Stephen Maguire

joueur écossais de snooker

Stephen Maguire
Image illustrative de l’article Stephen Maguire
Stephen Maguire au Masters d'Allemagne 2013.
Fiche d'identité
Nom complet Stephen Maguire
Surnom « The Maverick »
Nationalité Drapeau de l'Écosse Écossaise
Date de naissance (41 ans)
Lieu de naissance Glasgow, Écosse
Professionnel Depuis 1998
Meilleur classement 2e (deux saisons)
Gains 3 233 752 £
Break le plus élevé 147 (trois fois)
Centuries 479
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés 6
Classés mineurs 3
Non classés 2
Victoires en tournois (triple couronne)
Championnat du Royaume-Uni 1 (2004)
Dernière mise à jour : 28 avril 2022

Stephen Maguire est un joueur professionnel de snooker écossais, né le à Glasgow.

Professionnel depuis 1998, il compte six titres classés à son palmarès, dont le prestigieux championnat du Royaume-Uni en 2004[1]. Il a aussi disputé deux autres finales dans ce tournoi, qu'il a toutes les deux perdues : l'une en 2007[2] et l'autre en 2019[3]. Maguire a participé quatorze fois au Masters de snooker dans sa carrière et a pour meilleur résultat quatre demi-finales, en 2007, 2009, 2010 et 2014[4]. Son meilleur classement est no 2 mondial lors des saisons 2008-2009 et 2009-2010.

En 2012, il élimine Stephen Hendry en quart de finale du championnat du monde, sur le score de 13-2, contribuant ainsi à la retraite sportive de ce dernier, septuple champion du monde, et rejoint la demi-finale du tournoi pour la deuxième fois de sa carrière.

CarrièreModifier

Débuts prometteurs (1998-2003)Modifier

Maguire passe professionnel en 1998 et évolue sur le circuit britannique. En 2000, il sort victorieux de sa finale au championnat du monde amateur, opposé à Luke Fisher[5], et passe tout proche de se qualifier pour le championnat du monde : il mène 9-6 contre Joe Swail mais s'incline dans la manche décisive. Swail atteindra ensuite la demi-finale du tournoi. Au championnat du Royaume-Uni 2002, Maguire élimine Fergal O'Brien, classé 23e mondial à l'époque, puis s'incline devant Ken Doherty (9-7).

Lors de la saison 2002-2003, il réussit à atteindre les huitièmes de finale en tournoi pour la première fois à l'Open de Grande-Bretagne et au Masters d'Irlande. Il termine la saison no 41 mondial.

Révélation (2004-2005)Modifier

 
Maguire au Classique Paul Hunter 2009.

Il remporte son premier tournoi classé en 2004 en étant classé no 41, lors du Masters d'Europe, en battant coup sur coup Peter Ebdon[6], Joe Perry[7], John Higgins, Stephen Lee[8] et Jimmy White en finale (9-3)[9]. Stephen Maguire dédie cette victoire à l'ancien joueur Terry Griffiths qui l'a beaucoup aidé à travailler son mental dit-il[10]. En fin de saison, Maguire se qualifie pour la première fois de sa carrière au championnat du monde, où il perd contre Ronnie O'Sullivan au premier tour, sur le score de 10-6[11]. À la fin de la rencontre, O'Sullivan se dit impressionné par la performance de son jeune adversaire et parle de lui comme un futur vainqueur de tournois majeurs[12].

Le joueur écossais commence la saison suivante par un quart de finale au Grand Prix, puis une finale à l'Open de Grande-Bretagne, qu'il perd contre son compatriote John Higgins (9-6)[13]. En demi-finale, il se montre convaincant en écrasant Ronnie O'Sullivan 6 frames à 1[14]. En fin d'année 2004, Maguire bat Mark Davis (9-2), Ronnie O'Sullivan (9-6), Steve Davis (9-2), Stephen Lee (9-4) et Mark King (9-4) pour une place en finale du championnat du Royaume-Uni, qu'il gagne face à David Gray, infligeant à l'Anglais une lourde défaite (10-1)[1]. Ronnie O'Sullivan se montre encore plus élogieux à son sujet et le décrit comme le futur numéro un mondial et champion du monde[15]. O'Sullivan rajoute qu'il aura un rôle important à jouer dans le snooker[16], avi partagé par l'ancien champion Steve Davis[17]. Au championnat du monde 2005, Maguire retrouve Ronnie O'Sullivan au premier tour pour la deuxième année de suite et s'incline à la manche décisive, 10-9. Il menait pourtant 9-7[18]. Grâce à des résultats solides tout au long de la saison, il grimpe au 3e rang mondial.

Meilleures années (2006-2013)Modifier

En 2006, Maguire n'atteint qu'un quart de finale à la coupe de Malte et est balayé par Marco Fu au deuxième tour du championnat du monde (13-4)[19], rétrogradant au 9e rang mondial. En 2007, il remporte le trophée d'Irlande du Nord après des victoires de prestige face à Ding Junhui, tête de série no 1, Neil Robertson, 8e joueur mondial, Shaun Murphy, 4e mondial et l'Irlandais Fergal O'Brien en finale[20]. Il échoue également face à John Higgins (17 frames à 15) en demi-finale au championnat du monde. Dans les tours précédents, Maguire avait eu à battre Joe Perry (10-3) puis Joe Swail (13-8) et Anthony Hamilton (13-7). Plus tard dans l'année 2007, Stephen dispute la deuxième finale de sa carrière dans un championnat du Royaume-Uni, qu'il perd sèchement contre O'Sullivan (10-2)[21], et atteint sa première demi-finale d'un Masters, qu'il perd là-encore contre Ronnie O'Sullivan, sur le score de 6 à 4.

En 2008, il remporte son quatrième tournoi classé, lors de l'Open de Chine, en enchaînant des succès sur Fergal O'Brien (5-3), Barry Hawkins (5-2), Nigel Bond (5-0) et Ryan Day en demi-finale, match durant lequel il signe son deuxième break royal (147) en carrière[22]. En finale, il triomphe de son rival Shaun Murphy (10-9)[23]. Cette victoire restera l'une des plus importantes de sa carrière puisqu'elle lui permet d'atteindre son meilleur classement (2e). Quelques jours après ce sacre, il atteint un nouveau quart de finale au championnat du monde, éliminant au passage Anthony Hamilton au deuxième tour[24]. Il s'incline ensuite devant Joe Perry, à la manche décisive[25].

La saison suivante est moins bonne pour Maguire qui n'atteint aucune finale. Il se rattrape néanmoins en étant demi-finaliste à York (championnat du Royaume-Uni) et au Masters. En fin de saison, il est battu, comme lors de l'édition précédente, en quart de finale du championnat du monde, par Neil Robertson cette fois[26]. Malgré cela, Maguire se maintient à la deuxième marche du classement, et obtient une place de finaliste lors du challenge international de Pékin[27] fin 2009.

 
Stephen Maguire à la table (2009).

En début d'année 2010, Stephen Maguire rejoint sa deuxième demi-finale de suite au Masters, la troisième de sa carrière, qu'il perd par 6 manches à 3 contre Mark Selby. Quelques semaines après, il va jusqu'en demi-finale de l'Open du pays de Galles, où il cède face à Ali Carter. Maguire termine la saison par une contre-performance : après une victoire contre Stephen Lee au premier tour du championnat du monde[28], il est écrasé par son compatriote Graeme Dott (13-6)[29]. Au classement de fin de saison, il perd quatre places et redescend 6e mondial. Entre juin et octobre 2010, il dispute deux finales sur le championnat du circuit européen, s'inclinant face à Mark Williams lors du tournoi n°1 de Sheffield et contre Stephen Lee lors de la coupe MIUS[30].

 
Maguire après sa défaite au Masters d'Allemagne 2012.

Il poursuit dans cette spirale négative puisqu'il échoue dans trois finales consécutives en tournois classés : l'Open du pays de Galles 2011 (défaite 9-6 contre John Higgins), le Masters d'Allemagne 2012 (défaite 9-7 contre Ronnie O'Sullivan) et l'Open de Chine 2012 (défaite 10-9 contre Peter Ebdon[31]). En fin de saison 2011-2012, il enchaîne des victoires sur Luca Brecel[32], Joe Perry et Stephen Hendry (contribuant à la retraite de ce dernier[33]), pour arriver en demi-finale au championnat du monde pour la deuxième fois de sa carrière. Il s'incline devant Ali Carter (17-12)[34]. Cette saison est réussie tant dans les tournois majeurs que mineurs puisque Maguire brille aussi sur le championnat du circuit des joueurs, où il glane le titre de l'Open FFB[35] et une place de demi-finaliste dans l'épreuve finale, il s'incline alors face à Neil Robertson, par 4 manches à 0[36]. À la suite de cette saison consistante, Maguire remonte au 4e rang du classement mondial.

Il commence bien la saison suivante par une victoire au tournoi de Gloucester[37] puis, quelques jours après, une place de finaliste lors du deuxième tournoi de Gloucester, contre Martin Gould (4-3)[38]. Après cinq ans sans victoire dans un tournoi majeur, Maguire remporte enfin son cinquième titre classé, à l'occasion de l'Open du pays de Galles. Il bat d'abord le vétéran Anthony Hamilton au premier tour (4-2), puis Matthew Stevens au second (4-2). Il se débarrasse ensuite de Alan McManus en quart de finale (5-3) et de Judd Trump en demi-finale (6-4). En finale, il gagne contre Stuart Bingham (9-8)[39]. En revanche, au championnat du monde, il connaît une nouvelle déception et subit l'une des défaites les plus surprenantes de l'histoire du championnat du monde de snooker[40], puisqu'il est battu par Dechawat Poomjaeng (10-9)[40]. Il termine la saison au 5e rang mondial.

Années difficiles (2014-2018)Modifier

Lors de la saison suivante, il est demi-finaliste pour la quatrième fois au Masters après ses victoire contre Joe Perry (6-4)[41] et Neil Robertson (6-2)[42]. Pourtant, c'est la première fois depuis dix saisons qu'il sort du top 10. Maguire commence mieux la saison suivante puisqu'il remporte le championnat du monde à six billes rouges[43] et l'Open de Lisbonne[44], et est aussi demi-finaliste au championnat du Royaume-Uni[45] et quart de finaliste au Masters. Mais, son manque de constance pèse sur son classement qui continue de descendre, il sortira du top 16 la saison suivante, pour la première fois depuis plus de onze saisons.

En juin 2015, Maguire perd la finale de la coupe du monde avec John Higgins[46].

 
Stephen Maguire à la table (2015).

En 2017, il tente de se ressaisir et atteint son premier quart de finale au championnat du monde depuis plus de cinq ans. Pour y arriver, il domine Anthony McGill[47] et Rory McLeod. Il perd ensuite contre Barry Hawkins[48]. La saison suivante, il atteint sa première finale en quatre ans lors du Masters de Riga mais s'incline contre son ami Ryan Day (5-2).

En avril 2018, Maguire s'extirpe des qualifications pour le championnat du monde et réussit un bon match contre Ronnie O'Sullivan, dans lequel il mène 6-3. Il s'incline néanmoins sur le score de 10 à 7 et termine l'année avec un classement qui s'est amélioré puisqu'il remonte au 17e rang[49].

La saison suivante, Maguire poursuit sa remontée et atteint des nouvelles demi-finales en tournois classés, ainsi qu'un quart de finale au championnat du monde, où il est seulement battu par le futur vainqueur, Judd Trump[50]. Il signe alors son retour dans le top 16 mondial pour la première fois en quatre ans.

Retour en forme (2019-2020)Modifier

En 2019, Maguire remporte la coupe du monde en double avec John Higgins[51] et domine ce même joueur en finale du championnat du monde à six billes rouges[52]. En décembre, il perd une nouvelle finale au championnat du Royaume-Uni contre Ding Junhui (10-6)[53], après avoir signé un joli parcours et réalisé un total de onze centuries[54]. Au championnat du circuit 2020, Maguire intègre le tournoi grâce au forfait de Ding et domine Neil Robertson lors de son premier match, signant un total de six centuries, dont quatre consécutifs[55], devenant le premier joueur à dépasser ce nombre dans ce format[56]. Il élimine ensuite le no 1 mondial Judd Trump (9-6)[57] et s'adjuge son premier titre classé depuis sept ans et quatre mois, au terme de sa victoire aux dépens de son ami Mark Allen par 10 manches à 6[58]. Maguire revient dans le top 10 pour la première fois depuis 2014.

Nouvelle période difficile (depuis 2021)Modifier

Maguire ne dispute qu'une seule demi-finale lors de la saison suivante, à l'Open du pays de Galles, en battant notamment Shaun Murphy (5-4)[59], avant de perdre contre Jordan Brown, no 81 du classement mondial[60]. Ses résultats ne s'améliorent pas la saison suivante et l'Écossais quitte le top 30 mondial pour la première fois depuis 2004. Néanmoins, au championnat du monde, issu des qualifications[61], il rejoint les quarts de finale en battant Shaun Murphy[62] et Zhao Xintong[63], avant d'être balayé par Ronnie O'Sullivan (13-5)[64]. Il termine la saison 24e mondial.

RivalitéModifier

Stephen Maguire a une rivalité avec Shaun Murphy. Lors de leur rencontre au Grand Prix 2004, un petit incident s'est produit ; à l'entame de la première manche, Maguire s'est rendu compte qu'il avait oublié sa craie au vestiaire. Il a alors demandé à l'arbitre la permission pour aller la chercher. Quand Maguire est revenu, l'arbitre l'a pénalisé en donnant une manche gratuite à son adversaire (une discussion entre Murphy, l'arbitre et le directeur du tournoi avait eu lieu au préalable). Après sa victoire, Maguire a commenté : « Les règles sont les règles mais je n'avais jamais entendu parler de quelque chose comme cela auparavant. »[65].

D'autres incidents se sont produits ; lors du championnat du monde de snooker 2006, Maguire a dit : « Je ne veux pas être un gros champion du monde. » ; probablement en référence au poids de Murphy[66]. Lors de l'Open du pays de Galles 2007, Maguire a dit à propos de l'incident de 2004 : « Cela a été la cerise sur le gâteau. Je ne l'aime pas et lui non plus. Je travaille dur pour essayer de battre tout le monde mais cela m'aurait fait encore plus mal de perdre contre lui. »[67].

Avant leur match du premier tour au championnat du monde 2022, Murphy revient sur leur rivalité de longue date, expliquant qu'elle remonte en réalité à une rencontre sur le circuit junior, lorsque les deux joueurs étaient âgés d'une douzaine d'années[68]. Le père de Maguire avait demandé à réduire le format de la finale du tournoi pour regagner l'Écosse plus rapidement, ce que le père de Murphy avait refusé[68]. Frustré, Maguire aurait alors complètement balayé son adversaire (3-0)[68]. Toutefois, Murphy explique qu'il a beaucoup de respect pour Maguire et que leur rivalité est désormais enterrée[68].

Les deux joueurs sont à égalité (14-14) dans leurs confrontations[69].

Technique et style de jeuModifier

Stephen Maguire a une technique assez classique ; il a une main d'appui relativement à plat, avec les doigts écartés les uns des autres. Il a aussi une position de jambes assez classique pour un joueur de snooker. Son action de queue de billard est assez souple et droite.

En revanche, l'Écossais se démarque pour son style de jeu très agressif ; il essaye de toujours avoir une table ouverte, donc n'hésite pas à éclater le paquet de rouges en cours de partie. Parfois, il tente même de jouer des billes qui semblent très risquées. Cependant, il éprouve quelques difficultés dans le jeu défensif ; en plus d'avoir une défense souvent trop fragile, le joueur écossais peut vite perdre patience et éclater des paquets de rouges délibérément pendant les parties défensives. En tant que constructeur de break confirmé, il a signé près de 450 century breaks en carrière, dont trois breaks maximaux. Son surnom ; le « Maverick », lui a justement été donné en raison de son jeu agressif ; peu commun.

Maguire fait aussi partie des joueurs de caractère ; n'hésitant pas à montrer sa frustration lorsqu'il manque une entreprise.

Vie personnelleModifier

Pour des raisons médicales, il ne porte jamais le nœud-papillon traditionnel[70].

Il a trois enfants avec sa femme, Sharon[71].

Le , Maguire est arrêté et interrogé par la police pour suspicion de match truqué avec son compatriote et ami Jamie Burnett, lors du championnat du Royaume-Uni 2008. En effet, Maguire s'était imposé 9 à 3, alors que son adversaire avait raté une noir facile pour revenir à 4-8. De plus, d'importantes sommes d'argent avaient été mises en jeu pour voir Maguire s'imposer sur le score de 9-3. L'enquête a cependant été interrompue pour manque de preuves[72].

Il s’entraîne régulièrement avec John Higgins et Anthony McGill.

Résultats dans les tournoisModifier

Saison 1997-
1998
1998-
1999
1999-
2000
2000-
2001
2001-
2002
2002-
2003
2003-
2004
2004-
2005
2005-
2006
2006-
2007
2007-
2008
2008-
2009
2009-
2010
2010-
2011
2011-
2012
2012-
2013
2013-
2014
2014-
2015
2015-
2016
2016-
2017
2017-
2018
2018-
2019
2019-
2020
2020-
2021
2021-
2022
Classement NC NC 193 100 52 52 41 24 3 9 10 2 2 6 8 4 5 14 15 18 24 17 16 9 9
Tournois classés
Championnat de la ligue Tournoi non existant Tournoi non classé RR RR
Open de Grande-Bretagne A A 2T DQ DQ 3T 2T F Tournoi abandonné 4T
Open d'Irlande du Nord NT A Tournoi non existant 1T 2T 1T 4T 3T 3T
Open d'Angleterre Tournoi non existant 2T 1T DF 1T 1T DQ
Championnat du Royaume-Uni A A 1T 1T DQ 2T 2T V 3T 3T F DF DF QF QF 2T QF DF 4T 4T DF QF F 3T 3T
Open d'Écosse A A 1T 2T 1T 1T DQ Tournoi non existant CM Non existant 3T QF 1T 2T 1T QF
Grand Prix mondial Tournoi non existant NC 1T 1T DF 2T 1T NQ QF
Shoot-Out Tournoi non existant Tournoi non classé A A A A A A
Masters d'Allemagne A NC Tournoi non existant QF F 1T 2T DF QF 1T DQ DF DQ 1T 1T
Championnat des joueurs Tournoi non existant F DF 1T 1T 2T NQ NQ 1T 1T DF NQ NQ
Masters d'Europe Tournoi non existant 1T DQ V 2T QF 2T NC Tournoi non existant DQ DQ DQ DQ 3T DQ
Open du pays de Galles A A DQ DQ DQ DQ 1T 2T 2T DF 2T QF DF F QF V 4T QF 1T 2T 2T 1T 4T DF DQ
Masters de Turquie Tournoi non existant 1T
Open de Gibraltar Tournoi non existant CM 2T F A F A F
Championnat du circuit Tournoi non existant NQ V NQ NQ
Championnat du monde DQ DQ DQ DQ DQ DQ 1T 1T 2T DF QF QF 2T 1T DF 1T 1T 1T 1T QF 1T QF 1T 1T QF
Tournois non classés
Champion des champions Tournoi non existant QF 1T QF A A A 1T 1T 1T
Masters DQ A DQ DQ DQ DQ DQ WC 1T DF QF DF DF 1T 1T 1T DF QF 1T A A 1T QF QF 1T
Championnat de la ligue Tournoi non existant A A DF RR A RR DF RR 2T A RR RR A A A
Tournois alternatifs
Championnat du monde à six billes rouges Tournoi non existant A A A NT RR 1T V 1T DF RR 1T V Non tenu
Tournois par équipes
Coupe du monde Tournoi non existant QF Tournoi non tenu F NT A NT V Non tenu
Anciens tournois classés
Grand Prix de Malte Non classé DQ NC Tournoi abandonné
Masters de Thaïlande A A DQ DQ DQ NC Non existant NC Tournoi abandonné
Masters d'Irlande Tournoi non classé 2T 1T 1T NT NC Tournoi abandonné
Trophée d'Irlande du Nord Tournoi non existant NC 3T V QF Tournoi abandonné
Championnat de Bahreïn Tournoi non existant QF Tournoi abandonné
Classique de Wuxi Tournoi non existant Tournoi non classé 1T A QF Tournoi abandonné
Open d'Australie Tournoi non existant 1T A A 1T DF Tournoi abandonné
Masters de Shanghai Tournoi non existant 2T DF 1T 2T 1T 2T 1T 2T 1T DF 3T Tournoi non classé
Classique Paul Hunter Tournoi non existant Tournoi pro-am Tournoi classé mineur A A A NC Non tenu
Open d'Inde Tournoi non existant DF A NT QF 1T A Tournoi non tenu
Open de Chine NC A DQ 1T DQ Non existant DQ 1T 2T V 1T 2T 1T F DF F 3T DF QF 1T 2T Tournoi non tenu
Masters de Riga Tournoi non existant CM DQ F DF DQ Non tenu
Championnat international Tournoi non existant 2T 1T 1T DQ 2T 2T 2T 2T Non tenu
Championnat de Chine Tournoi non existant NC 3T 1T 2T Non tenu
Open mondial A A 1T DQ 1T DQ DQ QF 1T RR 2T 1T 2T QF 1T 2T 1T Non existant 1T 2T 2T F Non tenu
Anciens tournois non classés
Masters d'Écosse A A DQ DQ DQ A Tournoi abandonné
Trophée d'Irlande du Nord Tournoi non existant QF Tournoi classé Tournoi abandonné
Open d'Europe Tournoi non existant Tournoi classé RR Tournoi non tenu Tournoi classé
Classique de Wuxi Tournoi non existant A A A QF Tournoi classé Tournoi abandonné
Première ligue A A A A A A A A RR A A A A A A A Tournoi abandonné
Grand Prix mondial Tournoi non existant 2T Tournoi classé
Shoot-Out Tournoi non existant 1T 3T DF 1T 1T A Tournoi classé
Classique Paul Hunter Tournoi non existant Tournoi pro-am Tournoi classé mineur Tournoi classé A Non tenu
Masters de Shanghai Tournoi non existant Tournoi classé 2T 1T Non tenu
Legendes des performances
DQ Défaite aux qualifications XT Défaite aux premiers tours et défaite aux tours d'invitation, round robin

(WC = wild card, RR = round robin)

QF Défaite en quart de finale
DF Défaite en demi-finale F Défaite en finale V Victoire
NQ Non qualifié A Absent/Forfait F Retrait du tournoi
NT / Non tenu Tournoi non tenu
NC / Tournoi non classé Tournoi non classé
C / Tournoi classé Tournoi classé
CM / Tournoi classé mineur Tournoi classé mineur
TA / Tournoi alternatif Tournoi alternatif


PalmarèsModifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés 6 7
Tournois classés mineurs 3 3
Tournois non classés 2 3
Tournois en équipes 1 1
Tournois alternatifs 2 0
Tournois amateurs 1 0
Gras Tournois de la triple couronne[73]

TitresModifier

 
Stephen Maguire (2014).
Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2000 Championnat du monde amateur   Changchun   Luke Fisher 11-5
2003-2004 Open d'Europe   La Valette   Jimmy White 9-3 Tableau
2003-2004 Championnat de Merseyside   Liverpool   Mark Davis 5-1
2004-2005 Championnat du Royaume-Uni   York   David Gray 10-1 Tableau
2007-2008 Trophée d'Irlande du Nord   Belfast   Fergal O'Brien 9-5 Tableau
2007-2008 Open de Chine   Pékin   Shaun Murphy 10-9 Tableau
2009-2010 Pro Challenge Series (épreuve 1)   Leeds   Alan McManus 5-2
2011-2012 Open FFB   Fürstenfeldbruck   Joe Perry 4-2 Tableau
2012-2013 Épreuve 1 de Gloucester   Gloucester   Jack Lisowski 4-3 Tableau
2012-2013 Open du pays de Galles   Newport   Stuart Bingham 9-8 Tableau
2014-2015 Championnat du monde à six billes rouges   Bangkok   Ricky Walden 8-7 Tableau
2014-2015 Open de Lisbonne   Lisbonne   Matthew Selt 4-2 Tableau
2019-2020 Coupe du monde   Wuxi   Chine 4-0 Tableau
2019-2020 Championnat du monde à six billes rouges (2)   Bangkok   John Higgins 8-6 Tableau
2019-2020 Championnat du circuit   Milton Keynes   Mark Allen 10-6 Tableau

Finales perduesModifier

 
Stephen Maguire (à gauche) et Ingo Schmidt (à droite) lors du Masters d'Allemagne 2015.
Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
2001-2002 Épreuve qualificative au Masters d'Écosse     Patrick Wallace 0-5
2002-2003 Championnat de Merseyside   Liverpool   Mark Davis 2-5
2004-2005 Open de Grande-Bretagne   Brighton   John Higgins 6-9 Tableau
2007-2008 Championnat du Royaume-Uni   York   Ronnie O'Sullivan 2-10 Tableau
2009-2010 Challenge international de Pékin   Pékin   Liang Wenbo 6-7 Tableau
2010-2011 Épreuve 1 de Sheffield   Sheffield   Mark Williams 0-4 Tableau
2010-2011 Coupe MIUS   Gloucester   Stephen Lee 2-4 Tableau
2010-2011 Open du pays de Galles   Newport   John Higgins 6-9 Tableau
2011-2012 Masters d'Allemagne   Berlin   Ronnie O'Sullivan 7-9 Tableau
2011-2012 Open de Chine   Pékin   Peter Ebdon 9-10 Tableau
2012-2013 Épreuve 2 de Gloucester   Gloucester   Martin Gould 3-4 Tableau
2015-2016 Coupe du monde   Wuxi   Chine 1-4 Tableau
2017-2018 Masters de Riga   Riga   Ryan Day 2-5 Tableau
2019-2020 Championnat du Royaume-Uni (2)   York   Ding Junhui 6-10 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en-GB) « Rampant Maguire wraps up UK title », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « O'Sullivan romps to UK final win », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) « Ding Junhui holds off Stephen Maguire to win third UK Championship », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le ).
  4. (en) Ismail Vedat, « O'Sullivan brushes Maguire aside to reach Masters final », sur ESPN.co.uk (consulté le ).
  5. « The Global Snooker Centre » (version du 13 octobre 2004 sur l'Internet Archive), sur www.globalsnookercentre.co.uk, .
  6. (en-GB) « Davis squeezes past Swail », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en-GB) John Dee, « Snooker: Maguire reaches first final », BBC,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  8. (en) « The Times & The Sunday Times », sur www.thetimes.co.uk (consulté le )
  9. (en-GB) « Maguire ready for big time », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en-GB) « Maguire hails Griffiths », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en) « O'Sullivan downs Maguire », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. (en-GB) « O'Sullivan downs Maguire », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en-GB) « Higgins takes British Open title », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. (en) « Maguire ends O'Sullivan », sur www.thetimes.co.uk (consulté le )
  15. (en) « O'Sullivan crashes out to Maguire », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. (en-GB) « Maguire and Ding get Masters wild cards », sur Times of Malta (consulté le )
  17. « Archive news from the York Press », sur www.yorkpress.co.uk (consulté le )
  18. (en) « Amazing O'Sullivan stuns Maguire », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. (en-GB) « Clinical Fu sweeps into quarters », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. « WWW Snooker: Northern Ireland Trophy 2007 », sur www.snooker.org (consulté le )
  21. (en) « O'Sullivan romps to UK final win », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. (en) « Snooker: Maximum break for Stephen Maguire », BBC,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le ).
  23. « Stephen Maguire triumphs in China Open -- china.org.cn », sur www.china.org.cn (consulté le ).
  24. « The World Snooker Championship 2008 » (version du 10 mars 2011 sur l'Internet Archive), sur www.global-snooker.com,
  25. (en) « Maguire regrets discounting Perry », Raidió Teilifís Éireann,‎ (lire en ligne, consulté le )
  26. (en-GB) Clive Everton at The Crucible, « Snooker World Championship: 'Awesome' Shaun Murphy beats Stephen Hendry to claim place in semi-final », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  27. « GS News reports on Wenbo winning in China » (version du 17 juillet 2009 sur l'Internet Archive), sur www.global-snooker.com,
  28. « 2010 Betfred World Championship Match 9 » (version du 23 avril 2010 sur l'Internet Archive), sur www.global-snooker.com,
  29. « 2010 Betfred World Snooker Championship Match 21 Maguire v Dott » (version du 26 avril 2010 sur l'Internet Archive), sur www.global-snooker.com,
  30. « Uncategorized | Lee Wins EPTC4 Title », sur web.archive.org, (consulté le )
  31. « Ebdon edges Maguire », sur Eurosport Australia, (consulté le ).
  32. (en) Monday et April 23, « Maguire ends teenager's World Championship hopes », sur www.irishexaminer.com, (consulté le ).
  33. (en-GB) « Hendry quits snooker after defeat », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  34. (en) « World Snooker Championship 2012: Ali Carter beats Maguire », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  35. « World Snooker | News | News | Maguire Breaks Trophy Drought » (version du 18 janvier 2012 sur l'Internet Archive), sur www.worldsnooker.com,
  36. « Stephen Maguire - Players - snooker.org », sur www.snooker.org (consulté le )
  37. (en-US) « Maguire Denies Lisowski To Take PTC Title », sur World Snooker, (consulté le )
  38. (en-US) « Gould Makes Breakthrough », sur World Snooker, (consulté le )
  39. (en) « Welsh Open: Stephen Maguire edges Stuart Bingham in thriller », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  40. a et b « World Snooker | News | News | Sonic Poom Flattens Maguire », sur web.archive.org, (consulté le )
  41. (en-GB) « Masters 2014: Judd Trump loses to Marco Fu in first round », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  42. (en-GB) « Ronnie O'Sullivan beats Ricky Walden 6-0 to reach Masters semi », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  43. (en) « Stephen Maguire wins SangSom Six Red World Championship », sur Sky Sports (consulté le )
  44. (en-GB) « MAGUIRE TAKES LISBON TITLE », sur Inside Snooker (consulté le )
  45. (en-US) « Trump Earns Rocket Final », sur World Snooker, (consulté le )
  46. (en-US) « China Win Snooker's World Cup », sur World Snooker, (consulté le )
  47. (en-US) « Brilliant Selby Eases Through », sur World Snooker, (consulté le )
  48. « Barry Hawkins sets up John Higgins clash, Mark Selby demolishes Marco Fu », sur Eurosport, (consulté le )
  49. (en-US) « Rocket Rallies To Down Maguire », sur World Snooker, (consulté le )
  50. (en-GB) « Trump eases past Maguire to reach semis », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  51. (en) « Snooker news - Scotland claim World Cup glory in Wuxi », sur Eurosport UK, (consulté le )
  52. (en-GB) « Stephen Maguire Wins 2019 Six Red World Championship », sur SnookerHQ, (consulté le )
  53. (en) Guardian sport, « Ding Junhui holds off Stephen Maguire to win third UK Championship », sur the Guardian, (consulté le )
  54. « Betway UK Championship 2019 - Centuries », sur livescores.worldsnookerdata.com (consulté le )
  55. (en-GB) « Maguire hits six tons to beat Robertson », BBC Sport,‎ (lire en ligne, consulté le )
  56. « Neil Robertson claims more records will tumble on ‘exhibition table’ – WST deny pockets are bigger », sur Eurosport, (consulté le )
  57. « Judd Trump slams conditions after losing Tour Championship semi-final to Stephen Maguire », sur Eurosport, (consulté le )
  58. (en-US) « Stephen Maguire holds nerve to beat Mark Allen in Coral Tour Championship final », sur sports.yahoo.com (consulté le )
  59. (en-US) « Brown Stuns Selby », sur World Snooker, (consulté le )
  60. (en-US) « Brown Storms To Maiden Final », sur World Snooker, (consulté le )
  61. (en) « Stephen Maguire, Ding Junhui survive scares to qualify for 2022 World Snooker Championship at Crucible », sur Eurosport, (consulté le )
  62. (en-US) « Maguire Downs Murphy In First Crucible Meeting », sur World Snooker, (consulté le )
  63. (en-US) « Safety-First Maguire Outsmarts Zhao », sur World Snooker, (consulté le )
  64. (en-US) « O'Sullivan Stays On Target For Magnificent Seventh », sur World Snooker, (consulté le )
  65. (en-GB) « Williams crashes out », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  66. (en-GB) « Football Betting Predictions and Football Odds - William Hill News », sur Football Betting Predictions and Football Odds - William Hill News : William Hill News (consulté le )
  67. « HIGGINSON REVELLING IN SPOTLIGHT | Sporting Life - Snooker News | Snooker World Cup, Bangkok » (version du 16 juillet 2011 sur l'Internet Archive), sur www.sportinglife.com,
  68. a b c et d (en) Phil Haigh, « Shaun Murphy looks back on how near 30-year rivalry with Stephen Maguire began », sur Metro, (consulté le )
  69. « CueTracker - Head-to-Head: Shaun Murphy Vs Stephen Maguire - Snooker Results & Statistics », sur cuetracker.net (consulté le )
  70. (en) « Stephen Maguire », sur World Snooker (consulté le ).
  71. (en) « Maguire aiming to retain NI title », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  72. (en-GB) Staff et agencies, « Snooker players released after being held in betting inquiry », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le ).
  73. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters.

Liens externesModifier