Ouvrir le menu principal

Lège (Haute-Garonne)

commune française du département de la Haute-Garonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lège.

Lège
Lège (Haute-Garonne)
Village de Lège, vu de la route menant à Cazaux du Haut
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Bagnères-de-Luchon
Intercommunalité communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises
Maire
Mandat
Jean-Pierre Gonzales
2014-2020
Code postal 31440
Code commune 31290
Démographie
Gentilé Légeois
Population
municipale
43 hab. (2016 en augmentation de 2,38 % par rapport à 2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 52′ 41″ nord, 0° 36′ 42″ est
Altitude Min. 560 m
Max. 1 740 m
Superficie 2,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Lège

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Lège

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lège

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lège

Lège est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Légeois.

GéographieModifier

Commune de l'aire urbaine de Bagnères-de-Luchon située en plein cœur des Pyrénées dans le Luchonnais en Comminges, à 10 km au nord de Bagnères-de-Luchon et à 37 km au sud-ouest de Saint-Gaudens, c'est une commune limitrophe avec le département des Hautes-Pyrénées.

Communes limitrophesModifier

Lège est limitrophe de quatre autres communes, dont une dans le département des Hautes-Pyrénées.

 
Carte de la commune de Lège et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Lège[1]
Guran
Sost
(Hautes-Pyrénées)
  Baren
Cazaux-Layrisse

HydrographieModifier

La commune est arrosée par la Pique un affluent de la Garonne.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 272 hectares ; son altitude varie de 560 à 1 740 mètres[2].

Voies de communication et transportsModifier

Accès par l'autoroute A64 sortie no 17 puis la route nationale 125 et avec le réseau Arc-en-ciel ainsi qu'en gare de Marignac - Saint-Béat située sur la ligne de Montréjeau à Luchon.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Historiquement, la commune était réputée au début du siècle pour sa fabrication du charbon à base de bois de hêtre. On y prélevait également de la glace pour la conservation des aliments car il s'y trouve de grands couloirs d'avalanche ombragée dans lesquels la neige s'accumule en hiver. On peut alors aisément venir prélever de la glace toute l'année. Le charbon et la glace était généralement acheminés vers Bagnères-de-Luchon grande ville thermale toute proche.. Des chemins permettent d'accéder à ces ravines.

Côté ouest, la commune se termine par là crête de Hourdouch en limite avec la Barousse et le département des Hautes Pyrénées. La faune y est abondante. On y trouve le Gypaète barbu, le percnoptère d'Égypte, le tichodrome échelette. Ses eaux pures sont réputées pour le cingle plongeur et le desman des Pyrénées. D'autres mammifères sont présents comme le cerf élaphe, le chevreuil, le sanglier et depuis les années 2000 l'isard qui a été réintroduit et dont la population est en forte croissance. Les montagnes de la commune sont également répertoriées comme zone de présence régulières de l'ours brun. Plusieurs observations visuelles ont d'ailleurs chaque année depuis 2017.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 0 et 99, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de sept[3],[4].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne, de la communauté de communes Cagire-Garonne-Salat et du canton de Bagnères-de-Luchon (avant le redécoupage départemental de 2014, Lège faisait partie de l'ex-canton de Saint-Béat) et avant le elle faisait partie de la communauté de communes du canton de Saint-Béat.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Roger Pénella PS  
mars 2008 En cours Jean-Pierre Gonzales DVG Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2016, la commune comptait 43 habitants[Note 1], en augmentation de 2,38 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
200120218225222228252262308
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
302301225231198173173150156
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
14814114012012210811910790
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
807262395539414142
2016 - - - - - - - -
43--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 482 553 540 523 561 563 564 563
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

EnseignementModifier

Lège fait partie de l'académie de Toulouse.

Culture et festivitéModifier

Panthéon pyrénéen

Activités sportivesModifier

Chasse, randonnée pédestre,

Écologie et recyclageModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté de communes des Pyrénées Haut-Garonnaises[13].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Jean-Baptiste.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier