Messerschmitt-Bölkow-Blohm

Messerschmitt-Bölkow-Blohm
logo de Messerschmitt-Bölkow-Blohm

Création 1968
Dates clés 1969 : fusion avec Hamburger Flugzeugbau
Disparition 1989
Forme juridique Société à responsabilité limitée de droit allemand (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Ottobrunn
Drapeau d'Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Président Ludwig Bölkow ( - ), Gero Madelung (d) ( - ) et Hanns Arnt Vogels (d) ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Aérospatiale et voiture de chemin de ferVoir et modifier les données sur Wikidata
Produits HélicoptèreVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère AirbusVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 19 255 (), 38 500 () et environ 40 000 (environ )Voir et modifier les données sur Wikidata
Chiffre d'affaires 900 000 000 de Deutsche Mark (), 4 300 000 000 de Deutsche Mark (), 5 680 000 000 de Deutsche Mark () et 7 100 000 000 de Deutsche Mark ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Société précédente Messerschmitt, Heinkel, Hamburger Flugzeugbau, Junkers, VFW
Société suivante Deutsche Aerospace AG

Messerschmitt-Bölkow-Blohm GmbH (MBB), dénommé Messerschmitt-Bölkow en 1968, désigne le groupe aéronautique allemand créé par Ludwig Bölkow et Willy Messerschmitt et résultant des fusions successives, entre 1965 et 1980, des industries aéronautiques allemandes, successeurs des usines Junkers, Messerschmitt et Hamburger Flugzeugbau (alors filiale de Blohm & Voss).

En 1981, MBB acquiert la Vereinigte Flugtechnische Werke qui a succédé notamment à Focke-Wulf et Heinkel.

En , MBB a été fusionnée avec Deutsche Aerospace AG, elle-même issue de la fusion de MTU München et Dornier en .

Par la suite, la DASA fusionnera avec la division hélicoptère d'Aerospatiale pour devenir Eurocopter, l'une des sociétés fondatrices du groupe européen EADS[1], créé à la fin de 1999 à la suite des fusions réalisées avec les groupes français Aerospatiale et Matra et le groupe espagnol CASA.

Les anciennes dénominations (Heinkel par exemple) disparurent l'une après l'autre lors de chacune des différentes fusions.

HistoireModifier

Messerschmitt-Bölkow GmbHModifier

Le , La fusion de Bölkow et de Messerschmitt forme Messerschmitt-Bölkow GmbH.

Messerschmitt-Bölkow GmbH, localisée à Ottobrunn et Lampoldshausen comprenaient les filiales et installations suivantes :

Environ 12 000 employés y étaient associés alors en 1968.

Messerschmitt-Bölkow-Blohm GmbHModifier

Après le rachat de la Hamburger Flugzeugbau le 14 mai 1969, les investissements suivants ont été ajoutés:

  • Hamburger Flugzeugbau, Hambourg et Stade (100%)
  • Hansajet Corporation, New York (100%)
  • Bayern-Chemie Gesellschaft für Flugchemische Antriebe mbH, Aschau am Inn (50%)
  • HANSA-Waggonbau GmbH, Brême (50%)
  • Centre d'information sur les matériaux MIZ de Marine GmbH, Wilhelmshaven (50%)

En 1969, la société disposait de 19 255 employés. Les actionnaires étaient 1969 : la famille Blohm 27,1%, Willy Messerschmitt 23,3%, Ludwig Bölkow 14,6%, Boeing 9,7%, Nord Aviation 9,7%, Siemens 9,1% et l'État libre de Bavière via le Agence d'État bavaroise pour le financement du logement 6,4%.

En 1981, MBB a repris Vereinigte Flugtechnische Werke, successeur de Focke-Wulf, Focke-Achgelis et Weser-Flugzeugbau. En conséquence, le groupe MBB s'est élargi pour inclure les sociétés suivantes :

  • VFW, Brême, Lemwerder, Speyer, Einswarden, Varel et Hoykenkamp (100%)
  • ERNO, Brême (100%)
  • Rhein-Flugzeugbau GmbH (RFB), Mönchengladbach (100%)
  • Elektro-Mechanischer Fluggerätebau GmbH, Hambourg (plus tard succursale Rhein-Flugzeugbau GmbH Hambourg) (100%)
  • Sportavia-Pützer GmbH & Co. KG , Dahlem / Eifel (100%)
  • Henschel Flugzeug-Werke AG , Kassel (50%)
  • Deutsche Airbus, Munich (35%)

Soit plus de 38 500 employés et un chiffre d'affaires total de 4,3 milliards de DM (1981)

AéronefsModifier

PartenariatModifier

MissilesModifier

PartenariatModifier

Matériel spatialModifier

Vaisseau spatial habitéModifier

AutresModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :