Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Ligne Yamanote

ligne de chemin de fer japonaise

La ligne Yamanote (山手線, Yamanote-sen?, littéralement la « ligne du côté de la montagne ») est une ligne ferroviaire de la compagnie JR East au Japon. C'est l'une des lignes les plus chargées de Tokyo car elle dessert les principaux centres de la ville (Tokyo est une ville polycentrique[1]) : Shinjuku, Shibuya, Marunouchi et la gare de Tokyo, Ueno, Akihabara et Ikebukuro. La ligne Yamanote a la particularité d'être circulaire et son tracé délimite officieusement le « centre » de Tokyo.

Ligne Yamanote
Ligne de Shinagawa à Shinagawa
⇒ Voir la carte de la ligne ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
Une automotrice série E235 de la ligne Yamanote
Pays Drapeau du Japon Japon
Villes desservies Tokyo
Historique
Mise en service 1885
Caractéristiques techniques
Longueur 34,5 km
Écartement Voie étroite (1 067 mm)
Électrification 1500 V continu
Nombre de voies Double voie
Trafic
Propriétaire JR East
Exploitant(s) JR East

Officiellement, la ligne Yamanote ne désigne que les 2 voies pour les trains locaux entre les gares de Shinagawa et Tabata via Shinjuku, les trains empruntant ensuite des voies des lignes Tōhoku et Tōkaidō pour terminer la boucle. Cependant l'usage fait que l'ensemble de la boucle constitue la ligne Yamanote.

Sommaire

DescriptionModifier

La ligne circulaire suit un ovale allongé dans l'axe nord-sud (environ 12 km de long sur 6 km dans la largeur est-ouest). Elle fait 34,5 km de long et le temps de parcours total est d'environ une heure. Ses trains sont de couleur acier avec des bandes vertes. Dans les automotrices série E231 (11 voitures), deux voitures étaient munies de 6 portes et de banquettes rabattables. Il n'était pas permis de déployer ces banquettes pendant les heures de pointe. À partir de 2011, ces voitures ont été remplacées par de nouvelles, dotées de 4 portes par face et de sièges longitudinaux fixes. En 2005, chaque jour une moyenne de 3,55 millions de passagers empruntent la ligne Yamanote, soit 1,3 milliard pour l'année[2]. C'est une des lignes de Tokyo où des pousseurs aident les voyageurs à monter à bord pendant l'heure de pointe du matin.

Les trains circulent de 4 h 30 du matin à 1 h 20 avec une cadence d'un train toutes les deux minutes aux heures de pointes. Une boucle complète nécessite entre 58 et 59 minutes[2]. Tous les trains s'arrêtent à toutes les gares. Les trains sont mis en service à la gare d'Ōsaki (qui sert donc de départ et de terminus de la ligne) mais quelquefois aussi des gares d'Ikebukuro et Shinagawa. Les trains qui circulent dans le sens des aiguilles d'une montre sont aussi appelés soto-mawari (外回り?, « cercle externe ») tandis que les « sens inverse » sont nommés uchi-mawari (内回り?, « cercle interne »). Les trains circulent à gauche au Japon, tout comme la circulation automobile.

HistoriqueModifier

 
Ligne Yamanote en 1925.

L'origine de la ligne Yamanote remonte à la construction de la ligne Shinagawa en 1885 entre Shinagawa et Akabane, qui traverse alors les aires habitées et procure la première ligne nord-sud traversant Tokyo. La partie nord de la ligne qui relie Ikebukuro et Tabata a été construite en 1903 (alors la ligne Toshima (豊島線?)). En 1909, à la suite de l'électrification, les deux lignes furent jointes pour constituer la ligne Yamanote. À cette époque, la boucle n'était pas complète, il fallait combiner avec les lignes Chūō et Keihin-Tōhoku, entre les gares de Nakano et Tokyo.

La boucle est complétée en 1925, avec l'ouverture de la section entre les gares de Kanda et Ueno, ce qui permit une liaison nord-sud via la gare de Tokyo en traversant le centre de la ville.

En 1971, la gare de Nishi-Nippori est reliée à la ligne[3]. La ligne n'a pas subi de modification depuis, et la compagnie JR East envisage la création d'une nouvelle gare entre celle de Shinagawa et Tamachi, distantes de 2,2 km (tronçon le plus grand de la ligne)[3],[4].

DénominationModifier

Le nom « yamanote » se réfère aux terres « intérieures », districts de collines ou piémonts, par opposition à la ville basse, « shitamachi » (下町?). À Tokyo, le quartier Yamanote est situé à l'ouest et dans la boucle de la ligne Yamanote.

Yamanote-sen est écrite sans le kana no (の/ノ?), ce qui rend la prononciation ambiguë. 山手 peut être prononcé yamate, comme dans Yamate-dōri (avenue Yamate) qui est parallèle à la partie ouest de la ligne Yamanote. La ligne Seishin-Yamate à Kobe et l'aire Yamate à Yokohama utilisent cette prononciation.

Après la Seconde Guerre mondiale, le commandant suprême des forces alliées ordonne que les noms des lignes de trains soient romanisés, et la ligne Yamanote a été romanisé en « Yamate line ». Ainsi jusqu'en 1971 les noms Yamanote et Yamate coexistèrent.

En 1971, la Japanese National Railways (JNR) change toute la signalétique des trains. Ce changement coïncide avec l'ouverture de la ligne Agatsuma, qui risquait d'être prononcée Azuma car le caractère ga est omis dans son écriture japonaise. Aussi dans le même mouvement, la JNR décida d'adopter l'écriture « Yamanote ».

GaresModifier

La ligne Yamanote comprend 29 gares numérotées de JY-01 à JY-30[5]. Seules deux gares de la ligne n'offrent aucune connexion avec une autre ligne de train ou de métro, il s'agit de Shin-Ōkubo et Mejiro.

Liste des gares dans le sens des aiguilles d'une montre au départ de Shinagawa :

 
Les gares de la ligne Yamanote
Ligne1 Numéro Gare Distance2 Correspondances Localisation
JR East Autres
Ligne
Yamanote
SGW
JY
25
Shinagawa 2,2 0,0

JT Ligne principale Tōkaidō
JO Ligne Yokosuka
JK Ligne Keihin-Tōhoku (R)3

  Ligne Shinkansen Tōkaidō
  Ligne principale Keikyū
Minato
OSK
JY
24
Ōsaki 2,0 2,0

JS Ligne Shōnan-Shinjuku
JA Ligne Saikyō

  Ligne Rinkai Shinagawa
JY
23
Gotanda 0,9 2,9   Ligne Tōkyū Ikegami
  Ligne Asakusa (A-05)
JY
22
Meguro 1,2 4,1   Ligne Tōkyū Meguro
  Ligne Namboku (N-01)
  Ligne Mita (I-01)
EBS
JY
21
Ebisu 1,5 5,6

JS Ligne Shōnan-Shinjuku
JA Ligne Saikyō

  Ligne Hibiya (H-02) Shibuya
SBY
JY
20
Shibuya 1,6 7,2

JS Ligne Shōnan-Shinjuku
JA Ligne Saikyō

  Ligne Keiō Inokashira
  Ligne Tōkyū Den-en-toshi
  Ligne Tōkyū Tōyoko
  Ligne Ginza (G-01)
  Ligne Hanzōmon (H-01)
  Ligne Fukutoshin (F-16)
JY
19
Harajuku 1,2 8,4   Ligne Chiyoda (à la station Meiji-Jingūmae, C-03)
JY
18
Yoyogi 1,5 9,9

JBLigne Chūō-Sōbu

  Ligne Ōedo (E-26)
SJK
JY
17
Shinjuku 0,7 10,6

Ligne principale Chūō
JC Ligne rapide Chūō
JB Ligne Chūō-Sōbu
JS Ligne Shōnan-Shinjuku
JA Ligne Saikyō

  Ligne Keiō
  Ligne nouvelle Keiō
  Ligne Odakyū Odawara
  Ligne Seibu Shinjuku (à la gare de Seibu-Shinjuku)
  Ligne Marunouchi (M-08)
  Ligne Shinjuku (S-01)
  Ligne Ōedo (à Shinjuku (E-27) et la station Shinjuku-Nishiguchi (E-01))
Shinjuku
JY
16
Shin-Ōkubo 1,3 11,9
JY
15
Takadanobaba 1,4 13,3   Ligne Seibu Shinjuku
  Ligne Tōzai (T-03)
JY
14
Mejiro 0,9 14,2 Toshima
IKB
JY
13
Ikebukuro 1,2 15,4

JS Ligne Shōnan-Shinjuku
JA Ligne Saikyō

  Ligne Seibu Ikebukuro
  Ligne Tōbu Tōjō
  Ligne Marunouchi (M-25)
  Ligne Yūrakuchō (Y-09)
  Ligne Fukutoshin (F-09)
JY
12
Ōtsuka 1,8 17,2 Ligne Toden Arakawa (tramway) à l'arrêt Ōtsuka Ekimae
JY
11
Sugamo 1,1 18,3   Ligne Mita (I-15)
JY
10
Komagome 0,7 19,0   Ligne Namboku (N-14)
JY
09
Tabata 1,6 20,6

JK Ligne Keihin-Tōhoku (R)

Kita
Ligne
Principale
Tōhoku
JY
08
Nishi-Nippori 0,8 21,4

JK Ligne Keihin-Tōhoku

  Ligne Chiyoda (C-16)
Nippori-Toneri Liner
Arakawa
NPR
JY
07
Nippori 0,5 21,9

JJ Ligne Jōban
JK Ligne Keihin-Tōhoku

  Ligne principale Keisei
Nippori-Toneri Liner
JY
06
Uguisudani 1,1 23,0

JK Ligne Keihin-Tōhoku

Taitō
UEN
JY
05
Ueno 1,1 24,1

  Shinkansen (Tōhoku, Jōetsu, Hokuriku, Yamagata, Akita)
JJ Ligne Jōban
JK Ligne Keihin-Tōhoku (R)
JU Ligne Ueno-Tokyo
  Ligne Utsunomiya

  Ligne principale Keisei (à la gare de Keisei Ueno)
  Ligne Ginza (G-16)
  Ligne Hibiya (H-17)
JY
04
Okachimachi 0,6 24,7

JK Ligne Keihin-Tōhoku

AKB
JY
03
Akihabara 1,0 25,7

JT Ligne Chūō-Sōbu
JT Ligne Keihin-Tōhoku (R)

13px Tsukuba Express
  Ligne Hibiya (H-15)
Chiyoda
KND
JY
02
Kanda 0,7 26,4

JC Ligne rapide Chūō
JK Ligne Keihin-Tōhoku

  Ligne Ginza (G-13)
TYO
JY
01
Tokyo 1,3 27,7

  Shinkansen (Tōhoku, Jōetsu, Hokuriku, Yamagata, Akita)
JC Ligne rapide Chūō
JK Ligne Keihin-Tōhoku (R)
JE Ligne Keiyō
JO Ligne Sōbu
JT igne principale Tōkaidō
JU Ligne Ueno-Tokyo
JO Ligne Yokosuka

  Ligne Shinkansen Tōkaidō
  Ligne Marunouchi (M-17)
Tōkaidō
Ligne
Principale
JY
30
Yūrakuchō 0,8 28,5

JK Ligne Keihin-Tōhoku

  Ligne Yūrakuchō (Y-18)
  Ligne Hibiya (à la station Hibiya, H-07)
  Ligne Chiyoda (à la station Hibiya, C-09)
  Ligne Mita (à la station Hibiya, C-09)
SMB
JY
29
Shimbashi 1,1 29,6

JT Ligne principale Tōkaidō
JO Ligne Yokosuka
JK Ligne Keihin-Tōhoku

  Ligne Ginza (G-08)
  Ligne Asakusa (A-10)
  New Transit Yurikamome
Minato
HMC
JY
28
Hamamatsuchō 1,2 30,8

JK Ligne Keihin-Tōhoku (R)

MO Tokyo Monorail
  Ligne Asakusa (à la station Daimon, A-09)
  Ligne Ōedo (à la station Daimon, E-20)
JY
27
Tamachi 1,5 32,3

JK Ligne Keihin-Tōhoku (R)

SGW
JY
25
Shinagawa 2,2 34,5 Voir ci-dessus.

Notes :

  1. Nom des tronçons de lignes
  2. La colonne de gauche correspond à la distance depuis la gare précédente en kilomètres, et celle de droite est la distance totale depuis la gare de mise en service principale : Shinagawa.
  3. (R) indique les arrêts des trains express (rapid) de la ligne Keihin-Tōhoku.

Tous les trains de la Yamanote sont des locaux (i.e omnibus) : cependant des trains Express de la JR Est sont accessibles dans le centre de Tokyo en utilisant d'autres lignes et/ou correspondances. Ces lignes sont les suivantes :

Matériel roulantModifier

La ligne Yamanote est principalement parcourue par des rames automotrices série E231-500 à 11 voitures. Elles ont été introduites à partir de 2002, et sont en court de remplacement par des nouvelles rames série E235[6].

Notes et référencesModifier

  1. Tokyo vue du ciel la nuit
  2. a et b asahi.com - Circling Tokyo: 60-minute barrier to fall on Yamanote Line (2005)
  3. a et b (en) Yamanote line likely to get first new station in 40 years, Japan Today, le 5 janvier 2012
  4. (en) Yamanote Line to get 1st new station since 1971, Yomiuri Shinbun, le 5 janvier 2012
  5. L'identifiant JY-26 est réservé à la future gare entre Tamachi et Shinagawa
  6. Article du Railway Gazette du 7 avril 2015

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier