Daniel Ticktum

(Redirigé depuis Dan Ticktum)
Dan Ticktum
Description de cette image, également commentée ci-après
Daniel Ticktum en 2014.
Biographie
Date de naissance (21 ans)
Lieu de naissance Londres, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Site web danticktum.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2015
Qualité Pilote automobile en monoplace
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Formule 2
2020 Drapeau : France DAMS 24 (1)
2021 Drapeau : Royaume-Uni Carlin

Daniel Ticktum, surnommé Dan Ticktum, né le à Londres, est un pilote automobile britannique qui participe en 2020 au championnat de Formule 2 avec l’écurie française DAMS.

Il remporte le Grand Prix de Macao en 2017 et en 2018. Il termine également vice-champion d'Europe de Formule 3 avec l’écurie allemande Motopark.

BiographieModifier

Débuts en kartingModifier

Daniel Ticktum connaît sa première expérience de karting sur la piste Filching Manor près d'Eastbourne où il établit plusieurs records de piste. Dès l'âge de huit ans, il rejoint le Honda Cadets avec le Project One Racing. Il y connaît un succès précoce, et devient vice-champion du Championnat National Super One en 2010 avant de passer au Comer Cadet.

L'année suivante, il remporte le Grand Chelem des titres nationaux des cadets britanniques en s'adjugeant le championnat britannique FKS, le championnat national ABkC Super One, le British Open Championship et le British Grand Prix Championship. Cette performance n'a été réalisée que par un seul autre pilote dans l'histoire. Il est ainsi repéré par l'entreprise Red Bull, connue pour son sponsoring sportif très actif.

Progression internationale en karting (2012-2014)Modifier

 
Dan Ticktum durant les WSK Masters en 2014.

En 2012, Dan Ticktum s'engage sur la scène internationale en participant à la WSK Euro Series et à la WSK Masters Series, terminant les deux championnats en tant que recrue la mieux classée.

Un an plus tard, Ticktum rejoint le Ricky Flynn Motorsport et devient vice-champion du Championnat d'Europe de la CIK FIA, à égalité de points avec le champion, et vice-champion du Championnat National Super One. La même année, il reçoit le trophée KFJ Andrea Margutti, trophée décerné auparavant à Giancarlo Fisichella, Robert Kubica et plus récemment Daniil Kvyat.

L'année suivante, Ticktum est de nouveau sacré vice-champion, cette fois-ci des WSK Masters, et bat le record du tour du circuit de Brands Indy lors de son premier test avec Lanan Racing MSA Formula.

Débuts en monoplace et suspension (2015)Modifier

 
Dan Ticktum en 2015

En 2015, Dan Ticktum accède à la monoplace en disputant plusieurs courses pour le Koiranen GP en Eurocup Formula Renault 2.0 et en Formula Renault 2.0 NEC et surtout en rejoignant le Fortec Motorsport pour piloter dans le championnat MSA Formula (future F4 Britannique)[1]. La première partie de la saison le voit remporter trois courses dont deux à Donington, monter à dix reprises sur le podium et mener le championnat. Cependant, lors de la manche à Silverstone, après être parti en tête-à-queue à la suite d'un contact avec Ricky Collard et alors que la course était sous régime de voiture de sécurité, il double dix voitures et vient percuter la monoplace dudit Ricky Collard, conduisant les deux pilotes à l’abandon[2]. Surtout, cette action lui vaut une interdiction de sport automobile de deux années dont une avec sursis[2]. Son avance lui permet tout de même de terminer sixième au classement. Daniel Ticktum était alors exposé à la forte pression de son sponsor Red Bull qui lui avait promis un bon début pour son programme de promotion et il était conscient que s'il ne parvenait pas aux résultats escomptés, il aurait trop peu de sponsors pour poursuivre sa carrière. Par la suite, il déclarera : « J'étais un garçon de 15 ou 16 ans qui voulait gagner plus que n'importe qui, et cela m'a fait faire quelque chose que je regrette. […] Je me suis fait justice moi-même : si personne n'allait agir, j'allais le faire. C'est une leçon de vie, et je me sens désormais prêt à être placé en Formule 1 dès que ce sera nécessaire ».

Période de tests puis reprise (2015-2016)Modifier

Cette interdiction ne l’empêchant pas de mener des tests privés, il complète un programme de test en Formule 3 avec le Double R Racing. En outre, il a été autorisé à piloter dans le simulateur du Red Bull Racing, écurie engagée en Formule 1. Il a également conduit pour Double R Racing dans la série d'automne du championnat britannique de Formule 3, avec une victoire à la clé.

 
Dan Ticktum à Hockenheim en 2016.

Sa suspension terminée, il retourne à la compétition en disputant la finale du Championnat d'Europe de Formule 3 à Hockenheim avec l'écurie Carlin. Il participe ensuite au Grand Prix de Macao avec le Double R Racing, finissant huitième de la course qualificative du samedi avant de se retirer à mi-course[3]. Toujours avec le Double R Racing, il participe à la série automnale du championnat britannique de Formule 3 et obtient une victoire. Enfin, au cours de l'hiver 2016-2017, il prend part à un événement du MRF Challenge Formula 2000 où il accroche un podium.

Carrière en FR 2.0 puis en F3 (2017-2018)Modifier

 
Dan Ticktum durant les tests d'inter saison avec Arden International sur le Nürburgring en 2017.

En janvier 2017, Daniel Ticktum est annoncé membre de l'équipe Red Bull junior, soit le programme de talent de l'écurie Red Bull Racing[4]. Son engagement principal est l'Eurocup Formula Renault 2.0 avec Arden International. Disputant 23 courses, il glane une victoire lors de la manche au Hungaroring, et termine la saison à la septième place au classement[5]. Ce n’est néanmoins pas sa seule activité de la saison puisqu'en septembre 2017, il fait ses débuts à Monza en GP3 Series au sein de l’écurie française DAMS, en remplacement de Matthieu Vaxivière. Il parvient à accrocher le podium avec une troisième place acquise lors de l'ultime course de la saison 2017 à Abou Dabi. De plus, il participe une nouvelle fois au Grand Prix de Macao, cette fois-ci avec l'équipe Motopark et surtout avec brio puisqu'il s'adjuge l’épreuve alors qu’il s'élançait depuis la huitième position sur la grille[6]. Ses résultats l'amènent à remporter le prestigieux Trophée McLaren Autosport BRDC[7], avec à la clé un test F1 avec le McLaren Racing à Silverstone. Il effectue ce dernier au volant d'une McLaren MP4-26 de 2011, et déclare ensuite qu'« être dans le baquet d'une F1, c'est plus qu'un rêve. J'ai le sentiment d'avoir atteint le but de ma vie, je suis aux anges ! »[8]

En 2018, il prend part au championnat d'Europe de Formule 3 avec l'écurie allemande Motopark, et renonce à continuer en GP3 du fait de son temps passé au simulateur de Red Bull[7]. Cependant, il effectue deux piges en Super Formula au Japon avec l'équipe Mugen, où il y remplace son coéquipier dans le junior team Nirei Fukuzumi[9]. Il est finalement sacré vice-champion au terme de la saison de F3, devancé par Mick Schumacher, avec pour bilan quatre victoires en trente courses.

F3 Régionale et Super Formula (2019)Modifier

En début d'année 2019, il s'engage en F3 Asian Series où il décroche deux pole-positions et un podium, il finit neuvième avec 38 points. Il est ensuite placé par Red Bull au Japon en Super Formula. Après un début de saison décevant, il est limogé par Red Bull fin juin 2019[10]. Il s'engage ensuite en Formule 3 Régionale avec l'écurie Van Amersfoort Racing mais ne dispute que trois courses. Il monte n"anmoins deux fois sur le podium ce qui lui permet de se classer onzième du championnat avec 46 points. En fin d'année, il remet son titre en jeu lors du Grand Prix de Macao mais il connait une course difficile et ne franchit le drapeau à damier que treizième.

Promotion en Formule 2 (2020)Modifier

Le 4 décembre 2019, il est officiellement promu en Formule 2 pour la saison 2020 chez DAMS aux côtés de l'indonésien Sean Gelael. Il remplace au pied levé Nicholas Latifi. Ticktum a obtenu son premier podium dans la course de sprint en Autriche, tandis que sa première victoire a eu lieu lors de sa course à domicile à Silverstone. Après deux autres podiums et une victoire à Monza, une course dont il sera disqualifié pour manque de carburant après avoir franchi la ligne d'arrivée, Ticktum termine sa saison à la 11e place du championnat, étant le quatrième meilleur rookie du classement. Il fera ensuite une apparition lors du test d'après-saison à Bahreïn pour Carlin aux côtés de son rival en F2, Jehan Daruvala.

Résultats en compétition automobileModifier

Résultats en monoplaceModifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2015 MSA Formula Championship   Fortec Motorsport 27 3 3 5 10 242 6e
Eurocup Formula Renault 2.0   Koiranen GP 2 0 0 0 0 0† nc
Formula Renault 2.0 NEC 4 0 0 0 0 41 23e
2016 Championnat d'Europe de Formule 3   Carlin 3 0 0 0 0 0† nc
BRDC British Formula 3 Autumn Trophy   Double R Racing 3 1 0 1 2 59 4e
Grand Prix de Macao 1 0 0 0 0 N/A abd
2016-17 MRF Challenge Formula 2000   MRF Racing 4 0 0 0 1 41 11e
2017 Eurocup Formula Renault 2.0   Arden International 23 1 1 2 3 134 7e
Formula Renault 2.0 NEC 5 0 0 0 1 0† nc
GP3 Series   DAMS 5 0 0 1 1 34 11e
Grand Prix de Macao   Motopark 1 1 0 0 1 N/A 1er
2018 Championnat d'Europe de Formule 3   Motopark 30 4 5 1 8 308 2e
Grand Prix de Macao 1 1 1 1 1 N/A 1er
Super Formula   Team Mugen 2 0 0 0 0 0 19e
Formule 2   BWT Arden 2 0 0 0 0 0 23e
2019 F3 Asian Winter Series   Dragon Hitech GP 6 0 2 0 1 38 9e
Super Formula   Team Mugen 3 0 0 0 0 1 16e
Formule 3 Europe Régionale   Van Amersfoort Racing 3 0 0 0 2 46 11e
Grand Prix de Macao   Carlin 1 0 0 0 0 N/A 13e
2020 Formule 2   DAMS 24 1 0 1 4 96,5 11e
Formule 1   Williams Racing Pilote de développement
2021 Formule 2   Carlin 3 0 0 0 1 19 5e
Formule 1   Williams Racing Pilote de développement

Ticktum étant un pilote invité, il était inéligible pour marquer des points.

Résultats en GP3 SeriesModifier

Année Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Pos Points
2017 DAMS CAT
FEA
CAT
SPR
RBR
FEA
RBR
SPR
SIL
FEA
SIL
SPR
HUN
FEA
HUN
SPR
SPA
FEA
SPA
SPR
MNZ
FEA

13
MNZ
SPR

A
JER
FEA

4
JER
SPR

Abd
YMC
FEA

4
YMC
SPR

3
11e 34

Résultats en Formule 3 EuropéenneModifier

Année Équipe Moteur 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Pos Points
2018 Motopark Volkswagen PAU
1

3
PAU
2

Abd
PAU
3

5
HUN
1

1
HUN
2

Abd
HUN
3

2
NOR
1

4
NOR
2

Abd
NOR
3

1
ZAN
1

5
ZAN
2

6
ZAN
3

Abd
SPA
1

13
SPA
2

1
SPA
3

5
SIL
1

1
SIL
2

8
SIL
3

6
MIS
1

6
MIS
2

4
MIS
3

4
NÜR
1

3
NÜR
2

3
NÜR
3

4
RBR
1

8
RBR
2

17†
RBR
3

4
HOC
1

5
HOC
2

7
HOC
3

4
2e 308

Résultats en Formule 2Modifier

Année Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Pos Points
2020 DAMS RBR1
FEA

5
RBR1
SPR

3
RBR2
FEA

8
RBR2
SPR

2
HUN
FEA

9
HUN
SPR

N.C
SIL1
FEA

8
SIL1
SPR

1
SIL2
FEA

15
SIL2
SPR

7
CAT
FEA

9
CAT
SPR

10
SPA
FEA

6
SPA
SPR

10
MNZ
FEA

7
MNZ
SPR

DSQ
MUG
FEA

17
MUG
SPR

17
SOC
FEA

10
SOC
SPR

8
SAK1
FEA

9
SAK1
SPR

12
SAK2
FEA

8
SAK2
SPR

3
11e 96,5
2021 Carlin BHR
SP1

8
BHR
SP2

Abd
BHR
FEA

2
MCO
SP1
MCO
SP2
MCO
FEA
BAK
SP1
BAK
SP2
BAK
FEA
SIL
SP1
SIL
SP2
SIL
FEA
MNZ
SP1
MNZ
SP2
MNZ
FEA
SOC
SP1
SOC
SP2
SOC
FEA
JED
SP1
JED
SP2
JED
FEA
YMC
SP1
YMC
SP2
YMC
FEA
5e 19

Notes et référencesModifier

  1. « Dan Ticktum joins Fortec for debut season in MSA Formula », sur fortecmotorsports.com, (consulté le 19 janvier 2017)
  2. a et b Benjamin Vinel, « Ticktum évoque sa suspension d'un an et le cas Vettel », sur fr.motorsport.com, (consulté le 2 mai 2018).
  3. Marcus Simmons, « Carlin returns to European Formula 3 with Norris, Hughes, Ticktum », Autosport, (consulté le 19 janvier 2017)
  4. « Daniel Ticktum joins Red Bull Junior Team for 2017 », (consulté le 19 janvier 2017)
  5. Peter Allen, « Dan Ticktum clinches first Formula Renault win in Hungaroring opener », formulascout.com,‎ (lire en ligne, consulté le 30 octobre 2017)
  6. Joest Jonathan Ouakine, « DAN TICKTUM, VAINQUEUR SURPRISE DU GD. PRIX DE MACAO F3. », sur autonewsinfo.com, (consulté le 2 mai 2018).
  7. a et b Benjamin Vinel, « Dan Ticktum vise le titre de F3 Europe », sur fr.motorsport.com, (consulté le 2 mai 2018).
  8. Benjamin Vinel, « Ticktum a fait son premier test en F1 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 24 octobre 2018).
  9. « Daniel Ticktum s'offre une pige », sur autohebdo.fr, (consulté le 2 mai 2018).
  10. « Dan Ticktum écarté du Red Bull Junior Team », sur fr.motorsport.com (consulté le 2 juillet 2019)

Liens externesModifier