Olivier Magne

joueur français de rugby à XV
Olivier Magne
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivier Magne le .
Fiche d'identité
Naissance (50 ans)
à Aurillac (France)
Taille 1,88 m (6 2)
Surnom Charly
Poste troisième ligne aile
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
0000-1992
1992-1997
1997-1999
1999-2005
2005-2007
Stade aurillacois
US Dax
CA Brive
AS Montferrand
London Irish



115 (165)
38 (5)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1997-2007 France 89 (70)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2007-2008
2009-2010
2010
2014-2016
2022-0000
CA Brive
Grèce
France A
France -20
Lyon OU (espoirs)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Olivier Magne, né le à Aurillac (Cantal), est un joueur international français de rugby à XV évoluant au poste de troisième ligne aile. Il évolue notamment à l'US Dax (1992-1997) puis à l'AS Montferrand (1999-2005).

Sélectionné à 89 reprises en équipe de France, il remporte quatre Grands Chelems (1997, 1998, 2002 et 2004) ainsi qu'un autre Tournoi des Six Nations en 2006. Il participe à la finale de la Coupe du monde en 1999, compétition qu'il dispute également en 2003.

Reconverti en entraîneur de rugby à XV, il est notamment entraîneur des avants de l'équipe de France des moins de 20 ans de 2014 à 2016. Il est également consultant pour les chaînes de télévision L'Équipe, Eurosport et la radio Sud Radio.

Biographie modifier

Enfance modifier

Né le à Aurillac, Olivier Magne s'intéresse dès 6 ans au rugby sous l'influence de ses deux frères aînés. Passionné de ski, il abandonne un temps le rugby pour ce sport. Malgré 5 ans (de 12 à 17 ans) passés dans les sections sport-études de Murat (Cantal), puis du Mont-Blanc, il ne réussit pas à percer. Il décide alors de s'inscrire au sport-études rugby d'Ussel, où il rencontre Pierre Pérez. Rencontre fondamentale car celui-ci le sélectionne six mois plus tard en équipe de France scolaire pour jouer contre l'Écosse.

Il a également trois frères, tous joueurs de rugby à XV : Thierry, Bruno et Julien qui ont notamment joué à Aurillac pour le premier et Blagnac pour le troisième.

Carrière de joueur modifier

1992-1997 : avec l'US Dax modifier

En 1992 il rejoint le club de Dax, où il rencontrera Marion, la sœur de Richard Dourthe (international de rugby de 1995 à 2001) et fille de Claude Dourthe (international de rugby de 1966 à 1974), qu'il épouse. Dès sa première saison il gagnera avec son équipe le titre de Champion de France Junior Reichel devant Grenoble et sera vainqueur des Jeux méditerranéens et international à 7. L'année suivante (ainsi qu'en 1996) l'équipe atteindra les demi-finales du championnat de France contre Toulouse.

1997-1999 : avec le CA Brive modifier

Néanmoins, lassé par le manque de moyens et de structures de son club il rejoindra Brive en 1997, club avec lequel il atteindra la finale de la Coupe d'Europe. En effet, le , il joue la finale de la Coupe d'Europe au Parc Lescure de Bordeaux face à Bath mais les Anglais s'imposent 19 à 18.

À cette même époque, il a disputé son premier test match le , contre l'équipe du pays de Galles. Il joue également une Coupe latine (1997) et remporte deux Grands Chelems en 1997 et en 1998.

1999-2005 : avec l'AS Montferrand modifier

Déçu par le manque de réussite du club, il décide de rejoindre le grand club de Montferrand en 1999. Cette même année il arrivera avec l'équipe de France en finale de la Coupe du monde après une superbe victoire contre les All Blacks, l'équipe échouera néanmoins contre les Wallabies.

Malheureusement, malgré les réussites des années précédentes il perd confiance en lui et en son jeu, en témoigne la finale du championnat perdue contre Toulouse.

Avec l'équipe de France il gagnera quand même le Grand Chelem du Tournoi des Six Nations en 2002, mais échouera en 2003 en demi-finale de Coupe du monde contre le XV de la Rose (l'Angleterre) qui deviendra champion du monde. Il a été capitaine contre l'Italie, en ouverture du Tournoi des Six Nations 2002[1].

2005-2007 : avec les London Irish modifier

Demi-finaliste du championnat d'Angleterre, le .

Finaliste du challenge européen, le .

Magne dispute sa 89e et dernière sélection en équipe de France le en Nouvelle-Zélande contre les All Blacks (10-61)[1]. Auteur de 14 essais en sélection, il s'agit alors d'un record pour un avant, record qui est battu par Charles Ollivon en septembre 2023[2].

Reconversion hors des terrains modifier

Expériences en tant qu'entraîneur modifier

 
Olivier Magne en , peu après sa retraite en tant que joueur.

Après avoir été un temps pressenti à Dax, il rejoint finalement le CA Brive huit ans après en être parti. Blessé à un orteil, il ne peut commencer la saison. Il met alors un terme à sa carrière en et devient entraîneur du club en remplacement de Richard Crespy après deux défaites lors des deux premiers matches de la saison[3]. Le , Olivier Magne a signalé que d'un commun accord avec la direction du club, il ne serait pas entraîneur l'année suivante[4].

En , il est entraîneur de l'équipe nationale grecque de rugby à XV.

En , il entraîne la réserve de l'équipe nationale française, l'équipe de France A, managée par Fabien Pelous et en lice dans la Churchill Cup[5].

Durant la saison 2012-2013, il est consultant auprès du RC Massy[6],[7].

De 2014 à 2016, il est entraîneur des avants de l'équipe de France des moins de 20 ans, il succède à ce poste à Didier Retière et retrouve Fabien Pelous manager de cette équipe de 2011 à 2015[8].

En septembre 2021, il intègre la 12e promotion 2021-2023 du DU Manager général du CDES de Limoges[9]. Un an plus tard, il est nommé entraîneur des espoirs du Lyon OU[10].

Consultant modifier

 
Olivier Magne et Nicolas Delage couvrent la saison 2015-2016 de la Pro D2 pour Eurosport 2, ici lors de la 30e journée.

Il est consultant pour la chaîne d'information sportive L'Équipe TV et TV5 pendant la Coupe du monde 2007.

Il est ensuite consultant pour la chaîne de télévision Eurosport qui détient les droits de diffusion de la Pro D2 de 2011 à 2020. Il commente notamment des matchs aux côtés de Nicolas Delage puis d'Olivier Canton. À la radio, il est d'abord consultant pour Europe 1 puis pour Sud Radio à partir de 2020.

Il commente des matches lors de la Coupe du monde de rugby 2011 et 2019 sur TF1 et TMC en compagnie de Nicolas Delage[11].

Il intervient régulièrement sur la la chaîne L'Équipe pour commenter des matchs de rugby à XV avec Benoît Cosset, notamment ceux de l'équipe de France de rugby à XV des moins de 20 ans diffusés sur la chaîne depuis 2022.

Pour la Coupe du monde de rugby à XV 2023 organisée en France, il rejoint M6 pour commenter certaines rencontres, toujours aux côtés de Nicolas Delage.

Palmarès modifier

Joueur modifier

En club modifier

  • Champion de France junior en 1993 avec l'US Dax ;
  • Demi-finaliste du Championnat de France avec l'US Dax en 1994 et 1996 ;
  • Vice-champion d'Europe 1998 avec le CA Brive ;
  • Vice-champion de France 1999 et en 2001 avec l'AS Montferrand;
  • Finaliste du challenge européen 2004 avec Montferrand et en 2006 avec London Irish.

En équipe nationale modifier

Distinctions personnelles modifier

Entraîneur modifier

Statistiques en équipe nationale modifier

Tournoi des Six Nations modifier

Détails du parcours d'Olivier Magne dans le Tournoi des Cinq/Six Nations.
Édition Rang Résultats France Résultats Magne Matchs Magne
Cinq Nations 1997 1 4 v, 0 n, 0 d 3 v, 0 n, 0 d 3/4
Cinq Nations 1998 1 4 v, 0 n, 0 d 4 v, 0 n, 0 d 4/4
Cinq Nations 1999 5 1 v, 0 n, 3 d 1 v, 0 n, 0 d 1/4
Six Nations 2000 2 3 v, 0 n, 2 d 3 v, 0 n, 1 d 4/5
Six Nations 2001 5 2 v, 0 n, 3 d 2 v, 0 n, 3 d 5/5
Six Nations 2002 1 5 v, 0 n, 0 d 4 v, 0 n, 0 d 4/5
Six Nations 2003 3 3 v, 0 n, 2 d 3 v, 0 n, 2 d 5/5
Six Nations 2004 1 5 v, 0 n, 0 d 5 v, 0 n, 0 d 5/5
Six Nations 2006 1 4 v, 0 n, 1 d 4 v, 0 n, 0 d 4/5

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a Grand Chelem.

Coupe du monde modifier

Détails du parcours d'Olivier Magne en Coupe du monde
Édition Rang Résultats France Résultats Magne Matchs Magne
Royaume-Uni 1999 Finaliste 5 v, 0 n, 1 d 5 v, 0 n, 1 d 6/6
Australie 2003 Quatrième 5 v, 0 n, 2 d 4 v, 0 n, 2 d 6/7

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Famille modifier

Il est le beau frère de Richard Dourthe et de Raphaël Ibañez (Olivier Magne est l'époux de l'une des sœurs Dourthe).

Notes et références modifier

  1. a et b Jean-Marc Azzola, « < Rétro > Olivier Magne était capable de faire basculer le destin des Bleus », sur lequotidiendusport.fr, .
  2. Simon Farvacque, « Dans l'ombre de la blessue d'Antoine Dupont, des satisfactions pour le XV de France après sa victoire 96-0 », sur eurosport.fr, .
  3. Nomination d'Olivier Magne comme entraîneur, sur rugbyrama.fr
  4. Brive : Magne s'en va. Midi Olympique, 2 juin 2008.
  5. Magne: "Un rang à tenir", article de Sylvain Labbé du 3 juin 2010, consulté le 7 juin 2010 sur www.sports.fr
  6. Massy s'offre Olivier Magne sur leparisien.fr
  7. Olivier Magne de retour sur un banc de touche
  8. « France -20 ans: Olivier Magne intègre le staff », sur rugbyrama.fr, (consulté le )
  9. « Trombinoscope 2021-2023 Manager général club professionnel », sur cdes.fr, (consulté le )
  10. « Rugby : Olivier Magne nommé entraîneur des Espoirs de Lyon », Le Figaro, (consulté le ).
  11. « TF1 a ses commentateurs pour la Coupe du monde », L'Équipe, (consulté le ).
  12. [1] Prix Emmanuel Rodocanachi
  13. (en) « Olivier Magne », sur en.espn.co.uk (consulté le ).

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :