Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Fittipaldi.
Pietro Fittipaldi
Description de cette image, également commentée ci-après
Pietro Fittipaldi (à gauche) et son petit frère Enzo en 2018.
Biographie
Nom complet Pietro Fittipaldi da Cruz
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Miami (Floride, États-Unis)
Nationalité Drapeau du Brésil Brésilien
Site web pietrofittipaldi.com.br
Carrière
Années d'activité Depuis 2011
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Drapeau : Belgique Audi Sport Team WRT
Statistiques
Numéro permanent 21

Pietro Fittipaldi da Cruz, plus connu sous le nom de Pietro Fittipaldi, né le à Miami, est un pilote automobile brésilien qui participe en 2019 au championnat d'DTM avec l'écurie Audi Sport Team WRT. Petit-fils du double champion du monde de Formule 1 Emerson Fittipaldi, il est également pilote de réserve de Haas F1 Team.

Sommaire

BiographieModifier

Débuts en sport automobile aux États-Unis (2011-2012)Modifier

Né aux États-Unis, c'est en Amérique du Nord que Pietro Fittipaldi débute dans les sports mécaniques. En 2011, à 15 ans, il est engagé dans le championnat Whelen All-American Series de NASCAR et remporte le titre. Toujours dans la même discipline en 2012, il termine cette fois-ci 5e.

Débuts en monoplace en Europe (2013-2014)Modifier

Il débarque en Europe en 2013 et prend part au Protyre Formula Renault Championship. Avec 163 points en seize courses, il se classe 8e du championnat. La même année, il rejoint MGR Motorsport dans le championnat britannique de Formule 4, puis dans la déclinaison hivernale de la série. Avec une victoire dans le championnat principal, il se classe 15e au général, et 6e en hiver.

Il continue son aventure chez MGR Motorsport en 2014 et domine facilement ses adversaires. En effet, en remportant dix des quinze courses du calendrier, il s'adjuge le titre en s'offrant 65 points d'avance sur son dauphin. En parallèle, il participe à huit courses de Formula Renault 2.0 Alps. Son meilleur résultat est une 4e place au Mugello et il finit à la 9e place du championnat.

La Formule 3 (2015)Modifier

 
Pietro Fittipaldi en Formule 3 à Spa-Francorchamps en 2015.

En 2015, Fittipaldi signe chez Fortec Motorsport et prend part au championnat d'Europe de Formule 3[1]. En 33 courses, il ne marque que sept fois des points et obtient deux 6e places à Algarve comme meilleurs résultats. Il termine 17e du championnat mais est le premier des pilotes Fortec.

En septembre, il participe aux Masters de Formule 3 sur le circuit de Zandvoort et termine 13e de la course.

Champion de Formule V8 3.5 (2016-2017)Modifier

Entre octobre 2015 et janvier 2016, Pietro Fittipaldi participe au MRF Challenge Formula 2000. Il remporte quatre des quatorze courses du championnat et est sacré champion.

De retour en Europe, il s'engage en Formule V8 3.5 et retrouve Fortec[2]. Très largement dominé par son équipier Louis Delétraz, il se positionne dans le ventre mou du peloton et termine dans les points à dix reprises. Il doit attendre l'ultime course de la saison à Barcelone pour obtenir un podium, avec la 3e place. Il se classe 10e du championnat avec 60 points alors que Delétraz est vice-champion avec 230 points.

 
Pietro Fittipaldi en 2017 à Silverstone.

En 2017, il continue en Formule V8 3.5 mais change d'écurie et passe chez Lotus[3]. Plus expérimenté, il est rapidement considéré comme l'un des favoris pour la couronne, puisqu'il commence sa saison par deux pole positions et deux victoires à Silverstone[4]. Il enchaîne les pole postions et obtient une nouvelle victoire à Jerez[5], puis une autre à Alcañiz. Sur l'Autodromo Hermanos Rodriguez, il remporte les deux courses du meeting après d'être élancé deux fois en pole, ce qui lui permet de reprendre les commandes du championnat[6]. Pietro Fittipaldi s'adjuge le titre lors de la première course de Bahreïn et devient ainsi le dernier champion de la discipline, sur le déclin depuis deux saisons[7]. Dans la foulée, il teste la Porsche 919 Hybrid et se montre le plus rapide parmi les rookies[8].

Début 2018, il prend pour la première fois le volant d'une Formule E et participe avec Jaguar Racing aux essais des rookies, sur le circuit Moulay El Hassan de Marrakech[9].

Un pilote polyvalent (depuis 2018)Modifier

En février 2018, Pietro Fittipaldi rejoint le Dale Coyne Racing pour la saison 2018 d'IndyCar Series. Il partage la numéro 19 avec l'autre rookie canadien Zachary Claman DeMelo[10]. Il participe aussi à la première manche du championnat de Super Formula 2018 à Suzuka.

Il s'engage également dans le championnat du monde d'endurance avec DragonSpeed, en catégorie LMP2. Lors de la séance de qualification des 6 Heures de Spa 2018, Pietro Fittipaldi est victime d'une violente sortie de piste au virage du Raidillon de l'Eau Rouge, suite à une panne électrique[11]. Cet accident le rend indisponible plusieurs semaines et le contraint à renoncer à participer aux 500 miles d'Indianapolis 2018 avec le Dale Coyne Racing. Une fois de retour, son meilleur résultat en IndyCar est une 9e place obtenue à Portland. Il se classe 26e du championnat avec six courses disputées.

En novembre 2018, Haas F1 Team officialise l'arrivée de Pietro Fittipaldi dans le rôle de troisième pilote de l'écurie américaine pour la saison 2019[12]. Il prend d'ailleurs part aux essais hivernaux à Barcelone avec Haas, puis aux essais privés de Bahreïn quelques jours après le Grand Prix.

En 2019, Pietro Fittipaldi s'engage en DTM avec l'écurie Audi Sport Team WRT[13].

CarrièreModifier

Résultats en monoplaceModifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2013 Protyre Formula Renault Championship   Jamun Racing Services 16 0 0 0 0 163 8e
BRDC Formula 4 Championship   MGR Motorsport 18 1 0 1 1 165 15e
BRDC Formula 4 Winter Championship 8 0 0 0 3 127 6e
2014 Protyre Formula Renault Championship   MGR Motorsport 15 10 3 7 12 431 Champion
Formula Renault 2.0 Alps 8 0 0 0 0 43 9e
2015 Championnat d'Europe de Formule 3   Fortec Motorsport 33 0 0 0 0 32 17e
2015-16 MRF Challenge Formula 2000   MRF Racing 14 4 2 2 9 244 Champion
2016 Formule V8 3.5   Fortec Motorsport 18 0 0 0 1 60 10e
2017 Formule V8 3.5   Lotus 18 6 10 2 10 259 Champion
2018 IndyCar Series   Dale Coyne Racing 6 0 0 0 0 91 26e
Super Formula   UOMO SunocoTeam LeMans 1 0 0 0 0 0 22e

Résultats en DTMModifier

Tableau synthétique des résultats de Pietro Fittipaldi en DTM
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus Courses disputées Victoires Podiums Pole positions Meilleurs tours Dans les points Abandons Points inscrits Classement
2019 Audi Sport Team WRT
& Audi Sport Team Rosberg
Audi Audi V8 Hankook 8 0 0 0 1 3 0 13 13e

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « F3 - Pietro Fittipaldi avec Fortec », sur autohebdo.fr, (consulté le 28 juin 2017)
  2. Benjamin Vinel, « Fittipaldi en Formule V8 3.5 avec Fortec », sur motorsport.com, (consulté le 28 juin 2017)
  3. « Pietro Fittipaldi rejoint Lotus », sur autohebdo.fr, (consulté le 28 juin 2017)
  4. Benjamin Vinel, « Le point F3.5 - Fittipaldi frappe un grand coup », sur motorsport.com, (consulté le 28 juin 2017)
  5. Nina Rochette, « F V8 3.5 - Fittipaldi renoue avec la victoire à Jerez », sur autohebdo.fr, (consulté le 28 juin 2017)
  6. Thibaut Villemant, « World Series F. V8 3.5 – Fittipaldi fait la loi à Mexico », sur autohebdo.fr, (consulté le 3 septembre 2017)
  7. Benjamin Vinel, « Fittipaldi ultime Champion de Formule V8 3.5 », sur motorsport.com, (consulté le 19 novembre 2017)
  8. « Bahrain : Pietro Fittipaldi le plus vite des rookies », sur endurance-info.com, (consulté le 20 novembre 2017)
  9. Basile Davoine, « Di Resta et Fittipaldi en test avec Jaguar », sur motorsport.com, (consulté le 20 janvier 2018)
  10. Medhi Casaurang-Vergez, « IndyCar - Pietro Fittipaldi participera aux 500 Miles d'Indianapolis », sur autohebdo.fr, (consulté le 18 février 2018)
  11. Medhi Casaurang-Vergez, « Pietro Fittipaldi souffre « probablement » de deux jambes cassées », sur autohebdo.fr, (consulté le 5 mai 2018)
  12. Benjamin Vinel, « Fittipaldi signe chez Haas comme pilote d'essais », sur motorsport.com, (consulté le 10 novembre 2018)
  13. Martin Businaro, « DTM : WRT confirme Pietro Fittipaldi ! », sur dh.be, (consulté le 18 avril 2019)

Liens externesModifier