Ouvrir le menu principal

Ils sont dans les vignes

film sorti en 1952
Ils sont dans les vignes
Réalisation Robert Vernay
Scénario Pierre Laroche
Pierre Scize
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie musicale
Durée 89 minutes
Sortie 1952

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ils sont dans les vignes est un film musical français réalisé par Robert Vernay et sorti en 1952.

SynopsisModifier

Pierre Moreau est représentant de commerce pour le compte de la société Kocu-Kolu, boisson non alcoolisée. Il se rend en pays bourguignon où il espère profiter de la tenue d'un meeting de la ligue alcoolique pour promouvoir son breuvage. En arrivant il sympathise et flirte avec Rose la fille d'un bistrotier mais sans lui révéler ses projets. Dans la ville tout le monde boit plus que de raison, y compris les gendarmes, le notables, le curé. Mais voici que le président de la section locale de la ligue anti alcoolique décède subitement. Afin de ne pas annuler le meeting, un remplaçant lui est trouvé d'urgence, il s'agit du commissaire qui s'empresse d'accepter cet "honneur" et se met à faire du zèle anti alcoolique. Les habitants décident de saboter le meeting de façon pacifique en remplaçant dans les verres des conférenciers le Kocu-Kolu par du vin nouveau. Ces derniers commencent à boire et le meeting se tient dans un chahut indescriptible où tout le monde ne tarde pas à être ivre. Le préfet quitte les lieux prématurément et le meeting est un échec. Rose ne pardonne pas à Pierre Moreau de lui avoir caché son rôle dans cette affaire et la rage au cœur, décide de rompre. Mais finalement, ils se réconcilient. Moreau aidera Rose et son père à tenir le bistrot et ira même jusqu'à expulser ceux qui auront l'outrecuidance de réclamer qu'on leur serve du Kocu-Kolu

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Autour du filmModifier

  • Le titre se réfère à la chanson à boire bourguignonne à succès Ils sont dans les vignes, les moineaux créé par Dranem en 1912.

Notes et référencesModifier

  1. Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, 2008, Bourgogne, p. 39

Voir aussiModifier