Ouvrir le menu principal
Rallye de Sardaigne
Description de l'image Logo_du_Ralle_de_Sardaigne.png.
Généralités
Sport Rallye automobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1928
Organisateur(s) FIA
Éditions 16 (en 2019)
Catégorie Championnat du monde des rallyes (WRC)
Périodicité annuelle
Site web officiel www.rallyitaliasardegna.com

Palmarès
Tenant du titre Équipage: (2018)
Drapeau : Belgique Thierry Neuville
Drapeau : Belgique Nicolas Gilsoul
Constructeur: (2018)
Drapeau : Corée du Sud Hyundai
Plus titré(s) Équipage:
Drapeau : France Sébastien Loeb (4)
Drapeau : Monaco Daniel Elena (4)
Constructeur:
Drapeau : France Citroën (5)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Rallye de Sardaigne 2018

Le rallye de Sardaigne (Italie) est une course automobile de rallye, qui est totalement disputée sur terre.

Sommaire

HistoireModifier

En 2004, elle se substitue dès sa création au rallye Sanremo, qui bascule alors en championnat d'Europe. Durant cinq ans elle coexiste avec le tour de Corse au calendrier mondial.

Prenant le départ d'Olbia (initialement de Porto Cervo), le rallye se déroule dans la partie nord de l'île près de la côte d'émeraude, notamment sur les routes étroites et tortueuses de Porto Cervo, et de Alà dei Sardi, de Buddusò, ou encore de Pattada, en sous-région de Monte Acuto (Montacuto). Il se distribue entre les provinces de Sassari (Logudoro et région historique de la Gallura) et de Nuoro, se terminant parfois à Sassari même. Rochers et arbres souvent au plus près des véhicules imposent à ceux-ci de progresser sur d'étroits chemins d'une terre souvent ocre jaune et sablonneuse, finement poussiéreuse.

La spéciale de Monte Lerno sur la commune de Pattada au centre nord de l'île est disputée à chaque édition, sauf en 2010: couloirs étroits, longs sauts et courbes complexes se succèdent alors, dans un paysage de chênes verts, de genévriers, d'arbousiers et autres chênes liège, le mont culminant à près de 1100 mètres d'altitude. En 2008, lors de la dernière spéciale Liscia Ruja, les concurrents évoluent près du luxueux hôtel Cala di Volpe, notamment mis en valeur dans le film L'Espion qui m'aimait de James Bond.

En 2010, pour la première fois depuis la création du championnat mondial, aucune épreuve italienne n'y est incorporée (le Sanremo et le rallye sarde figurent alors tous deux parmi les douze manches de l'Intercontinental Rally Challenge).

PalmarèsModifier

 
Sébastien Loeb (quadruple vainqueur) au départ d'une spéciale sarde en mai 2008.
Année Pilote Copilote Voiture
2004   Petter Solberg   Phil Mills Subaru Impreza WRC 2004
2005   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën Xsara WRC
2006   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën Xsara WRC
2007   Marcus Grönholm   Timo Rautiainen Ford Focus RS WRC 06
2008   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën C4 WRC
2009   Jari-Matti Latvala   Miikka Anttila Ford Focus RS WRC 08
2010   Juho Hänninen   Mikko Markkula Škoda Fabia S2000
2011   Sébastien Loeb   Daniel Elena Citroën DS3 WRC
2012   Mikko Hirvonen   Jarmo Lehtinen Citroën DS3 WRC
2013   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2014   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2015   Sébastien Ogier   Julien Ingrassia Volkswagen Polo R WRC
2016   Thierry Neuville   Nicolas Gilsoul Hyundai i20 WRC
2017   Ott Tänak   Martin Järveoja Ford Fiesta WRC
2018   Thierry Neuville   Nicolas Gilsoul Hyundai i20 WRC

Liens externesModifier

NavigationModifier

Sur les autres projets Wikimedia :