Red Bull Junior Team

Red Bull Junior Team
Logo
Discipline Super Formula
Championnat de Formule 2 FIA
Championnat de Formule 3 FIA
Championnat d'Allemagne de Formule 4
Championnat d'Italie de Formule 4
Localisation Spielberg
Dirigeants et pilotes
Président Red Bull
Helmut Marko
Pilotes Jüri Vips
Jehan Daruvala
Liam Lawson
 Jonny Edgar
Jak Crawford
Ayumu Iwasa
Caractéristiques techniques
Résultats

Le Red Bull Junior Team est une écurie-filière créée par la société Red Bull GmbH dans le but d'encadrer les meilleurs jeunes pilotes de compétition automobile et de les faire progresser jusqu'en Formule 1.

Ce programme a amené plusieurs jeunes pilotes en Formule 1 dont quatre, l'Allemand Sebastian Vettel, l'Australien Daniel Ricciardo, le Néerlandais Max Verstappen et le Français Pierre Gasly ont gagné un Grand Prix de Formule 1. Red Bull possède deux écuries de Formule 1, l'équipe autrichienne Red Bull Racing et l'équipe italienne Scuderia AlphaTauri. Nombre de pilotes de Red Bull Junior Team ont couru avec l'équipe détenue par Garry Horner et Christian Horner, le chef d'écurie de Red Bull Racing, Arden International.

PilotesModifier

 
Michael Ammermuller en Formule Renault 3.5 en 2007.

Beaucoup de pilotes ont grimpé l'échelle du sport automobile grâce à Red Bull Junior Team ; Red Bull ne pouvait pas les intégrer tous en Formule 1. En 2005, Vitantonio Liuzzi et Christian Klien doivent quasiment faire une alternance au poste de deuxième pilote tandis que Scott Speed, pressenti, doit se contenter d'un poste de pilote d'essais. Pour résoudre ce problème, Red Bull rachète la Scuderia Minardi pour promouvoir ses jeunes au sein d'une « équipe junior » rebaptisée Scuderia Toro Rosso[1]. Liuzzi et Speed pilotent donc pour Toro Rosso en 2006 et en 2007 ; Sebastian Vettel remplace Speed aux trois quarts de la saison 2007[2].

Sebastian Vettel et Sébastien Bourdais sont les deux pilotes de Toro Rosso en 2008. Sous la pluie, lors du Grand Prix automobile d'Italie 2008, Vettel crée la surprise en remportant la première victoire de la Scuderia Toro Rosso. En 2009, Vettel est transféré au sein de Red Bull Racing ; son successeur chez Toro Rosso, le Suisse Sébastien Buemi, fait aussi partie du Red Bull Junior Team[3]. Courant 2009, Bourdais est remplacé par Jaime Alguersuari, autre produit du Red Bull Junior Team ; le duo Buemi-Alguersuari est conservé jusqu'au terme de la saison 2011. L'arrivée massive de talents de Red Bull Junior en Formule 1 oblige Red Bull à financer un volant chez Hispania Racing F1 Team pour les onze dernières courses de la saison 2010, pour l'espoir australien Daniel Ricciardo, vice-champion de la Formula Renault 3.5 Series. Buemi et Alguersuari sont remplacés par Ricciardo et Jean-Éric Vergne, duo qui tient jusqu'en fin de saison 2013 où les deux pilotes se disputent le volant de Mark Webber après l'annonce de sa retraite. En 2014, Ricciardo remplace son compatriote chez Red Bull Racing tandis que Jean-Éric Vergne est épaulé, chez Toro Rosso, par un jeune Russe de 19 ans, Daniil Kvyat[réf. souhaitée], autre produit de Red Bull Junior.

Pilotes actuelsModifier

 
Jüri Vips à Macau en 2019.
Pilotes membres du Red Bull Junior Team[4]
Pilotes Années d'activité Catégorie actuelle (en 2021)
  Jüri Vips 2018- Formule 2
  Jonny Edgar 2018- Formule 3
  Liam Lawson 2019- Formule 2
DTM
  Jehan Daruvala 2020- Formule 2
  Jak Crawford 2020- Formule 3
  Ayumu Iwasa 2021- Formule 3
  Isack Hadjar à partir de 2022 Formule Régionale Alpine
Pilotes soutenus par Red Bull, non-membres du Red Bull Junior Team[4]
Pilotes Années d'activité Catégorie actuelle (en 2021)
  Dennis Hauger 2018- Formule 3
  Jack Doohan 2018- Formule 3
  Hiroki Otsu 2021- Super Formula
Super GT
  Arvid Lindblad 2021- Karting

Anciens pilotes passés en Formule 1Modifier

 
Scott Speed devient le troisième pilote de Red Bull Racing, en 2005.
 
Sebastian Vettel, en 2006, sur une F3 Euroseries aux couleurs Red Bull.
Pilotes Saisons Écuries
  Enrique Bernoldi 2001–2002 Arrows
  Christian Klien 2004–2006, 2010 Jaguar Racing
Red Bull
HRT
  Narain Karthikeyan 2005, 2011–2012 Jordan Grand Prix
HRT
  Patrick Friesacher 2005 Scuderia Minardi
  Robert Doornbos 2005–2006 Minardi
Red Bull Racing
  Vitantonio Liuzzi 2005–2007, 2009–2011 Red Bull, Scuderia Toro Rosso
Force India
Hispania Racing F1 Team
  Scott Speed 2006–2007 Scuderia Toro Rosso
  Sebastian Vettel 2007– BMW Sauber F1 Team
Scuderia Toro Rosso
Red Bull Racing
Scuderia Ferrari

Aston Martin F1 Team

  Sébastien Buemi 2008–2011 Scuderia Toro Rosso
  Jaime Alguersuari 2009–2011 Scuderia Toro Rosso
  Karun Chandhok 2010–2011 Hispania Racing F1 Team
Team Lotus
  Daniel Ricciardo 2011– Hispania Racing F1 Team
Scuderia Toro Rosso
Red Bull Racing
Renault F1 Team

McLaren Racing

  Jean-Éric Vergne 2012–2014 Scuderia Toro Rosso
  Daniil Kvyat 2014–2017, 2019–2020 Toro Rosso
Red Bull Racing
AlphaTauri
  Carlos Sainz Jr. 2015– Scuderia Toro Rosso
Renault F1 Team

McLaren Racing

Scuderia Ferrari

  Max Verstappen 2015– Toro Rosso
Red Bull Racing
  Felipe Nasr 2015–2016 Sauber
  Pierre Gasly 2017– Toro Rosso
Red Bull Racing
AlphaTauri
  Brendon Hartley 2017–2018 Toro Rosso
  Alexander Albon 2019–2020 Toro Rosso
Red Bull Racing
  Yuki Tsunoda 2021– AlphaTauri
  • En gras : les vainqueurs de Grand Prix.

Red Bull Driver SearchModifier

Red Bull Driver Search est un programme mené de 2002 à 2005 en parallèle à la filière Red Bull Junior Team pour trouver des pilotes aux États-Unis à même de gagner en Formule 1, dans le but de créer une écurie 100 % américaine courant sous la bannière Red Bull[5]. En 2002, le programme découvre, parmi d'autres, le pilote Scott Speed qui viendra en Europe disputer le championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 puis gagne les championnats allemand et européen de Formule Renault. En 2005, il fait une saison en GP2 Series avant d'être engagé par la Scuderia Toro Rosso pour les saisons de Formule 1 2006 et 2007. Le programme est abandonné en .

Notes et référencesModifier

  1. (en) Red Bull swoop for Minardi deal - BBC Sport, 10 septembre 2005
  2. (en) Sebastian Vettel replaces Scott Speed at Toro Rosso - Keith Collantine, F1Fanatic, 31 juillet 2007
  3. (en) Exclusive interview - Red Bull-bound Sebastian Vettel - Site officiel de la Formule 1, 18 juillet 2008
  4. a et b (en) Peter Allen, « Edgar and Crawford step up to FIA F3 with Carlin and Hitech », sur formulascout.com, (consulté le )
  5. (en) So You Want to Be an F1 Star? - Dan Neil, Car & Driver, janvier 2003, 6 pages

Liens externesModifier