Ouvrir le menu principal

Saison 2019 de l'équipe cycliste CCC-Liv

saison 2019 de l'équipe cycliste Waowdeals
CCC-Liv 2019
Généralités
Code UCI
WADVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Équipe cycliste professionnelle féminine, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
23Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
6e

La saison 2019 de l'équipe féminine CCC-Liv est la quinzième de la formation. La principale recrue est la grimpeuse sud-africaine Ashleigh Moolman. Danielle Rowe, Monique van de Ree, Anouska Koster et Rotem Gafinovitz la quittent.

La saison marque le retour de Marianne Vos au tout premier plan. Elle remporte tour d'abord le Trofeo Alfredo Binda, est troisième de l'Amstel Gold Race et quatrième de la Flèche wallonne. Au Women's Tour, elle remporte une étape et prend la tête du classement général avant de chuter et de devoir abandonner. Au Tour d'Italie, elle fait carton plein en s'imposant sur quatre des dix étapes. Elle gagne ensuite avec la manière La course by Le Tour de France, le Tour de Norvège et le Tour de l'Ardèche. Ashleigh Moolman, est troisième du Tour de Californie et quatrième du Tour d'Italie. Riejanne Markus remporte la médaille d'or en relais mixte avec les Pays-Bas aux championnats d'Europe et du monde. Marta Lach gagne une étape du Festival Elsy Jacobs. Pauliena Rooijakkers s'illustre sur le Tour de Thuringe et au Tour d'Italie, elle est également troisième de la Classique de Saint-Sébastien. Marianne Vos est deuxième du classement UCI et remporte le classement World Tour grâce à sa troisième place sur le Tour du Guangxi. CCC-Liv est sixième et cinquième de ces classements.

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

 
Vélo de l'équipe
 
Voiture de l'équipe
 
Bus de l'équipe

Le groupe polonais CCC (de) est le principale partenaire de l'équipe. Liv, une marque de cycles du groupe Giant est le second parrain de la formation.

Arrivées et départsModifier

La principale recrue de l'équipe est la grimpeuse sud-africaine Ashleigh Moolman. Deux coureuses polonaises viennent renforcer l'équipe avec Marta Lach et Agnieszka Skalniak. La Néerlandaise Evy Kuijpers et la Belge Valerie Demey rejoignent aussi la formation.

Au niveau des départs, la Britannique polyvalente Danielle Rowe met un terme à sa carrière. La sprinteuse néerlandaise Monique van de Ree rejoint la formation BTC City Ljubljana. Anouska Koster va renforcer l'équipe Virtu. Enfin, l'Israelienne Rotem Gafinovitz quitte aussi l'équipe.

Arrivées Équipe 2018
  Valerie Demey Lotto Soudal
  Evy Kuijpers Amateur
  Marta Lach Néo-professionnelle
  Ashleigh Moolman Cervélo-Bigla
  Agnieszka Skalniak Experza-Footlogix
Départs Équipe 2019
  Anouska Koster Virtu
  Rotem Gafinovitz Canyon-SRAM
  Danielle Rowe Retraite
  Monique van de Ree BTC City Ljubljana

Effectif et encadrementModifier

EffectifModifier

 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Valerie Demey17 janvier 1994  BelgiqueLotto Soudal Ladies (2018)
Jeanne Korevaar24 septembre 1996  Pays-Bas
Evy Kuijpers15 février 1995  Pays-BasJan van Arckel (2018)
Marta Lach26 mai 1997  PologneMat Atom Deweloper (2018)
Riejanne Markus1 septembre 1994  Pays-BasLiv-Plantur (2016)
Ashleigh Moolman9 décembre 1985  Afrique du SudCervélo Bigla (2018)
Pauliena Rooijakkers12 mai 1993  Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil (2017)
Agnieszka Skalniak22 avril 1997  PologneExperza-Footlogix (2018)
Sabrina Stultiens8 juillet 1993  Pays-BasSunweb (2017)
Inge van der Heijden12 août 1999  Pays-Bas
Marianne Vos13 mai 1987  Pays-Bas

EncadrementModifier

Eric van den Boom est directeur de l'équipe et représentant auprès de l'UCI. Jeroen Blijlevens est le directeur sportif[1].

Déroulement de la saisonModifier

Janvier-févrierModifier

Marianne Vos gagne la manche de Coupe du monde de Pontchâteau. Elle remporte la compétition. Aux championnats du monde, elle est à la lutte pour le titre mais se classe troisième.

En février, Ashleigh Moolman remporte le championnat d'Afrique du Sud sur route.

MarsModifier

Aux Strade Bianche, après le cinquième secteur Jeanne Korevaar fait partie de l'échappée de cinq coureuses, mais elles sont reprises. Dans le secteur suivant, à dix-sept kilomètres de la ligne, onze coureuses prennent le large. À treize kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak et Janneke Ensing passent à l'offensive. Blaak se retrouve seul dans le secteur suivant, mais bute sur la côte s'y trouvant. Annemiek van Vleuten réalise alors le bon et dépasse Chantal Blaak. Marianne Vos et Katarzyna Niewiadoma partent en chasse, mais ne parviennent pas à rejoindre la championne du monde du contre-la-montre. Finalement, Ashleigh Moolman est sixième et Marianne Vos septième[2],[3].

Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, à vingt-six kilomètres de l'arrivée, Ashleigh Moolman sort dans l'Orino, onze coureuses la suivent. Un groupe de poursuite les rejoint. La course est ponctuée par de nombreuses attaques. Dans l'ascension suivante de l'Orino, Katarzyna Niewiadoma flanquée d'Ashleigh Moolman, Marianne Vos, et cinq autres coureuses sortent. Dans le dernier tour, Marianne Vos est vigilante et ne laisse partir personne. À deux kilomètres et demi de la ligne, Anastasia Chursina sort. Ashleigh Moolman va la reprendre avant de mener le sprint pour Marianne Vos qui s'impose devant Amanda Spratt[4]. Aux Trois Jours de La Panne, Marianne Vos est dixième du sprint. À Gand-Wevelgem, Ashleigh Moolman attaque dans le Monteberg, mais sans succès. Au sprint, Marianne Vos est treizième[5],[6],[7].

AvrilModifier

 
Riejanne Markus sur l'Amstel Gold Race
 
Marianne Vos à l'Amstel Gold Race

Au Tour des Flandres, dans le vieux Quaremont. Marta Bastianelli attaque. Seules Cecilie Uttrup Ludwig, Annemiek van Vleuten, Katarzyna Niewiadoma et Marianne Vos parviennent à la suivre. Au sommet, Marianne Vos est victime d'une crevaison. Elle est finalement vingt-deuxième[8].

À l'Amstel Gold Race, dans la première ascension du Cauberg, Ashleigh Moolman attaque. Elle est reprise dans la descente tout comme le premier groupe d'échappée. Dans le final, plusieurs coureuses sortent sans membre de l'équipe. Marianne Vos doit effectuer un travail important en tête de peloton. Après le dernier passage du Bemelerberg, Amanda Spratt et Ashleigh Moolman attaquent et reviennent sur Elisa Longo Borghini à cinq kilomètres de l'arrivée. La coopération est cependant mauvaise dans le groupe. Au pied de la dernière ascension du Cauberg, tout est à refaire. Dans celui-ci, Marianne Vos ne peut suivre l'accélération de Katarzyna Niewiadoma. Elle règle le groupe des poursuivants et se classe ainsi troisième[9],[10]. À la Flèche wallonne, à vingt-deux kilomètres de la ligne, Jeanne Korevaar, Elisa Balsamo, Ruth Winder et Olga Shekel sortent. Elles arrivent dans l'Ereffe en tête, mais sont rejointes dans la descente. Tout se joue dans le mur de Huy. Marianne Vos se classe quatrième et Ashleigh Moolman septième[11]. Liège-Bastogne-Liège ne réussit pas à l'équipe avec une vingt-et-unième place pour Marianne Vos.

MaiModifier

Au Tour de Yorkshire, lors de la deuxième étape, les conditions météorologiques sont difficiles avec de la pluie et du vent. Marianne Vos, Soraya Paladin, Elizabeth Deignan, Annemiek van Vleuten et Anna Henderson rejoignent Anna van der Breggen à l'avant. À soixante kilomètres de la ligne, Mavi Garcia attaque. Quand elle passe au sommet de la côte d'Ugglebarnby, elle a trente secondes d'avance. Derrière, Paladin et Vos reviennent sur elle. À vingt-huit kilomètres du but, Marianne Vos part seule, mais est reprise quatre kilomètres plus loin. Au sprint, Marianne Vos dispose de ses adversaires. Elle remporte le classement général par la même occasion[12]. Lors de la première étape du Festival Elsy Jacobs, Marta Lach, Franziska Koch et Elizabeth Banks sortent. La première s'impose[13].

Au Tour de Californie, Ashleigh Moolman se classe cinquième de la première étape dix-huit secondes derrière Anna van der Breggen. Le lendemain, dans la montée finale elle prend la troisième place derrière Katie Hall et la Néerlandaise et remonte à la même place au classement général[14]. Elle termine la dernière étape dans le groupe de tête et conserve sa troisième place au classement général.

Au Tour de Thuringe, sur la deuxième étape, Pauliena Rooijakkers sort avec Marta Bastianelli. Elle est battue au sprint et prend donc la deuxième place. Elle est souvent à l'avant les journées suivantes pour empocher les points du prix des monts. Sur la troisième étape, Yara Kastelijn est quatrième en haut de l'Hanka-Berg. Le lendemain, Marta Lach attaque avec Lisa Klein et Anna Christian. Elle est deuxième[15]. La Polonaise est ensuite quatrième de la dernière étape. Pauliena Rooijakkers remporte le maillot de la meilleure grimpeuse.

JuinModifier

 
Équipe au Women's Tour

Au Women's Tour, Marianne Vos est cinquième du sprint de la première étape. Sur la deuxième étape, elle s'impose largement lors du sprint en côte et s'empare de la tête du classement général[16]. Le lendemain, elle est néanmoins prise dans une chute collective et doit abandonner, tout comme Valerie Demey et Jeanne Korevaar[17].

 
Podium du championnat des Pays-Bas

Aux championnats nationaux, Marianne Vos est deuxième sur route aux Pays-Bas, battue au sprint par Lorena Wiebes.

JuilletModifier

Au Tour d'Italie, la formation CCC-Liv est troisième du contre-la-montre par équipes, quarante-cinq secondes derrière la Canyon-SRAM. Sur la deuxième étape, la course se décide dans la côte de l'arrivée. À ce jeu-là, Marianne Vos s'impose[18]. Le lendemain, le scénario se répète. Lucy Kennedy est échappée et semble partie pour s'imposer, Marianne Vos la passe dans les derniers mètres et lève les bras[19]. Elle est gagne le sprint de la quatrième étape derrière les trois échappées. Sur la cinquième étape, elle tente de s'échapper dès le départ, mais le peloton est attentif. Plus loin, Pauliena Rooijakkers sort avec Nikola Noskova, Leah Kirchmann. Au pied du col final, elles sont toujours en tête. Cependant, Annemiek van Vleuten les reprend dans les pentes. Ashleigh Moolman arrive avec les autres favorites trois minutes derrière Van Vleuten et se classe septième. Marianne Vos perd pied au classement général[20]. Le lendemain, sur le contre-la-montre, Ashleigh Moolman a un mauvais jour et perd trois nouvelles minutes. Sur la septième étape, Riejanne Markus est à l'attaque. Malgré les nombreux assauts, la course se conclut dans la dernière côte. Marianne Vos confirme sa supériorité dans cet exercice et gagne sa troisième étape. Sur la huitième étape, Pauliena Rooijakkers est dans l'échappée décisive. Malgré son engagement, elle ne peut empêcher la Bigla d'imposer sa tactique. Elle est septième[21]. Lors de l'arrivée au sommet de la neuvième étape, Ashleigh Moolman retrouve de sa superbe et prend la troisième place[22]. La dernière étape est une nouvelle victoire pour Marianne Vos dans un sprint en montée. Ashleigh Moolman est quatrième du classement général. Marianne Vos, malgré ses quatre victoires d'étape, doit se contenter de la deuxième place du classement par points derrière Annemiek van Vleuten.

Sur La course by Le Tour de France, Ashleigh Moolman-Pasio attaque avec Amanda Spratt, Soraya Paladin, Lucinda Brand et Cecilie Uttrup Ludwig. Elles sont reprises à l'amorce du dernier tour à l'exception d'Amanda Spratt. Marianne Vos attaque dans le dernier mur de l'épreuve. Personne ne peut la suivre, et elle va s'imposer seule[23],[24].

AoûtModifier

Riejanne Markus s'adjuge le titre de champion d'Europe de relais mixte[25].

Lors de la Classique de Saint-Sébastien, la course décide sur une portion plate. Un groupe de seize coureuses se détachent. Dans la troisième difficulté de la journée, Lucy Kennedy attaque. Pauliena Rooijakkers est troisième au sommet. La course donne lieu à une poursuite entre Lucy Kennedy et Janneke Ensing. Pauliena Rooijakkers se classe troisième[26].

À l'Open de Suède Vårgårda, la formation se classe huitième du contre-la-montre par équipes. Sur la course en ligne, au bout de trente-cinq kilomètres, le secteur gravier provoque la formation d'un groupe de quatorze coureuses sans la formation CCC-Liv. Celle-ci mène la chasse et reprend l'échappée à soixante-deux kilomètres de l'arrivée. La course se conclut au sprint. Marianne Vos passe le dernier virage en tête et mène le sprint jusque dans les derniers mètres où Marta Bastianelli, calée dans sa roue, la passe[27].

Au Tour de Norvège, Marianne Vos est cinquième de la première étape[28]. Le lendemain, dans la côte du circuit final, Alena Amialiusik accélère avec Marianne Vos, Ruth Winder et Soraya Paladin. À dix kilomètres de l'arrivée, la Mitchelton-Scott revient sur les fuyardes. Grace Brown contre avec Marianne Vos dans la roue. À six kilomètres du but, Marianne Vos profite d'une descente technique suivie d'un raidillon pour distancer le peloton. Elle reste en tête jusqu'à l'arrivée avec une marge minimale[29]. Sur la troisième étape, Stine Borgli mène la montée vers le fort, mais Marianne Vos y attaque. Katarzyna Niewiadoma et Ruth Winder tentent de suivre, mais seule Coryn Rivera parvient à accompagner la Néerlandaise. Elles coopèrent durant la partie plate. Dans la dernière ascension, Coryn Rivera et Marianne Vos s'observent. Finalement, cette dernière s'impose[30]. Elle remporte encore la dernière étape au sprint.

SeptembreModifier

 
Au Boels Ladies Tour

Sur la quatrième étape du Boels Ladies Tour, à mi-course, le vent de côté provoque la formation d'un groupe d'une vingtaine de coureuses en tête. Devant trois coureuses sortent. Il s'agit de : Franziska Koch, Riejanne Markus et Sara Penton. Christine Majerus les rejoint ensuite. Penton est lâchée. Markus attaque mais est rapidement reprise. Au sprint, elle est troisième[31].

Au Tour de l'Ardèche, Marianne Vos est en démonstration. Elle remporte cinq des sept étapes alors que seule Jeanne Korevaar est encore là pour l'épauler après la deuxième étape. Marianne Vos attaque dans le final des étapes avec d'autres coureuses avant de les distancer sur la fin. Elle remporte également le classement général, celui par points et du combiné.

Aux championnats du monde, Riejanne Markus remporte la médaille d'or avec les Pays-Bas en relais mixte. Sur la course en ligne, Marianne Vos fait figure de grande favorite. L'attaque d'Annemiek van Vleuten à cent kilomètres de l'arrivée, la laisse dans un rôle d'observation dans le peloton. Elle remporte le sprint et finit ainsi à la sixième place[32],[33].

OctobreModifier

Au Tour du Guangxi, Ashleigh Moolman imprime un rythme très élevé dans les différentes difficultés du parcours ce qui provoque une forte sélection dans le peloton. Au final, Marianne Vos lance le sprint, mais se fait remonter par Chloe Hosking. Sa troisième place lui suffit cependant pour s'adjuger le classement World Tour[34].

VictoiresModifier

Sur routeModifier

 Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
9 fév.Championnat d'Afrique du Sud sur route  Afrique du SudCN  Ashleigh Moolman
24 marsTrofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio  Italie1.WWT  Marianne Vos
4 mai2e étape du Tour de Yorkshire  Royaume-Uni2.1  Marianne Vos
4 maiClassement général, Tour de Yorkshire  Royaume-Uni2.1  Marianne Vos
11 mai1e étape du Grand Prix Elsy Jacobs  Luxembourg2.1  Marta Lach
11 juin2e étape, The Women's Tour  Royaume-Uni2.WWT  Marianne Vos
6 juill.2e étape du Tour d'Italie  Italie2.WWT  Marianne Vos
7 juill.3e étape du Tour d'Italie  Italie2.WWT  Marianne Vos
11 juill.7e étape du Tour d'Italie  Italie2.WWT  Marianne Vos
14 juill.10e étape du Tour d'Italie  Italie2.WWT  Marianne Vos
19 juill.La course by Le Tour de France  France1.WWT  Marianne Vos[35]
30 juill.Emakumeen Nafarroako Klasikoa  Espagne1.2  Ashleigh Moolman[36]
23 août2e étape du Tour de Norvège  Norvège2.WWT  Marianne Vos
24 août3e étape du Tour de Norvège  Norvège2.WWT  Marianne Vos
25 août4e étape du Tour de Norvège  Norvège2.WWT  Marianne Vos
25 aoûtClassement général, Tour de Norvège  Norvège2.WWT  Marianne Vos
26 aoûtJeux africains du contre-la-montre  MarocCC  Ashleigh Moolman
13 sept.1e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Marianne Vos
14 sept.2e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Marianne Vos
15 sept.3e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Marianne Vos
18 sept.6e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Marianne Vos
19 sept.7e étape du Tour de l'Ardèche  France2.1  Marianne Vos
19 sept.Classement général, Tour de l'Ardèche  France2.1  Marianne Vos

En cyclo-crossModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
20 janvier Coupe du monde #8, Pontchâteau   France 0CDM   Marianne Vos
26 janvier Rucphen   Pays-Bas 2C2   Inge Van Der Heijden
3 février Championnat du monde espoir   Pays-Bas 0CDM   Inge Van Der Heijden

Résultats sur les courses majeuresModifier

World TourModifier

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2019.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
9 mars 1 Strade Bianche   Italie   Ashleigh Moolman 6e
17 mars 2 Tour de Drenthe   Pays-Bas   Marianne Vos 11e
24 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Italie   Marianne Vos Vainqueur
28 mars 4 Trois Jours de la Panne   Belgique   Marianne Vos 10e
31 mars 5 Gand-Wevelgem   Belgique   Marianne Vos 13e
7 avril 6 Tour des Flandres   Belgique   Marianne Vos 22e
21 avril 7 Amstel Gold Race   Pays-Bas   Marianne Vos 3e
24 avril 8 Flèche wallonne   Belgique   Marianne Vos 4e
28 avril 9 Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Marianne Vos 21e
9-11 mai 10 Tour de l'île de Chongming   Chine - -
16-18 mai 11 Tour de Californie   États-Unis   Ashleigh Moolman 3e
22-25 mai 12 Emakumeen XXXI. Bira   Espagne - -
10-15 juin 13 The Women's Tour   Grande-Bretagne   Riejanne Markus 13e
5-14 juillet 14 Tour d'Italie   Italie   Ashleigh Moolman 4e
23 juillet 15 La course by Le Tour de France   France   Marianne Vos Vainqueur
3 août 16 RideLondon-Classique   Grande-Bretagne   Marianne Vos 6e
17 août 17 Open de Suède Vårgårda TTT   Suède CCC-Liv 8e
18 août 18 Open de Suède Vårgårda   Suède   Marianne Vos 2e
22-25 août 19 Tour de Norvège   Norvège   Marianne Vos Vainqueur
31 août 20 Grand Prix de Plouay   France   Pauliena Rooijakkers 27e
3 -8 septembre 21 Boels Rental Ladies Tour   Pays-Bas   Jeanne Korevaar 14e
14-15 septembre 22 La Madrid Challenge by La Vuelta   Espagne - -
20 octobre 23 Tour de Guangxi   Chine   Marianne Vos 3e

Marianne Vos remporte le classement individuel. CCC-Liv est cinquième du classement par équipes.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Ashleigh Moolman (4e)
Accessits 4 étapes

Classement mondialModifier

 Classement UCI
CoureurPaysPoints
2eMarianne Vos   Pays-Bas2208 pts
17eAshleigh Moolman   Afrique du Sud933 pts
67eRiejanne Markus   Pays-Bas282 pts
121eMarta Lach   Pologne182 pts
151ePauliena Rooijakkers   Pays-Bas138 pts
185eJeanne Korevaar   Pays-Bas108 pts
286eAgnieszka Skalniak   Pologne57 pts
334eValerie Demey   Belgique45 pts
425eEvy Kuijpers   Pays-Bas30 pts
702eInge van der Heijden   Pays-Bas10 pts


CCC-Liv est sixième du classement par équipes.

RéférencesModifier

  1. « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  2. (en) « Van Vleuten wins women's Strade Bianche », sur cycling news (consulté le 10 mars 2019)
  3. (it) « Van Vleuten, la ripresa è di nuovo vincente », sur ciclo web (consulté le 10 mars 2019)
  4. (en) « Vos wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 24 mars 2019)
  5. « Gand-Wevelgem - Deuxième victoire pour Kirsten Wild », sur www.cyclismactu.net (consulté le 31 mars 2019)
  6. (en) « Kirsten Wild wins Gent-Wevelgem women's race », sur cyclism actu (consulté le 31 mars 2019)
  7. « Gand-Wevelgem : Kirsten Wild s'impose au sprint », sur L'ÉQUIPE (consulté le 31 mars 2019)
  8. (en) « Bastianelli wins women's Tour of Flanders », sur cycling news (consulté le 7 avril 2019)
  9. (en) « Niewiadoma wins Amstel Gold Race Ladies Edition », sur cycling news (consulté le 22 avril 2019)
  10. (it) « Amstel Gold Race femminile, Niewiadoma vince di potenza su Van Vleuten. Quinta Paladin », sur Cicloweb (consulté le 22 avril 2019)
  11. (en) « Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le 24 avril 2019)
  12. (en) « Vos wins Women's Tour de Yorkshire », sur cycling news (consulté le 6 mai 2019)
  13. (it) « Seconda giornata del Festival Elsy Jacobs: vince Marta Lach, Demi Vollering resta leader », sur cicloweb (consulté le 13 mai 2019)
  14. (en) « Tour of California Women's Race: Hall wins on Mt. Baldy », sur cycling news (consulté le 20 mai 2019)
  15. (de) « Klein feiert als Ausreißerin “Heimsieg“ in Gotha », sur Radsport (consulté le 3 juin 2019)
  16. (en) « Deignan second and Roy third, Vos takes overall lead », sur cycling news (consulté le 11 juin 2019)
  17. (en) « OVO Energy Women's Tour: D'hoore wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 14 juin 2019)
  18. (en) « Giro Rosa: Marianne Vos wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 7 juillet 2019)
  19. (en) « Giro Rosa: Marianne Vos wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 7 juillet 2019)
  20. (en) « Giro Rosa: Annemiek van Vleuten wins queen stage on Passo Fraele », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2019)
  21. (en) « Giro Rosa: Banks wins stage 8 in Maniago », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2019)
  22. (en) « Giro Rosa: Van der Breggen wins stage 9 », sur cycling news (consulté le 14 juillet 2019)
  23. « En puncheuse, Vos double la mise - La Course by Le Tour de France 2019 », sur www.lacoursebyletourdefrance.com (consulté le 19 juillet 2019)
  24. « Marianne Vos remporte la course By le Tour - Cyclisme - Course by le Tour », sur L'Équipe (consulté le 19 juillet 2019)
  25. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Relais mixte : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 9 aout 2019)
  26. (it) « Lucy della ribalta per Kennedy », sur cicloweb (consulté le 4 août 2019)
  27. (en) « Marta Bastianelli wins Postnord Vargarda WestSweden Road Race », sur cycling news (consulté le 18 août 2019)
  28. (en) « Ladies Tour of Norway: Wiebes wins stage 1 », sur cycling news (consulté le 26 août 2019)
  29. (en) « Ladies Tour of Norway: Marianne Vos wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 26 août 2019)
  30. (en) « Ladies Tour of Norway: Vos wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 26 août 2019)
  31. (en) « Boels Ladies Tour: Koch wins stage 4 », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  32. (en) « Van Vleuten claims world championship with audacious 100km solo attack », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  33. (en) « World Championships: Women Elite Road Race - live report », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  34. (en) « Hosking takes the win at women's Tour of Guangxi », sur cycling news (consulté le 22 octobre 2019)
  35. « [1] », sur lacoursebyletourdefrance.com.
  36. « [2] », sur vueltanavarra.com.

Liens externesModifier