Festival de vitesse de Goodwood

événement annuel de sport motorisé au Royaume-Uni

Course de côte du festival de vitesse de Goodwood
Festival de vitesse de Goodwood
Caractéristiques générales
Lieu Sussex de l'Ouest, Angleterre
Type Festival Automobile
Coordonnées 50° 52′ 05″ nord, 0° 44′ 05″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Course de côte du festival de vitesse de Goodwood
Événements
Festival de vitesse de Goodwood
Dimensions
Nombre de virages 9
Longueur 1,86
Meilleur tour (2022)
Temps 39,081s[1]
Pilote Max Chilton
Écurie McMurtry Automotive
Modèle 2022 McMurtry Spéirling Prototype – Goodwood Edition

Le festival de vitesse de Goodwood (Goodwood Festival of Speed) est une course de côte annuelle qui rassemble de nombreux véhicules de course historiques à Goodwood House dans le Sussex de l'Ouest au Royaume-Uni. La première édition s'est déroulée en 1993 à l'initiative de Charles Gordon-Lennox. Celui-ci voulu l'organiser sur le circuit de Goodwood, mais n'ayant pas l'autorisation, le festival se déroule depuis sur ses propres terres.

PrésentationModifier

Le festival est organisé fin-juin début-juillet pendant un week-end sans Grand Prix de Formule 1. Les visiteurs ont l'occasion de voir une course de côte avec voitures et motos issues de 100 ans de sport automobile et notamment de nombreuses voitures de F1 récentes. À part les machines, l'événement rassemble des personnalités célèbres du sport automobile.

Le record officiel de la montée fut établi en 1999 par Nick Heidfeld sur la McLaren MP4-13 en 41,6 secondes. Pour des raisons de sécurité, les voitures de Formule 1 ne sont plus chronométrées officiellement. En 2006 Heikki Kovalainen sur la Renault R25 de 2005 franchit la ligne d'arrivée en moins de 40 secondes. En 2019, Romain Dumas bat ce record avec le sport-prototype électrique Volkswagen ID.R avec un temps de 39 s 90. En 2022, Max Chilton établit un nouveau record à bord de la McMurtry Automotive Speirling, une voiture électrique surnommée « mini-Batmobile », avec un temps canon de 39 s 081[1] notamment permis par le ventilateur ventral qui la colle à la piste.

L'une des attractions les plus populaires est la course des Supercars organisée depuis 2000. Elle permet aux constructeurs automobiles de montrer leurs dernières voitures de sport, avec notamment la Bugatti Veyron ou la Ferrari Enzo P4/5 en 2007.

La course fut endeuillée en 2000 par la mort d'un pilote (John Dawson-Damer) et d'un commissaire lors d'un accident sur la ligne d'arrivée. Un autre commissaire fut sérieusement blessé[2].

Les courses de caisses à savon (voitures sans moteur faisant des courses en descente) organisées de 2000 à 2004 furent arrêtées en 2005 pour des raisons de sécurité. La même année fut inaugurée la spéciale en forêt pour les voitures de rallye.

L'édition 2020 prévue initialement du 9 au est reportée en raison de l'épidémie de coronavirus Covid-19[3].

Constructeurs à l'honneurModifier

 
Porsche 917 de 1970 au festival de vitesse en 2006.
 
Joshua Hill en 2011, au volant de la Lola-Ford T90 Red Ball Special avec laquelle Graham Hill, son grand-père, a remporté les 500 miles d'Indianapolis 1966.

Voitures et pilotes célèbresModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Goodwood Road & Racing, « 39.08! McMurtry fan car breaks Goodwood Hill RECORD! » [vidéo], YouTube, (consulté le ).
  2. (en) Incidents Mar Goodwood Festival of Speed - Atlas F1, 28 juin 2000.
  3. Adrien Raseta, « Le Festival of Speed de Goodwood 2020 reporté », Caradisiac, (consulté le ).
  4. (en) « Lotus at Goodwood 2021 », Lotus Cars, (consulté le ).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier