Ouvrir le menu principal

Reuilly (Eure)

commune française du département de l'Eure
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reuilly.

Reuilly
Reuilly (Eure)
La commune.
Blason de Reuilly
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Évreux
Canton Évreux-2
Intercommunalité Évreux Portes de Normandie
Maire
Mandat
Thierry Lefrançois
2014-2020
Code postal 27930
Code commune 27489
Démographie
Gentilé Rullien(s), Rullienne(s)
Population
municipale
531 hab. (2016 en diminution de 8,29 % par rapport à 2011)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 04′ 46″ nord, 1° 13′ 27″ est
Altitude Min. 49 m
Max. 144 m
Superficie 9,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte administrative de l'Eure
City locator 14.svg
Reuilly

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Reuilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Reuilly

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Reuilly

ReuillyÉcouter est une commune française de la plaine de Saint-André située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Village du Grand Évreux Agglomération, ses habitants sont appelés les Reuillois.

GéographieModifier

SituationModifier

Reuilly est un village du plateau d'Évreux situé à la jonction de la route départementale 316, à 7,8 km d'Évreux et à 39,8 km de Dreux à vol d'oiseau. Les communes limitrophes sont Dardez, Irreville, Sassey, Le Boulay-Morin, Saint-Vigor et La Croix-Saint-Leufroy[1].

Paris est à 85,2 km de la commune. La métropole la plus proche de Reuilly est Rouen (41,4 km)[1].

Géologie et reliefModifier

Le plateau dit de la Plaine de Saint-André est fait d'anciens paléosols sur des sables qui surmontent les formations à silex. Ces sables se manifestent en contrebas des buttes renfermant du limon[2]. Il s'agit de la plus vaste région naturelle de l'Eure avec des plaines consacrées à la culture céréalière.

L'altitude moyenne est de 97 m avec un minimum de 49 m et un maximum de 144 m. La mairie est située sur une hauteur de 133 m[3].

HydrographieModifier

 
L'Eure près de son point de confluence avec la Seine.

Reuilly est implanté sur le plateau entre les rivières d'Eure et d'Iton. Son bassin versant est celui de l'Eure, un affluent direct de la Seine en rive gauche, qui coule à environ 3,2 km de la mairie, sur la commune d'Ecardenville-sur-Eure[4]. La station hydrologique a recensé un débit d'eau de 17,9 m3/s sur 44 années soit une qualité jugée bonne[5].

ClimatModifier

Le climat de Reuilly est tempéré océanique tout comme le reste du département. Les précipitations sont comprises entre 600 mm et 700 mm par an. La station climatique la plus proche se trouve à Évreux et sert de référence pour les données météorologiques.

Relevé météorologique d'Evreux
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 0,9 0,9 2,7 4,1 7,7 10,3 12,4 12,3 9,9 7,1 3,3 1,8 6,2
Température maximale moyenne (°C) 6,3 7,4 10,8 13,4 17,4 20,3 23,3 23,6 20 15,2 9,9 7,1 14,6
Record de froid (°C)
date du record
−18,6
1985
−13
1986
−10,2
1971
−4
1975
−1,8
1979
−0,6
1991
4,9
1979
2,7
1974
−0,7
1971
−4,6
1997
−7,8
1989
−14
1970
Record de chaleur (°C)
date du record
15,1
2003
19,2
1990
22,3
1989
25,7
2005
30
2005
34,8
1976
35,3
1976
38,4
2003
31,5
1982
28,3
1985
19,7
1971
16
1989
Ensoleillement (h) 69 79 119 153 198 203 216 225 163 124 79 56 145
Précipitations (mm) 49 43 46 46 59 54 53 37 56 56 53 60 611,6
Source : L'Internaute - Météo-France[6],[7]


UrbanismeModifier

LogementModifier

En 2008, on dénombrait un total de 205 maisons reparties en 192 résidences principales, 5 résidences secondaires et 8 logements vacants. La majorité de ces lotissements ont été construits de 1975 à 1989. Il y a 498 personnes qui en étaient propriétaires et 59 qui en étaient locataires dont 9 gratuitement[8].

Évolution des résidences principales et secondaires depuis 1968[8]
1968 1975 1982 1990 1999 2008
Résidences principales 58 71 97 133 166 192
Résidences secondaires 10 13 15 11 5 5
Résidences vacantes 6 6 3 4 5 8

ToponymieModifier

Le toponyme est attesté sous les formes suivantes : Roeillé en 1075 , Rullyacus en 1181, Réillié en 1190, Rulleium en 1224 et enfin Ruilly en 1455[9].

Le nom de Reuilly remonterait à un type toponymique *Reguliacus, nom de lieu gallo-romain basé sur l'anthroponyme Regulius, suivi du suffixe de propriété -acus[9].

HistoireModifier

Moyen Âge et RenaissanceModifier

Robert de Reuilly est cité en 1180 pour un don fait auprès de l'archevêque Rotrou (un muids et demi de vin). Vers 1420, une seigneurie appartenait à Pierre des Essarts et à sa femme Marie de Reuilly.

Au XVe siècle, Gilles Hébert, sieur de Rully et Jehan Hébert, possédaient un fief appelé le Hamel-Reuilly dont François Hesbert était le seigneur.

Époque moderneModifier

Lors de fouilles en 1922, des sarcophages et des murailles ont été retrouvés pour les édifices préromans de Normandie dont l'église Saint-Christophe de Reuilly.

À l'issue de la Seconde Guerre mondiale, le canton dont fait partie la commune dénombre 15 Justes parmi les nations du département.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le conseil municipal est composé de quinze membres conformément à l’article L2121-2 du Code général des collectivités territoriales[10].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1995 2008 Guy Lemaître    
mars 2008 En cours Thierry Lefrançois SE Conseiller Commercial
Les données manquantes sont à compléter.

Cantons et intercommunalitéModifier

Reuilly fait partie du Grand Évreux Agglomération regroupant 37 communes de l'arrondissement d'Évreux soit environ 82 000 habitants.

Instances judiciaires et administrativesModifier

Dans le domaine judiciaire, la commune dépend aussi de la commune d'Évreux qui possède un tribunal d'instance et de grande instance, d'un tribunal de commerce, d'un conseil des prud'hommes et d'un tribunal pour enfants. Pour le deuxième degré de juridiction, elle dépend de la cour d'appel de Rouen et de la Cour administrative d'appel de Douai[11].

JumelagesModifier

Au 1er janvier 2011, Reuilly n'est jumelée avec aucune commune.

Population et sociétéModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2016, la commune comptait 531 habitants[Note 1], en diminution de 8,29 % par rapport à 2011 (Eure : +2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
330328354315334349372323299
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
291286286246254231249234233
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
217211197203193178180203219
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
223199239322426501520580538
2016 - - - - - - - -
531--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (14 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (19,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (51,7 % contre 48,4 % au niveau national et 48,9 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 51,7 % d'hommes (0 à 14 ans = 25,7 %, 15 à 29 ans = 16 %, 30 à 44 ans = 23,8 %, 45 à 59 ans = 20,4 %, plus de 60 ans = 14,1 %) ;
  • 48,3 % de femmes (0 à 14 ans = 23,5 %, 15 à 29 ans = 12 %, 30 à 44 ans = 24,7 %, 45 à 59 ans = 25,9 %, plus de 60 ans = 14 %).
Pyramide des âges à Reuilly en 2007 en pourcentage[16]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
0,8 
2,2 
75 à 89 ans
4,4 
11,5 
60 à 74 ans
8,8 
20,4 
45 à 59 ans
25,9 
23,8 
30 à 44 ans
24,7 
16,0 
15 à 29 ans
12,0 
25,7 
0 à 14 ans
23,5 
Pyramide des âges du département de l'Eure en 2007 en pourcentage[17]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
1,0 
5,2 
75 à 89 ans
8,1 
12,1 
60 à 74 ans
12,8 
21,5 
45 à 59 ans
20,7 
21,5 
30 à 44 ans
20,9 
18,4 
15 à 29 ans
17,1 
21,1 
0 à 14 ans
19,5 

EnseignementModifier

Reuilly est située dans l'Académie de Rouen. La commune administre une école élémentaire publique. Les collèges les plus proches sont localisés à Évreux et son agglomération, de même pour les lycées et les universités.

SantéModifier

Il n'y a ni médecin ni infirmier à Reuilly. Les plus proches sont situés dans les communes du Boulay-Morin et de La Croix-Saint-Leufroy à environ 3 km ou 4 km[18]. Le centre hospitalier le plus rapproché est localisé à Évreux.

SportsModifier

Le village dispose d'un terrain de tennis confié au club sportif de Reuilly, d'un terrain multisport (pétanque, basket-ball, volley-ball, badminton et tennis de table) et d'une aire de jeux pour enfants[19].

Lieux de cultesModifier

Le culte catholique est célébré en l'église Saint-Christophe qui dépend du diocèse d'Evreux, appartenant à la paroisse Saint-Jean-Baptiste du Val-Iton[20].

Le culte orthodoxe est célébré dans la chapelle orthodoxe Saint-Michel et Saint-Martin du Patriarcat œcuménique de Constantinople [21].

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

En 2008, le revenu fiscal médian par ménage était de 20 893 , ce qui plaçait Reuilly au 4 330e rang parmi les 31 604 communes de plus de 50 ménages en métropole[22].

EmploiModifier

Selon les résultats du recensement de 2008[8], la population active (15-64 ans) de la commune compte 268 personnes, soit 73,8 %, ce taux est de 73,1 % au niveau départemental[23]. Les 15-64 ans représentent 8,7 % de chômeurs, 65,1 % de personnes ayant un emploi et 26,2 % d'inactifs. Les inactifs se répartissent de la façon suivante : les retraités ou préretraités représentent 9,3 % de la population active, les scolarisés 9,8 %, les autres inactifs 7,1 %.

En 2008, le taux de chômage (au sens du recensement) parmi les actifs de la commune est de 11,8 %, en augmentation par rapport à 1999 (13,6 %). Au , on compte 31 personnes à la recherche d'un emploi dont 12 chômeurs de longue durée[24].

Sur les 236 personnes actives de plus de 15 ans ayant un emploi, 32 travaillent dans cette commune[8].

Entreprises et commercesModifier

Au , le village de Reuilly compte onze entreprises hors agriculture et une entreprise individuelle de construction et de commerce ont été créées sur le territoire.

Répartition des entreprises par domaines d'activité

  Ensemble Industrie Construction Commerce et services divers Secteur public
Nombre d'établissements 11 1 5 5 0
% 100 % 9,0 % 45,5 % 45,5 % 0,0 %
Sources des données : INSEE[8]

AgricultureModifier

Au niveau agriculture, la commune compte 7 établissements actifs et 763 ha de superficies agricoles, généralement utilisés pour l'exploitation des bovins et volailles[8].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Christophe.
  • Église Saint-Christophe, datant du XIe siècle, un peu à l'écart du village. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 19 avril 1926[25].
  • Mairie bâtie en 1880. À cette époque, elle fait office de logement pour le maître d'école. Depuis 2005, une meule est placée devant le bâtiment.
  • Monument aux morts construit en 1920.

Patrimoine naturelModifier

Site classéModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

Personnalités liées à la communeModifier

  Blasonnement :
D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois molettes d'éperon d’or[28].
Commentaires : à noter que d’autres villes ont des armes qui ressemblent à celles de Reuilly, telles celles de Rochefort-sur-Loire.

Pour approfondirModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b « Reuilly », sur Lion1906, Lionel Delvarre (consulté le 5 août 2011).
  2. Un exemple d'application de la micromorphologie à l'étude des paléosols par Nicolas Fedoroff - 1967 [lire en ligne]
  3. « Informations géographiques », sur le site annuaire-mairie, société Advercity (consulté le 7 août 2011)
  4. « Fiche cours d'eau - L'Eure », sur Le Sandre, le portail national d'accès aux référentiels sur l'eau (consulté le 14 août 2011)
  5. « L'Eure à Cailly-sur-Eure », sur HYDRO (consulté le 14 août 2011)
  6. « Climat d'Evreux », sur Internaute (consulté le 14 août 2011)
  7. « Normales mensuelles pour Evreux », sur le site de Météo-France (consulté le 14 août 2011)
  8. a b c d e et f « Résultats du recensement de la population - 2008 », sur Insee (consulté le 15 août 2011)
  9. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, vol. 1, Genève, Librairie Droz, (ISBN 978-2-600-02884-4, lire en ligne), p. 252
  10. « nombre des membres du conseil municipal des communes », sur Legifrance (consulté le 15 août 2011)
  11. « Annuaire des juridictions », sur le site du ministère de la justice (consulté le 15 août 2011)
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  16. « Évolution et structure de la population à Reuilly en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 août 2011)
  17. « Résultats du recensement de la population de l'Eure en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 14 août 2011)
  18. Annuaire Pages jaunes [lire en ligne]
  19. « Notre village », sur le site officiel de la mairie de Reuilly (consulté le 15 août 2011)
  20. « Fiche de l'église Saint-Christophe de Reuilly », sur le site Église info (consulté le 15 janvier 2015)
  21. culte orthodoxe
  22. « CC-Résumé statistique/com,dep,zone empl », sur site de l'INSEE (consulté le 9 septembre 2009)
  23. « Résultats du recensement de la population pour l'Eure », sur site de l'Insee (consulté le 15 août 2011)
  24. Demandeurs d'emploi de catégorie ABC inscrits à Pôle emploi - D'après Pôle emploi, Dares, et Statistiques du marché du travail.
  25. « Église Saint-Christophe », notice no PA00099534, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  26. « L'église, le cimetière de Reuilly », sur Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement Normandie (consulté le 24 juillet 2017).
  27. Grand Évreux Tourisme - n°8 (2014) [1]
  28. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Annuaire