Marcy-l'Étoile

commune française de la métropole de Lyon

Marcy-l’Étoile
Marcy-l'Étoile
Mairie de Marcy-l'Étoile.
Blason de Marcy-l’Étoile
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Circonscription départementale du Rhône
Métropole Métropole de Lyon
Arrondissement Lyon
Maire
Mandat
Loïc Commun
2020-2026
Code postal 69280
Code commune 69127
Démographie
Gentilé Marcyllois[1]
Population
municipale
3 603 hab. (2018 en augmentation de 0,14 % par rapport à 2013)
Densité 671 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 46′ 55″ nord, 4° 42′ 25″ est
Altitude 310 m
Min. 233 m
Max. 369 m
Superficie 5,37 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Lyon
(banlieue)
Aire d'attraction Lyon
(commune de la couronne)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
Voir sur la carte administrative de la Métropole de Lyon
City locator 14.svg
Marcy-l’Étoile
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
Voir sur la carte topographique de la Métropole de Lyon
City locator 14.svg
Marcy-l’Étoile
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marcy-l’Étoile
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marcy-l’Étoile
Liens
Site web Site de la mairie

Marcy-l'Étoile est une commune française située dans la métropole de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont les Marcyllois et Marcylloises.

GéographieModifier

Appartenant à la métropole de Lyon, Marcy-l'Étoile est une ville de la banlieue ouest lyonnaise située aux pieds des monts du Lyonnais.

Le Bois de L'Étoile limitrophe de Charbonnières-les-Bains est un lieu composé de résidences haut de gamme.

Communes limitrophesModifier

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Marcy-l'Étoile est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[2],[3],[4]. Elle appartient à l'unité urbaine de Lyon, une agglomération inter-départementale regroupant 124 communes[5] et 1 653 951 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue. L'agglomération de Lyon est la deuxième plus importante de la France en termes de population, derrière celle de Paris[6],[7].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Lyon dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 398 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[8],[9].

HistoireModifier

Occupé dès l'époque gallo-romaine, elle obtient sa séparation d'avec Sainte-Consorce en 1872.

Sur la commune se trouve le domaine départemental de la Croix-Laval donne où on découvre un Château (XVIe-XIXe siècle), un potager et un vaste parc paysager.

Elle accueille l'ancienne école nationale vétérinaire de Lyon la première au monde créé en 1761 par Claude Bourgelat et depuis 1917 l'institut Mérieux devenu Sanofi Pasteur et BioMérieux(1964), usines employant plusieurs milliers de personnes sur la commune dans la production de vaccins et de dispositifs médicaux). Dans une ancienne maison bourgeoise de la commune, on a installé le musée des sciences biologiques docteur Mérieux. Ce musée présente une scénographie sur l'histoire des maladies infectieuses, chez l'homme et chez l'animal. On insiste sur le diagnostic et le traitement des maladies infectieuses et en particulier sur la vaccination. On reprend les grandes étapes de la vaccination depuis Jenner en passant par Pasteur et jusqu'aux vaccins les plus récents comme le vaccin contre la dengue première mondiale développée par Sanofi Pasteur.

Le Grand Lyon disparait le , et laisse place à la collectivité territoriale de la métropole de Lyon. La commune quitte ainsi le département du Rhône[10].

Les HospitaliersModifier

Marcy était au Moyen Âge sous la protection des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et de l'archevêché de Lyon.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Jean Colomb    
Denis Souppat    
Jean-Pierre Gaymon    
Antoine Lancelin    
Louis Raymond    
Antoine Monavon    
Denis Nové-Josserand    
Fleury Lancelin    
Bruno Gaudin SE  
Joël Piegay DVD Géomètre expert
En cours Loïc Commun[11] DVD Vétérinaire

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1872. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2018, la commune comptait 3 603 habitants[Note 3], en augmentation de 0,14 % par rapport à 2013 (Rhône : +4,48 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
314312301315306310323326302
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
312287315327341415439484683
1982 1990 1999 2005 2010 2015 2018 - -
1 0332 5993 0913 2433 5063 7893 603--
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

EnseignementModifier

Marcy-l'Étoile est située dans l'académie de Lyon. Elle accueille notamment depuis 1978 l'École nationale vétérinaire de Lyon, la première école vétérinaire au monde créée en 1761 par Claude Bourgelat.

Manifestations culturelles et festivitésModifier

Se tient à Marcy-l'Étoile tous les ans le festival des nuits du loup. Organisées par la ville de Marcy-l’Étoile, Les Nuits du Loup sont nées en 2009.

Baptisé « Les Nuits du Loup » en référence au nom que portait jadis la commune, Marcy le loup, ce festival sera consacré à la musique sous toutes ses formes : animation, concerts et spectacles en divers lieux de la commune, programme spécial pour les enfants, animations particulières pour les seniors.

SantéModifier

SportsModifier

Marcy-l'Étoile est une ville active sur le plan sportif, elle compte notamment un club de football, de handball, de hockey sur roller, d'escrime, de judo et d'autres arts martiaux.

Cadre de vieModifier

EnvironnementModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune de Marcy-l'Étoile se blasonnent ainsi :
Parti d'or à un loup de sable soutenu d'une rose au naturel en bande, et d'azur à une étoile du premier soutenue d'une rose au naturel en barre ; au chef de gueules chargé d'une croix de Malte d'argent.
Le chef de Malte fait référence au passage des chevaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dans la commune.
L'étoile d'or fait référence au croisement de cinq routes dans le Bois de l'Étoile.
Le loup rappelle l'ancien nom de la commune, Marcy-le-loup.
Les roses rappellent la présence autrefois de nombreux églantiers dans le territoire de la commune.
La devise de la commune : "Il faut vouloir", est la devise de la famille Lacroix-Laval, ancienne famille seigneuriale du lieu.

ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 45 237 € ce qui plaçait Marcy-l'Etoile au 818e rang parmi les 31 525 communes de plus de 39 ménages en métropole[16].

EmploiModifier

Entreprises et commercesModifier

La commune de Marcy-l'Étoile héberge notamment :

  • Sanofi Pasteur, leader mondial des vaccins humains
  • BioMérieux, spécialisé en diagnostic in vitro, leader mondial en microbiologie et en application agroalimentaire
  • L'Institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (Site officiel), dans le parc de Lacroix-Laval.
  • L'École nationale vétérinaire de Lyon (Site officiel), en limite nord de la commune.

Lieux et monumentsModifier

 
Château de Lacroix-Laval
  • L'église de Marcy-l'Étoile est située au cœur de la ville.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé, en , celle d'aire urbaine afin de permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

RéférencesModifier

  1. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 29/09/2008.
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  3. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 3 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 3 avril 2021).
  5. « Unité urbaine 2020 de Lyon », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 3 avril 2021).
  6. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 3 avril 2021).
  7. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 3 avril 2021).
  8. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Lyon », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques (consulté le 3 avril 2021).
  9. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 3 avril 2021).
  10. Métropole : clap de fin pour le Grand Lyon, Lyon Capitale
  11. « Marcy-l’Etoile Loïc Commun, nouveau maire », sur leprogres.fr, .
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  16. « Indicateurs de structure et de distribution des revenus en 2010 | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 26 mars 2017).
  17. « Musée Mérieux », sur Musée Mérieux.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier