Ouvrir le menu principal

Marie de Juliers-Berg

Marie de Juliers-Berg
Titre
Duchesse de Juliers et de Berg
comtesse de Ravensberg
Prédécesseur Guillaume de Juliers-Berg
Successeur Guillaume de Clèves
Duchesse de Clèves
comtesse de la Marck
Prédécesseur Mathilde de Hesse
Successeur Jeanne d'Albret
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 52 ans)
Père Guillaume de Juliers-Berg
Mère Sibylle de Brandebourg (en)
Conjoint Jean III de Clèves
Enfants Sibylle de Clèves
Anne de Clèves
Guillaume de Clèves
Amélie de Clèves

Marie de Juliers-Berg

Marie de Juliers-Berg (née le à Juliers et morte le ), est la fille de Guillaume de Juliers-Berg et de Sibylle de Brandebourg (en).

Issue d'une lignée de princesses allemandes incluant Sibylle de Brandebourg, Sophie de Saxe et Adélaïde de Teck, Marie hérita du duché de Juliers et de Berg à la mort de son père en 1511. Par son mariage avec Jean III de Clèves en 1509, ses titres et successions furent fusionnés avec le duché de Clèves quand Jean en hérita en 1521. Ce duché uni subsistera jusqu'en 1666.

En dépit des violents mouvements luthériens qui agitaient ses terres, Marie resta une catholique stricte et traditionaliste, peu partisane de l'éducation des princesses et des femmes nobles, ce qui était désormais la norme pour la noblesse et la gentry anglaises. Antonia Fraser, dans The Wives of Henry VIII[1], suggère que l'une des raisons pour lesquelles Henri VIII n'eut aucune affinité avec sa jeune épouse était que, contrairement à ses deux premières femmes et à de nombreuses dames de la cour qui l'entouraient, Anne ne possédait aucune culture ni en musique, ni en poésie, ni en langues étrangères. La duchesse Marie elle-même ne semble pas avoir favorisé l'envoi de sa fille en Angleterre. Elle écrit dans une correspondance ultérieure qu'elle aimait tellement sa fille qu'elle "répugnait à la laisser la quitter".

La duchesse Marie décéda le 29 août 1543.

Mariage et descendanceModifier

En 1509, Marie épousa Jean III de Clèves. Ils eurent quatre enfants :

AscendanceModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Antonia Fraser, The Wives of Henry VIII, Vintage Books, , Anne of Cleves