Joe Swail

joueur de snooker nord-irlandais

Joe Swail
Image illustrative de l’article Joe Swail
Joe Swail au Classique Paul Hunter 2016
Fiche d'identité
Nom complet Joe Swail
Surnom « The Outlaw »
Nationalité Nord-irlandaise
Date de naissance
Lieu de naissance Belfast
Professionnel 1991-2012, 2013-2019
Meilleur classement 10e (2001-2002)
Gains 1 273 086 £
Break le plus élevé 142 (Open de Chine 2000)
Centuries 124
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés mineurs 1
Non classés 6
Dernière mise à jour : 6 septembre 2021

Joe Swail (né le ) est un joueur professionnel de snooker, de Belfast, en Irlande du Nord.

Il a atteint dix demi-finales majeures de tournois classés, incluant les championnats du monde de 2000 et 2001, mais seulement une seule finale, à l'Open du pays de Galles 2009. Swail est connu pour avoir bien joué au Crucible Theatre, lieu habituel des championnats du monde, ayant atteint les 8es de finale en quatre autres occasions. Après 21 ans sur le circuit, il perd sa place de professionnel en 2012. Ayant effectué un retour sur le circuit l'année suivante, Swail est de nouveau relégué en 2019. Il a atteint son meilleur classement lors de la saison 2001-2002.

CarrièreModifier

Le classement de Swail a fait beaucoup de yoyo. Il lui a seulement fallu deux saisons pour atteindre le top 32, et trois pour atteindre le top 16, mais est seulement resté à ce niveau durant une seule saison[1], avant de glisser en dehors du top 32 après avoir gagné seulement deux matchs pendant la saison 1997-1998. Son parcours au Crucible en 2000 a fait de lui le second joueur (après Rex Williams) à retourner dans le top 16 après être sorti du top 32[2]. Il a atteint la 10e place après sa demi-finale de 2001[3], mais est retombé 16e, 27e, 30e et 40e les saisons suivantes, finissant avec une saison cauchemardesque en 2004-2005. Il est ensuite revenu au top niveau avec des résultats impressionnants et consistants en 2005-2006 qui l'a emmené de nouveau dans le top 32 du classement mondial. Il est arrivé très près du top 16 en 2006-2007, finissant à une place : 17e, malgré une victoire contre Mark Williams au premier tour du championnat du monde 2007, alors qu'il était mené 0-4[4],[5]. L'année suivante, il était mené 7-9 contre Judd Trump, avant de le battre 10-9 pour se qualifier pour le championnat du monde 2008[6]. Swail a marqué une victoire convaincante contre Stephen Lee (10-4) au premier tour, avant de perdre 12-13 contre Liang Wenbo au second tour, après un retour en force, étant mené 8-12 ; défaite due à une marron manquée dans la dernière partie[7]. Cela lui a coûté une place dans le top 16, finissant la saison en 20e position.

Il a commencé la saison 2008-2009 sans briller, avec quatre défaites consécutives au premier tour. Sa première victoire de la saison est contre Liang Wenbo, pendant les qualifications du championnat de Royaume-Uni. Il a ensuite atteint sa première[8] finale d'un tournoi classé en 18 ans de carrière professionnelle au tournoi du Pays de Galles 2009[9]. Swail a mené 5-2 mais n'a jamais regagné une partie et s'est incliné face à Ali Carter 9-5.

En 2012, son classement de 69e mondial ne lui permet plus d'être professionnel ; Joe est ainsi relégué du circuit principal. Pendant une saison, il officie en tant que joueur amateur sur le championnat du circuit des joueurs. Il y atteint une finale lors du Classique Paul Hunter, s'inclinant contre Mark Selby[10].

Il redevient professionnel l'année suivante, mais est de nouveau relégué en 2019.

 
Image illustrative de la technique de jeu de Joe Swail.

Comportement et techniqueModifier

Swail est un des joueurs les plus sympathiques du circuit, mais est aussi connu pour sa façon très particulière de manier la queue. Au lieu de garder son avant-bras verticalement comme la plupart des joueurs, Swail joue avec son bras incliné à environ 45 degrés vers l'avant, et son épaule en arrière vers son dos.

Bien qu'il puisse paraître extrêmement difficile d'empocher des billes de cette façon, cela fonctionne pour Joe, et lui procure une abondante puissance dans son coup. Dans son second match au championnat du monde 2008, Joe a empoché une bille noire, qualifiée d'empochable une fois sur mille par l'ancien joueur Willie Thorne.

Vie personnelleModifier

Swail est congénitalement sourd d'une oreille, et son frère Liam est complètement sourd[11]. Il a dit à la BBC qu'il considère cela comme un avantage au snooker, puisqu'il est moins susceptible d'être distrait par le public et autres bruits de fond. La configuration des deux tables au Crucible Theatre, dans lequel des bruits provenant de l'autre table peuvent survenir quand un joueur fait un coup, pourrait être une raison pour laquelle les championnats du monde lui réussissent bien.

Swail est un ancien champion d'Angleterre et d'Irlande du Nord de coureur de fond amateur, et a dirigé l'équipe d'Irlande à l'international[12]. Il a été champion d'Irlande en 2005.

Le surnom de Joe est « The Outlaw » ; une référence à son nom « Joe Swail » et à « The Outlaw Josey Wales », le film de 1976. Il a un fils, lui aussi appelé Joe[13], et est un supporter de Liverpool FC

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 0 1
Tournois classés mineurs 1 1
Tournois non classés 6 1
Tournois pro-am 1 2
Tournois du circuit du challenge 1 0
Tournois amateurs 2 3
Gras Tournois de la triple couronne[14]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1988 Championnat de Grande Bretagne amateur (moins de 19 ans) Inconnu Inconnu
1990 Championnat d'Angleterre amateur     Alan McManus 13-11
1990-1991 Coupe Kent   Pékin   Marcus Campbell 5-0 Tableau
1991-1992 Coupe du roi   Bangkok   James Wattana 8-4 Tableau
1991-1992 Championnat d'Irlande   Cork   Jason Prince 9-1 Tableau
1992-1993 Challenge Strachan (épreuve 1)   Aldershot   Stefan Mazrocis 9-4 Tableau
1998-1999 Circuit du Royaume-Uni (épreuve 2)   Swindon   Alfie Burden 6-1
2002-2003 Open d'Irlande   Londonderry   Fergal O'Brien 10-3 Tableau
2005-2006 Tournoi Pontins pro-am (automne)   Prestatyn   Dave Harold 5-3
2005-2006 Championnat d'Irlande (2)   Templeogue   Ken Doherty 9-7 Tableau
2009-2010 Classique d'Irlande   Kildare   Fergal O'Brien 5-0 Tableau

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Vainqueur Score Tableau
1988 Championnat d'Irlande du Nord amateur   Antrim   Paul Doran 7-10
1990 Championnat d'Angleterre amateur     Alan McManus 11-13
1991 Championnat d'Irlande du Nord amateur (2)     Michael Duffy 9-10
1990-1991 Tournoi Pontins pro-am (automne)   Prestatyn   Anthony Hamilton 1-5
2000-2001 Tournoi de qualification du Masters d'Ecosse   Motherwell   Jimmy White 2-5
2008-2009 Open des Pays-Bas   Bois-le-Duc   Stuart Bingham 3-6
2008-2009 Open du pays de Galles   Newport   Ali Carter 5-9 Tableau
2012-2013 Classique Paul Hunter   Fürth   Mark Selby 1-4 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. « Profile on Global Snooker Centre »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  2. « Boxing Boy Williams Knuckles Down to Become the Top Shot" - Daily Mail (London), April 27, 2000 | Online Research Library: Questia Reader », sur www.questia.com (consulté le )
  3. (en-GB) « Framewatch: O'Sullivan v Swail », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « World Snooker Championship 2007 - Day 4 » [archive du ], The Tablet, (consulté le )
  5. « Donaldson applauds Northern Ireland Snooker Players »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), uuptoday.org, (consulté le )
  6. « http://www.worldsnooker.com/tournament_news(id19228)-96.htm »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  7. (en-GB) « Liang edges out Swail in classic », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. Le challenge Strachan que Swail a gagné en 1993 lui a apporté qu'une fraction de points d'un tournoi habituel, et est souvent considéré comme un tournoi non classé puisque la plupart des professionnels n'y participent pas.
  9. BBC Sport: Snooker - Swail a été en demi-finale après une victoire épique
  10. « Selby retains Paul Hunter Classic title - Yahoo Eurosport UK », sur web.archive.org, (consulté le )
  11. http://www.learntosign.org.uk/events/northernI.htm
  12. « Profile on Sporting Life »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Sporting Life (consulté le )
  13. « Profile on northernshow.biz »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Northern Show Biz (consulté le )
  14. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters

Liens externesModifier