Ouvrir le menu principal

Mendrisio
Mendrisio
Mendrisio au début des années 1970.
Blason de Mendrisio
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Tessin Tessin
District Mendrisio
Localité(s) Tremona, Capolago, Arzo, Genestrerio, Rancate, Salorino, Besazio, Ligornetto et Meride
Maire Carlo Croci
NPA 6825 Capolago
6850 Mendrisio
6852 Genestrerio
6853 Ligornetto
6862 Rancate
6863 Besazio
6864 Arzo
6865 Tremona
6866 Meride
6872 Salorino
N° OFS 5254
Démographie
Population
permanente
14 914 hab. (31 décembre 2017)
Densité 466 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 00″ nord, 8° 59′ 00″ est
Altitude 385 m
Superficie 32,01 km2
Divers
Langue Italien
Localisation
Localisation de Mendrisio
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton du Tessin

Voir sur la carte administrative du Canton du Tessin
City locator 14.svg
Mendrisio

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Mendrisio

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Mendrisio
Liens
Site web www.mendrisio.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Mendrisio est une commune suisse située dans le canton du Tessin. Elle est le chef-lieu du district homonyme.

En 2008 elle devient la première ville Suisse du réseau international cittaslow[3].

GéographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Mendrisio mesure 32,01 km2[2].

DémographieModifier

Selon l'Office fédéral de la statistique, Mendrisio compte 14 914 habitants fin 2017[1]. Sa densité de population atteint 466 hab./km2.

HistoireModifier

Depuis le XVIIe siècle, des processions pascales se déroulent à l'intérieur du bourg (procession du Jeudi saint et du Vendredi saint)[4]. Les lumières de la ville sont éteintes et les rues sont éclairées à la lueur des « transparents », sortes de peintures translucides montées sur des supports de formes et de dimensions différentes[5]. Cette tradition vivante figure depuis 2014 sur la liste officielle des candidats à la reconnaissance du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO[6].

Mendrisio a absorbé la commune de Salorino le , celles de Tremona, Capolago, Arzo, Genestrerio, Rancate le et celles de Besazio, Ligornetto et Meride le .

MuséesModifier

  • Le musée de l'architecture
  • Le Musée Vela
  • Le musée d'art
  • La Casa Croci
  • La Pinacothèque cantonale Giovanni Züst

EnseignementModifier

La Villa Argentina, un ancien palais construit par Antonio Croci pour un Tessinois qui a fait fortune en Argentine[7], est actuellement le siège administratif de l’Académie d’architecture.

SportsModifier

La ville a accueilli à deux reprises les championnats du monde de cyclisme sur route en 1971 et en 2009.

Vieille ville de MendrisioModifier

L'ensemble de la vieille ville est reconnue comme bien culturel suisse d'importance nationale comprenant, en catégorie A, le bourg antique, l'Église de « S. Martino », le complexe de « S. Giovanni » : couvent, église de « S. Giovanni » et oratoire de « S. Maria », « Palazzo Pollini » et « Palazzo Torriani »

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Bilan de la population résidente permanente (total) selon les districts et les communes, en 2017 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 30 septembre 2018).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Mélanie Haab, « Mendrisio la ville où on prend son temps », Migros Magazine,‎ (lire en ligne)
  4. Site officiel
  5. (en) Margaret Zellers, Discover Europe off the beaten path, Fielding Travel, , p. 75.
  6. « Candidature à l'UNESCO », sur processionimendrisio.ch (consulté le 24 avril 2019).
  7. Voir Emigration tessinoise

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier