Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordy.
Raymond Cordy
Nom de naissance Victor Raymond Cordioux
Naissance
Vitry-sur-Seine, Seine
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 57 ans)
Paris
Profession Acteur
Films notables À nous la liberté

Victor Raymond Cordioux, dit Raymond Cordy, né le à Vitry-sur-Seine et mort le à Paris 18e[1], est un acteur français.

BiographieModifier

Raymond Cordy parcourt la France avec sa famille de comédiens forains, dans un théâtre en toile appelé le théâtre Cordioux, avant de commencer au cinéma en 1930.

Interprète attitré de René Clair, qui lui offre un rôle important dans À nous la liberté (1931), il incarne avec sobriété les bidasses dans des comédies de l'entre-deux-guerres. Il est le père photographe de Brigitte Bardot dans Les Grandes Manœuvres (René Clair, 1955).

Raymond Cordy a notamment déclaré : « Je suis un homme heureux parce que je suis un homme simple et que je place mes vraies joies dans ma famille. Un foyer où tout le monde a le sourire, j'aime ça, j'ai ça, je ne souhaite pas autre chose que de voir durer ça ! ».

À l'instar de ses parents, Raymond Cordy fonde avec son beau-frère un théâtre ambulant, le théâtre Rolla-Cordiou[2]. Il était l'époux de la comédienne Madeleine Fromet (1900-1983), fille de l'acteur Paul Fromet.

Il est inhumé au cimetière ancien de Charenton-le-Pont.

FilmographieModifier

Période 1930/1939Modifier

Période 1940/1949Modifier

Période 1950/1956Modifier

ThéâtreModifier

NotesModifier

  1. Acte de décès n° 1522 (vue 23/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 18e arrondissement, registre des décès de 1956.
  2. cf le livre L'Œil du lapin de Cavanna, page 138 de l'édition Belfond, (ISBN 2-7144-2101-6)

BibliographieModifier

  • Olivier Barrot et Raymond Chirat, Noir & Blanc, 250 acteurs du cinéma français 1930-1960, Flammarion, 2000
  • Yvan Foucart, Dictionnaire des comédiens disparus, éd. Yvan Foucart, 2007 (Nlle édition) ; 1re éd. 2000.

Lien externeModifier