Ouvrir le menu principal

Tour de Belgique

compétition de cyclisme
Tour de Belgique
Baloise Belgium Tour
Description de l'image Ronde van België 2010 Mechelen Philippe Gilbertt leider 28-05-2010 14-56-33.JPG.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création
Éditions 88 (en 2018)
Catégorie UCI Europe Tour 2.HC
Type / Format course à étapes
Périodicité annuel (mai)
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Participants 141 (en 2019)
Statut des participants professionnels
Site web officiel www.tempo-teamrondevanbelgie.be

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Belgique Remco Evenepoel
Plus titré(s) Drapeau : Allemagne Tony Martin
(3 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Tour de Belgique 2019

Le Tour de Belgique, officiellement Baloise Belgium Tour, est une course par étapes créée en 1908. Après une interruption entre 1991 et 2001, il a été réorganisé à partir de 2002. Il est classé en catégorie 2.HC dans l'UCI Europe Tour.

HistoireModifier

Le Tour de Belgique est créé en 1908 par le journal La Dernière heure. C'est à l'époque l'évènement sportif le plus important et le plus populaire du pays[1].

De 1988 à 1990, le Tour de Belgique est organisé par le quotidien Het Nieuwsblad et Herman Schueremans, organisateur des festivals de rock de Torhout-Werchter. Le Tour de Belgique est ainsi également nommé Torhout Werchter Classic durant cette période[2],[3],[4]. En 1991, la course est annulée, à la suite d'une « modification des objectifs promotionnels » de la Vlaamse Uitgeversmaatschappij, éditeur de Het Nieuwsblad[5].

Après douze années d'absence, le Tour de Belgique réapparaît en 2002. Il a lieu en mai, en même temps que le Tour d'Italie, le Grand Prix du Midi libre et le Tour de Bavière[6]. Andreï Tchmil met fin à sa carrière à l'occasion de cette course, en remportant la dernière étape[7].

Ce nouveau Tour de Belgique est organisé par la société Octagon CIS, créée par l'ancien athlète Bob Verbeeck et appartenant à l'entreprise américaine Interpublic Group (IPG). En 2007, Verbeeck rachète Octagon CIS à IPG, et la renomme Golazo en 2008[8]. Outre le Tour de Belgique, Golazo sports organise notamment le Mémorial Van Damme, le tournoi de tennis d'Anvers[9],[10].

En 2005, à la création des circuits continentaux de cyclisme, le Tour de Belgique intègre l'UCI Europe Tour en catégorie 2.1. À partir de 2009, il est classé 2.HC[11].

En 2013, le Tour de Belgique prend le nom de Baloise Belgium Tour, avec l'arrivée en tant que sponsor de l'assureur Bâloise Assurances[12].

PalmarèsModifier

Année Vainqueur[13] Deuxième Troisième
1908   Lucien Petit-Breton   Gustave Garrigou   Eugène Platteau
1909   Paul Duboc   Jean Alavoine   Cyrille Van Hauwaert
1910   Jules Masselis   Henri Devroye   Nestor Rosart
1911   René Vandenberghe   Eugène Christophe   Maurice Leturgie
1912   Odile Defraye   Henri Pélissier   André Blaise
1913   Dieudonné Gauthy   Émile Masson   Marcel Buysse
1914   Louis Mottiat   Jean Rossius   Paul Deman
1915-18 Non-disputé à cause de la Première Guerre mondiale
1919   Émile Masson   Hector Heusghem   Jules Van Hevel
1920   Louis Mottiat   Albert Dejonghe   Léon Despontin
1921   René Vermandel   Émile Masson   Jules Van Hevel
1922   René Vermandel   Émile Masson   Theophile Beeckman
1923   Émile Masson   Félix Sellier   Nicolas Frantz
1924   Félix Sellier   Nicolas Frantz   Adelin Benoît
1925   Denis Verschueren   Maurice De Waele   Auguste Verdijck
1926   Jean Debusschere   Félix Sellier   Maurice Depauw
1927   Paul Matton   Rémy Van Impe   Joseph Dervaes
1928   Jules Van Hevel   Julien Delbecque   René Vermandel
1929   Armand Van Bruaene   Maurice De Waele   Raymond Decorte
1930   Émile Joly   Émile Decroix   Hector Van Rossem
1931   Maurice De Waele   Camille De Graeve   Jean Wauters
1932   Léon Louyet   Jozef Horemans   Eugène Gijbels
1933   Jean Aerts   Alfons Deloor   Georges Ronsse
1934   François Gardier   Antoine Dignef   Alfons Deloor
1935   Joseph Moerenhout   Henri Garnier   Jean Wauters
1936   Émile Decroix   Robert Wierinckx   Frans Bonduel
1937   Adolf Braeckeveldt   René Walschot   Georges Christiaens
1938   François Neuville   Albert Ritserveldt   Frans Demondt
1939   Joseph Somers   Antoine Dignef   Maurice Clautier
1940-44 Non-disputé à cause de la Seconde Guerre mondiale
1945   Norbert Callens   Sylvain Grysolle   Désiré Keteleer
1946   Albert Ramon   Jan Engels   Julien Hamelryckx
1947   Maurice Van Herzele (ca)   Albert Ramon   Émile Rogiers
1948   Stan Ockers   Lucien Matthijs   André Declerck
1949   Ernest Sterckx   Raymond Impanis   Roger Gijselinck
1950   Albert Dubuisson   René Oreel   Roger Gijselinck
1951   Lucien Matthijs   Marcel De Mulder   Omer Braeckeveldt
1952   Henri Van Kerckhove   Marcel De Mulder   Georges Vermeersch
1953   Florent Rondele   Albéric Schotte   Pino Cerami
1954   Henri Van Kerckhove   Rik Van Looy   Marcel Hendrickx
1955   Alex Close   Marcel Ernzer   Richard Van Genechten
1956   André Vlaeyen   Joseph Planckaert   Jean Brankart
1957   Pino Cerami   Jean Vliegen   Firmin Bral
1958   Noël Foré   Armand Desmet   Jan Zagers (nl)
1959   Armand Desmet   Peter Van Der Plaetsen   Camiel Buysse
1960   Alfons Sweeck   André Messelis   Willy Truye
1961   Rik Van Looy   Armand Desmet   Willy Schroeders
1962   Noël Foré   Peter Post   Guillaume Van Tongerloo
1963   Peter Post   Huub Zilverberg   Frans De Mulder
1964   Benoni Beheyt   Peter Post   Gilbert Desmet
1965   Jean Stablinski   Gilbert Desmet   Roger de Breuker
1966   Vittorio Adorni   Rolf Wolfshohl   Joseph Huysmans
1967   Carmine Preziosi   Herman Van Springel   Jan Janssen
1968   Wilfried David   Marinus Wagtmans   Herman Van Springel
1969   Eric De Vlaeminck   Wim Schepers   Herman Van Springel
1970   Eddy Merckx   Walter Godefroot   Eric De Vlaeminck
1971   Eddy Merckx   Herman Van Springel   Ferdinand Bracke
1972   Roger Swerts   Willy De Geest   Joop Zoetemelk
1973   Leif Mortensen   Herman Van Springel   René Pijnen
1974   Roger Swerts   Ronald De Witte   Ferdinand Bracke
1975   Freddy Maertens   Michel Pollentier   Frans Verbeeck
1976   Michel Pollentier   Wilfried David   Freddy Maertens
1977   Walter Planckaert   Guido Van Sweevelt   Cees Priem
1978   André Dierickx   Freddy Maertens   Dietrich Thurau
1979   Daniel Willems   Herman Van Springel   Fons De Wolf
1980   Gerrie Knetemann   Daniel Willems   Francesco Moser
1981   Ad Wijnands[n 1]   Ronny Claes   Gery Verlinden
1982-83 Pas de course
1984   Eddy Planckaert   Marc Sergeant   Ronny Van Holen
1985   Ludo Peeters   Phil Anderson   Rudy Matthijs
1986   Nico Emonds   Marc Sergeant   Nico Verhoeven
1987 Pas de course
1988   Frans Maassen   Eric Van Lancker   Allan Peiper
1989   Sean Yates   Frans Maassen   Johan Museeuw
1990   Frans Maassen   Vladimir Poulnikov   Adriano Baffi
1991-2001 Pas de course
2002   Bart Voskamp   Ludo Dierckxsens   Sylvain Chavanel
2003   Michael Rogers   Bart Voskamp   Robert Bartko
2004   Sylvain Chavanel   Bart Voskamp   Max van Heeswijk
2005   Tom Boonen   Bert Roesems   Linas Balčiūnas
2006   Maarten Tjallingii   Sébastien Rosseler   Max van Heeswijk
2007   Vladimir Gusev   Maarten Tjallingii   Leif Hoste
2008   Stijn Devolder   Greg Van Avermaet   Sergueï Ivanov
2009   Lars Boom   Koos Moerenhout   Dominique Cornu
2010   Stijn Devolder   Dominique Cornu   Bram Tankink
2011   Philippe Gilbert   Greg Van Avermaet   Björn Leukemans
2012   Tony Martin   Lieuwe Westra   Carlos Barredo
2013   Tony Martin   Luis León Sánchez   Philippe Gilbert
2014   Tony Martin   Tom Dumoulin   Sylvain Chavanel
2015   Greg Van Avermaet   Tiesj Benoot   Gaëtan Bille
2016   Dries Devenyns   Reto Hollenstein   Stijn Vandenbergh
2017   Jens Keukeleire   Rémi Cavagna   Tony Martin
2018   Jens Keukeleire   Jelle Vanendert   Dion Smith
2019   Remco Evenepoel   Victor Campenaerts   Tim Wellens
 
Tour de Belgique 1922, le peloton vire au contrôle de Maeseck.
 
Tour de Belgique 1923, la traversée d'Ostende.
 
Tour de Belgique 1924, le peloton passe à Marienbourg.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Jo Maas, arrivé premier à la fin de l'épreuve, sera déclassé pour dopage.

RéférencesModifier

  1. Christian Hubert, De la première à La Dernière heure, Édition Luc Pire (lire en ligne), p. 31
  2. Bruno Deblander, « Le Tour de Belgique débute ce mardi pour s'achever dimanche », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  3. Thierry Coljon, « Mister T/W (Torhout Werchter), le Tintin du rock business », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  4. (nl) « De rockronde van België », (consulté le 28 mai 2014)
  5. Stéphane Thirion, « Tour de Belgique annulé », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  6. Stéphane Thirion, « Le Tour de Belgique revient douze ans après sa disparition », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  7. Stéphane Thirion, « « J'ai gagné cinq classiques » », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  8. Philippe Vande Meyer, « Le magnat du sport belge », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  9. « Le bureau de marketing sportif Golazo ouvre une antenne en Wallonie », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  10. Site officiel
  11. Stéphane Thirion, « Une fête pour Merckx, pour le public, pour les coureurs », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  12. « Cyclisme : le Tour de Belgique cycliste devient le Baloise Belgium Tour », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  13. « Palmarès du Tour de Belgique », sur http://www.siteducyclisme.net/

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :