Liam Lawson

Liam Lawson
Photographie d'une monoplace de F3, aux couleurs de Red Bull (bleu foncé, rouge et jaune), vue de trois-quarts gauche, sur une piste sèche.
Liam Lawson sur le Red Bull Ring en Formule 3 en 2019.
Biographie
Date de naissance (18 ans)
Lieu de naissance Hastings (Nouvelle-Zélande)
Nationalité Drapeau de Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Site web liamlawson.nz
Carrière
Années d'activité Depuis 2015
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2018Drapeau : Pays-Bas Van Amersfoort Racing
2019Drapeau : Pays-Bas MP Motorsport
2020-Drapeau : Royaume-Uni Hitech Grand Prix

Liam Lawson, né le à Hastings, est un pilote automobile néo-zélandais. Membre du Red Bull Junior Team, il remporte les Toyota Racing Series en 2019.

BiographieModifier

Liam Lawson naît à Hastings et grandit à Pukekohe. Il commence le karting à l'âge de sept ans, avant de passer à la monoplace en 2015. En 2016, il passe dans le New Zealand Formula First Championship et remporte une victoire, lui permettant d'être nommé meilleur débutant de l'année. La saison suivante, il écrase les NZ F1600 Championship Series, en remportant quatorze des quinze courses du championnat, devenant le plus jeune champion de Formule Ford de tous les temps, juste avant ses quinze ans[1].

En 2017, il passe en Formule 4 dans le championnat australien, finissant vice-champion dès sa première année. Il arrive en Europe avec Van Amersfoort Racing en 2018, dans le championnat d'Allemagne de Formule 4, le plus relevé des championnats de Formule 4. Avec trois victoires, il est de nouveau vice-champion, seulement devancé par Lirim Zendeli, déjà à sa troisième saison dans cette discipline.

Début 2019, avec M2 Competition en janvier et février, il remporte les Toyota Racing Series, championnat utilisant des Formule 3 se disputant en Nouvelle-Zélande, après un long duel avec son compatriote Marcus Armstrong, remportant également le Grand Prix de Nouvelle-Zélande[2]. Il est recruté dans la foulée par le Red Bull Junior Team[3]. Pendant l'année, il effectue un double programme en participant au championnat de Formule 3 FIA avec MP Motorsport, et à l'Euroformula Open avec Motopark[4]. Vice-champion d'Euroformula, sa saison en F3 internationale FIA est plus compliquée où il ne monte que sur deux podiums, pour une onzième place au classement général.

En début d'année 2020, il revient disputer les Toyota Racing Series dans son pays natal[5]. La saison se résume à une bataille pour le titre face à Igor Fraga[6]. Lors de la dernière course de la saison, le pilote néo-zélandais tenant du titre doit finalement s'incliner, terminant troisième du Grand Prix de Nouvelle-Zélande, et vice-champion, six points derrière Fraga[7]. Dans le même temps, il est confirmé par Hitech Grand Prix aux côtés de Max Fewtrell et Dennis Hauger en Formule 3 FIA pour la saison 2020[8].

Résultats en compétition automobileModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Benjamin Carrell, « Liam Lawson wins NZ F1600 Championship title at Manfeild », sur motornews.co.nz, (consulté le 26 janvier 2020)
  2. Benjamin Vinel, « Lawson vainc Armstrong au GP de Nouvelle-Zélande », sur motorsport.com, (consulté le 26 janvier 2020)
  3. Benjamin Vinel, « Red Bull recrute le Champion de TRS », sur motorsport.com, (consulté le 26 janvier 2020)
  4. (en) Darshan Chokhani, « Red Bull’s Lawson joins MP Motorsport with Verschoor for 2019 F3 season », sur formularapida.net, (consulté le 26 janvier 2020)
  5. (en) Elliot Wood, « Liam Lawson to defend TRS title, Yuki Tsunoda joins as team-mate », sur formulascout.com, (consulté le 16 février 2020)
  6. Joest Jonathan Ouaknine, « TOYOTA RACING SERIES : LA REVANCHE DE LIAM LAWSON SOLIDE LEADER APRÈS PUKEKOHE. », sur autonewsinfo.com, (consulté le 16 février 2020)
  7. Benjamin Vinel, « Igor Fraga vainqueur et Champion au GP de Nouvelle-Zélande », sur motorsport.com, (consulté le 16 février 2020)
  8. Mickaël Guilmeau, « Hitech GP confirme ses autres pilotes pour la saison 2020 de FIA F3 », sur franceracing.fr, (consulté le 16 février 2020)

Liens externesModifier