Avellino

commune italienne

Avellino est une ville italienne d'environ 53 600 habitants située dans la province du même nom, dans la région de la Campanie.

Avellino
Avellino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Campanie Campanie 
Province Provincia di Avellino-Stemma.svg Avellino 
Maire
Mandat
Gianluca Festa
2019-
Code postal 83100
Code ISTAT 064008
Code cadastral A509
Préfixe tel. 0825
Démographie
Gentilé avellinesi (fr) avellinois/e
Population 53 661 hab. (30-11-2019[1])
Densité 1 789 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 55′ 00″ nord, 14° 47′ 00″ est
Altitude Min. 348 m
Max. 348 m
Superficie 3 000 ha = 30 km2
Divers
Saint patron San Modestino
Fête patronale 14 février
Localisation
Localisation de Avellino
Localisation dans la province d'Avellino.
Géolocalisation sur la carte : Campanie
Voir sur la carte administrative de Campanie
City locator 14.svg
Avellino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Avellino
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Avellino
Liens
Site web site officiel

GéographieModifier

Représentations cartographiques de la commune
 
  Mairie
 
Carte OpenStreetMap
 
Carte topographique
 
Avec les communes environnantes
1 : carte dynamique ; 2 : carte OpenStreetMap ; 3 : carte topographique ; 4 : avec les communes environnantes

Avellino se trouve dans le Sud de l'Italie entre les régions de Campanie, Molise et Basilicate dans l'Irpinia.

HistoireModifier

Le général napoléonien du Premier Empire Joseph Léopold Sigisbert Hugo, père de l'écrivain français Victor Hugo, est chargé de commander la place forte d'Avellino durant l'occupation française du Royaume de Naples. En 1806, il capture Fra Diavolo, l'un des plus célèbres bandits de la région.

Avellino fut touché par le tremblement de terre de 1980.

Durant la nuit du 28 juillet 2013, un autocar de pèlerins est tombé d'un viaduc autoroutier dans un ravin près d'Avellino. Au moins 39 voyageurs (dont le chauffeur) sont décédés[2].

ÉconomieModifier

Avellino est un centre agricole, industriel et administratif pour la province.

CultureModifier

Avellino et sa région sont connus pour l'importance et l'enracinement des fêtes populaires traditionnelles : ainsi la fête de Juta a Montevergine (septembre) qui célèbre la Madone. L'ensemble des habitants effectuent ensemble l'ascension de la montagne pour communier, avec de la musique (tammorriata) et de l'alcool, autour de la figure de la vierge. Voir également la fête de la Juta dei femminielli("La montée des homosexuels" en langue Napolitaine) à la Chandeleur, le 2 février, au cours de laquelle les personnes de la comunité LGBT celèbrent la Madone.[3]

Monuments et patrimoineModifier

Les ruines de l'ancienne ville d'Abellinum peuvent être aperçues près du village actuel d'Atripalda, à l'est d'Avellino.

La cathédrale, avec sa crypte romane, est située sur le site de la villa d'un riche et célèbre romain construite autour de 129 apr. J.-C. et abandonnée après l'éruption du Vésuve.

Les restes du château Lombard sont présents sur la Piazza Castello. Le château ayant été construit dans le creux d'une vallée, les historiens restent perplexes face à ce fait unique en Europe.

Le stade Partenio, d'une capacité de 26 300 places, est le stade où évolue l'Associazione Sportiva Avellino 1912.

MuséesModifier

  • Galerie nationale de selachoidei (Musée des requins)
  • galerie d'art provinciale
  • Musée archéologique provincial
  • Musée d'art - MdAO
  • Musée de la Cathédrale et du Diocèse d'Avellino
  • Musée zoologique des invertébrés « L. Carbone »

AdministrationModifier

HameauxModifier

Bellizzi Irpino, Valle-Ponticelli, Pianodardine, Picarelli

Communes limitrophesModifier

Aiello del Sabato, Atripalda, Caposele, Capriglia Irpina, Contrada, Grottolella, Manocalzati, Mercogliano, Monteforte Irpino, Montefredane, Ospedaletto d'Alpinolo, Summonte

Personnalités nées à AvellinoModifier

DiversModifier

Avellino est aussi la ville d'origine des parents de Tony Soprano dans la série télévisée Les Soprano.

Notes et référencesModifier

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Accident de car en Italie ; au moins 36 morts liberation.fr, le 29 juillet 2013.
  3. « Il Santuario di Montevergine e la Candelora - Tradizioni e religione - Mercogliano - Avellino - InCampania », sur web.archive.org, (consulté le ) : « Traduit de l'Italien "Chaque année, le 2 février, la montée au sanctuaire explose de chants, de danses et de déguisements au son des castagnettes et du tammorre. Les protagonistes de la fête sont les femminielli consacrées à Mamma Schiavona qui en 1200, dit-on, sauva un couple de jeunes homosexuels expulsés de la ville et enchaînés à la montagne. Au cours de la fête dégustations de produits typiques de la région." »

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :