Le Choc en retour

film sorti en 1937
Le Choc en retour
Réalisation Georges Monca et Maurice Kéroul
Scénario Maurice Kéroul
Georges Monca
Pierre Mac Orlan
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions Charles Bauche
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 94 minutes
Sortie 1937


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Choc en retour est un film français réalisé par Georges Monca et Maurice Kéroul, sorti en 1937.

SynopsisModifier

Les directeurs de deux raffineries de sucre sont en concurrence pour l'achat de leur matière première, les betteraves. L'un d'eux, Mérival, imagine de marier sa fille Colette avec Max, le fils de la comtesse de Bellecour, la plus grande productrice de betteraves de la région. Mais Colette est amoureuse de Henry Demay, un ingénieur inventeur d'un nouveau procédé de raffinage travaillant pour Laverdac, le concurrent de Mérival.

Victime d'une escroquerie d'Ortolo, Laverdac se trouve privé de betteraves et provoque une grève de ses ouvriers pour ne pas avoir à les payer. La grève est égayée par l'arrivée de Max qui s'est fait engager comme ouvrier et qui est tombé amoureux de Renée, la secrétaire de Laverdac.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Pierre Mac Orlan signe en 1924 un contrat avec la société de production de Marcel L'Herbier Cinégraphic pour une adaptation à l'écran du film, tournée par Louis Delluc[2]. Le décès de ce dernier dans les mois qui suivirent provoque l'abandon du projet.

Notes et référencesModifier

  1. Éric Leguèbe, Cinéguide 2001, Omnibus, 2000
  2. « Le Crapouillot, 1 janvier 1924 - page 16 - 1ère colonne bas - "Pierre Mac-Orlan" », sur Retronews

Liens externesModifier