Étienne II de Bavière

duc de Bavière

Étienne II de Bavière, né en 1319, mort en 1375 à Landshut, fut duc de Bavière de 1347 à 1375. Étienne était le fils de l’empereur Louis IV et de sa première femme Béatrice de Świdnica. Il était membre de la dynastie des Wittelsbach.

Étienne II
Fonctions
Duc de Bavière
Duc de Bavière
-
Duc de Bavière
-
Duc de Bavière
-
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Stephan II von BayernVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Élisabeth de Sicile (de à )
Margarete von Nürnberg (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Blason

Biographie

modifier

En 1340, Louis IV le Bavarois réunit la Haute-Bavière et la Basse-Bavière avec pour unique capitale Munich. Mais le duché fut à nouveau scindé neuf ans plus tard : ses cinq fils partagèrent le duché entre Straubing-Hollande, Haute-Bavière et Basse-Bavière-Landshut. Cette dernière région échut à Étienne II, lequel parvint à réunir à son fief celui de Haute-Bavière (1363) après la mort de son frère Louis V étant décédé.

À la mort d'Étienne II, ses trois fils Étienne III, Frédéric et Jean II lui succédèrent, d'abord conjointement, puis ils procédèrent à un nouveau partage du duché (1392) : furent créés les trois duchés de Bavière-Munich (à Jean), Bavière-Ingolstadt (à Étienne) et Bavière-Landshut. Le premier duc de la région la plus riche, celle de Bavière-Landshut, fut Frédéric le Sage, qui régna de 1375 à 1393 et qui inaugura l'ère des riches ducs de Landshut.

Mariage et descendance

modifier

En 1329, il épouse Élisabeth de Sicile (1310-1349), fille du roi Frédéric II de Sicile et d'Éléonore d'Anjou. De cette union sont issus :

Il se remarie le à Landshut, avec Marguerite de Nuremberg (morte en 1377), fille du burgrave Jean II de Nuremberg, à la mort de sa première épouse. Le mariage est resté sans enfant.

Sources

modifier
  • Monique Ornato, Répertoire de personnages apparentés à la couronne de France aux XIVe et XVe siècles, Publications de la Sorbonne, 2001

Liens externes

modifier

Ascendance

modifier