Ricky Walden

joueur de snooker anglais

Ricky Walden
Image illustrative de l’article Ricky Walden
Ricky Walden au Classique Paul Hunter 2012
Fiche d'identité
Nom complet Ricky Walden
Surnom The Stamina Man, The Walnut et The Meatball
Nationalité Drapeau : Angleterre Anglaise
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Chester
Professionnel Depuis 2001
Meilleur classement 6e (mars 2015)[1]
Gains 1 376 823 £
Break le plus élevé 147 (1 fois en 2011)
Centuries 277
Victoires en tournois (par type)
Classés 3
Classés mineurs 1
Non classés 1
Dernière mise à jour : 2 avril 2020

Ricky Walden, né le à Chester, Angleterre, est un joueur de snooker professionnel anglais[2].

Devenu professionnel en 2001, il doit attendre sept ans avant de remporter sa première victoire dans un tournoi classé, au Masters de Shanghai en 2008[3]. Walden a depuis remporté deux autres victoires, au Classique de Wuxi en 2012[4] et au championnat international en 2014[5]. Il a également terminé la saison de snooker dans le top 16 en quatre occasions, et a atteint son meilleur classement (6e) durant le mois de . Walden a participé aux phases finales du championnat du monde de snooker par sept fois, avec pour meilleur résultat une place de demi-finaliste en 2013[6].

Les Britanniques lui ont attribué trois surnoms : « The Stamina Man », « The Walnut » et « The Meatball ».

CarrièreModifier

Débuts et première victoire classée (2001 à 2011)Modifier

Passé professionnel en 2001 grâce à un titre de champion du monde dans la catégorie des moins de 21 ans, Walden commence par jouer les tournois du circuit du challenge, deuxième division du snooker mondial. Il commence la saison 2004-2005 classé no 78 mondial, et parvient à progresser de 30 places au cours de l'année. Durant l'année 2005, Walden réalise son premier quart de finale lors de l'Open de Chine en battant Matthew Stevens et Steve Davis, mais il s'incline contre Stephen Hendry (5-0). Les trois saisons suivantes, il ne parvient pas à reproduire ce parcours, mais enregistre tout de même des succès admirables face à des joueurs comme Stephen Maguire, Mark Allen, Ken Doherty ou encore Mark Williams.

Il s'adjuge sa première victoire dans un tournoi classé en 2008, à l'occasion du Masters de Shanghai. Walden élimine des joueurs de renom tels que Stephen Hendry, Neil Robertson, Mark Selby et Ronnie O'Sullivan en finale, qu'il bat par 10 manches à 8[3]. Cette année-là, il gagne un autre titre face à Stuart Bingham, au championnat du monde de snooker à six billes rouges, un tournoi de grade alternatif. C'est aussi en 2008 que Walden se qualifie pour la première fois au championnat du monde, où il est battu par Mark Selby 10 manches à 6 au premier tour.

En 2011, Walden intègre le tableau principal du championnat du monde en tant que tête de série. Il est éliminé par Rory McLeod. Après la rencontre Walden remet en cause la lenteur du jeu de McLeod[7], qui répondit qu'il était tout aussi responsable de la cadence du match[8], Walden exécutant ses coups à peine plus rapidement.

 
Ricky Walden, 2007

Sommet : deuxième et troisième victoire classée, demi-finaliste au championnat du monde (2012 à 2016)Modifier

En début de saison 2012-2013, il remporte son deuxième titre classé au Classique de Wuxi 2012. Après avoir battu Joe Perry en huitièmes de finale, 5-4 alors qu'il était mené 4-0, Walden élimine Robert Milkins en quarts de finale et Marcus Campbell en demi-finales, puis Stuart Bingham en finale, sur le score de 10 manches à 4[4]. Cette même saison, au championnat du monde, il se défait de Michael Holt au premier tour[9], Robert Milkins au deuxième[10] et Michael White en quarts de finale, pour accéder aux demi-finales[6]. Il retrouve son compatriote Barry Hawkins, qui, tout comme lui, dispute sa première demi-finale au Crucible Theatre. La rencontre s'annonce équilibrée, mais c'est Walden qui prend les commandes et mène par 12 manches à 8. Il finit par s'incliner sur le score de 17 manches à 14, manquant sa chance à plusieurs reprises dans les dernières manches de la rencontre. Pour la première fois de sa carrière, Walden termine la saison dans le top 10, prenant la 8e du classement.

Walden s'impose en finale de l'Open Bluebell Wood en , face au Hong Kongais Marco Fu, qu'il bat lors de la manche décisive (4-3). En , il se hisse jusqu'en demi-finale au championnat du Royaume-Uni, un autre tournoi majeur. Il réalise une nouvelle fois un très bon parcours pour rejoindre ce stade de la compétiton, avec des victoires notables aux dépens de Mark Williams, Ding Junhui et Mark Allen[11]. Il est défait par Mark Selby 9-5[12]. Au Masters de snooker, en , Walden élimine Barry Hawkins au premier tour, lui offrant une place en quarts de finale[13].

Le , Walden remporte le titre le plus important de sa carrière au championnat international de Daqing, son troisième titre dans un tournoi de classement[14]. Face à Mark Allen en finale, il fait preuve d'une grande sérénité, il remporte les trois dernières manches de la rencontre en inscrivant des « breaks » de 85, 103 et 63 points. Walden empoche par la même occasion un prix de 125 000 £, le prix le plus important qu'il a gagné dans sa carrière. Il dispute une autre finale quelques mois plus tard, à l'Open d'Inde 2015, mais s'incline contre Michael White[15].

Walden bat Barry Hawkins (6-3) pour atteindre la finale de la dernière épreuve du championnat du circuit des joueurs de la saison 2015-2016. Mais il est battu par Mark Allen 10 manches à 6[16]. La semaine suivante, à l'Open de Chine, Walden se défait de Stuart Bingham en quarts de finale, puis de l'Écossais John Higgins en demi-finales, pour réaliser sa deuxième finale en l'espace de sept jours. Il est battu par Judd Trump, dans ce qui constitue sa dernière finale classée en date[17].

 
Ricky Walden lors du Classique Paul Hunter en 2016

Perte de vitesse (depuis 2016)Modifier

À partir de la saison 2016-2017, les résultats de Walden se sont avérés moins bons. En effet, il n'a plus réussi à dépasser le stade des quarts de finale, qu'il a effectué à seulement quatre reprises, ratio très faible pour un joueur du top 10. Cela s'est traduit par une dégringolade au classement : entre 2016 et 2020, Walden est passé de la 8e à la 30e place mondiale, soit une rétrogression de 22 places.

2020-2021Modifier

Principaux résultats :

Résultats sportifsModifier

Parcours détaillé de Ricky Walden au Masters de Shanghai 2008Modifier

  • Premier tour (16es de finale) : victoire contre Stephen Hendry (5-4)
  • Deuxième tour (8es de finale) : victoire contre Neil Robertson (5-4)
  • Troisième tour (1/4 de finale) : victoire contre Steve Davis (5-2)
  • Quatrième tour (1/2 finales) : victoire contre Mark Selby (6-4)
  • Cinquième tour (finale) : victoire contre Ronnie O'Sullivan (10-8)

Walden remporte son premier tournoi classé.

Parcours détaillé de Ricky Walden au Classique de Wuxi 2012Modifier

  • Premier tour (16es de finale) : victoire contre Zhu Yinghui (5-0)
  • Deuxième tour (8es de finale) : victoire contre Joe Perry (5-4)
  • Troisième tour (1/4 de finale) : victoire contre Robert Milkins (5-3)
  • Quatrième tour (1/2 finales) : victoire contre Marcus Campbell (6-1)
  • Cinquième tour (finale) : victoire contre Stuart Bingham (10-4)

Walden gagne son deuxième titre majeur.

Parcours détaillé de Ricky Walden au championnat international 2014Modifier

  • Premier tour (32es de finale) : victoire contre David Morris (6-3)
  • Deuxième tour (16es de finale) : victoire contre Zhou Yuelong (6-5)
  • Troisième tour (8es de finale) : victoire contre Joe Swail (6-4)
  • Quatrième tour (1/4 de finale) : victoire contre Jamie Burnett (6-1)
  • Cinquième tour (1/2 finales) : victoire contre Robert Milkins (9-2)
  • Sixième tour (finale) : victoire contre Mark Allen (10-7)

Walden s'adjuge son troisième titre de classement, le plus important de sa carrière en termes de prestige.

Vie personnelleModifier

Walden s'est marié le à New York, avec sa fiancée Nathalie, avec qui il entretenait une relation depuis 2010[18]. Leur fils est né en , contraignant Walden à se retirer du Masters de Shanghai[19].

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 3 3
Tournois classés mineurs 1 2
Tournois non classés 1 2
Tournois pro-am 4 4
Tournois alternatifs 1 2
Tournois amateurs 1 0
Gras Tournois de la triple couronne[20]
 
Ricky Walden, 2008

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2001 Championnat du monde des moins de 21 ans   Stirling   Sean O'Neil 11-5
2002-2003 Circuit ouvert de l'EASB - Épreuve 4   Prestatyn   Jamie Cope 5-1
2005 Open de Suisse   Suisse   Ken Doherty 5-3[21]
2006 Pontins Pro-Am - Épreuve 4   Prestatyn   Ryan Day 4-2
2008-2009 Championnat du monde à six billes rouges   Bangkok   Stuart Bingham 8-3 Tableau
2008-2009 Open de Belgique   Duffel   Graeme Dott 4-0[22] Tableau
2008-2009 Masters de Shanghai   Shanghai   Ronnie O'Sullivan 10-8 Tableau
2009-2010 Coupe générale   Hong Kong   Liang Wenbo 6-2 Tableau
2012-2013 Classique de Wuxi   Wuxi   Stuart Bingham 10-4 Tableau
2013-2014 Open Bluebell Wood   Doncaster   Marco Fu 4-3 Tableau
2014-2015 Championnat international   Chengdu   Mark Allen 10-7 Tableau
 
Ricky Walden en 2016, lors du Classique Paul Hunter

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2006-2007 Open Pontins - Séries mondiales   Prestatyn   Ken Doherty 2-4
2007 Pontins Pro-Am - Épreuve 3   Prestatyn   Stuart Bingham 2-4
2007 Pontins Pro-Am - Épreuve 4   Prestatyn   Jamie Cope 2-4
2007-2008 Open Pontins - Séries mondiales (2)   Prestatyn   Joe Perry 2-4
2010-2011 Championnat du monde à six billes rouges   Bangkok   Mark Selby 6-8 Tableau
2011-2012 Coupe générale   Hong Kong   Stephen Lee 6-7 Tableau
2011-2012 Classique de Varsovie   Varsovie   Neil Robertson 1-4 Tableau
2012-2013 Coupe générale (2)   Hong Kong   Neil Robertson 6-7 Tableau
2014-2015 Championnat du monde à six billes rouges (2)   Bangkok   Stephen Maguire 7-8 Tableau
2014-2015 Open d'Inde   Bombay   Michael White 0-5 Tableau
2015-2016 Open de Haining   Haining   Ding Junhui 3-4 Tableau
2015-2016 Championnat du circuit des joueurs - Épreuve finale   Manchester   Mark Allen 6-10 Tableau
2015-2016 Open de Chine   Pékin   Judd Trump 4-10 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 22 août 2019)
  2. (en) Ricky Walden sur global-snooker.com « Copie archivée » (sur l'Internet Archive),
  3. a et b (en-GB) « Walden stuns O'Sullivan in final », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2019)
  4. a et b (en-US) « Walden Is Wuxi Wonder », sur World Snooker, (consulté le 22 août 2019)
  5. (en-US) « Walden Wins International Championship », sur World Snooker, (consulté le 22 août 2019)
  6. a et b « Wonderful Walden to face Hawkins », sur World Snooker,
  7. elsmansion, « Ricky Walden criticises Rory McLeod's tactics after their 1st round match at the 2011 Worlds », (consulté le 21 mars 2016)
  8. BetfredWorldSnooker, « McLeod makes it to the Last 16 in the Betfred World Snooker Championships », (consulté le 21 mars 2016)
  9. (en) « World Snooker Championships: Ricky Walden completes 10-1 mauling of Michael Holt », sur Sky Sports (consulté le 2 avril 2020)
  10. « World Snooker | News | News | Walden Holds Nerve To Reach Last Eight », sur web.archive.org, (consulté le 2 avril 2020)
  11. (en) « UK Snooker Championship 2013 results », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2020)
  12. (en) « Selby through with landmark 147 », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 2 avril 2020)
  13. « Snooker - Walden overcomes Hawkins to set up Masters meeting with O'Sullivan - Yahoo Eurosport UK », sur web.archive.org, (consulté le 29 mai 2020)
  14. (en) « Walden Wins International Championship », sur World Snooker, (consulté le 2 avril 2020)
  15. (en) « White Wins Indian Open », sur World Snooker, (consulté le 2 avril 2020)
  16. (en) « Domestic Bliss For Allen », sur World Snooker, (consulté le 2 avril 2020)
  17. (en) « Trump Conquers China Again », sur World Snooker, (consulté le 2 avril 2020)
  18. (en-US) « Walden Gets Married In A New York Minute », sur World Snooker, (consulté le 29 mai 2020)
  19. (en-US) « Walden Withdraws From Shanghai Masters », sur World Snooker, (consulté le 29 mai 2020)
  20. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters.
  21. Cheshire Live, « Walden lines up title », sur chesterchronicle, (consulté le 30 mai 2020)
  22. « Walden wins Belgian Open », sur Eurosport, (consulté le 30 mai 2020)

Liens externesModifier