Élections législatives françaises de 1928

élection de la XIVe législature de la IIIe République

Élections législatives françaises de 1928
604 députés à la Chambre des députés
et
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 11 557 764
Votants 9 469 861
81,94 % en augmentation 1,3

Tract.r.poincaré.01 (cropped).jpg AD – Raymond Poincaré
Voix 2 196 243
23,19 %
en augmentation 11,5
Députés élus 180 en augmentation 47
Louis Marin.jpg FR – Louis Marin
Voix 2 082 041
21,99 %
en diminution 13,4
Députés élus 100 en diminution 16
Léon Blum en 1936.jpg SFIO – Léon Blum
Voix 1 708 972
18,05 %
en diminution 2,1
Députés élus 102 en diminution 2
Édouard Herriot 01.jpg PRRRS – Édouard Herriot
Voix 1 682 543
17,77 %
en diminution 0,1
Députés élus 125 en diminution 14
Louis Sellier 1933.jpg PC-SFIC – Louis Sellier
Voix 1 066 099
11,26 %
en augmentation 1,4
Députés élus 11 en diminution 15
Aristide Briand 2.jpg PRS – Aristide Briand
Voix 432 045
4,56 %
en augmentation 0,4
Députés élus 60 en augmentation 16
Pierre de Chambrun (Agence Mondial, 1933) 1.jpeg PDP – Pierre de Chambrun
Voix 215 169
2,28 %
en augmentation 2,3
Députés élus 24 en augmentation 24
Composition de la Chambre des députés
Diagramme
  • PC-SFIC : 11 sièges
  • SFIO : 102 sièges
  • PRS : 60 sièges
  • PRRRS : 125 sièges
  • AD : 180 sièges
  • PDP : 24 sièges
  • FR : 100 sièges
Gouvernement
Sortant Élu
Raymond Poincaré
AD
Raymond Poincaré
AD
Législature élue
Quatorzième de la IIIe République

Les élections législatives françaises de 1928 ont eu lieu les et afin d'élire les députés de la XIVe législature. La loi électorale, changée en juillet 1927 revient au système en vigueur de 1889 à 1919 : le scrutin uninominal à deux tours par arrondissements.

Lors de ces élections, la droite, alliée au centre droit et au centre gauche, remporte la majorité des sièges mis en jeu.

Résultats électorauxModifier

Résultats des législatives françaises de 1928
Partis[1] Voix % Sièges
Alliance démocratique (AD) 2 196 243 23,19 180
Fédération républicaine (FR) 2 082 041 21,99 100
Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) 1 708 972 18,05 102
Parti républicain radical et radical-socialiste (PRRRS) 1 682 543 17,77 125
Parti communiste - SFIC (PC-SFIC) 1 066 099 11,26 11
Parti républicain-socialiste (PRS) 592 649 4,56 60
Parti démocrate populaire (PDP) 215 169 2,28 24
Divers 86 749 0,92 0
Total 9 469 861 100 602
Abstentions 2 087 903 18,06
Inscrits / participation 11 557 764 81,94

Nombre de députés par circonscriptionModifier

Lors des élections de 1928, 604 députés sont élus[2].

Nombre de députés[3] Département ou circonscription
1 Cochinchine, Guyane, Inde française, Sénégal
2 Guadeloupe, Martinique, La Réunion
3 Basses-Alpes, Hautes-Alpes, Ariège, Cantal, Gers, Lot, Lozère, Haute-Marne, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn-et-Garonne, Alger, Constantine, Oran
4 Aube, Cher, Corse, Creuse, Drôme, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Haute-Loire, Jura, Landes, Lot-et-Garonne, Mayenne, Meuse, Orne, Haute-Saône, Savoie, Haute-Savoie, Vaucluse
5 Ain, Ardèche, Ardennes, Aude, Aveyron, Charente, Corrèze, Côte-d'Or, Doubs, Indre, Indre-et-Loire, Loiret, Marne, Nièvre, Sarthe, Deux-Sèvres, Tarn, Var, Vienne, Haute-Vienne, Vosges, Yonne
6 Allier, Alpes-Maritimes, Calvados, Charente-Inférieure, Dordogne, Eure, Gard, Haute-Garonne, Manche, Oise, Seine-et-Marne, Vendée
7 Aisne, Hérault, Maine-et-Loire, Meurthe-et-Moselle, Basses-Pyrénées, Somme
8 Côtes-du-Nord, Ille-et-Vilaine, Isère, Loire, Morbihan, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire
9 Loire-Inférieure, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin
11 Bouches-du-Rhône, Finistère, Seine-Inférieure
13 Gironde
14 Rhône, Seine-et-Oise
15 Pas-de-Calais
24 Nord
59 Seine

XIVe législatureModifier

Durée de la législature : - .

Président de la République : Gaston Doumergue/Paul Doumer

Président de la Chambre des députés : Fernand Bouisson

Liste des gouvernements successifs
Gouvernement Dates (Durée) Président du Conseil Composition initiale
  Gouvernement Raymond Poincaré (5) du au (8 mois et 15 jours) Raymond Poincaré (AD) 14 ministres

4 sous-secrétaires d'État

  Gouvernement Aristide Briand (11) du au (2 mois et 23 jours) Aristide Briand (PRS) 14 ministres

4 sous-secrétaires d'État

3   Gouvernement André Tardieu (1) du au (3 mois et 14 jours) André Tardieu (AD) 16 ministres

11 sous-secrétaires d'État

4   Gouvernement Camille Chautemps (1) du au (4 jours) Camille Chautemps (PRRRS) 17 ministres

11 sous-secrétaires d'État

5   Gouvernement André Tardieu (2) du au (9 mois et 2 jours) André Tardieu (AD) 18 ministres

15 sous-secrétaires d'État

6   Gouvernement Théodore Steeg du au (1 mois et 9 jours) Théodore Steeg (PRRRS) 17 ministres

12 sous-secrétaires d'État

7   Gouvernement Pierre Laval (1) du au (4 mois et 17 jours) Pierre Laval (Divers) 18 ministres

12 sous-secrétaires d'État

Gouvernement Pierre Laval (2) du au (6 mois et 30 jours) 18 ministres

12 sous-secrétaires d'État

Gouvernement Pierre Laval (3) du au (25 jours) 18 ministres

10 sous-secrétaires d'État

8    Gouvernement André Tardieu (3) du au (3 mois et 14 jours) André Tardieu (AD) 13 ministres

7 sous-secrétaires d'État

RéférencesModifier

  1. Laurent de Boissieu, « Chambre des députés 1928 », sur www.france-politique.fr (consulté le ).
  2. Assemblée nationale, Connaissance de l'Assemblée no 8 : L'Élection des députés, octobre 1997.
  3. Chambre des députés, Tables analytiques des Annales de la Chambre des députés. Quatorzième Législature (1928-1932).

Articles connexesModifier

InstitutionsModifier

HistoireModifier