Brimstone (missile)

missile

Le Dual Mode Brimstone est un missile antichar air-sol britannique fabriqué par MBDA originellement pour la Royal Air Force.

Un Brimston au musée de la RAF de Londres.

CaractéristiquesModifier

Il est équipé d'un guidage laser et d'un radar millimétrique, ceci afin de le rendre plus efficace contre des cibles mobiles.

Il a été intégré originellement sur Panavia Tornado GR4, puis en 2018 sur Eurofighter Typhoon[1] et il est programmé a cette date qu'il soit embarqué par les hélicoptères AgustaWestland Apache et des drones de combat.

Il coûte plus de 100 000 livres pièce (130 000 euros)[2].

Le premier tir du Brimstone 3, avec un moteur, une électronique et une charge explosive améliorés à lieu en [3]

Utilisation opérationnelleModifier

Les essais commencent en 2000, le premier tir depuis un Tornado ayant lieu en , et il entre en service en 2005 dans la RAF.

Il est utilisé en Irak lors de l'opération Telic (en) en 2008, puis en Afghanistan (opération Herrick (en)) ou il est tiré pour la première fois au combat en 2009 et en Libye en 2011 (opération Ellamy) ou il détruit entre autres plusieurs chars.

Le , des Tornados GR4 de l'escadron No. 2 de la Royal Air Force ont fait usage de Brimstone sur des pick-up armés appartenant aux djihadistes de l'État islamique[4],[5] dans le cadre de l'Opération Shader.

Début 2019, le Typhoon utilise pour la première fois ce missile, dans la version Brimstone 2, au combat en détruisant une embarcation sur un fleuve[6].

RéférencesModifier