Wikipédia:Sélection/Apple

Macintosh

Un grand ordinateur tout-en-un en aluminium, écran plat large.

Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh est lancé le 24 janvier 1984 (il a été renommé Macintosh 128K dès le lancement du Macintosh 512K). Il constitue le premier succès commercial pour un ordinateur utilisant une souris et une interface graphique (au lieu d'une interface en ligne de commande).

Le Macintosh remplace l'Apple II comme principal produit d'Apple. Cependant les parts de marché d'Apple baissent, avant un renouveau des Macintosh en 1998, avec la sortie de l'ordinateur grand public tout-en-un iMac, qui permet à Apple d'échapper à une probable faillite et marque un succès pour la firme.

Le principe de production des Mac repose sur un modèle d'intégration verticale : Apple se charge de la conception de ses machines et de certains de leurs composants et des logiciels de base en pré-installant son propre système d'exploitation sur tous les Mac. Ceci contraste avec la plupart des ordinateurs vendus avec des systèmes d'exploitation différents, pour lesquels plusieurs constructeurs se chargent de créer du matériel conçu pour utiliser le système d'exploitation d'une autre entreprise. Entre 1984 et 1994, les Macintosh fonctionnaient avec des processeurs de la famille 68000 de Motorola, avant d'utiliser entre 1994 et 2006 des processeurs PowerPC de l'Alliance AIM. Depuis 2006, les Mac vendus utilisent des processeurs x86 d'Intel.

Pour faire fonctionner son ordinateur Mac, Apple a développé une famille de systèmes d'exploitation spécifiques. Basés sur une interface utilisateur graphique, ils sont connus sous le nom de Système (versions de 1 à 7), avant de devenir Mac OS (7.6, 8, 9 et 10). À l'aube des années 2000, cette lignée est remplacée par Mac OS X, développé à partir de NeXTSTEP, rebaptisé OS X en 2012 puis macOS en 2016. Sur les Macintosh à microprocesseur Intel, il est possible d'installer des systèmes d'exploitation comme Microsoft Windows, Linux, FreeBSD ou bien d'autres. Avec les processeurs PowerPC ou même 68k, il était cependant déjà possible d'installer des systèmes d'exploitation UNIX tournant sous ces plates-formes matérielles.

IMac aluminium

Illustration de l’iMac aluminium

L’iMac aluminium est un ordinateur tout-en-un, développé et produit par Apple, Inc. Il correspond à la 5e génération d'iMac, le premier modèle ayant été lancé en . L'iMac est, depuis son lancement, le produit phare de la firme ; c'est avec lui qu'Apple a signé son renouveau peu de temps après le retour de son fondateur Steve Jobs. C'est à la fois un ordinateur de bureau polyvalent et une machine qui mise beaucoup sur le gain d'espace qu'elle procure sur un bureau

Le , lors d'une conférence de presse à Cupertino au siège d'Apple, Steve Jobs CEO de la firme présente le nouveau modèle d'iMac, l'iMac aluminium.

Principale nouveauté de ce modèle, l'abandon du boîtier en polycarbonate blanc au profit d'un boîtier qui allie l'aluminium et le verre. L'iMac s'ajoute donc à la liste des produits Apple utilisant déjà l'aluminium pour le boîtier tel que l'iPhone, le MacBook Pro, le Mac Pro etc.

IPod

La famille des iPods (de la gauche vers la droite) : iPod shuffle, iPod nano, iPod classic, iPod touch.

L'iPod est un baladeur numérique d'Apple, lancé le . L'iPod est à l'origine un baladeur à disque dur de 1,8 pouce. Depuis, Apple a créé et maintient une gamme d'iPod, ayant ajouté l'iPod mini, l'iPod shuffle, remplacé l'iPod mini par l'iPod nano, et enfin l'iPhone et l'iPod touch (l'iPhone est un smartphone possédant toutes les fonctions des iPod ; l'iPod touch peut être défini comme un iPhone sans la fonction téléphone).

L'iPod mini fut le seul iPod autre que le classic à utiliser un disque dur (Microdrive), les autres utilisant de la mémoire flash.

Tous les iPod sont régulièrement mis à jour, conservant leurs noms mais voyant leurs capacités augmenter, leurs fonctions améliorées ou leurs prix modifiés pour répondre à l'évolution des performances des baladeurs numériques en général.

En marge de ses baladeurs, Apple a développé le logiciel iTunes pour transférer des données vers l'iPod depuis certaines versions de macOS ou de Windows. Apple propose aussi la plate-forme iTunes Store, un service d'achat de musique et d'autres contenus.

En août 2010, les ventes d'iPod atteignent les 275 000 000 d'exemplaires tous modèles confondus, ce qui en fait le baladeur numérique le plus vendu au monde. Ce succès s'est accompagné de la formation d'un « écosystème de l'iPod », où des compagnies tierces vendent toute une série d'accessoires destinés aux baladeurs d'Apple.

IPod shuffle

iPod Shuffle de troisième génération

L’iPod shuffle est un baladeur numérique à mémoire flash conçu et commercialisé par Apple. Il s’agit du modèle d’entrée de gamme dans la famille des iPod. L’iPod shuffle a été présenté pour la première fois lors de la Macworld Conference & Expo le avec le slogan Life is random (Délice du hasard dans la version francophone). Son nom shuffle lui vient de sa fonction phare : la lecture aléatoire, « shuffle » en anglais.

Lors de sa sortie, l’iPod shuffle était le premier de la famille iPod à être équipé de mémoire flash à la place du disque dur 1,8 pouce. Apple a lancé le la seconde génération de son iPod shuffle, deux fois plus petit que le précédent et avec des coloris différents en fonction des années.

1984 (publicité)

L'objet de la publicité : le Macintosh 128K.

1984 est un spot publicitaire réalisé par Ridley Scott pour le lancement en 1984 du premier ordinateur Macintosh de la firme californienne Apple : le 128K. Il est considéré comme un chef-d'œuvre de la publicité. Dans ce film de 60 secondes, Anya Major joue le rôle de l'héroïne inconnue et David Graham le Big Brother que l'on voit à l'écran. Il s'inspire de l'univers du roman 1984 de George Orwell, et marque l'histoire de la publicité en ne montrant pas le produit vendu, et en n'expliquant pas non plus en quoi il consiste concrètement. Il n'a été diffusé, en tant que spot publicitaire, qu'une seule fois au niveau national aux États-Unis : le lors du troisième quart-temps du XVIIIe Super Bowl devant 90 millions de téléspectateurs.

Histoire d'Apple

Le logo d'Apple, créé par Rob Janoff, avec ses couleurs arc-en-ciel, utilisé de 1977 à 1998.

Apple Inc., anciennement Apple Computer Inc., est une entreprise multinationale américaine d'informatique, créée le à Cupertino, puis constituée sous forme de société le . De sa création à l'entreprise telle qu'elle existe aujourd’hui, Apple a connu les diverses facettes de l'évolution du monde informatique, partant d'un monde sans ordinateur personnel à une société du XXIe siècle interconnectée par l'intermédiaire de terminaux fixes et mobiles. Son histoire est particulièrement liée à celle de l'un de ses co-fondateurs, Steve Jobs, forcé à quitter la firme en 1985, puis réembauché en décembre 1996, avant de devenir CEO de la société en 1997. Parmi les produits phares qu'a connus Apple depuis sa création, se trouvent l'Apple I et l'Apple II, le Macintosh, l'iPod, l'iPhone et l'iPad.

Contentieux entre Apple Corps et Apple Computer

Apple Corps, compagnie fondée par les Beatles, et Apple Computer Inc. (devenue Apple Inc.), entreprise d’informatique, se sont opposés entre 1978 et 2007 au cours de plusieurs différends judiciaires concernant la propriété de la marque commerciale « Apple » (pomme en anglais). Le dernier épisode en est le jugement rendu le par la Haute Cour de justice anglaise, en faveur d’Apple Computer, mais il faut attendre pour qu’un accord final soit trouvé entre les deux parties.

Les Beatles créent leur compagnie Apple Corps en , composée de plusieurs divisions dont la maison de disques Apple Records. Son nom comme son logo (représentant un cultivar Granny Smith) sont un hommage au tableau de René Magritte « Ceci n'est pas une pomme » acquis par Paul McCartney.

Apple Computer, quant à elle, est créée le par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne, avant d’être constituée sous forme de société le . Contrairement à Apple Corps, l’origine du nom de la firme californienne est incertaine.

Steve Jobs

Steve Jobs présentant l'iPhone 4 en blanc, lors du discours d'ouverture (Keynote) de sa présentation du 7 juin 2010.

Steven Paul Jobs, dit Steve Jobs, (né le 24 février 1955 à San Francisco et mort le 5 octobre 2011 à son domicile de Palo Alto) est un entrepreneur et inventeur américain, largement reconnu comme un visionnaire et un des pionniers de la révolution de l'ordinateur personnel. Cofondateur, directeur général et président du conseil d'administration d'Apple Inc., il dirige aussi les studios Pixar et devient membre du conseil d'administration de Disney lors du rachat en 2006 de Pixar par Disney.

Apple est créée le 1er avril 1976 à Cupertino par Steve Jobs, Ronald Wayne et Steve Wozniak. Au début des années 1980, Steve Jobs saisit le potentiel commercial des travaux du Xerox Parc sur le couple interface graphique/souris, ce qui conduit à la conception du Lisa, puis du Macintosh en 1984, les premiers ordinateurs grand public à profiter de ces innovations. Après avoir perdu une lutte de pouvoir à la tête d'Apple avec le directeur général qu'il avait pourtant recruté, John Sculley, il quitte l'entreprise en septembre 1985 pour fonder NeXT.

En 1986, il rachète la division Graphics Group de Lucasfilm, la transforme en Pixar Animation Studios et rencontre le succès commercial en 1995 avec Toy Story, un film dont il est le producteur délégué. Il reste directeur-général propriétaire de la compagnie (à 50,1 %) jusqu'à son acquisition par la Walt Disney Company en 2006.

En 1996, Apple rachète NeXT. L'opération permet à Steve Jobs de revenir à la tête de la firme qu'il a cofondée et fournit à Apple le code de NeXTSTEP à partir duquel est développé le système d'exploitation Mac OS X. Il supervise durant les quatorze années suivantes la création, le lancement et le développement de l'iMac (1998), de l'iPod, d'iTunes et de la chaîne de magasins Apple Store (2001), de l'iTunes Store (2003), de l'iPhone (2007) et de l'iPad (2010), présentant les différents produits à un rythme pluriannuel lors de ses fameuses keynotes et faisant de sa compagnie une des plus riches au monde au moment de sa mort.

En 2003, Steve Jobs apprend qu'il est atteint d'une forme rare de cancer pancréatique. Il passe les années suivantes à lutter contre la maladie, subissant plusieurs hospitalisations et arrêts de travail, apparaissant de plus en plus amaigri au fur et à mesure que sa santé décline. Il meurt le 5 octobre 2011 à son domicile de Palo Alto, à l'âge de 56 ans. Sa mort soulève une importante vague d'émotion à travers le monde.

Système 6

Un Macintosh Plus : sorti en 1986, il est un des plus anciens ordinateurs supportés officiellement par le Système 6.

Logiciel Système 6, souvent simplifié en Système 6, est la sixième version du système d'exploitation des ordinateurs Macintosh, publiée par Apple en avril 1988. Il supporte, comme le Système 5, le MultiFinder, qui permet l'utilisation simultanée de plusieurs applications grâce à un système multitâche coopératif. Il est fourni avec plusieurs Macintosh à partir de sa publication et jusqu'à la sortie du Système 7 en 1991. La version boîte coûte alors 49 $.

iPhone 4

Face avant de l'iPhone 4.

L'iPhone 4 est un smartphone, modèle de la 4e génération d'iPhone de la marque Apple. Il suit l'iPhone 3GS et précède l'iPhone 4S. À la suite d'un certain nombre de fuites, l'appareil est dévoilé pour la première fois le lors de la conférence d'Apple à San Francisco avant sa mise en vente le aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et au Japon puis plus tard dans le reste du monde.

L'iPhone 4 introduit une nouvelle finition dans la famille des iPhone : il se compose d'un cadre en acier inoxydable, avec des composants internes situés entre des verres en aluminosilicate. Le smartphone présente un nouvel écran Retina en haute définition, tout en conservant la même taille et le même format d'image que ses précurseurs. L'iPhone 4 introduit le microprocesseur Apple A4, ainsi qu'iOS 4 - qui introduit la fonction multitâche et le nouveau service de chat vidéo FaceTime. L'appareil est le premier iPhone à inclure une caméra frontale, et le premier à sortir dans une version pour les réseaux CDMA, mettant fin à la période où AT&T était le fournisseur exclusif aux États-Unis.

Le téléphone reçoit un accueil positif, les critiques faisant l'éloge de sa conception remaniée et de son matériel plus puissant par rapport aux modèles précédents. Bien que ce soit un succès commercial (avec plus de 600 000 précommandes en 24 h), la sortie de l'iPhone 4 est marquée par des rapports très médiatisés selon lesquels un défaut dans la conception de l'antenne fait perdre le signal à l'appareil s'il est tenu d'une certaine manière. La plupart des contacts humains avec le bord extérieur du téléphone entraîne une diminution significative de la puissance du signal.

C'est le seul modèle d'Apple a être resté quinze mois sur le marché. Bien que son successeur, le 4S, soit annoncé en octobre 2011, le 4 continue à être vendu comme modèle de milieu de gamme jusqu'en septembre 2012, puis comme offre d'entrée de gamme jusqu'en septembre 2013 avec l'annonce de l'iPhone 5S et l'iPhone 5C. L'iPhone 4 a eu une durée de vie plus longue que tous les iPhone précédents, soit près de quatre ans, et reste disponible dans certains pays en développement jusqu'à début 2015.

iPhone 7

Face avant de l'iPhone 7.

L'iPhone 7 et l'iPhone 7 Plus sont des smartphones, modèles de la 10e génération d'iPhone de la marque Apple. Ils sont présentés le , lors d'une keynote à San Francisco, succédant aux iPhone 6s et iPhone 6s Plus. Ils sont remplacés en par les iPhone 8 et iPhone 8 Plus.

Leur conception est la même que celle de leurs prédécesseurs, mais quelques changements externes sont visibles comme l'introduction d'une nouvelle couleur, la résistance à l'eau et à la poussière, un bouton home capacitif, l'amélioration des bandes d'antennes et la suppression de la prise jack. Le matériel interne est également mis à jour tel qu'un microprocesseur quadricœur, améliorant les performances et le graphisme du téléphone, un appareil photo de 12 mégapixels avec stabilisation optique de l'image, comprenant un objectif de longue focale permettant un zoom optique amélioré.

L'accueil est mitigé. Bien que les critiques notent des améliorations de l'appareil photo, en particulier celui à l'arrière sur le modèle Plus, les critiques ont également déclaré que le smartphone n'a pas apporté de changements significatifs à l'affichage ou à la qualité de construction, comparés aux concurrents. De nombreuses critiques déplorent la suppression de la prise jack ; certains font remarquer que ce changement vise à renforcer la vente du connecteur Lightning et les ventes des AirPods d'Apple.