Philippe d'Artois (1269-1298)

aristocrate français, héritier du comté d'Artois, 1269-1298

Philippe d'Artois (né en 1269, mort le ). Seigneur de Conches-en-Ouche et de Mehun, fils aîné de Robert II le Noble (1250-1302), comte d'Artois, et d'Amicie de Courtenay, dame de Conches et de Mehun. Le fait qu'il soit mort prédécédé (avant son père) a empêché que lui et son fils Robert III puissent succéder à la comté d'Artois (la coutume de Flandre-Artois n'admettant pas le droit de représentation) : c'est donc sa sœur Mahaut et ses descendants qui reçoivent alors l'héritage comtal.

BiographieModifier

Mariage et descendanceModifier

Il avait épousé Blanche de Bretagne (1270-1327), dame de Brie, fille de Jean II, duc de Bretagne et de Béatrice d'Angleterre, d'où les enfants suivants :

DécèsModifier

Grièvement blessé à la bataille de Furnes le , il succombe des suites de ses blessures un an plus tard.

AnnexesModifier

Bibliographie complémentaireModifier

Notes et référencesModifier

  1. forme ancienne d'Othon
  2. Marie Pessiot, « Un tombeau oublié de la famille de saint Louis à Royaumont : le tombeau d'Ote, 1291, fils de Philippe d'Artois », La Revue du Louvre et des musées de France, no 4,‎ , p. 29-36 (résumé).
  3. « Tombeau d’Ote, fils de Philippe d’Artois († 1291) », notice d'oeuvre, sur Musée du Louvre (consulté le 7 février 2020).