Mark Allen (snooker)

joueur de snooker nord-irlandais

Mark Allen
Image illustrative de l’article Mark Allen (snooker)
Mark Allen au classique Paul Hunter 2016.
Fiche d'identité
Nom complet Mark Allen
Surnom « The Pistol »
Nationalité Nord-irlandaise
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Antrim, Irlande du Nord
Professionnel Depuis 2005
Meilleur classement 4e (juin 2020)
Gains 3 768 940 £
Break le plus élevé 147 (2 fois, en 2016 et 2021)
Centuries 554
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés 8
Classés mineurs 5
Non classés 3
Victoires en tournois (triple couronne)
Championnat du Royaume-Uni 1 (2022)
Masters 1 (2018)
Dernière mise à jour : 21 novembre 2022

Mark Allen est un joueur de snooker nord-irlandais né le à Antrim dans le comté d'Antrim en Irlande du Nord[1]. En tant que joueur d'attaque, Allen a réussi plus de 500 centuries en carrière. Ce chiffre assez important le classe parmi ceux qui en ont réalisé le plus dans l'histoire du snooker.

Sa carrière est principalement marquée par des victoires au Masters 2018 et au championnat du Royaume-Uni 2022. Il s'adjuge sept autres victoires sur des tournois classés lors de l'Open mondial 2012, l'Open mondial 2013, le championnat des joueurs 2016, le championnat international 2018, l'Open d'Écosse 2018 et l'Open d'Irlande du Nord à deux reprises, en 2021 et 2022.

Il a réalisé deux breaks maximums, lors du championnat du Royaume-Uni 2016 et lors de son Open national en 2021[2].

Mark Allen est également l'un des joueurs les plus controversés du circuit, et ce depuis ses débuts au championnat du monde en 2007[3].

CarrièreModifier

Débuts dans le snookerModifier

Lorsqu'il était jeune, Allen avait pour habitude de jouer au Fountain Club d'Antrim, dans sa ville natale. Il y a remporté plusieurs compétitions juniors, telles que le championnat d'Irlande du Nord des moins de quatorze ans en 2000, ou encore le même tournoi dans d'autres catégories (moins de seize ans, moins de 18 ans et moins de 19 ans). A l'âge de seize ans, il réalise son premier break de 147 points[4].

Premières années chez les professionnels (2002-2007)Modifier

Allen connait des débuts particulièrement prometteurs. Vainqueur du championnat du monde amateur en 2004[5], il se révèle au championnat du Royaume-Uni 2005. Alors non classé, il parvient à dominer le 23e joueur mondial, David Gray au premier tour. Il s'incline ensuite contre Steve Davis (9-7).

L'année suivante, il se sort des qualifications pour le championnat du monde et élimine même le 3e mondial, Ken Doherty, sur le score de 10-7[6]. Il est éliminé au tour suivant par Matthew Stevens (13-9) et se voit grimper au 29e rang du classement mondial.

Premières finales et premiers titres (2009-2017)Modifier

En 2009, il est demi-finaliste du championnat du monde[7], éliminé par John Higgins[8]. Au cours de la compétition, Allen parvient à éliminer le tenant du titre qui n'est autre que Ronnie O'Sullivan à cette époque[9]. Allen arrive d'ailleurs à rejoindre les quarts de finale des deux éditions suivantes, mais s'y incline à chaque fois[10],[11]. En 2011, il atteint sa première finale sur un tournoi de classement au championnat du Royaume-Uni. Après avoir profité d'un tableau assez libéré, il est battu par Judd Trump[12]. Toujours en 2011, il atteint sa toute première demi-finale au Masters, où il est battu par Marco Fu (6-4), malgré avoir mené 4 à 1. Il connait ensuite ses premiers succès en tournois, en remportant ses premiers titres classés à l'Open mondial 2012, aux dépens de Stephen Lee[13] et 2013 face à Matthew Stevens[14].

 
Mark Allen en 2015.

En 2014, Allen montre sa régularité : il aligne quatre finales de suite et remporte le Classique Paul Hunter[15]. Il perd cependant les trois autres au Masters de Shanghai[16], au championnat international 2014[17] et à l'Open de Riga[18]. En 2015, il aligne une nouvelle demi-finale au Masters. Après une bonne entame et la victoire sur les deux premières manches, il s'incline sur le score de 6 à 2 contre Shaun Murphy. La même année, il perd en finale du champion des champions contre Neil Robertson (10-5)[19]. Sa victoire lors du tournoi final du championnat du circuit des joueurs 2015-2016 contre Ricky Walden constitue son premier sacre sur le sol britannique[20]. Il réalise également en 2016 son premier break de 147 points sur le circuit professionnel à l'occasion du championnat du Royaume-Uni[21]. L'année suivante, Allen se hisse en finale du prestigieux championnat international. Malgré un bon niveau de jeu, il perd contre Mark Selby (10-7)[22].

Titre de Masters et meilleur classement (2018-2021)Modifier

Au cours de l'année 2018, Allen remporte son premier titre sur un tournoi de la triple couronne en battant l'Anglais Kyren Wilson en finale du Masters[23]. En fin de saison 2017-2018, il atteint un nouveau quart de finale au championnat du monde. Cette fois-ci, c'est Kyren Wilson qui a raison de lui[24]. Il ajoute aussi deux autres tournois classés à son palmarès : le championnat international (victoire sur Neil Robertson)[25] et l'Open d'Écosse (victoire sur Shaun Murphy)[26]. Il dispute également de nouveau la finale au championnat du Royaume-Uni, battu par Ronnie O'Sullivan[27]. Il atteint par la même occasion son meilleur classement en carrière : celui de no 5 mondial.

 
Mark Allen évoluant à la table.

Pendant la saison 2019-2020, Allen échoue à six reprises au stade des demi-finales de tournois, ne parvenant à tirer son épingle du jeu que sur sa huitième tentative, lorsqu'il domine Mark Selby en demi-finale du championnat du circuit[28]. Opposé à Stephen Maguire en finale, il s'incline par 10 manches à 6[29].

Allen réalise une saison 2020-2021 trop médiocre dans les tournois classés, ce qui ne lui permet pas de conserver sa place parmi les dix meilleurs joueurs du monde, retombant au 12e rang du classement mondial. Toutefois, il est l'auteur d'un bon tournoi au tournoi des champions, où il bat coup sur coup les trois premiers joueurs du classement (Ronnie O'Sullivan, Judd Trump et Neil Robertson) pour soulever son premier titre dans cette épreuve[30].

La saison suivante est meilleure pour le Nord-irlandais. En août 2021, Mark Allen se qualifie pour une nouvelle finale en tournoi de classement au championnat de la ligue, après des victoires notables sur Ricky Walden, Tom Ford et Kyren Wilson, 3-0 à chaque fois. Il est toutefois battu par David Gilbert (3-1)[31], mais se console en empochant la prime du meilleur break, pour avoir réalisé un 146 contre Wilson. Allen remporte son Open national en 2021 en battant John Higgins en manche décisive[32] et réalise un break maximum au premier tour. Il qualifie cet exploit comme l'un des plus beaux moments de sa carrière.

Transformation physique et titre au championnat du Royaume-Uni (depuis 2022)Modifier

Début octobre 2022, Allen se présente à l'Open de Grande-Bretagne en ayant suivi un régime alimentaire qui lui a permis de perdre plus de 20 kg. Il explique cette décision brutale par la mise en garde d'un ami concernant sa santé[33]. Pour Allen, son surpoids pouvait aussi avoir des conséquences désastreuses sur son snooker lors des matchs de longue durée[33]. Allen parvient alors à se hisser en finale où il est battu par le Gallois Ryan Day sur le score de 10-7, alors qu'il menait 7-6[34]. Quelques jours après, Allen défend avec succès son titre à l'Open d'Irlande du Nord, dominant le Chinois Zhou Yuelong et s'adjugeant ainsi son septième titre majeur[35]. À York, à l'occasion du championnat du Royaume-Uni, fort de ses précédents succès, il se qualifie pour la finale sans développer son meilleur snooker. Mené 6-2 par Ding Junhui, il réussit quand même à se sublimer, remportant sept parties consécutives pour s'imposer 10-7[36]. Cette victoire marque son retour dans le top 5 mondial.

 
Mark Allen au classique Paul Hunter 2012.

Rivalités sportivesModifier

Allen a eu une rivalité avec le joueur Stuart Bingham. Après la défaite de Bingham contre Ding Junhui au championnat du monde 2011, Allen a dit que Bingham « n'avait pas de bouteille » et qu'il était incapable de supporter la pression. Allen a aussi avoué avoir déjà eu quelques soucis avec Bingham et qu'il ne s'était jamais entendu avec lui. Bingham a alors répondu en disant que Allen était un « idiot ». Avant leur rencontre à l'Open d'Australie 2011, le climat est tendu entre les deux hommes ; avant le match, Bingham a annoncé être prêt à en découdre avec Allen et n'a pas caché son envie de le battre[37]. Bingham a ensuite remporté le match sur le score de 5-3[38]. Après le tirage au sort pour le championnat du Royaume-Uni 2011, un éventuel affrontement entre les deux en quart de finale s'est révélé possible. Anticipant bien la rencontre, Bingham ne s'est pas attardé de réagir : « Notre querelle n'est pas terminée. Si nous venions à nous jouer, je ferais tout pour ne pas lui parler avant et pendant le match. »[39]. Le match n'a cependant pas eu lieu puisque Bingham s'est incliné dès le premier tour[40].

A l'approche du championnat du monde 2013, Allen a dit n'avoir « aucun problème » avec Bingham. Il a même avoué s'être trompé sur les jugements qu'il avait pu tiré puisque Bingham a remporté ses premiers succès classés. Les deux ont d'ailleurs été dîner ensemble pour se réconcilier[41].

Après son titre au championnat du monde 2015, Bingham a tenu à remercier son rival puisque depuis qu'il a lancé leur rivalité en 2011, Bingham est devenu un autre joueur[42].

Allen connait aussi une rivalité avec Mark Joyce et n'a jamais caché qu'il n'aimait pas ce joueur en disant : « Je déteste Mark Joyce ; c'est une bite sur et en dehors de la table. Je suis même persuadé que sa mère ne l'aime pas. »[43]. Pendant leur rencontre à l'Open d'Irlande du Nord 2016, Allen a accusé son adversaire d'antijeu et de matraquage psychologique[44].

ControversesModifier

 
Mark Allen au Masters 2012.

En conférence de presse après sa victoire au premier tour du championnat du Royaume-Uni 2011, Allen a appelé le président de la WPBSA à démissionner. Il s'est justifié par le fait que Barry Hearn avait promis de ne modifier aucun tournoi majeur dans le calendrier[30]. Malgré cette promesse, Hearn a réduit le format du championnat du Royaume-Uni. Allen enchaîne en disant que l'entrain des spectateurs continue de régresser ; il dit : « L'entrain autour du snooker se rapproche de celui des fléchettes. La tradition du snooker est en train de disparaître. »[45]. La fédération annonce par la suite que Allen fera l'objet d'un comité de discipline pour avoir discrédité le jeu[46]. Hearn répond d'ailleurs lui-même et dit : « Je suis beaucoup trop occupé pour m'occuper des idioties d'un petit garçon. »[47]. En apprenant que Hearn était en congé à ce moment-là, Allen a parlé d'abus de la part du président de la fédération[48]. Par la suite, les deux hommes se sont rencontrés pour régler leur différend[49]. Allen a du ensuite payer une amende de 250 £ pour ses propos[50].

Quelques mois après, Allen se plaint des conditions de jeu sur l'Open mondial. Il dit sur un post twitter que les journées en Chine sont « horribles » et que la nourriture est « immangeable »[51]. A la suite de cette plainte, Allen a dû supprimer son compte twitter et payer une caution de 1 000 £[52],[53].

A la suite de sa défaite au premier tour du championnat du monde 2012 contre Cao Yupeng, il accuse ouvertement son adversaire de triche et de comportement antisportif lorsque ce dernier n'a pas reconnu une faute[54]. Allen a ensuite affirmé que les différences entre Britanniques et Asiatiques étaient sources de problèmes. Il a pris l'exemple de deux joueurs : Liang Wenbo et Marco Fu[55]. A la suite de ce nouvel abus, Hearn a sanctionné Allen d'un nouveau comité de discipline, d'une amende de 11 000 £ et d'un bannissement de trois mois[56].

Avant le championnat du monde 2013, Allen a renouvelé ses critiques contre Hearn en s'opposant au fait que les joueurs étaient obligés de payer leurs propres frais d'avion depuis la présidence de Hearn. Il a enchaîné en disant qu'après cette nouvelle plainte, il serait probablement privé de ses primes annuelles[57].

Lors du Grand Prix mondial 2019, Allen concède soudainement son match qui l'oppose à Ali Carter après avoir raté une bille[58].

Vie privéeModifier

Avant de s'orienter vers le snooker, Mark Allen pouvait prétendre à une carrière dans le football.

Il a eu une relation avec Reanne Evans, elle aussi joueuse de snooker[59]. De cette union est née Lauren en 2006[60]. Ils se sont séparés en 2011 et Allen a révélé souffrir d'une dépression à ce moment-là[61]. Pour se soigner, Allen a révélé avoir eu recours à des séances avec un psychologue[62]. En cette même année 2011, Allen a entamé une nouvelle relation avec Kyla McGuigan, la mère du joueur Robbie McGuigan[63],[64]. Le couple s'est marié en 2013[65]. En 2017, ils donnent naissance à Harleigh[66].

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 8 9
Tournois classés mineurs 5 1
Tournois non classés 3 3
Tournois en équipes 0 1
Tournois pro-am 4 1
Circuit du challenge 0 1
Tournois amateurs 5 1
Gras Tournois de la triple couronne[67]
 
Mark Allen au Masters d'Allemagne 2014.

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2003 Championnat d'Irlande du Nord amateur   Antrim   Collin Bingham 10-4
2004 Championnat d'Europe amateur   Völkermarkt   Alex Borg 7-6
2004 Championnat du monde amateur   Veldhoven   Steve Mifsud 11-6
2004 Trophée Barry McNamee   Dungannon   Kieran McMahon 6-1
2005 Championnat d'Europe amateur des moins de 21 ans   Iekaterinbourg   Chris Norbury 6-5
2005 Championnat d'Irlande du Nord amateur (2)   Antrim   Kieran McMahon 10-1
2005 Trophée Barry McNamee (2)   Dungannon   Joe Delaney 6-5
2007 Trophée Barry McNamee (3)   Dungannon   Joe Swail 3-1
2008 Trophée Barry McNamee (4)   Dungannon   David Morris 3-1
2009-2010 Classique de Jiangsu   Jiangsu   Ding Junhui 6-0 Tableau
2011-2012 Open mondial   Haikou   Stephen Lee 10-1 Tableau
2012-2013 Open d'Anvers   Anvers   Mark Selby 4-1 Tableau
2012-2013 Open mondial (2)   Haikou   Matthew Stevens 10-4 Tableau
2013-2014 Open de la Ruhr   Mülheim   Ding Junhui 4-1 Tableau
2013-2014 Coupe Kay Suzanne   Gloucester   Judd Trump 4-1 Tableau
2014-2015 Classique Paul Hunter   Fürth   Judd Trump 4-2 Tableau
2015-2016 Open de Bulgarie   Sofia   Ryan Day 4-0 Tableau
2015-2016 Championnat du circuit des joueurs   Manchester   Ricky Walden 10-6 Tableau
2017-2018 Masters   Londres   Kyren Wilson 10-7 Tableau
2018-2019 Championnat international   Daqing   Neil Robertson 10-5 Tableau
2018-2019 Open d'Écosse   Glasgow   Shaun Murphy 9-7 Tableau
2020-2021 Champion des champions   Milton Keynes   Neil Robertson 10-6 Tableau
2021-2022 Open d'Irlande du Nord   Belfast   John Higgins 9-8 Tableau
2022-2023 Open d'Irlande du Nord (2)   Belfast   Zhou Yuelong 9-4 Tableau
2022-2023 Championnat du Royaume-Uni   York   Ding Junhui 10-7 Tableau
 
Mark Allen en 2012.

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Vainqueur Score Tableau
2004 Championnat d'Europe amateur des moins de 19 ans   Wellingborough   Jamie Jones 3-6
2004-2005 Circuit du challenge (épreuve 3)   Prestatyn   James McBain 3-6
2009-2010 Championnat de la ligue   Stock   Marco Fu 2-3
2011-2012 Coupe du monde   Bangkok   Chine 2-4
2011-2012 Championnat du Royaume-Uni   York   Judd Trump 8-10 Tableau
2012-2013 Snooker Shoot-Out   Blackpool   Martin Gould 0-1
2014-2015 Open de Riga   Riga   Mark Selby 3-4 Tableau
2014-2015 Masters de Shanghai   Shanghai   Stuart Bingham 3-10 Tableau
2014-2015 Championnat international   Chengdu   Ricky Walden 7-10 Tableau
2014-2015 Champion des champions   Coventry   Neil Robertson 5-10
2017-2018 Championnat international (2)   Daqing   Mark Selby 7-10 Tableau
2018-2019 Championnat du Royaume-Uni (2)   York   Ronnie O'Sullivan 6-10 Tableau
2019-2020 Pink Ribbon   Gloucester   Stuart Bingham 3-4
2019-2020 Championnat du circuit   Milton Keynes   Stephen Maguire 6-10 Tableau
2021-2022 Championnat de la ligue   Leicester   David Gilbert 1-3 Tableau
2022-2023 Open de Grande-Bretagne   Milton Keynes   Ryan Day 7-10 Tableau

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) Mark Allen sur le site pro snooker blog
  2. (en) « Allen – 147 Means So Much », sur https://wst.tv/, World Snooker Tour, (consulté le )
  3. (en) « Crucible characters day 16: Mark Allen », sur BT.com (consulté le )
  4. (en-GB) « Mark chalks up golden success », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. (en) « Allen pockets world title », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en-GB) Clive Everton at The Crucible, « Snooker: Doherty the fall guy », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Allen sees off Day to reach semis », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en-GB) « Higgins downs Allen to make final », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en-GB) Phil Yates, « Mark Allen spoils the party for Ronnie O'Sullivan », The Observer,‎ (ISSN 0029-7712, lire en ligne, consulté le )
  10. « 2010 Betfred World Championship Quarter Final 3 », sur www.global-snooker.com, (version du 30 avril 2010 sur l'Internet Archive)
  11. Ivan Speck, « Two-time champion Williams ends Allen's challenge to seal semi-final spot », sur Mail Online, (consulté le )
  12. (en) « UK Snooker Championship: Judd Trump beats Mark Allen to win title », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) « Mark Allen beats Stephen Lee 10-1 in World Open final », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. (en) « Mark Allen beats Matthew Stevens to retain World Open title », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. (en-GB) « ALLEN BEATS TRUMP FOR PAUL HUNTER CLASSIC TITLE », sur Inside Snooker (consulté le )
  16. (en-GB) « Bingham beats Allen in Shanghai final », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. (en-GB) « WALDEN DELIGHT AT CHINA TREBLE », sur Inside Snooker (consulté le )
  18. (en-US) « Selby Wins Riga Open », sur World Snooker, (consulté le )
  19. (en-GB) « Robertson wins Champions title », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. (en) « Mark Allen », sur World Snooker (consulté le )
  21. (en) Press Association, « Mark Allen overcomes nerves to make first 147 break at UK Championships », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  22. (en-GB) « Selby retains title by beating Allen », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  23. (en) « Masters 2018: Mark Allen beats Kyren Wilson 10-7 in final to take title », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  24. Luke Gardener, « World Snooker Championship: Kyren Wilson gets revenge against Mark Allen for Masters final », sur Dailystar.co.uk, (consulté le )
  25. (en) « Allen Wins Fourth Ranking Title », sur World Snooker, (consulté le )
  26. (en) « Mark Allen beats Shaun Murphy 9-7 in Scottish Open final », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  27. (en) « O'Sullivan Storms To Historic Seventh UK Title », sur World Snooker, (consulté le )
  28. (en-GB) « Allen beats Selby in Tour Championship », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  29. « 'Unreal' – Stephen Maguire scoops £260,000 with win over Mark Allen in Tour Championship final », sur Eurosport, (consulté le )
  30. a et b (en-GB) « Hearn handed control of snooker », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. « CHAMPIONSHIP LEAGUE SNOOKER 2021: DAVID GILBERT ENDS 22-YEAR RANKING TITLE DROUGHT WITH VICTORY OVER MARK ALLEN », sur www.eurosport.com (consulté le )
  32. (en) « Allen Lands Belfast Glory », sur https://wst.tv/, World Snooker Tour, (consulté le )
  33. a et b (en-US) « Mark Allen : Le sinistre avertissement d'un ami qui m'a poussé à perdre du poids », sur lesport24, (consulté le )
  34. (en-US) Ivan, « Best Of British Means Career High For Day », sur World Snooker, (consulté le )
  35. (en-US) Ivan, « Allen Triumphs Again In Belfast », sur World Snooker, (consulté le )
  36. (en-US) Ivan, « Allen Overturns Ding To Win First UK Title », sur World Snooker, (consulté le )
  37. « BINGHAM VICTORY SETS UP GRUDGE MATCH WITH ALLEN », sur www.global-snooker.com, (version du 21 novembre 2011 sur l'Internet Archive)
  38. (en-GB) « Allen defeated in quarter-finals », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  39. (en) « Bingham: Feud not over », sur Sky Sports (consulté le )
  40. (en) « UK Snooker Championship: Fu fires into round two », sur York Press (consulté le )
  41. (en-GB) « Mark Allen has no regrets », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  42. (en-GB) « 'Bottler' claim spurred Bingham on », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  43. « Mark Allen slams Mark Joyce's conduct: 'He's a d**k. I doubt even his mum likes him' », sur Eurosport UK, (consulté le )
  44. (en-GB) « Controversy mars Allen NI Open victory », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  45. (en-GB) « Allen calls for Hearn to resign », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  46. (en-GB) « Allen faces charge over outburst », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  47. (en-GB) « Hearn rejects 'silly' Allen claim », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  48. (en) « Snooker: Trump holds nerve to end Allen fightback », sur The Independent, (consulté le )
  49. (en-GB) « Hearn & Allen settle differences », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  50. (en-GB) « Allen handed £250 swearing fine », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  51. (en-GB) « China is 'horrendous' says Allen », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  52. (en) Mark Allen, « @snookerbacker1 think you've took my comment earlier a bit far. Didn't realise it'd attract so much attention. Some people should get a life », sur @pistol147, 2012t07:20 (consulté le )
  53. (en-GB) « Allen apologises for Cao remarks », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  54. (en-GB) « Allen accuses Cao of dishonesty », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  55. (en) « Snooker: Allen cries 'cheat' after shock defeat to Chinese qualifier », sur The Independent, (consulté le )
  56. « World Snooker | News | News | WPBSA Statement - Mark Allen », sur www.worldsnooker.com, (version du 16 juin 2012 sur l'Internet Archive)
  57. (en-GB) « Snooker tour unaffordable - Allen », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  58. (en-GB) « Allen unrepentant after conceding match », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  59. (en) « Serena Williams inspires Reanne Evans to storm male bastion », sur The Independent, (consulté le )
  60. « How Mark Allen’s little girl inspired his dramatic Crucible victory -… », sur archive.vn, (consulté le )
  61. (en-GB) « Snooker's Mark Allen admits his demons of depression are never far away », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  62. (en-GB) « Mark Allen: This couple met over the green baize, now it's cue love », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  63. (en-GB) « Watch: Mark Allen's stepson Robbie McGuigan becomes UK's youngest player to chalk up 147 break », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  64. (en-GB) Niall Glynn, « Snooker star hails 13-year-old's 147 », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  65. « World Snooker | News | News | Mark Allen Ties The Knot », sur archive.vn, (consulté le )
  66. (en-GB) « How Mark Allen bounced back from dark days of depression to master his demons », belfasttelegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  67. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters

Liens externesModifier