Ouvrir le menu principal

Championnat de France de rugby à XV de 2e division 2015-2016

Pro D2 2015-2016
Description de l'image Logo ProD2 2012.jpg.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) Ligue nationale de rugby
Édition 16e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Nations Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Site web officiel www.lnr.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Top 14 2015-2016
Niveau inférieur Fédérale 1 2015-2016

Palmarès
Promu(s) en début de saison Provence rugby
Relégué(s) en début de saison Aviron bayonnais
Lyon OU
Vainqueur Lyon OU
Promu(s) Lyon OU
Aviron bayonnais
Relégué(s) Tarbes Pyrénées
Provence rugby
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Nouvelle-Zélande Toby Arnold (16 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : France Maxime Petitjean (352 points)

Navigation

Le championnat de France de rugby à XV de 2e division 2015-2016 ou Pro D2 2015-2016 se déroule du 22-23 août 2015 au 5 juin 2016[1]. La compétition se divise en deux phases, une phase régulière en aller-retour où l'on détermine le vainqueur, puis une phase de barrage dite play-off pour déterminer le second promu en Top 14, entre le deuxième et le cinquième. Les deux derniers sont relégués en Fédérale 1.

Cette saison, le Lyon OU et l'Aviron bayonnais disputent la compétition, ayant été relégués du Top 14. Le Lille MR et le Pays d'Aix RC[Note 1], finalistes de la Fédérale 1, sont promus pour disputer cette saison de Pro D2, mais le LMR est finalement maintenu en 1re division fédérale pour la saison 2015-2016 par la DNACG, ce qui entraîne le repêchage de l'US Dax.

Sommaire

RèglementModifier

Seize équipes participent au championnat Pro D2. L'équipe terminant 1re accède au Top 14. Les équipes classées 2e, 3e, 4e et 5e disputent des demi-finales qualificatives pour la montée en Top 14. L'équipe classée 2e reçoit celle classée 5e, et celle classée 3e accueille celle classée 4e pour les demi-finales. Les deux vainqueurs des demi-finales se rencontrent sur terrain neutre pour la finale. Le vainqueur de cette finale accède au Top 14. Les équipes classées 15e et 16e sont reléguées en division inférieure.

Liste des équipes en compétitionModifier

Club Budget 2015-16 en millions d'euros Classement en 2014-15 Entraîneur Stade Capacité
Aviron bayonnais 11,3 13 (Top 14)   Vincent Etcheto
  Dewald Senekal
Stade Jean-Dauger 16 934
SC Albi 5,8 5   Mauricio Reggiardo
  Jean-Christophe Bacca
  Rémy Ladauge
  Benjamin Bagate
Stadium municipal 12 058
Stade aurillacois 4,52 6   Jeremy Davidson
  Thierry Peuchlestrade
Stade Jean-Alric 10 000
AS Béziers 6,3 11   Christophe Hamacek
  Manny Edmonds
Stade de la Méditerranée 18 555
Biarritz olympique 10,7 7   Eddie O'Sullivan puis
  David Darricarrère
  Benoit August
  Pierre Chadebech
Parc des sports d'Aguiléra 15 000
CS Bourgoin-Jallieu 4,42 13   Serge Laïrle
  Alexandre Péclier
Stade Pierre-Rajon 9 441
US Carcassonne 4,35 9   Christian Gajan
  Philippe Guicherd
  Alexandre Jaffrès
Stade Albert-Domec 10 000
Colomiers rugby 5,55 8   Bernard Goutta
  Philippe Filiatre
Stade Michel-Bendichou 11 000
US Dax 5[2] 15   Patrick Furet
  Raphaël Saint-André
Stade Maurice-Boyau 16 170
Lyon OU 19,6 14 (Top 14)   Pierre Mignoni
  Sébastien Bruno
  David Ellis
Matmut Stadium 11 805
Stade montois 5,91 2   Christophe Laussucq
  David Auradou
Stade Guy-Boniface 10 000
US Montauban 5,06 10   Xavier Péméja
  Philippe Mothe
  Pierre-Philippe Lafond
Stade Sapiac 12 600
RC Narbonne 4,45 14   Justin Harrison
  Chris Whitaker
Parc des sports et de l'amitié 12 000
USA Perpignan 11,65 3   Grégory Patat puis
  Philippe Benetton
  François Gelez
Stade Aimé-Giral 14 593
Provence rugby 5,65 1 (Fédérale 1)   Christian Labit
  Franck Comba puis
  Marc Delpoux
  Patrick Pézery
  Gerard Fraser
Stade Maurice-David 4 000
Tarbes Pyrénées 5,21 12   Frédéric Garcia
  Nicolas Nadau
Stade Maurice-Trélut 15 000

Résumé des résultatsModifier

Classement de la saison régulièreModifier


No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Lyon OU (R) 30 25 0 5 13 4 971 493 478 117
2 Aviron bayonnais (R) 30 19 1 10 4 4 658 602 56 86
3 Stade aurillacois 30 18 0 12 7 2 724 613 111 81
4 Stade montois 30 17 1 12 5 3 655 611 44 78
5 Colomiers rugby 30 16 3 11 4 4 629 590 39 78
6 AS Béziers 30 17 1 12 4 3 745 662 83 77
7 USA Perpignan 30 15 1 14 5 6 676 615 61 73
8 Biarritz olympique 30 14 0 16 3 5 674 656 18 64
9 CS Bourgoin-Jallieu 30 12 0 18 5 9 595 642 -47 62
10 SC Albi 30 13 2 15 2 4 591 643 -52 62
11 RC Narbonne 30 13 0 17 2 6 602 653 -51 60
12 US Montauban 30 12 0 18 1 9 570 624 -54 58
13 Tarbes PR 30 13 0 17 0 9 543 630 -87 53¹
14 US Carcassonne 30 11 0 19 0 5 484 741 -257 49
15 US Dax 30 10 1 19 1 5 538 713 -175 48
16 Provence rugby (P) 30 10 0 20 1 5 549 716 -167 46

¹ Le 26 mai 2016, le conseil supérieur de la DNACG décide de prononcer la rétrogradation pour raisons financières en championnat de Fédérale 1, du Biarritz olympique Pays basque, du CS Bourgoin-Jallieu rugby et du RC Narbonne Méditerranée. Ces clubs disposent d'un délai de 10 jours pour faire appel de cette décision[3],[4].
¹ À l'issue de la 9e journée du championnat, le Tarbes Pyrénées se voit infliger quinze points de pénalité de la part de la DNACG, dont cinq pour « forte dégradation de la situation du club sur la saison » et dix pour « présentation de documents falsifiés ». Ce retrait s'additionne à une rétrogradation sportive par rapport à la division dans laquelle le club sera qualifié à l'issue de la saison 2015-2016[5]. Les sanctions sont réduites en appel devant la FFR le 25 janvier, après la 16e journée : le retrait de quinze points est abaissé à huit ; néanmoins, la rétrogradation sportive est confirmée[6].

En raison de problèmes financiers du Lille Métropole rugby, la DNACG avait refusé au club la montée en Pro D2 pour la saison 2015-2016. Lille est donc resté en Fédérale 1 pour cette même saison. Pour cette raison, l'US Dax a ainsi été repêchée[7] en Pro D2 pour la saison 2015-2016. L'US Dax est une nouvelle fois repêchée à l'issue de cette saison 2015-2016 de Pro D2 suite à la relégation administrative du club de Tarbes en Fédérale 1 pour la saison 2016-2017.

Champion de France de Pro D2, promu en Top 14 (no 1).
Participation aux phases finales de barrage pour déterminer le vice-champion, promu en Top 14 (no 2, no 3, no 4, no 5).
Relégation en Fédérale 1.
R : relégués 2015 • P : promus 2015

Attribution des points : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : 3 essais de plus que l'adversaire ; défensif : défaite par 5 points d'écart ou moins; les deux bonus peuvent se cumuler: ainsi une équipe qui perdrait 21-24 en ayant inscrit trois essais tandis que le vainqueur a marqué 8 pénalité marquerait deux points).

Règles de classement : 1. points terrain (bonus compris) ; 2. points terrain obtenus dans les matches entre équipes concernées ; 3. différence de points dans les matches entre équipes concernées ; 4. différence entre essais marqués et concédés dans les matches entre équipes concernées ; 5. différence de points générale ; 6. différence entre essais marqués et concédés ; 7. nombre de points marqués ; 8. nombre d'essais marqués ; 9. nombre de forfaits n'ayant pas entraîné de forfait général ; 10. place la saison précédente.

Barrages d'accession en Top 14Modifier

Demi-finales Finale
  à 14h00 au Stade Jean Dauger, Bayonne       16h00 au Stade Ernest-Wallon, Toulouse
 [2] Bayonne  28
 [5] Colomiers  16  
 [2] Bayonne  21
  à 18h00 au Stade Jean Alric, Aurillac
   [3] Aurillac[8]  16
 [3] Aurillac  28
 [4] Mont-de-Marsan  13  

Résultats détaillésModifier

Phase régulièreModifier

Tableau synthétique des résultatsModifier

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs SCA AUR BAY BEZ BIA BOU CAR COL DAX LOU SM USM NAR PER PRO TAR
SC Albi 30-17 23-28 16-16 30-13 17-41 37-15 18-17 33-14 19-28 19-27 10-16 26-10 23-19 23-19 37-36
Stade aurillacois 15-13 23-10 24-10 24-16 44-20 42-14 40-10 29-15 23-21 29-15 18-15 45-7 19-6 30-17 39-14
Aviron bayonnais 48-26 13-12 44-15 32-25 36-14 14-9 16-15 17-13 11-15 23-17 27-9 28-21 17-14 23-18 28-10
AS Béziers 27-8 54-40 36-12 25-26 46-0 54-15 26-17 24-35 23-28 36-23 38-17 18-13 27-22 23-12 24-19
Biarritz olympique 9-20 25-28 13-16 21-15 26-25 44-16 26-3 28-13 16-19 44-8 38-23 25-20 27-21 32-28 20-10
CS Bourgoin-Jallieu 19-22 25-22 18-20 19-22 21-14 28-6 29-12 34-13 13-17 27-10 27-20 23-7 16-20 33-12 50-19
US Carcassonne 12-13 24-3 22-32 18-17 32-27 15-13 15-22 30-20 26-38 22-12 21-17 26-20 9-38 13-3 6-9
Colomiers rugby 26-16 21-3 28-28 10-14 20-19 42-0 31-9 29-9 27-16 12-12 25-20 19-16 41-16 27-19 19-16
US Dax 12-12 26-18 31-28 18-20 10-15 25-13 15-20 6-29 26-33 16-40 21-17 21-16 20-7 26-19 15-20
Lyon OU 34-17 38-3 29-27 38-17 61-31 30-19 47-11 45-7 42-7 40-15 44-14 36-10 40-19 36-12 46-6
Stade montois 27-9 36-18 38-15 41-21 23-17 26-15 39-10 33-20 26-10 18-22 16-13 17-11 27-22 20-18 21-19
US Montauban 20-9 5-31 29-3 13-22 20-9 14-9 12-3 20-23 20-26 17-23 16-14 34-20 28-25 20-10 35-24
RC Narbonne 29-21 32-30 20-27 30-21 20-26 18-13 15-12 34-6 20-12 21-20 22-12 26-24 41-8 36-18 19-22
USA Perpignan 18-13 34-19 23-10 47-13 29-18 25-6 40-14 23-23 36-28 20-16 14-9 13-20 28-10 31-17 21-16
Provence rugby 19-15 30-16 17-15 17-31 22-11 29-6 17-16 15-22 23-29 8-60 18-20 29-27 19-18 30-21 24-8
Tarbes Pyrénées 12-16 17-20 19-10 19-10 22-13 13-19 22-23 31-26 15-6 10-9 33-13 20-15 16-20 18-16 28-10


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Détails des résultatsModifier

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales (3-4) alors que les essais marqués sont donnés dans les colonnes latérales (1-6). Les points de bonus sont symbolisés par une bordure bleue pour les bonus offensifs (trois essais de plus que l'adversaire), orange pour les bonus défensifs (défaite par moins de cinq points d'écart), rouge si les deux bonus sont cumulés.

Leader par journéeModifier

Lyon olympique universitaireStade aurillacois Cantal AuvergneRacing Club de Narbonne Méditerranée 

Lanterne rouge par journéeModifier

Union sportive dacquoiseTarbes Pyrénées rugbyBiarritz OlympiqueProvence rugby 

Évolution du classementModifier

Club
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
SC Albi 11 6 4 6 8 5 5 5 7 8 6 7 7 7 5 5 7 8 6 6 7 8 7 7 9 10 10 11 9 10
Stade aurillacois 7 1 1 1 2 3 2 2 2 2 3 4 4 4 4 4 4 5 4 4 4 3 3 3 3 3 3 3 4 3
Aviron bayonnais 5 4 3 3 3 6 3 3 3 3 2 2 2 2 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
AS Béziers 2 2 5 5 5 4 6 6 4 4 4 3 3 3 2 2 3 3 3 3 3 4 4 4 4 5 7 7 7 6
Biarritz olympique 10 13 15 16 16 16 16 16 15 13 13 11 13 13 12 12 13 13 13 12 12 11 12 11 10 11 8 8 8 8
CS Bourgoin-Jallieu 14 12 13 15 15 15 14 15 11 11 12 9 11 9 10 11 12 11 10 11 11 9 10 10 8 9 11 10 12 9
US Carcassonne 8 10 12 10 12 14 15 14 12 12 11 13 10 12 13 13 11 12 12 13 13 14 14 14 14 14 14 14 14 14
Colomiers rugby 6 8 6 9 9 7 7 8 9 7 5 5 6 6 7 6 6 4 5 5 6 6 6 6 6 7 6 5 5 5
US Dax 13 15 11 12 10 12 12 12 13 14 14 14 14 14 14 14 15 16 15 15 14 15 15 15 15 15 15 15 15 15
Lyon OU 3 3 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Stade montois 15 14 14 11 13 10 8 10 8 9 10 10 12 10 11 9 10 9 11 9 9 8 8 8 7 6 4 4 3 4
US Montauban 12 5 10 13 11 11 10 9 6 6 9 12 8 11 8 10 9 10 9 10 10 10 9 9 11 8 9 9 11 12
RC Narbonne 1 9 8 7 6 9 9 7 10 10 7 8 9 8 9 8 8 7 8 8 8 12 11 12 12 12 12 12 10 11
USA Perpignan 4 7 7 4 4 2 4 4 5 5 8 6 5 5 6 7 5 6 7 7 5 5 5 5 5 4 5 6 6 7
Provence rugby 16 16 16 14 14 13 13 13 14 15 15 15 15 15 15 15 16 15 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16 16
Tarbes Pyrénées 9 11 9 8 7 8 11 11 16¹ 16 16 16 16 16 16 16 14² 14 14 14 15 13 13 13 13 13 13 13 13 13
Leader Qualifiés pour les phases finales Relégables


¹ Le mardi 24 novembre 2015, le Tarbes Pyrénées se voit infliger quinze points de pénalité de la part de la DNACG, dont cinq pour « forte dégradation de la situation du club sur la saison » et dix pour « présentation de documents falsifiés ». Ce retrait s'additionne à une rétrogradation sportive par rapport à la division dans laquelle le club sera qualifié à l'issue de la saison 2015-2016[5].
² Le mardi 25 janvier 2016, la fédération française de rugby réduit la sanction de 15 points à 8 points en appel mais confirme la rétrogradation sportive[6].

Meilleurs réalisateursModifier

Rang Joueur[9] Club Poste Points Essais Transf. Pén.
Drops
1   Maxime Petitjean Stade aurillacois Demi d'ouverture 352 1 52 82 3
2   Lachie Munro AS Béziers Demi d'ouverture 273 4 47 52 1
3   Maxime Lucu Biarritz Olympique Demi de mêlée 267 5 34 57 1
4   Jonathan Bousquet USA Perpignan Ailier/Arrière 254 1 24 67 0
5   Jérôme Bosviel CS Bourgoin-Jallieu Demi d'ouverture 228 7 35 40 1
6   Emmanuel Saubusse Stade montois Demi de mêlée 211 3 26 48 0
7   Antoine Lescalmel US Montauban Demi d'ouverture 210 0 24 53 1
8   Raphaël Lagarde SC Albi Demi d'ouverture 203 3 25 44 3
-   Sebastián Poet Tarbes Pyrénées Demi d'ouverture 203 3 16 52 0
10   Jacques-Louis Potgieter Lyon OU Demi d'ouverture 193 1 37 37 1

Meilleurs marqueursModifier

Rang Joueur[10] Club Poste Essais
1   Toby Arnold Lyon OU Ailier 16
2   Napolioni Nalaga Lyon OU Ailier 14
3   Thilbault Regard Lyon OU Ailier 13
4   Rodney Davies Biarritz olympique Ailier 10
5   Yan Ruel-Gallay US Montauban Ailier 10
-   Venione Voretamaya Colomiers rugby Ailier 10
7   Takudzwa Ngwenya Biarritz olympique Ailier 9
-   Vilikisa Salawa Mont-de-Marsan Ailier 9

Notes et référencesModifier