Maserati A6

automobile

Maserati A6 GT
Maserati A6
Maserati A6G 2000 Zagato

Marque Maserati
Années de production 1947-1956
Production 139 exemplaire(s)
Classe Grand tourisme (GT) et course
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 6 cylindres en ligne
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 1 488 et 1 985 cm3
Puissance maximale 65 à 200 ch
Poids et performances
Vitesse maximale 210 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Pininfarina, Zagato, Allemano, Frua, Ghia, Vignale, Bertone
Chronologie des modèles

La Maserati A6 est la première série de voiture Grand tourisme (GT) du constructeur automobile italien Maserati, produite à 139 exemplaires entre 1947 et 1956.

HistoriqueModifier

Maserati A6 1500Modifier

Après s’être converti à l'effort de guerre de la Seconde Guerre mondiale, la marque de Modène des frères Maserati revient aux sommets de la compétition automobile d’après-guerre en Europe et en Argentine, avec entre autres les pilotes Giuseppe Farina, Alberto Ascari, et Juan Manuel Fangio...

Maserati conçoit sa première voiture GT routière avec cette A6 1500 présentée au salon de l'automobile de Genève 1947[1]. Elle est motorisée par un moteur 6 cylindres en ligne de 1 500 cm3 pour 65 à 90 ch (décliné des Maserati 6CM d'avant-guerre) produite à 61 exemplaires carrossés par Pininfarina, et quelques-unes par Zagato[2].

Maserati A6GModifier

Maserati commercialise la série A6G en 1947, avec moteur 6 cylindres de 1,5 L de 100 ch, suivi en 1950 d'un nouveau moteur 6 cylindres double arbres à cames de 2 L de 150 ch de Maserati A6GCM. 16 Maserati A6G sont produites entre 1947 et 1952, carrossées par les carrossiers italiens Pininfarina, Zagato, Allemano, Frua, Ghia, Vignale, ou Bertone

En 1953, le motoriste Ferrari puis Alfa Romeo Gioacchino Colombo rejoint Maserati pour participer au développement des Maserati A6GCM de Formule 2 (victorieuse entre autres du Grand Prix automobile d'Italie 1953 avec Juan Manuel Fangio) puis Maserati 250F de Formule 1 (victorieuse entre autres du Grand Prix automobile d'Argentine 1954 avec Juan Manuel Fangio). Les évolutions A6G/53 de 1953 et A6G/54 de 1954 sont déclinées de ses modèles de compétition. 63 unités sont commercialisées en trois ans avec des carrosseries Frua, Zagato, ou Allemano[4].

La Maserati 3500 GT (à moteur de Maserati 350S) succède en 1957 à la série A6, première voiture routière de la marque fabriquée en série.

Maserati A6GCS et A6GCM de compétitionModifier

Palmarès A6GCSModifier

Quelques victoires des Maserati A6GCS en 10 années de compétitions (1947 à 1957)[5] :

Elle a également été pilotée par Luigi Villoresi, Jean Estager, Giovanni Rocco, André Wicky, Maria Teresa De Filippis, Emilio Romano... et a terminé sa longue carrière lors de la Targa Florio de 1961, avec l'équipage Allotta-Semilia.

Notes et référencesModifier

  1. « Maserati A6 », sur www.montesquieuvolvestre.com,
  2. « Maserati A6 », sur www.vroom.be,
  3. [vidéo] Maserati A6GCS 1954 à Monterey sur YouTube
  4. « ’53 Maserati A6GCS Berlinetta Pininfarina… Simple & belle ! », sur www.delessencedansmesveines.com,
  5. « All Results of Maserati A6GCS », sur www.racingsportscars.com,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier