Gaston II de Foix-Béarn

aristocrate français
(Redirigé depuis Gaston II de Foix)

Gaston II de Foix
Gaston IX de Béarn
Gaston II d'Andorre
Gaston II de Marsan
Illustration.
Titre
11e comte de Foix

27 ans, 9 mois et 13 jours
Régent Jeanne d'Artois
(1315-1317)
Marguerite de Béarn
(1317-1319)
Prédécesseur Gaston Ier
Successeur Gaston III
Vicomte de Béarn

27 ans, 9 mois et 13 jours
Régent Jeanne d'Artois
(1315-1317)
Marguerite de Béarn
(1317-1319)
Prédécesseur Gaston VIII
Successeur Gaston X
3e coprince d'Andorre

27 ans, 9 mois et 13 jours
Régent Jeanne d'Artois
(1315-1317)
Marguerite de Béarn
(1317-1319)
Prédécesseur Gaston Ier
Successeur Gaston III
Vicomte de Marsan

27 ans, 9 mois et 13 jours
Régent Jeanne d'Artois
(1315-1317)
Marguerite de Béarn
(1317-1319)
Prédécesseur Gaston Ier
Successeur Gaston III
Biographie
Dynastie Maison de Foix-Béarn
Date de naissance
Date de décès
Père Gaston Ier de Foix-Béarn
Mère Jeanne d'Artois
Conjoint Aliénor de Comminges
Enfants Gaston III Red crown.png
Illégitimes :
Arnaud-Guilhem de Béarn
Béarnèse de Foix-Béarn
Pierre de Foix-Béarn

Gaston II de Foix-Béarn
Comte de Foix
Vicomte de Béarn
Vicomte de Marsan
Coprince d'Andorre et viguier d'Andorre

Gaston II de Foix-Béarn (1308 † 1343), est comte de Foix, vicomte de Béarn (sous le nom de Gaston IX), de Marsan et coprince et viguier d'Andorre de 1315 à 1343. Il est fils de Gaston Ier, comte de Foix, vicomte de Béarn, de Marsan et de Castelbon, coprince et viguier d'Andorre, et de Jeanne d'Artois.

BiographieModifier

Il succède à son père à l’âge de sept ans sous la tutelle de sa mère Jeanne d'Artois, mais celle-ci mécontente la noblesse locale qui obtient en 1317 du parlement de Paris que Jeanne soit dessaisie de ses charges. Elle sera d’ailleurs emprisonnée sur l’ordre de son fils à partir de 1329.

Une fois majeur, vers 1325, il reprend la guerre contre les comtes d’Armagnac qui lui contestent le Béarn. En 1329, Philippe III d’Évreux, roi de Navarre et le pape Jean XXII interviennent pour mettre fin aux combats.

Vassal de la France pour le comté de Foix et de l’Angleterre pour le Béarn et le pays de Marsan, il se range dans le camp français pendant la guerre de Cent Ans et combat les seigneurs gascons partisans du roi Édouard III.

Gaston opère également en Espagne, au côté du roi Jacques III de Majorque contre le roi Pierre IV d’Aragon. Il participe également au siège d’Algérisas par les troupes chrétiennes d’Espagne, mais y trouve la mort le .

Mariage et enfantsModifier

Il épouse en 1324[1] Aliénor de Comminges, fille de Bernard VII, comte de Comminges et de Laure de Montfort. De ce mariage naît :

  • Gaston III (1331 † 1391), comte de Foix, vicomte de Béarn, de Marsan et de Castelbon, coprince d’Andorre.

Il laisse également plusieurs enfants illégitimes :

  • Arnaud-Guilhem († 1391)
  • Bearnèse, mariée à Raymond Bernard II de Castelnau-Tursan
  • Pierre, prétendant à la seigneurie de Biscaye en vertu des droits de son épouse, cité par Jean Froissart dans le récit du voyage qu'il fit en Béarn, marié c. 1372 à Florence d'Aragon, née c. 1354 et décédée après 1365, sœur cadette d'Isabelle de la Cerda, décédée après 1365, prétendante à la seigneurie de Biscaye, et aussi prétendante à la seigneurie de Biscaye, veuve d'Arnaud Raymond de Niort, vicomte de Sault, prétendant à la seigneurie de Biscaye en vertu des droits de son épouse, sans déscendance, fille de Jean d'Aragon et de sa femme Isabel de Lara, prétendante à la seigneurie de Biscaye, et eut :
    • Pierre, marié, a eu :
      • une fille, mariée à Bernard, seigneur de Sainte-Colomme
    • Adrienne
  • Marguerite, mariée à Jean de Châteauverdun, seigneur de Caumont

Notes et référencesModifier

  1. Le 23 avril 1324, le pape Jean XXII se réjouit que le comte Gaston II de Foix ait obtenu du roi Charles IV le Bel la permission de célébrer son mariage avec la soeur du comte Bernard VIII de Comminges; le 4 août 1324, le pape le félicite pour la solennisation de son mariage : Louis Guérard, Documents pontificaux sur la Gascogne d'après les archives du Vatican. Pontificat de Jean XXII (1316-1334), vol. 2, Paris / Auch, Honoré Champion / Léonce Cocharaux, coll. « Archives historiques de la Gascogne », (lire en ligne), p. 133, 138-140.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier