Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile d'Italie 2008

course automobile

Grand Prix automobile d'Italie 2008
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 53
Longueur du circuit 5.793 km
Distance de course 306.720 km
Conditions de course
Date
Météo Forte pluie, temps sec vers la fin
Résultats
Vainqueur Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Toro Rosso-Ferrari,
h 26 min 47 s 494
(vitesse moyenne : 212,039 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Toro Rosso-Ferrari,
min 37 s 555
(vitesse moyenne : 213,775 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen,
Ferrari,
min 28 s 047
(vitesse moyenne : 236,680 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Italie 2008, disputé sur le circuit de Monza le 14 septembre 2008, est la 799e course du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la quatorzième manche du championnat 2008. Sebastian Vettel y obtient sa première pole position et sa première victoire en Formule 1, avec l'écurie Toro Rosso.

Sommaire

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

 
Jarno Trulli lors des essais du GP d'Italie 2008
Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1   Adrian Sutil Force India-Ferrari 1 min 32 s 842
2   Rubens Barrichello Honda 1 min 33 s 428 0 s 586
3   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 1 min 33 s 695 0 s 853
4   Timo Glock Toyota 1 min 36 s 800 3 s 958
5   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 36 s 900 4 s 058
6   Fernando Alonso Renault 1 min 36 s 965 4 s 123

Vendredi après-midiModifier

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 23 s 861
2   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 23 s 931 0 s 070
3   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 23 s 947 0 s 086
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 23 s 983 0 s 122
5   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 24 s 110 0 s 279
6   Felipe Massa Ferrari 1 min 24 s 247 0 s 386

Samedi matinModifier

Pos Pilote Écurie Chrono Écart
1   Timo Glock Toyota 1 min 35 s 464
2   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 36 s 129 0 s 665
3   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 36 s 347 0 s 883
4   Jarno Trulli Toyota 1 min 36 s 686 1 s 222
5   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 36 s 706 1 s 242
6   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 36 s 972 1 s 508

Grille de départModifier

 
Sébastian Bourdais réalise la meilleure qualification de sa carrière en partant quatrième...
Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 1 min 35 s 464 1 min 35 s 837 1 min 37 s 555
2   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 1 min 35 s 214 1 min 35 s 843 1 min 37 s 631
3   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 36 s 001 1 min 36 s 306 1 min 38 s 117
4   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 35 s 543 1 min 36 s 175 1 min 38 s 445
5   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 35 s 485 1 min 35 s 898 1 min 38 s 767
6   Felipe Massa Ferrari 1 min 35 s 536 1 min 36 s 676 1 min 38 s 894
7   Jarno Trulli Toyota 1 min 35 s 906 1 min 36 s 008 1 min 39 s 152
8   Fernando Alonso Renault 1 min 36 s 297 1 min 36 s 518 1 min 39 s 751
9   Timo Glock Toyota 1 min 35 s 737 1 min 36 s 525 1 min 39 s 787
10   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 35 s 709 1 min 36 s 626 1 min 39 s 906
11   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 35 s 553 1 min 36 s 697
12   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 1 min 36 s 280 1 min 36 s 698
13   David Coulthard Red Bull-Renault 1 min 36 s 485 1 min 37 s 284
14   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 35 s 965 1 min 37 s 522
15   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 35 s 394 1 min 39 s 265
16   Rubens Barrichello Honda 1 min 36 s 510
17   Nelsinho Piquet Renault 1 min 36 s 630
18   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 36 s 653
19   Jenson Button Honda 1 min 37 s 006
20   Adrian Sutil Force India-Ferrari 1 min 37 s 417


 
La grille de départ du Grand Prix

Classement de la courseModifier

 
... avant de tomber en panne sur la grille, l'obligeant à partir de la voie des stands avec un tour de retard.
 
Troisième podium de la saison pour Heikki Kovalainen, qui termine deuxième.
Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 15   Sebastian Vettel Toro Rosso-Ferrari 53 1 h 26 min 47 s 494 (212,039 km/h) 1 10
2 23   Heikki Kovalainen McLaren-Mercedes 53 + 12 s 512 2 8
3 4   Robert Kubica BMW Sauber 53 + 20 s 471 11 6
4 5   Fernando Alonso Renault 53 + 23 s 903 8 5
5 3   Nick Heidfeld BMW Sauber 53 + 27 s 748 10 4
6 2   Felipe Massa Ferrari 53 + 28 s 816 6 3
7 22   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 53 + 29 s 012 15 2
8 10   Mark Webber Red Bull-Renault 53 + 32 s 048 3 1
9 1   Kimi Räikkönen Ferrari 53 + 39 s 468 14
10 6   Nelsinho Piquet Renault 53 + 54 s 445 17
11 12   Timo Glock Toyota 53 + 58 s 888 9
12 8   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 53 + 1 min 02 s 015 18
13 11   Jarno Trulli Toyota 53 + 1 min 05 s 954 7
14 7   Nico Rosberg Williams-Toyota 53 + 1 min 08 s 635 5
15 16   Jenson Button Honda 53 + 1 min 13 s 370 19
16 9   David Coulthard Red Bull-Renault 52 +1 tour 13
17 17   Rubens Barrichello Honda 52 + 1 tour 16
18 14   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 52 + 1 tour 4
19 20   Adrian Sutil Force India-Ferrari 51 + 2 tours 20
Abd. 21   Giancarlo Fisichella Force India-Ferrari 11 Accident 12
  • Le départ de l'épreuve a été donné derrière la voiture de sécurité.

Les qualifications, perturbées par la météo, voient les pilotes de pointe en difficulté (Robert Kubica est onzième, Kimi Räikkönen quatorzième et Lewis Hamilton quinzième tandis que les pilotes de la galaxie Red Bull tirent leur épingle du jeu. En effet, Sebastian Vettel décroche la pole position (et devient le plus jeune poleman de l'histoire) et la deuxième ligne est occupé par Mark Webber devant Sébastien Bourdais.

Le Français ne récoltera pourtant pas les fruits de ses efforts car un incident mécanique l'obligera à s'élancer des stands un tour après le lâcher de la meute. Vettel conserve son avantage au départ et ne sera jamais inquiété, le second Heikki Kovalainen restant sous contrôle à bonne distance. Hamilton anime le début de la course en remontant spectaculairement jusqu'au second rang avant d'effectuer un ravitaillement.

La piste s'asséchant progressivement, tous les pilotes chaussent des gommes intermédiaires en lieu et place des « extrême pluie ». Kubica, Fernando Alonso et Nick Heidfeld réalisent une bonne opération en couplant ce changement de pneus à leur unique ravitaillement en carburant, ce qui leur permet de se rapprocher de la tête de course (troisième, quatrième et cinquième). Felipe Massa, Hamilton, Webber et Räikkönen sont alors relégués aux sixième, septième et huitième places tandis que Vettel devient le plus jeune vainqueur de Grand Prix de l'histoire.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. AFP, « Vettel voudrait remporter Monza pour Ferrari », sur rds.ca, (consulté le 8 décembre 2018).
  2. Sebastian Vettel en pole sous la pluie ! - F1-action.net, 13 septembre 2008

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :