Ouvrir le menu principal
Karel Lamač
Description de l'image Karel Lamač.jpg.
Naissance
Prague
Autriche-Hongrie
Nationalité Drapeau de la République tchèque Tchèque
Décès (à 55 ans)
Hambourg
Allemagne de l'Ouest
Profession Acteur, réalisateur

Karel Lamač (né le à Prague et mort le à Hambourg[1] ) est un acteur et réalisateur tchèque.

Il est aussi connu sous les noms de Carl Lamac, ou Charles Lamac.

BiographieModifier

Né en 1897 à Prague (alors en Autriche-Hongrie), il préfère s'orienter vers la musique et le théâtre, plutôt que vers la pharmacie comme l'auraient souhaité ses parents[2].

Il débute dans le cinéma pendant la Première Guerre mondiale, en réalisant des reportages en Allemagne. C'est dans ce pays qu'il est remarqué et commence sa carrière d'acteur en 1918. Star du muet, il est recherché pour des rôles de séducteur[2]. Il mène en parallèle une activité de directeur technique et écrit des scénarios.

Il devient le compagnon de l'actrice Anny Ondra[1], avec laquelle il partage souvent l'affiche. En 1930, ils fondent ensemble la société de production Ondra-Lamac-Film[2] en Allemagne ; leur séparation et le mariage de l'actrice avec le boxeur Max Schmeling en 1933 n'entame pas leur collaboration professionnelle ; ils continuent à tourner ensemble et leur société produira jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

L'arrivée du cinéma sonore va faire évoluer la carrière de Karel Lamač, qui se tourne vers la réalisation. Avec l'arrivée au pouvoir du nazisme, il préfère tourner à l'étranger, aux États-Unis, en Angleterre et en France où il réalise des versions anglaises ou françaises de ses films tchèques.

Avec la Seconde Guerre mondiale, Lamač quitte la Tchécoslovaquie ; il gagne les Pays-Bas puis le Royaume-Uni.

Après la guerre, il reprend sa carrière de réalisateur en 1947 en France, puis en Allemagne et aux États-Unis. Il meurt d'une crise cardiaque en 1952.

Filmographie partielleModifier

RéalisateurModifier

ActeurModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (taper) Lamac Carl sur les gens du cinéma.com, consulté le 1er avril 2017
  2. a b et c « Karel Lamač - biographir », sur Radio Prague, (consulté le 18 mai 2007).

Liens externesModifier