Steve Davis (snooker)

joueur de snooker anglais

Steve Davis
Image illustrative de l’article Steve Davis (snooker)
Steve Davis au Masters d'Allemagne en 2014
Fiche d'identité
Nom complet Steve Davis
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglais
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Plumstead, Londres
Professionnel 1978 - 2016
Meilleur classement 1er (7 saisons)
Gains 5 512 030 £
Break le plus élevé 147 (1 en 1982)
Centuries 355
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés 28
Non classés 54
Victoires en tournois (triple couronne)
Championnat du monde 6 (1981, 1983, 1984, 1987, 1988, 1989)
Championnat du Royaume-Uni 6 (1980, 1981, 1984, 1985, 1986, 1987)
Masters 3 (1982, 1988, 1997)
Dernière mise à jour : 18 septembre 2021

Steve Davis est un joueur professionnel de snooker de nationalité anglaise, né le à Plumstead, Londres[1].

Il a remporté plus de titres professionnels dans sa carrière que n’importe quel autre joueur, dont 6 titres de champions du monde dans les années 1980. Il n’est dépassé en cela que par Stephen Hendry avec 7 titres de champion du monde dans les années 1990 et Ronnie O'sullivan toujours en activité.

Les années 1980 furent sa période faste : numéro un mondial pendant sept ans et 8 finales de championnat du monde, faisant de lui le premier millionnaire de ce sport.

CarrièreModifier

Période amateurModifier

Après une brillante carrière en amateur, durant laquelle il remporte les titres de champion de snooker et de blackball (avec notamment le championnat de billard de moins de 19 ans en 1976), Davis commence à jouer à la branche de Romford du Luciana Snooker Empire. Le talent du jeune homme est vite porté à l’attention de Barry Hearn (qui deviendra son futur manager), par Vic Harris, un autre joueur de snooker. Il mit un terme à sa carrière amateur avec les honneurs internationaux, et en remportant le titre WMC & IU en snooker. L’une de ses dernières victoires en tant qu’amateur fut face à Tony Meo lors du Potins Open Championship.

Début de carrièreModifier

Davis passe professionnel en . Il fait sa première apparition à la télévision dans l’émission Pot Black, opposé à un joueur éponyme Fred Davis (sans lien de parenté). Un an plus tard, il fait ses débuts au championnat du monde et s’incline dès le premier tour 11-13 face à Dennis Taylor.

Les années glorieuses (années 1980)Modifier

Steve commence à attirer l’attention du public après sa performance lors du championnat du monde 1980, lorsqu’il atteint les quarts-de-finale, battant au passage le champion en titre Terry Griffiths. Sa progression est stoppée par Alex Higgins.

Il remporte son premier titre majeur la même année, le championnat du Royaume-Uni, en ayant battu à plates coutures ses principaux rivaux, Terry Griffiths 9-0 en demi-finale, et Alex Higgins 16-6 en finale. S’ensuit une période de 18 mois de domination, comme jamais le sport n’en avait connue : il remporte la Wilson’s Classic, le Yamaha International Masters ainsi que le titre d’English Professional en 1981, et devient le favori des bookmakers pour remporter le championnat du monde 1981. Après avoir obtenu une victoire difficile au premier tour 10-8, face au tout jeune Jimmy White, il se débarrasse facilement d’Alex Higgins au second tour, et dispose de Terry Griffiths en quarts-de-finale, avant de survivre au piège tendu par le champion du monde en titre Cliff Thorburn, au prix d’une demi-finale éreintante (Davis passa plus d’une heure sans empocher une seule bille). La victoire en finale 18-12 face à Doug Mountjoy confirme son statut de joueur exceptionnel. Il atteindra sept fois le stade de la finale sur les huit éditions suivantes.

Il poursuit sur la lignée du Championnat du Monde en remportant le Jameson International 9-0 face à Dennis Taylor. Il conserve également son titre de Champion du Royaume-Uni par des victoires écrasantes 9-0 en demi-finale face à Jimmy White, puis 16-3 face à Griffiths en finale.

Pendant six mois, Davis et Griffiths vont monopoliser les places en finale dans la plupart des tournois majeurs. En , Davis réalise le premier 147 télévisé du sport, lors du Lada Classic au Queen Elizabeth Hall (Oldham), face à John Spencer. Le premier 147 télévisé aurait dû revenir à John Spencer lors de cette même partie, mais un problème technique lui ôta ce titre au profit de Davis. Steve perd cependant en finale 9-8 face à Griffiths. La table utilisée se trouve maintenant au Oldham Rugby League Club. Davis se rachète rapidement de cette défaite en février, en battant Griffiths lors de la finale du Masters, le premier de ses trois titres dans cette compétition.

Sa période de domination s’achève en , alors qu’il perd 10-1 face à Tony Knowles au premier tour du championnat du monde 1982, victime de la malédiction du Crucible (en) : chaque joueur ayant remporté pour la première fois le championnat du monde ne parvient pas à conserver son titre l’année suivante.

Plus tard cette même année, il ne parvient pas à remporter un troisième titre consécutif de champion du Royaume-Uni, échouant face à Griffiths en quart-de-finale. Après ces deux revers, il gagne le premier de ces quatre titres de champion du monde par équipe, associé à Tony Meo. Davis récupère son titre de champion du monde l’année suivante, face à Cliff Thorburn 18-6. Il s’incline une nouvelle fois en finale du championnat du Royaume-Uni 1983 face à Alex Higgins 16-15, bien qu’il ait mené 7-0 au début de la partie.

Déclin (1990-2016)Modifier

Bien qu’il n’ait pas remporté de tournois majeurs depuis le Masters 1997, Davis continue jusqu'en 2016 de jouer au snooker à un haut niveau, conservant quasiment chaque année sa place parmi les 4 meilleurs joueurs mondiaux jusqu'en 1996, avant d'entamer une lente régression (no 15 mondial en 2000, no 22 en 2010), assez marquée à partir de 2012 (no 44 en 2012, no 108 en 2016).

Dans le monde du billard américain, il instaura la rencontre annuelle Europe contre États-Unis de neuf billes (Coupe Mosconi). Davis a également entrepris une carrière à la télévision en tant qu’analyste sportif lors des couvertures de la BBC. Il compte quelques succès en tant que joueur de poker professionnel.

Depuis 2015, il lui arrive de se produire comme DJ dans des bars ou boîtes de nuit de Londres[2].

Retraite sportive (2016)Modifier

Le , Davis annonce sa retraite sportive après une défaite 10-4 au premier tour de qualification pour le championnat du monde de snooker 2016[3], et reçoit après cette annonce une standing ovation du public du Crucible Theatre.

Image publiqueModifier

L’émission satirique Spitting Image a souligné son côté calme et sans aspérité en le surnommant ironiquement Steve « Interesting » Davis (interesting signifiant « intéressant » en anglais).

En , il participe à I'm a Celebrity... Get Me Out of Here! 13 sur ITV.

PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 28 13
Tournois non classés 54 23
Tournois en équipes 8 2
Tournois pro-am 3 0
Tournois seniors 2 2
Gras Tournois de la triple couronne[4]

TitresModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1977-1978 Tournoi Pontins pro-am (printemps)   Prestatyn   Tony Meo 7-6 Tableau
1978-1979 Tournoi pro-am Pontins (printemps) (2)   Prestatyn   Jimmy White 7-3 Tableau
1980-1981 Championnat du Royaume-Uni   Preston   Alex Higgins 16-6 Tableau
1980-1981 Classique de snooker   Bolton   Dennis Taylor 4-1
1980-1981 Trophée Yamaha Organs   Derby   David Taylor 9-6
1980-1981 Championnat d'Angleterre   Birmingham   Tony Meo 9-3 Tableau
1980-1981 Championnat du monde   Sheffield   Doug Mountjoy 18-12 Tableau
1980-1981 Festival du snooker   Thorness Bay   Mike Darrington 6-4
1981-1982 Open international   Derby   Dennis Taylor 9-0
1981-1982 Coupe du monde   Reading   Pays de Galles 4-3
1981-1982 Championnat du Royaume-Uni (2)   Preston   Terry Griffiths 16-3 Tableau
1981-1982 Pot Black   Birmingham   Eddie Charlton 2-0
1981-1982 Masters   Londres   Terry Griffiths 9-5 Tableau
1981-1982 Classique Tolly Cobbold   Ipswich   Dennis Taylor 8-3
1981-1982 Masters International (2)   Derby   Terry Griffiths 9-7 Tableau
1981-1982 Tournoi Pontins   Prestatyn   Ray Reardon 9-4 Tableau
1982-1983 Masters d'Australie   Sydney   Eddie Charlton
1982-1983 Masters d'Écosse   Glasgow   Alex Higgins 9-4 Tableau
1982-1983 Championnat du monde par équipes   Londres   Terry Griffiths
  Doug Mountjoy
13-2 Tableau
1982-1983 Pot Black (4)   Birmingham   Ray Reardon 2-0 Tableau
1982-1983 Classique de snooker (2)   Bournemouth   Bill Werbeniuk 9-5 Tableau
1982-1983 Classique Tolly Cobbold (2)   Ipswich   Terry Griffiths 7-5 Tableau
1982-1983 Masters d'Irlande   Kill   Ray Reardon 9-2 Tableau
1982-1983 Championnat du monde (2)   Sheffield   Cliff Thorburn 18-6 Tableau
1983-1984 Masters d'Écosse (2)   Glasgow   Tony Knowles 9-6 Tableau
1983-1984 Open international (2)   Newcastle upon Tyne   Cliff Thorburn 9-4 Tableau
1983-1984 Coupe du monde (2)   Reading   Pays de Galles 4-2 Tableau
1983-1984 Championnat du monde par équipes (2)   Northampton   Tony Knowles
  Jimmy White
10-2 Tableau
1983-1984 Classique de snooker (3)   Warrington   Tony Meo 9-8 Tableau
1983-1984 Classique Tolly Cobbold (3)   Ipswich   Tony Knowles 8-2 Tableau
1983-1984 Masters International (3)   Derby   Dave Martin Tournoi toutes rondes Tableau
1983-1984 Masters d'Irlande (2)   Kill   Terry Griffiths 9-1 Tableau
1983-1984 Championnat du monde (3)   Sheffield   Jimmy White 18-16 Tableau
1984-1985 Masters de Hong Kong   Hong Kong   Doug Mountjoy 4-2 Tableau
1984-1985 Masters d'Écosse (3)   Glasgow   Jimmy White 9-4 Tableau
1984-1985 Open international (3)   Newcastle upon Tyne   Tony Knowles 9-2 Tableau
1984-1985 Championnat du Royaume-Uni (3)   Preston   Alex Higgins 16-8 Tableau
1984-1985 Championnat d'Angleterre (2)   Ipswich   Tony Knowles 9-2 Tableau
1985-1986 Masters de Singapour   Singapour   Terry Griffiths 4-2 Tableau
1985-1986 Masters de Chine   Canton   Dennis Taylor 2-1
1985-1986 Grand Prix   Reading   Dennis Taylor 10-9 Tableau
1985-1986 Championnat du Royaume-Uni (4)   Preston   Willie Thorne 16-14 Tableau
1985-1986 Championnat du monde par équipes (3)   Northampton   Tony Jones
  Ray Reardon
12-5 Tableau
1985-1986 Open de Grande-Bretagne (4)   Derby   Willie Thorne 12-7 Tableau
1986-1987 Masters de Chine (2)   Shanghai   Terry Griffiths 3-0 Tableau
1986-1987 Masters du Canada   Toronto   Willie Thorne 9-3 Tableau
1986-1987 Championnat du Royaume-Uni (5)   Preston   Neal Foulds 16-7 Tableau
1986-1987 Championnat du monde par équipes (4)   Northampton   Mike Hallett
  Stephen Hendry
12-3 Tableau
1986-1987 Classique de snooker (4)   Blackpool   Jimmy White 13-12 Tableau
1986-1987 Masters d'Irlande (3)   Kill   Willie Thorne 9-1 Tableau
1986-1987 Championnat du monde (4)   Sheffield   Joe Johnson 18-14 Tableau
1986-1987 Ligue Matchroom   Neal Foulds Tournoi toutes rondes
1987-1988 Masters de Hong Kong (2)   Hong Kong   Stephen Hendry 9-3 Tableau
1987-1988 Open international (4)   Stoke-on-Trent   Willie Thorne 12-5 Tableau
1987-1988 Championnat du Royaume-Uni (6)   Preston   Jimmy White 16-14 Tableau
1987-1988 Classique de snooker (5)   Blackpool   John Parrott 13-11 Tableau
1987-1988 Masters (2)   Wembley   Mike Hallett 9-0 Tableau
1987-1988 Coupe du monde (3)   Bournemouth   Australie 9-7
1987-1988 Masters d'Irlande (4)   Kill   Neal Foulds 9-4
1987-1988 Championnat du monde (5)   Sheffield   Terry Griffiths 18-11 Tableau
1987-1988 Ligue Matchroom (2)   Stephen Hendry Tournoi toutes rondes Tableau
1988-1989 Open international (5)   Stoke-on-Trent   Jimmy White 12-6 Tableau
1988-1989 Championnat Matchroom   Southend-on-Sea   Dennis Taylor 10-7
1988-1989 Grand Prix (2)   Reading   Alex Higgins 10-6 Tableau
1988-1989 Championnat du monde de match-play   Brentwood   John Parrott 9-5 Tableau
1988-1989 Grand Prix Norwich Union   Monte Carlo   Jimmy White 5-4 Tableau
1988-1989 Coupe du monde (4)   Bournemouth Reste du monde 9-8
1988-1989 Championnat du monde (6)   Sheffield   John Parrott 18-3 Tableau
1988-1989 Ligue Matchroom (3)   John Parrott Tournoi toutes rondes Tableau
1989-1990 Coupe de Hong Kong   Hong Kong   Alex Higgins 6-3 Tableau
1989-1990 Open international (6)   Stoke-on-Trent   Stephen Hendry 9-4 Tableau
1989-1990 Grand Prix (3)   Reading   Dean Reynolds 10-0 Tableau
1989-1990 Masters d'Irlande (5)   Kildare   Dennis Taylor 9-4
1989-1990 Ligue Matchroom (4)   Stephen Hendry Tournoi toutes rondes Tableau
1990-1991 Masters d'Irlande (6)   Kill   John Parrott 9-5 Tableau
1990-1991 Masters de Londres   Londres   Stephen Hendry 4-0 Tableau
1990-1991 Ligue Masters d'Europe Divers sites   James Wattana Tournoi toutes rondes
1991-1992 Pot Black (3)   Birmingham   Stephen Hendry 2-1 Tableau
1991-1992 Masters de Thaïlande   Bangkok   Stephen Hendry 6-3 Tableau
1991-1992 Challenge de Belgique   Anvers   Stephen Hendry 10-9 Tableau
1991-1992 Classique de snooker (6)   Bournemouth   Stephen Hendry 9-8 Tableau
1991-1992 Open d'Asie   Bangkok   Alan McManus 9-3 Tableau
1992-1993 Masters d'Inde   Delhi   Steve James 9-6
1992-1993 Open d'Europe   Anvers   Stephen Hendry 10-4 Tableau
1992-1993 Open de Grande-Bretagne (5)   Derby   James Wattana 10-2 Tableau
1992-1993 Masters d'Irlande (7)   Kill   Alan McManus 9-4
1993-1994 Pot Black (4)   Birmingham   Mike Hallett 2-0
1993-1994 Open du pays de Galles   Newport   Alan McManus 9-6 Tableau
1993-1994 Masters d'Irlande (8)   Kill   Alan McManus 9-8
1994-1995 Open du pays de Galles (2)   Newport   John Higgins 9-3 Tableau
1996-1997 Masters (3)   Wembley   Ronnie O'Sullivan 10-8 Tableau
1997-1998 Internationaux de Chine   Pékin   Jimmy White 7-4 Tableau
1998-1999 Super Challenge   Canton   Stephen Hendry [5] Tableau
2013-2014 Championnat du monde seniors   Portsmouth   Nigel Bond 2-1 Tableau
2017-2018 Masters d'Irlande seniors   Kill   Jonathan Bagley 4-0 Tableau

Finales perduesModifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1981-1982 Trophée d'Irlande du Nord   Belfast   Jimmy White 9-11 Tableau
1981-1982 Classique de snooker   Oldham   Terry Griffiths 8-9 Tableau
1981-1982 Masters d'Irlande   Kill   Terry Griffiths 5-9 Tableau
1982-1983 Coupe du monde   Reading   Canada 2-4 Tableau
1983-1984 Masters de Thaïlande   Bangkok   Tony Meo 1-2 Tableau
1983-1984 Championnat du Royaume-Uni   Preston   Alex Higgins 15-16 Tableau
1984-1985 Masters de Singapour   Singapour   Terry Griffiths Tournoi toutes rondes Tableau
1984-1985 Coupe du monde (2)   Bournemouth     Irlande unifiée 7-9 Tableau
1984-1985 Championnat du monde   Sheffield   Dennis Taylor 17-18 Tableau
1985-1986 Masters de Hong Kong   Hong Kong   Terry Griffiths 2-4 Tableau
1985-1986 Masters du Canada   Toronto   Dennis Taylor 5-9
1985-1986 Tournoi des champions du monde   Nottingham   Dennis Taylor 5-9
1985-1986 Championnat du monde (2)   Sheffield   Joe Johnson 12-18 Tableau
1986-1987 Masters d'Australie   Sydney   Dennis Taylor 2-3
1986-1987 Championnat Matchroom   Angleterre   Willie Thorne 9-10 Tableau
1988-1989 Masters de Dubai   Dubai   Neal Foulds 4-5
1988-1989 Masters du Canada (2)   Toronto   Jimmy White 4-9 Tableau
1989-1990 Championnat du Royaume-Uni (2)   Preston   Stephen Hendry 12-16 Tableau
1990-1991 Grand Prix Norwich Union   Monte-Carlo   John Parrott 2-4 Tableau
1990-1991 Classique de Dubaï   Dubai   Stephen Hendry 1-9 Tableau
1990-1991 Championnat du Royaume-Uni (3)   Preston   Stephen Hendry 15-16 Tableau
1990-1991 Challenge du centenaire     Divers sites   Stephen Hendry 11-19 Tableau
1990-1991 Ligue Matchroom   Stephen Hendry Tournoi toutes rondes Tableau
1991-1992 Challenge d'Europe   Waregem   Jimmy White 1-4 Tableau
1991-1992 Masters d'Écosse   Motherwell   Mike Hallett 6-10
1991-1992 Grand Prix   Reading   Stephen Hendry 6-10 Tableau
1991-1992 Championnat du monde de match-play   Doncaster   Gary Wilkinson 11-18 Tableau
1991-1992 Ligue Matchroom (2)   Bournemouth   Stephen Hendry Tournoi toutes rondes Tableau
1992-1993 Championnat du monde de match-play (2)   Doncaster   James Wattana 4-9
1992-1993 Open international (2)   Ravenscraig   Stephen Hendry 6-10 Tableau
1993-1994 Classique de Dubaï (2)   Dubai   Stephen Hendry 3-9 Tableau
1993-1994 Open de Thaïlande   Bangkok   James Wattana 7-9 Tableau
1994-1995 Open international (2)   Bournemouth   John Higgins 5-9 Tableau
1995-1996 Masters de Guangzhou   Canton   Tony Drago 2-6
1995-1996 Masters d'Irlande (2)   Kill   Darren Morgan 8-9
1995-1996 Ligue d'Europe   Irthlingborough   Ken Doherty 5-10
2003-2004 Open du pays de Galles   Cardiff   Ronnie O'Sullivan 8-9 Tableau
2005-2006 Championnat du Royaume-Uni (4)   York   Ding Junhui 6-10 Tableau
2010-2011 Championnat du monde seniors   Bradford   Jimmy White 1-4
2011-2012 Championnat du monde seniors (2)   Peterborough   Darren Morgan 1-2

RéférencesModifier

  1. (en) Steve Davis sur le site pro snooker blog
  2. (en) « Steve Davis at Bloc », Crack Magazine, (consulté le )
  3. (en) « Emotional Steve Davis announces retirement after glorious 38-year career », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  5. Steve Davis a terminé premier d'un groupe de 6 joueurs.

Liens externesModifier