A&M Athletics (consulté le 6 mars 2007).
  14. Note: la capacité officielle du Memorial Stadium, stade de Nebraska, est de 81 067 places. Source:(en-US) « Memorial Stadium », NU media relations – (consulté le 12 mars 2007)
  15. (en-US) « Longhorns choose Daktronics for HD video display »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Mackbrown-texasfootball.com (consulté le 12 décembre 2008)
  16. (en-US) « Magician kept UT-OU at Cotton Bowl »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur DallasNews.com, Dallas Morning News, (consulté le 30 octobre 2007)
  17. (en-US) « Clark Field History », University of Texas at Austin (consulté en 8 octob 2019)
  18. (en-US) « UT RecSports – Facilities and Hours – Locations – Clark Field »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  19. (en-US) « The Official Website of the University of Texas Athletics », sur www.texassports.com
  20. (en-US) [1]
  21. (en) Trammel, Berry, « OU-Texas: Much to celebrate about Cotton Bowl Commitment », The Oklahoman, (consulté le 28 avril 2019)
  22. (en) Copp, Martha, « Oklahoma vs Texas 10 greatest Red River Rivalry Games », Bleacher Report, (consulté le 24 août 2018)
  23. (en) « Winsipedia - Oklahoma Sooners vs. Texas Longhorns football series history », sur Winsipedia (consulté le 30 juin 2020)
  24. (en-US) « Texas vs. Texas Tech All Time Scores », sur Cfbdatawarehouse.com (consulté le 11 octobre 2018)
  25. (en-US) « College Football Data Warehouse », sur cfbdatawarehouse.com (consulté le 11 octobre 2018)
  26. (en-US) « Lobbyist to become Texas Tech University System chancellor », Houston Chronicle
  27. a et b (en-US) MARLENA, HARTZ, « Texas Tech chancellor reclaims spurs from Texas – Lubbock Online – Lubbock Avalanche-Journal », sur lubbockonline.com
  28. (en-US) « Winsipedia - Texas Longhorns vs. Texas Tech Red Raiders football series history », sur Winsipedia.
  29. (en-US) « Winsipedia - Texas Longhorns vs. Arkansas Razorbacks football series history », sur Winsipedia.
  30. (en-US) Schaeffer, Rick, « Game of My Life: Memorable Stories of Razorback Football », Fashionary,‎ (ISBN 978-1-58261-988-0)
  31. (en-US) « College Football Rivalries » (consulté le 31 mars 2007)
  32. (en-US) « Texas vs. Texas A&M All Time Scores », sur Cfbdatawarehouse.com (consulté le 11 octobre 2018)
  33. (en-US) « Lone Star Showdown » (consulté le 11 juillet 2006)
  34. (en) « More than a rivalry: Longhorns vs. Aggies defines Texas »
  35. a b et c (en-US) « Winsipedia - Texas Longhorns vs. TCU Horned Frogs football series history », sur Winsipedia.
  36. a et b (en) « Winsipedia - Texas Longhorns vs. Baylor Bears football series history games list », sur Winsipedia (consulté le 19 octobre 2020)
  37. (en-US) « All Conference Players », sur MackBrown-TexasFootball.com (consulté le 8 décembre 2010)
  38. (en-US) « Texas in the NFL Draft », sur MackBrown-TexasFootball.com (consulté le 3 janvier 2011)
  39. (en-US) [2].
  40. a et b (en-US) « Burnt Orange and White », sur MackBrown-TexasFootball.com (consulté le 22 décembre 2008)
  41. (en-US) « Official website of the Texas Longhorns – Texas Football », sur MackBrown-TexasFootball.com, (consulté le 24 juin 2012)
  42. (en-US) « Proud Traditions: Hook 'em Horns », Mack Brown Texas Football., 2006-06-26.
  43. (en-US) « No. 1 – Hook 'em Horns! », Sports Illustrated, Sports Illustrated,‎ 10 septembre 1973.
  44. (en-US) « History - School and Fight Songs », sur www.longhornband.org (consulté le 15 juin 2020)
  45. (en-US) Michaelis, Vicki, « It's tradition, Texas-style », Denver Post, 27 sseptembre 1996 (consulté le 3 août 2007).
  46. (en-US) « Texas Basketball Fan Guide », sur TexasSports.com (consulté le 3 août 2007).
  47. (en-US) « University Approves new policy for lighting UT tower », Office of Public Affairs, University of Texas at Austin, 29 janvier 2002. (consulté le 26 septembre 2008)