Ouvrir le menu principal

MBDA
logo de MBDA
illustration de MBDA

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actions simplifiéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Le Plessis-RobinsonVoir et modifier les données sur Wikidata
Président Eric Béranger (d) (depuis le )[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires BAE Systems (0,38 ), Airbus (0,38 ) et Leonardo S.p.A. (0,25 )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Aérospatial et Défense
Produits Missiles ; systèmes de missiles ; contre-mesures et contre-minage
Filiales Bayern-Chemie (100 %)
Eurosam
Matra Électronique (100 %)
MBDA Inc. (100 %)
Roxel (50 %)
TDW (100 %)
Effectif 11 000 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.mbda-systems.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 3,2 milliards € (2018)

MBDA[N 1] est une société industrielle du secteur aéronautique et spatial et de l’industrie de l'armement, leader européen dans la conception de missiles et de systèmes de missiles.

C’est une filiale commune d’Airbus (37,5%), de BAE Systems (37,5%) et de Leonardo (25%)[3].

MBDA emploie environ 11 000 personnes réparties entre la France (5 050 personnes), le Royaume-Uni (3 500 personnes), l’Italie (1 350 personnes), l’Allemagne (1 200 personnes), l'Espagne (30 personnes) et les États-Unis (50 personnes).

En 2018, la société a annoncé un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros avec un portefeuille de 17,4 milliards d'euros et une prise de commande de 4,0 milliards d'euros[3]; c’est le deuxième du marché mondial des missiles derrière la division missile de Raytheon (4,2 milliards)[4] et devant celles de Lockheed Martin (2,3 milliards) et Rafael Advanced Defense Systems (500 millions)[5].

Sommaire

HistoireModifier

Les premières collaborations européennesModifier

 
Missile de croisière
SCALP-EG/Storm Shadow

Des entreprises européennes d’aéronautique ont commencé à fusionner en 1996, avec la fusion du Français Matra Défense et du Britannique BAe Dynamics. En 1998, la fusion de la filiale de défense du Britannique GEC-Marconi et de l’Italien Alenia Difesa crée Alenia Marconi Systems (en). Puis, en 1999, ce sont les Français Aérospatiale (qui avait également une activité missile) et Matra (qui possède la moitié de Matra Bae Dynamics) qui fusionnent[6], cet ensemble étant à l’origine d’European Aeronautic Defence and Space Company (EADS). Peu auparavant, British Aerospace (qui possédait l’autre moitié de Matra Bae Dynamics) et Marconi Electronic Systems (qui possédait la moitié d’Alenia Marconi Systems) avaient également fusionné pour créer BAE Systems.

LFK GmbHAérospatiale (société)Matra (entreprise) 

La constitution de MBDA en 2001 résulte d’une volonté de créer un missilier européen (on parlait à sa création de l’« Airbus des missiles »), c’est la fusion des entreprises Matra BAe Dynamics (filiale à 50 % d’EADS et à 50 % de BAe Systems), d’Aerospatiale Matra Missiles (filiale à 100 % d'EADS) et d’Alenia Marconi Systems (filiale à 50 % de Finmeccanica et à 50 % de BAE Systems)[7]. Fabrice Brégier, qui était PDG de Matra BAe Dynamics, prend la direction de la nouvelle entreprise. Marwan Lahoud lui succède en 2003.

Depuis 2001Modifier

En 2006, l’allemand LFK GmbH est cédé à MBDA[8] et prend le nom de MBDA Deutschland en 2012.

En 2007, les activités des anciens sites franciliens de Matra à Vélizy et Aérospatiale à Châtillon sont transférées au Plessis-Robinson[9] ; les missiles français du groupe, sont assemblés depuis 2007 dans l'usine de Selles-Saint-Denis s'étendant sur 270 hectares et comptant 270 salariés en 2019[10]. Un millier d'engins sont construits par an sur ce site[11].

En 2010, MBDA prend la décision de poursuivre son expansion européenne en créant une filiale espagnole[12].

En décembre 2011, MBDA annonce l'acquisition du missile air-sol Viper Strike auprès de l'américain Northrop Grumman. Le Viper Strike est une bombe guidée d'une vingtaine de kilos produit en Alabama, d'une portée de plus de 15 kilomètres, capable de détruire un véhicule en mouvement et destiné à être monté sur les drones et les avions de transport. Cette acquisition permet à MBDA de posséder des capacités de développement et de production complètes aux États-Unis et de devenir un fournisseur à part entière du Pentagone[13].

2015 est une année record pour l'entreprise : avec ses 5,2 milliards d'euros de commandes en 2015 (+27 % d'augmentation sur un an) ; son carnet de commandes sur cinq ans est de 15,1 milliards d'euros, ce qui bat le précèdent record de 2003 (14,8 milliards d'euros) ; et son chiffre d'affaires qui se situe à 2,9 milliards d'euros, soit une hausse de 20 % par rapport à 2014 ; ainsi qu'une marge totale de 10 %. Les fortes prises de commandes des années suivantes ont conduit l’entreprise à créer plus de 2 000 emplois entre 2015 et 2019[14]. En y ajoutant les embauches liées à des départs à la retraite, le groupe prévoit 1 000 recrutements pour la seule année 2019[15].

Le volet industriel du traité de Lancaster House, signé en 2010 prévoit de créer une filière industrielle missiles commune (« One MBDA »), structurés en centres d'excellence, partagés par les deux filiales française et britannique de MBDA. Le programme Anti-navire léger permet la mise en œuvre de cette coopération, il devrait être suivi par le programme d’arme Futur missile antinavire/Futur missile de croisière. L’accord entre les gouvernements concernant les centres d'excellence est signé en septembre 2015[16],[17],[18].

L’initiative « One MBDA » vise à constituer une industrie missilière pérenne, compétitive et indépendante qui permette à la France et au Royaume-Uni d’assurer le maintien de leur souveraineté et de garantir leur liberté d’action dans le domaine des missiles. La déclaration franco-britannique accompagnant le traitée Lancaster House résume ainsi les bénéfices attendus de cette initiative : « Cette stratégie optimisera la fourniture de capacités militaires, adaptera nos technologies plus efficacement, permettra une interdépendance accrue et consolidera notre base industrielle dans le secteur des missiles »[19]. Les premières technologies mises en partage dans ces centres d’excellence concernent les actionneurs de gouvernes et les liaisons de données, situés en Grande-Bretagne ainsi que les calculateurs embarqués et les bancs de test situés en France[20]. Les centres d’excellence franco-britanniques livrent leurs premiers produits en 2015[21].

En 2016, l’Union Européenne annonce sa « Stratégie Globale »[22] au titre de laquelle elle entend soutenir la convergence des politiques industrielles de ses États membres dans la défense. En qualité de groupe européen, MBDA fait partie des premières entreprises associées à ces initiatives. Ainsi, en novembre 2018, MBDA s’associe avec son missile de combat terrestre MMP au projet de Coopération Structurée Permanente BLOS (Beyond Line Of Sight, tir au-delà des vues directes en français). La coopération structurée permanente est un cadre permettant aux nations européennes d’échanger sur les doctrines et les concepts d’emploi de capacités militaires nouvelles, afin d’aligner les exigences opérationnelles et de faciliter les acquisitions ou les coopérations entre États européens[23].

ProduitsModifier

MBDA est présent dans toutes les catégories de missiles (air-sol, air-air, surface-air…). L'héritage des différentes entreprises fusionnées pour créer MBDA implique certains doublons dans le catalogue[24],[25],[26].

Missiles anti-aériensModifier

 
Missile air-air MICA sur Rafale
Liste des missiles anti-aériens (missiles air-air ou surface-air)
Dénomination Type Début développement Entrée en service Retrait du service Origine
SATCP Mistral Sol-air 1980 1990 En service Matra
Aster Surface-air 1990 2002 (ASTER 15) En service Aérospatiale + Thomson-CSF + Alenia
Aster Block 1 NT Surface-air 2016[27] Développement en cours MBDA France
Aspide 2000 Surface-air 1994 En service Alenia
MICA VL Surface-air 2005 2010 En service MBDA France
MICA NG Air-air 2018[28] Développement en cours MBDA France
Common Anti-Air Modular Missile (CAMM) Surface-air 2012 2016[29] En service MBDA UK
Common Anti-Air Modular Missile – Extended Range (CAMM-ER) Surface-air Développement en cours MBDA UK
LFK NG (en) Surface-air 2010 [30] ? MBDA Allemagne + Diehl BGT Defence
MICA Air-air 1987 1996 En service Matra
AIM-132 ASRAAM Air-air 1992 1998 En service British Aerospace
Meteor Air-air 2000 2016 MBDA + Saab

MBDA développe des systèmes de défense sol-air ou surface-air dans lesquels sont intégrés ses missiles. Certains de ces programmes sont développés en collaboration avec d'autres industriels.

Liste des systèmes de missiles fabriqués par MBDA ou en collaboration
Dénomination Type de missile Entrée en service Collaboration
SAAM Aster 15 2002 Eurosam
SAMP/T Aster 30 2010 Eurosam
PAAMS Aster 30 2011 Europaams
SPADA 2000 Aspide 2000 1997
Vertical Launcher (VL) MICA MICA (-IR /-RF)

MICA M (-IR /-RF)

2010
Enhanced Modular Air Defence (EMADS) CAMM et CAMM-ER
Exocet Mobile Coastal Defence System (EMCDS) Exocet MM40 Block 3
MARTE MOBILE COASTAL DEFENCE SYSTEM MARTE ER
Sea Ceptor CAMM
Land Ceptor CAMM
Tactical Air Defence System (TLVS) PAC-3 MSE Développement en cours Lockheed Martin + MBDA Allemagne + MBDA Italie
MPCV Mistral et MMP 2013
MCP / IMCP Mistral et VL MICA Développement en cours
IMPACT Mistral et MMP
SIMBAD-RC Mistral
ALBI Mistral
ATLAS Mistral
ATLAS RC Mistral
MANPADS Mistral
ATAM Mistral
ALBATROS Aspide 2000

Missiles de frappe au solModifier

 
Missiles anti char de MBDA
Liste des missiles de frappe au sol
Dénomination Type Début développement Entrée en service Retrait du service Origine
ASMP
ASMPA
Missile de croisière Air-Sol

à charge nucléaire

1978
2000
1986
2006
2009[31]
En service
Aérospatiale
Apache-AP Missile de croisière Air-Sol

Anti-Piste à sous-munitions.

1989 2001 2009 Matra + MBB
SCALP-EG/Storm Shadow Missile de croisière Air-Sol 1996 2002 En service Matra-BAE Dynamics
TAURUS KEPD 350 Missile de croisière Air-Sol 1998 2005 En service LFK + Saab
Missile de Croisière Naval (MdCN) / NCM Missile de Croisière Naval 2006 2014 En service MBDA France
AS-37 Martel Air-Sol Antiradar 1970 (?) Matra + Hawker Siddeley
Brimstone Air-Sol 1996 2005 En service GEC-Marconi (en)
Selected Precision Effects At Range (SPEAR) Air-sol Développement en cours MBDA UK
HOT Air-Sol Antichar 1964 1978 En service Euromissile
Viper Strike (en)[32] Air-Sol Antichar 2002 2006 En service Northrop Grumman
PARS 3 LR Air-Sol Antichar 2006 Développement en cours MBDA + Diehl BGT Defence
Missile Longue Portée (MLP) Air-Sol Antichar 2014 Développement en cours MBDA
Eryx Sol-Sol Antichar 1983 1991 En service Aérospatiale
Milan 3 / Milan ER Sol-Sol Antichar 1990 1995 En service Aérospatiale + DASA
Missile Moyenne Portée (MMP) Sol-Sol Antichar 2013 2018 En service MBDA France
Enforcer Sol-Sol Antichar Développement en cours MBDA Allemagne

Missiles antinavireModifier

 
Exocet AM39
Liste des missiles antinavire
Dénomination Type Début développement Entrée en service Retrait du service Origine
Exocet MM40 Block 3 Mer-Mer 2004 2010 En service MBDA France
OTOMAT Mk2 Block 3 / TESEO Mer-Mer 1992 1997 En Service OTO Melara + Matra + Turbomeca
OTOMAT Mk2 Block 4 / TESEO Mk2 Mer-Mer ? 2008 En Service MBDA + Safran
Exocet SM39 Block 2 Mod2 Antinavire tiré depuis Sous-Marin 2010 Développement en cours MBDA France
Exocet AM39 Block2 Mod2 Air-Mer 2010 2013 En service MBDA France
Marte Mk2 (it) S / N / ER Air-Mer / Mer-Mer / Sol-Mer 2004 2007 (2017 Marte ER) En service MBDA Italie
MMP sea launched Mer-Mer 2018 Développement en cours MBDA France
Sea Venom/Anti-Navire Léger Air-Mer Léger 2008 (2020) MBDA France + MBDA UK

Autres produits et activitésModifier

Liste des systèmes de Contre-mesure

Système C2 (Commandement-Contrôle)

  • PLATOON Command Post, système permettant le contrôle simultané de lanceurs VL MICA et de missiles Mistral;
  • LICORNE, système coordonnant les systèmes de défense aérienne à très courte portée tels que ceux de la famille Mistral et incluant des systèmes de lutte contre les mini et micro drones.

Camouflage

  • MULTISORB, structure amovible permettant de réduire la signature thermique et radar des véhicules terrestres.

Véhicule de contre-minage

  • Véhicule détecteur de mines (VDM ) / Système d'ouverture d'itinéraire miné[33] (SOUVIM 2)
  • DEDALE, module complémentaire pour les véhicules de contre-minage permettant de déclencher les mines magnétiques à distance.

Démilitarisation

  • Usine de démantèlement de munitions (Bourges-Subdray)[34]

SitesModifier

Les sites de MBDA sont situés[35] :

Comité exécutifModifier

En 2019, le comité exécutif est composé des personnes suivantes[38] :

  • Éric Béranger, Président-directeur général depuis 2019;
  • Stéphane Rebb, directeur des programmes depuis 2018;
  • Gianni Bongianni, directeur technique du groupe depuis 2018;
  • Thomas Goltschild, directeur stratégie depuis 2018 et Allemagne depuis 2016;
  • Pasquale Di Bartolomeo, directeur des ventes et du développement des affaires depuis 2018 et Italie depuis 2016;
  • Peter Bols, directeur financier depuis 2012;
  • Chris Allam, directeur ingénierie et Royaume-Uni depuis 2018.
Succession des présidents - directeurs généraux 
IdentitéPériode
DébutFin
Fabrice Brégier[39]
Marwan Lahoud[40]
Antoine Bouvier[40],[1]
Eric Béranger (d)[1]En cours

Données financièresModifier

2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Chiffre d'affaires en milliards €[41] 2,7 2,6 2,8 3,0[42] 3,0 2,8[43] 2,4 [44] 2,9 3,0 3,1 [45] 3,2
Prises de commandes en milliards €[41] 2,3 2,6 2,2 2,6 2,3 4,0 4,1 5,2 4,7 4,2 4,0

Activités Corporate[Quoi ?] et Relations InstitutionnellesModifier

Association pour le Développement des Œuvres d’entraide dans l’armée (ADO)Modifier

Depuis 2016, MBDA France s’est engagé dans un partenariat avec l’ADO et Terre Fraternité en participant au financement d’un tournoi annuel de football. Cet évènement à but caritatif permet d’aider financièrement des enfants dont l’un des parents est mort en servant les couleurs du drapeau[46].

Repas caritatifModifier

Chaque année, MBDA UK organise un diner caritatif permettant de collecter de l’argent pour les militaires et pour les organisations à but non lucratifs installées dans les environs de ses usines. En 2018, l’entreprise a collecté plus de £210 000[47].

Defence Growth Partnership (DGP)Modifier

MBDA est membre, au Royaume-Uni, du DGP, partenariat réunissant industriels du secteur de la défense et membres du gouvernement et dont le but est de valoriser et renforcer ce secteur industriel. En collaboration avec cette entité, MBDA participe au financement de plusieurs Defence Export Executive Masters in Business Administration (MBA), formations entièrement prises en charge par le DGP et ses membres[48].

Assemblée nationaleModifier

MBDA est inscrit comme représentant d'intérêts auprès de l'Assemblée nationale. L'entreprise déclare à ce titre en 2017 que les coûts annuels liés aux activités directes de représentation d'intérêts auprès du Parlement sont compris entre 75 000 et 100 000 euros[49]. À titre de comparaison, Thales[50], Naval Group[51] et Safran[52] déclarent entre 200 000 et 300 000 euros.

Institutions de l'Union européenneModifier

MBDA est inscrit depuis 2009 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Il déclare en 2017 pour cette activité 1 collaborateur à temps plein et des dépenses d'un montant compris entre 50 000 et 100 000 euros[53]. À titre de comparaison, Thales déclare 300 000 euros[54], Naval Group entre 100 000 et 200 000 euros[55] et Safran 495 000 euros[56].

NotesModifier

  1. Ce sigle n’a pas de signification officielle mais est lié aux initiales des sociétés ayant fondé l’entreprise actuelle : Matra Défense, BAe Dynamics et Alenia Marconi Systems (en).

RéférencesModifier

  1. a b et c « https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/mercato-dans-l-industrie-de-defense-antoine-bouvier-chez-airbus-eric-beranger-chez-mbda-817122.html »
  2. « https://www.mbda-systems.com/about-us/ » (consulté le 12 juin 2019)
  3. a et b « ABOUT US », sur MBDA (consulté le 16 mai 2019)
  4. « Raytheon Reports Solid Fourth Quarter and Full-Year 2011 Results »,
  5. Guillaume Lecompte-Boinet, « MBDA, presque un Airbus des missiles », sur www.usinenouvelle.com,
  6. « Consolidation de l'industrie des systèmes de missile en Europe », sur www.mbda-systems.com
  7. Création du groupe MBDA, l’« Airbus des missiles », Le Monde, 28 avril 2001
  8. MBDA devient le premier fabricant mondial de missiles, Le Monde, 2 mars 2006
  9. (fr) Missiles : MBDA regroupe ses sites franciliens au Plessis-Robinson, Mer et Marine, 14 janvier 2009
  10. « MBDA investit et embauche à Selles-Saint-Denis », sur lanouvellerepublique.fr, Presse locale (consulté le 29 mai 2019)
  11. (fr) Reportage : Au cœur d'une usine de fabrication de missiles, 28 décembre 2008
  12. (en-US) « MBDA appoints Executive Chairman and General Manager to strengthen it's position in Spain », sur MBDA (consulté le 29 mai 2019)
  13. « Missiles : MBDA s'offre une base industrielle aux États-Unis », sur lesechos.fr,
  14. « Une formation pour découvrir la communauté de défense - MBDA », Presse spécialisée (industrie),‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2019)
  15. « Archives 20 Minutes 15 avril 2019 », sur www.20minutes.fr (consulté le 29 mai 2019)
  16. Loi no 2016-1324 du 7 octobre 2016 autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord concernant les centres d'excellence mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de rationalisation du secteur des systèmes de missiles, Décret no 2016-1558 du 18 novembre 2016 portant publication de l'accord entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord concernant les centres d'excellence mis en œuvre dans le cadre de la stratégie de rationalisation du secteur des systèmes de missiles, signé à Paris le 24 septembre 2015
  17. Emmanuel Grasland, « Missiles : accord stratégique entre Paris et Londres », Les Èchos,‎ (lire en ligne)
  18. « Futurs missiles antinavires et de croisière : jusqu'ici tout va bien entre Paris et Londres », sur La Tribune (consulté le 29 mai 2019)
  19. « N° 1493 - Rapport d'information de Mme Natalia Pouzyreff et M. Charles de la Verpillière déposé en application de l'article 145 du règlement, par la commission de la défense nationale et des forces armées, en conclusion des travaux d'une mission d'information conjointe sur la prochaine génération de missiles anti-navires », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 29 mai 2019)
  20. « La coopération franco-britannique dans le domaine des missiles continue d'avancer », sur Zone Militaire, (consulté le 29 mai 2019)
  21. (en-US) « OneMBDA industrial strategy produces 1st concrete results », sur MBDA (consulté le 29 mai 2019)
  22. « Stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l’Union Européenne (SGUE) », sur RPUE - Représentation Permanente de la France auprès de l’Union européenne (consulté le 29 mai 2019)
  23. « Coopération Structurée Permanente : Le projet européen EU BLOS s'appuiera sur le Missile Moyenne Portée », sur Zone Militaire, (consulté le 29 mai 2019)
  24. Belan et Mercillon 2006, p. 170
  25. « Our Solutions », sur www.mbda-systems.com
  26. « Publication-1945-2005: La saga des missiles européens », sur www.ttu.fr
  27. « Accord franco italien sur l'Aster 30 Block 1 NT - Air&Cosmos », sur Air & Cosmos (consulté le 29 mai 2019)
  28. « Notification à MBDA du programme MICA NG - Air&Cosmos », sur Air & Cosmos (consulté le 29 mai 2019)
  29. (en) « Sea Ceptor, MBDA’s Next Generation Air Defence System Gets Go Ahead For Royal Navy Frigates », sur www.navyrecognition.com (consulté le 29 mai 2019)
  30. (de) « SysFla / LFK NG », sur Rheinmetall Defence, (consulté le 4 octobre 2016)
  31. « Jean-Marie Collin » Blog Archive » Nouvelles de notre dissuasion nucléaire », sur alternatives-economiques.fr (consulté le 13 décembre 2016)
  32. (en) « GBU-44 Viper Strike: Death From Above », sur www.defenseindustrydaily.com (consulté le 30 septembre 2014)
  33. « SOUVIM 2 - Le système d'ouverture d'itinéraire miné », sur www.defense.gouv.fr (consulté le 29 septembre 2014)
  34. « La première unité de démantèlement de munitions en projet à Bourges », sur www.lesechos.fr
  35. « Locations », sur www.mbda-systems.com,
  36. Véronique Guillermard, « MBDA assemble le futur missile de croisière naval français », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  37. « Reportage : Au coeur d'une usine de fabrication de missiles », sur Mer et Marine, (consulté le 29 mai 2019)
  38. « Executive Board », sur www.mbda-systems.com (consulté le 29 mai 2019)
  39. « https://www.usinenouvelle.com/article/fabrice-bregier-president-d-eurocopter-et-marwan-lahoud-president-de-mbda.N2896 »
  40. a et b « https://www.lesechos.fr/2007/06/marwan-lahoud-antoine-bouvier-evert-dudok-532422 »
  41. a et b [1], MBDA financial-position
  42. Air et Cosmos le 20/03/2012
  43. « MBDA dopé par l'export en 2013 », sur www.air-cosmos.com
  44. « MBDA table sur une remontée de l’export en 2015 », sur journal-aviation.com,
  45. « mbda-confirme-sa-grande-forme », sur aerobuzz.fr,
  46. (en-US) « Corporate Responsibility », sur MBDA (consulté le 29 mai 2019)
  47. (en-GB) « MBDA Charity Dinner 15/11/18 », sur The Soldiers' Charity, (consulté le 29 mai 2019)
  48. « First candidates begin studies under UK defence export education programme | Jane's 360 », sur www.janes.com (consulté le 29 mai 2019)
  49. « Fiche Mbda France - Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) » (consulté le 29 mai 2019)
  50. « Fiche Thales » (consulté le 29 mai 2019)
  51. « Fiche Naval Group » (consulté le 29 mai 2019)
  52. « Fiche Safran » (consulté le 29 mai 2019)
  53. « MBDA - Registre des représentants d'intérêts », sur ec.europa.eu (consulté le 29 mai 2019)
  54. « THALES - Registre des représentants d'intérêts », sur ec.europa.eu (consulté le 29 mai 2019)
  55. « Naval Group - Registre des représentants d'intérêts », sur ec.europa.eu (consulté le 29 mai 2019)
  56. « SAFRAN - Registre des représentants d'intérêts », sur ec.europa.eu (consulté le 29 mai 2019)

AnnexesModifier