Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Macao

compétition de sport automobile

Grand Prix de Macao
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 15
Longueur du circuit 6,120 km
Distance de course 91.8 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur 2018 Drapeau : Royaume-Uni Dan Ticktum,
Motopark,
Pole position 2018 Drapeau : Royaume-Uni Dan Ticktum,
Motopark,
Record du tour en course 2018 Drapeau : Royaume-Uni Dan Ticktum,
Motopark,
min 10 s 246

Mika Mäki en tête de peloton lors du Grand Prix de Formule 3 2008.
L'entrée du virage de l'Hotel Lisboa
Theodore engagée par Teddy Yip exposée au musée du GP de Macao

Le Grand Prix automobile de Macao est une épreuve de course automobile qui a lieu chaque année sur le Circuit de Guia (Macao, Chine). Le Grand Prix automobile de Macao est une épreuve dite « spéciale » de Formule 3 comme les Masters de Formule 3 et le Grand Prix de Pau. La course de Formule 3 constitue l'unique épreuve de la Coupe intercontinentale de Formule 3 de la FIA.

Sommaire

Le circuitModifier

Article détaillé : Circuit de Guia.

Le circuit, tracé dans les rues de Macao, est un circuit urbain réputé difficile et très dangereux. Étendu sur 6,2 km (ce qui est très long pour un circuit de ce type), il possède deux secteurs bien distincts:

  • la partie rapide, avec ses longues lignes droites (dont la ligne droite des stands, au bord de la mer) très larges.
  • la partie sinueuse, avec ses virages serrés très étroits, située sur les flancs du mont de la Guia.

Le record du tour de piste a été réalisé en 2009 par l'Italien Edoardo Mortara, au volant d'une Dallara F308-Volkswagen, en 2 min 10 s 732.

HistoriqueModifier

Les débuts du Grand Prix (1954)Modifier

Le Grand Prix automobile de Macao est créé en 1954. La ville de Macao était alors une colonie portugaise et ce Grand Prix fut un symbole du développement de la course automobile en Asie. Le premier Grand Prix (1954) ressemble à une « chasse au trésor » dans les rues de Macao. L'année suivante, les organisateurs décidèrent de considérer l’évènement comme une course pour pilotes professionnels et l'épreuve se disputera dans le cadre des voitures de sport de type GT.

Cependant, le circuit laisse beaucoup à désirer et un rapport des commissaires officiels note que les bordures de piste sont mauvaises ; elles sont souvent salies par du sable et de la poussière. Les infrastructures accueillant les spectateurs ne sont pas sûres non plus : une passerelle en acier surchargée s'effondrera sur le circuit en 1959, blessant 21 spectateurs et provoquant une interruption de la course.

Formule Libre (1961-1973)Modifier

En 1961, le Grand Prix change de catégorie (à l'époque Formule Libre). Lors de cette édition, le Grand Prix est remporté par le britannique naturalisé thaïlandais Peter Heath.

L'épreuve était déclarée en tant que course amateur jusqu'en 1966, lorsque le pilote belge Mauro Bianchi prend part à la course avec une voiture de Renault Sport, en principe pour promouvoir l'image de Renault à Hong Kong. Ce qui conduit, au fur et à mesure des saisons, de plus en plus d'écuries professionnelles à concourir au Grand Prix de Macao. La victoire de Bianchi a fait écho en Europe et a permis au Grand Prix d'accueillir des pilotes venant des quatre coins de la planète.

Les premières monoplaces d'usine ont fait leurs apparitions en 1968, avec l'engagement de deux monoplaces Mitsubishi Colt de Formule 2 d'une écurie japonaise. Cette même année, la McLaren-Brabham F2 de Jan Bussell remporte l'épreuve. C'est donc la première victoire d'une monoplace à Macao.

Formule Pacifique (1974-1982)Modifier

En 1974, Le Grand Prix macanais a été organisé dans le cadre de la Formule Pacifique (Formula Pacific). Malgré l'amélioration de la sécurité au fil des années, la question de la dangerosité du circuit de Guia est resté délicate. Dès 1976, de jeunes pilotes européens s'invitent sur la piste macanaise, dont certains récoltent le sésame. Au cours des dernières années de l'ère Formule Pacifique, Riccardo Patrese s'est imposé à deux reprises tandis que Roberto Moreno l'a remporté en 1982, juste avant l'apparition du Grand Prix de Macao de Formule 3.

Aujourd'huiModifier

En 1983, il a été décidé par les organisateurs que, la Formule Pacifique devenant obsolète, la course aurait lieu en tant qu'épreuve de Formule 3. Initialement, le circuit de Guia devait accueillir la Formule 2, mais l'arrivée de ces imposantes monoplaces provoquerait de grandes modifications de la piste, incluant l'élargissement de la piste et l'abattage des arbres. Ceci s'est avéré être une bonne décision, compte tenu du fait que, depuis lors, l'évènement est très réputé dans le monde du sport automobile, attirant les meilleurs jeunes pilotes de l'Europe et du Japon.

La première édition a été remporté par un certain Ayrton Senna. La course en 1990 reste le moment inoubliable : en duel pour s'adjuger cette édition, Michael Schumacher et Mika Häkkinen sont impliqués dans un incident de course, déjà controversé, lors du dernier tour de la deuxième course, après que le Finlandais se soit imposé lors de la première course avec 2s 660 d'avance sur le futur septuple champion du monde de Formule 1. Sur la ligne droite principale, juste après la courbe du Mandarin Oriental, Schumacher fait un « test de frein » et surprend Häkkinen. Ce dernier heurte l'arrière de la voiture de Schumacher, part en tête-à-queue et doit laisser sa monture sur le bord de la piste, laissant le Baron Rouge remporter le Grand Prix par le meilleur temps cumulé.

D'autres lauréats ont également concouru en Formule 1, tel que David Coulthard, Ralf Schumacher et Takuma Satō. Depuis l'introduction des courses de Formule 3, le Grand Prix de Macao est progressivement devenu un tremplin pour de nombreux pilotes de Formule 3 à la classe supérieure de la course automobile tel que le GP2 Series, voire la Formule 1.

Courses de supportModifier

Articles détaillés : Guia Race et Grand Prix motocycliste de Macao.

Le week-end de l'épreuve macanaise commence normalement le mardi et se termine le vendredi sur la deuxième ou troisième semaine de novembre. Les deux premiers jours (jeudi et vendredi) sont généralement prévus pour les essais libres et les séances de qualification. Toutes les courses ont lieu le samedi et le dimanche, avec les phases finales de la Grand Prix automobile de Macao et de la course de Guia (Guia Race en anglais), dernière épreuve de la saison du WTCC, se déroulant le dernier jour.

Outre les deux grandes courses, le Grand Prix motocycliste de Macao est également un des évènements phares du week-end car les pilotes engagés sont des anciens et des actuels pilotes de Superbike. Se déroulent également la Formule BMW Pacifique, et des courses locales amateures et professionnelles.

PalmarèsModifier

Tableau synthétique des résultats des Grands Prix de Macao
Année Vainqueur Voiture Formule - championnat Résultats
1954   Eduardo de Carvalho   Triumph Sport/Grand Tourisme Résultats
1955   Robert Ritchie   Austin Healey Sport/Grand Tourisme Résultats
1956   Doug Steane   Mercedes-Benz Sport/Grand Tourisme Résultats
1957   Arthur Pateman   Mercedes-Benz Sport/Grand Tourisme Résultats
1958   Chan Lye Choun   Aston Martin Sport/Grand Tourisme Résultats
1959   Ron Hardwick   Jaguar Sport/Grand Tourisme Résultats
1960   Martin Redfern   Jaguar Sport/Grand Tourisme Résultats
1961   Peter Heath   Lotus-Climax Formule Libre Résultats
1962   Arsenio Laurel   Lotus-Ford Formule Libre Résultats
1963   Arsenio Laurel   Lotus-Ford Formule Libre Résultats
1964   Albert Poon   Lotus-Ford Formule Libre Résultats
1965   John MacDonald   Lotus-Ford Formule Libre Résultats
1966   Mauro Bianchi   Alpine-Renault Formule Libre Résultats
1967   Tony Maw   Lotus-Ford Formule Libre Résultats
1968   Jan Bussell   McLaren Formule Libre Résultats
1969   Kevin Bartlett   Mildren-Waggott Formule Libre Résultats
1970   Dieter Quester   BMW Formule Libre Résultats
1971   Jan Bussell   McLaren Formule Libre Résultats
1972   John MacDonald   Brabham Formule Libre Résultats
1973   John MacDonald   Brabham Formule Libre Résultats
1974   Vern Schuppan   March-Ford Formule Pacifique Résultats
1975   John MacDonald   Ralt-Ford Formule Pacifique Résultats
1976   Vern Schuppan   Ralt-Ford Formule Pacifique Résultats
1977   Riccardo Patrese   Chevron-Ford Formule Pacifique Résultats
1978   Riccardo Patrese   Chevron-Ford Formule Pacifique Résultats
1979   Geoff Lees   Ralt-Ford Formule Pacifique Résultats
1980   Geoff Lees   Ralt-Ford Formule Pacifique Résultats
1981   Bob Earl   Hayashi-Toyota Formule Pacifique Résultats
1982   Roberto Moreno   Ralt-Ford Formule Pacifique Résultats
1983   Ayrton Senna   Ralt-Toyota Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1984   John Nielsen   Ralt-Volkswagen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1985   Maurício Gugelmin   Ralt-Volkswagen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1986   Andy Wallace   Reynard-Volkswagen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1987   Martin Donnelly   Ralt-Toyota Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1988   Enrico Bertaggia   Dallara-Alfa Romeo Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1989   David Brabham   Ralt-Volkswagen/Spiess Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1990   Michael Schumacher   Reynard-Volkswagen/Spiess Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1991   David Coulthard   Ralt-Honda/Mugen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1992   Rickard Rydell   TOM'S-Toyota Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1993   Jörg Müller   Dallara-Fiat/Novamotor Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1994   Sascha Maassen   Dallara-Opel/Spiess Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1995   Ralf Schumacher   Dallara-Opel/Spiess Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1996   Ralph Firman*   Dallara-Honda/Mugen-NBE Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1997   Soheil Ayari   Dallara-Opel/Spiess Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1998   Peter Dumbreck   Dallara-Toyota/TOM'S Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
1999   Darren Manning   Dallara-Toyota/TOM'S Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2000   André Couto   Dallara-Opel/Spiess Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2001   Takuma Satō   Dallara-Honda/Mugen-NBE Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2002   Tristan Gommendy   Dallara-Renault/Sodemo Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2003   Nicolas Lapierre   Dallara-Renault/Sodemo Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2004   Alexandre Prémat   Dallara-Mercedes-Benz/HWA Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2005   Lucas di Grassi   Dallara-Mercedes-Benz/HWA Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2006   Mike Conway   Dallara-Mercedes-Benz/HWA Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2007   Oliver Jarvis   Dallara-Toyota/TOM'S Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2008   Keisuke Kunimoto   Dallara-Toyota/TOM'S Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2009   Edoardo Mortara   Dallara-Volkswagen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2010   Edoardo Mortara   Dallara-Volkswagen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2011   Daniel Juncadella   Dallara-Mercedes-Benz/HWA Formule 3 (Coupe Intercontinentale/Trophée International) Résultats
2012   António Félix da Costa   Dallara-Volkswagen Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2013   Alex Lynn   Dallara-Mercedes-Benz Formule 3 (Coupe Intercontinentale) Résultats
2014   Felix Rosenqvist   Dallara-Mercedes-Benz Formule 3 (Coupe du monde) Résultats
2015   Felix Rosenqvist   Dallara-Mercedes-Benz Formule 3 (Coupe du monde) Résultats
2016   António Félix da Costa   Dallara-Volkswagen Formule 3 (Coupe du monde) Résultats
2017   Daniel Ticktum   Dallara-Volkswagen Formule 3 (Coupe du monde) Résultats
2018   Daniel Ticktum   Dallara-Volkswagen Formule 3 (Coupe du monde) Résultats

* Les organisateurs de l'épreuve ont admis en 2007 qu'à la suite d'une erreur de chronométrage, la victoire de l'édition 1996 aurait dû revenir à Jarno Trulli et non à Ralph Firman. Le palmarès reste néanmoins en l'état.

BibliographieModifier

  • Stéphane Barbé, « Macao la roulette rosse », L'Equipe,‎ , p. 28-29

AnnexesModifier