Ryan Day

joueur de snooker gallois

Ryan Day
Image illustrative de l’article Ryan Day
Ryan Day au masters d'Allemagne 2015
Fiche d'identité
Nom complet Ryan Day
Surnom Dynamite
Nationalité Drapeau : Pays de Galles Galloise
Date de naissance (40 ans)
Lieu de naissance Pontycymer
Professionnel De 1999 à 2001 et depuis 2002
Meilleur classement 6e (2009-2010)
Gains 1 609 115 £
Break le plus élevé 147 (1 fois en 2014)
Centuries 375
Victoires en tournois (par type)
Classés 2
Non classés 2
Dernière mise à jour : 4 avril 2020

Ryan Day, né le à Pontycymer, Bridgend County, pays de Galles, est un joueur de snooker professionnel gallois.

Day a atteint le sixième rang du classement mondial de snooker au terme de la saison 2008-2009. Ce classement constitue le sommet de sa carrière, Day étant à l'époque le joueur le mieux classé de l'histoire à ne jamais avoir remporté de tournoi classé, ayant échoué à trois reprises en finale[1]. Depuis, il compte deux tournois classés à son palmarès : le Masters de Riga 2017[2] et l'Open de Gibraltar 2018[3], remportés tous deux au cours de la même saison.

CarrièreModifier

Débuts sur le circuit professionnel (1999 à 2006)Modifier

Day commence sa carrière professionnelle en 1999, jouant les tournois du circuit de Grande-Bretagne, deuxième division du snooker mondial à cette époque. Élu jeune joueur de la saison 2000-2001, il prend part à un tournoi de qualifications pour le Masters de snooker, qu'il remporte. Après une victoire en barrages contre Dave Harold, il est éliminé par Stephen Hendry 6-0.

Ryan Day se qualifie pour le championnat du monde 2004 où il affronte la tête de série no 4 John Higgins au premier tour. Il mène 9-7, devenant le premier joueur à effectuer trois centuries lors de sa première apparition au championnat du monde. Cependant, il manque une bille dans la dix-septième manche, qui aurait forcé John Higgins à jouer un snooker pour rester dans le tournoi. Higgins remporte cette manche, les deux suivantes et élimine Ryan Day. Comme lot de consolation, Higgins admit que Day deviendrait « un joueur inévitable pour les nombreuses années à venir »[4].

En effet, la carrière de Ryan Day continue sur une pente ascendante. Dès l'année suivante, il réalise son premier quart de finale à l'Open du pays de Galles, battant Ali Carter et Steve Davis sur son parcours. Contre Davis, Day accomplit une performance rarissime : mené 4-0, il revient pour s'imposer 5-4.

 
Ryan Day, 2014

Point culminant (2006 à 2009)Modifier

Il atteint sa première finale au cours de la saison 2006-2007, à la Coupe de Malte, battu par Shaun Murphy 9-4. Il commence la saison suivante par une nouvelle finale, au Masters de Shanghai. Menant face à son compatriote Dominic Dale 6-2 au terme de la première session, il connaît un terrible passage à vide lors de la seconde et perd finalement 10-6. Il se hisse jusqu'en demi-finales à l'Open de Chine, où il bat Matthew Stevens, Ken Doherty et Mark Williams. Battu lors de la manche décisive par Stephen Maguire (6-5), Day est privé de disputer une autre finale cette saison. Il se rattrape au championnat du monde en atteignant les quarts de finale pour la première fois. Pour ce faire, Day se défait de l'Irlandais Michael Judge 10 manches à 6 et du champion en titre, John Higgins 13 manches à 9, décrivant cette victoire comme l'une des meilleures de sa carrière[5]. Day est battu par Stephen Hendry 13 manches à 7. Sa dernière finale en date se dispute une saison plus tard lors du Grand Prix. Il est battu par John Higgins. Un quart de finale au championnat du monde cette saison là permet à Day d'atteindre le sixième rang mondial, son meilleur classement.

Passage à vide (2009 à 2017)Modifier

Avec une seule apparition en quart de finale lors de la saison 2009-2010, il dégringole et termine la saison au-delà du top 16. Ryan Day lutte pour retrouver son meilleur niveau. Au cours de la saison 2011-2012, il est battu lors du premier tour de quatre des cinq tournois classés pour lesquels il parvient à se qualifier. Il atteint le troisième tour des championnats du monde, battant Ding Junhui et Cao Yupeng. Il mène 5-3 contre Matthew Stevens à la fin de la première session. Souffrant de migraine lors de la session suivante, il perd dix manches consécutives et est éliminé 13-5[6]. La saison suivante est encore moins bonne. Day échoue même à se qualifier pour le championnat du monde de snooker 2013, il perd encore des places au classement et retombe à la 31e place mondiale.

En 2014, Day inscrit son premier 147 dans un tournoi professionnel, performance qu'il n'a pas renouvelé depuis[7]. Cette année-là, il réalise également sa première demi-finale depuis près de quatre ans, au Masters d'Allemagne, mais il est battu par Ding Junhui. Au championnat du monde, issu des qualifications, il élimine la tête de série no 10 Stephen Maguire sur le score de 10 manches à 9[8], avant d'être battu par Judd Trump (13-7)[9].

La saison d'après, Day se distingue particulièrement dans le championnat du circuit des joueurs, disputant sa première finale depuis 2008, mais il se fait balayer par le Nord-irlandais Mark Allen, par 4 manches à 0, à l'occasion de l'Open de Bulgarie[10].

En , il s'incline en finale du Grand Prix mondial, battu 10 manches à 7 par l'Anglais Barry Hawkins[11]. Quelques semaines plus tard, Day décroche une place de demi-finaliste à l'Open de Gibraltar, battu par Judd Trump, 4-2[12]. Il dispute aussi une autre finale au championnat de la ligue, un tournoi non classé, il est toutefois battu aisément par John Higgins (3-0)[13].

 
Ryan Day au Masters d'Allemagne en 2015

Premières victoires classées et retour en forme (depuis 2017)Modifier

La consécration lui est accordée en juin 2017 lorsqu'il bat, en finale du Masters de Riga l'Écossais Stephen Maguire sur le score de 5 manches à 2. Il s'adjuge ainsi le premier titre de sa carrière dans un tournoi classé, titre qu'il espérait depuis 17 ans, et passe de la 18e à la 15e place dans le classement mondial[14]. Toujours en 2017, Day se qualifie pour sa première demi-finale dans un tournoi de la triple couronne durant le championnat du Royaume-Uni. Il s'incline sur le score de 6 manches à 3 contre Shaun Murphy[15]. Day s'adjuge un deuxième titre classé à l'Open de Gibraltar l'année suivante[3], puis enchaine en gagnant le Masters de Roumanie, tournoi au cours duquel il s'extirpe d'un tableau épineux, battant Barry Hawkins (no 6 mondial), John Higgins (no 3), Kyren Wilson (no 11) et Stuart Bingham (no 8)[16].

Sa saison 2018-2019 se révèle très consistante : après avoir accédé à quatre quarts de finale, à l'Open d'Angleterre, à l'Open d'Irlande du nord, à l'Open d'Écosse et au Masters d'Europe, Day est de nouveau finaliste à l'Open de Gibraltar, mais il s'incline face à l'Anglais Stuart Bingham[17].

Lors de la troisième épreuve du championnat de la ligue 2020 qui se tient à Milton Keynes en raison de la pandémie de coronavirus, Ryan Day réalise le deuxième 147 de sa carrière dans la dernière manche du match l'opposant à l'Anglais Rod Lawler, et l'emporte 3-1[18]. Après une autre victoire, face à Paul Davison et une défaite face à son compatriote Matthew Stevens, Day termine en tête du groupe et se qualifie pour la deuxième étape du tournoi.

Vie personnelleModifier

Ryan Day s'est marié au cours de l'été 2008 avec la belle-sœur de son père, Lynsey, de quatre ans son ainée. Cette dernière, tante par alliance de Ryan, a d'ailleurs déclaré au journal The Sun, avoir commencé sa relation avec lui alors qu'il était âgé de treize ans. Le couple a deux enfants, Francesca née en 2006 et Lauren née en 2010[19]. Son petit frère Rhys Day a joué pour Manchester City et a été capitaine de l'équipe du pays de Galles des moins de 21 ans.

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 2 5
Tournois classés mineurs 0 1
Tournois non classés 2 4
Tournois pro-am 5 4
Tournois amateurs 1 0
Gras Tournois de la triple couronne[20]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1998 Championnat du pays de Galles amateur Inconnu   Ron Jones 8-4
1999 Open TCC[21] Inconnu   Darren Morgan 6-4
2001 Championnat Benson & Hedges   Prestatyn   Hugh Abernethy 9-5
2002-2003 Circuit ouvert de l'EASB - Épreuve 1   Prestatyn   James Reynolds 5-4
2002-2003 Circuit ouvert de l'EASB - Épreuve 2   Prestatyn   Mark Gray 5-3
2006-2007 Open de Pontins (automne)   Prestatyn   Jamie Cope 5-2
2008-2009 Open d'Autriche   Wels   Jamie Cope 6-3 Tableau
2017-2018 Masters de Riga   Riga   Stephen Maguire 5-2 Tableau
2017-2018 Open de Gibraltar   Gibraltar   Cao Yupeng 4-0 Tableau
2017-2018 Masters de Roumanie   Bucarest   Stuart Bingham 10-8 Tableau
2018-2019 Masters de Macao   Macao J.Perry, Z.Anda, M.Williams et M.Fu 5-1 Tableau
 
Ryan Day félicitant le coup de son adversaire (Masters d'Allemagne 2015)

FinalesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2000 Open TCC[21] Inconnu   Darren Morgan 3-6
2001 Circuit du challenge - Épreuve 2   Prestatyn   Leo Fernandez 3-6
2002 Circuit du challenge - Épreuve 4   Prestatyn   David Gilbert 3-6
2006 Open de Pontins Pro-Am - Épreuve 2   Prestatyn   Judd Trump 1-4
2006 Open de Pontins Pro-Am - Épreuve 4   Prestatyn   Ricky Walden 1-4
2006 Open de Pontins Pro-Am - Épreuve 6   Prestatyn   Dave Harold 1-4
2006-2007 Coupe de Malte   Portomaso   Shaun Murphy 4-9 Tableau
2007-2008 Masters de Shanghai   Shanghai   Dominic Dale 6-10 Tableau
2008-2009 Grand Prix   Glasgow   John Higgins 7-9 Tableau
2010-2011 Challenge international de Pékin   Pékin   Tian Pengfei 3-9 Tableau
2015-2016 Open de Bulgarie   Sofia   Mark Allen 0-4 Tableau
2016-2017 Grand Prix mondial   Preston   Barry Hawkins 7-10 Tableau
2016-2017 Championnat de la ligue   Coventry   John Higgins 0-3 Tableau
2018-2019 Open de Gibraltar   Gibraltar   Stuart Bingham 1-4 Tableau

RéférencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en-US) « Ryan Day », sur World Snooker (consulté le 26 mai 2020)
  2. (en-GB) « Day beats Maguire to win Riga Masters », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2020)
  3. a et b (en-US) « Rock Blast For Dynamite Day », sur World Snooker, (consulté le 19 août 2019)
  4. (en) « Higgins wins thriller », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 1er avril 2020)
  5. (en-GB) « Champion Higgins stunned by Day », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2020)
  6. (en) World Snooker 2012: Matthew Stevens crushes Ryan Day
  7. (en) « Day Makes First 147 », sur World Snooker, (consulté le 1er avril 2020)
  8. Mike Dawes, « Stephen Maguire loses to qualifier Ryan Day at The Crucible », sur Mail Online, (consulté le 26 mai 2020)
  9. Mike Dawes, « Trump beats Day to set up quarter-final clash against Robertson », sur Mail Online, (consulté le 26 mai 2020)
  10. (en-US) « Allen Captures Bulgaria Crown », sur World Snooker, (consulté le 26 mai 2020)
  11. (en) « Hawkins Claims Guild Hall Glory », sur World Snooker, (consulté le 1er avril 2020)
  12. (en-US) « Murphy Rules The Rock », sur World Snooker, (consulté le 26 mai 2020)
  13. (en-US) « Higgins Wins Championship League », sur World Snooker, (consulté le 26 mai 2020)
  14. (en) « Day Breaks Ranking Duck In Riga », sur www.worldsnooker.com, World Professional Billiards and Snooker Association (consulté le 26 juin 2017)
  15. (en-GB) « Catch-up: UK Snooker Championship - Day defeats Joyce to reach semi-finals », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2020)
  16. (en-US) « Day The Best In Bucharest », sur World Snooker, (consulté le 19 août 2019)
  17. (en) « Bingham Rules The Rock », sur World Snooker, (consulté le 1er avril 2020)
  18. (en) « Championship League: Ryan Day hits 147 on opening day of new season », sur Eurosport, (consulté le 25 octobre 2020)
  19. walesonline Administrator, « Snooker ace Ryan’s biggest day », sur walesonline, (consulté le 18 juin 2016)
  20. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  21. a et b (ru) TCC Open Snooker Championship (bgsnooker.com)

Liens externesModifier