Juan Nuñez de Lara

Juan Nuñez de Lara
Fonctions
Grand-maître de la maison du roi (d)
Ensign of the Royal Banner of Castile (d)
Titre de noblesse
Seigneur de Biscaye
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Couvent de Saint Paul (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Maison d'Ivrée (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Ferdinand de la Cerda (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Juana Núñez de Lara (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Marie de La Cerda
Blanche de la Cerda (en)
Marguerite de Lara (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Juana de Lara
Pedro de Lara (d)
Nuño Diaz de Haro
Elisabet Larakoa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Juan Nuñez de Lara (Juan Núñez de Lara III en espagnol) (1313 - Burgos, 1350, à l'âge 37 ans) a été infant[1] de Castille et seigneur de Lara (près de Burgos), fils de l'infant Ferdinand II de la Cerda (fils cadet de Ferdinand de la Cerda) et de Juana Núñez de Lara[2]. Bien qu'appartenant au lignage de la Cerda, branche aînée mais dépossédée de la Maison de Castille (elle-même branche cadette de la Maison d'Ivrée-Comté de Bourgogne), il a préféré porter le nom de famille de sa mère et celui de sa seigneurie.

Représentation du blason de la maison de la Cerda depuis le XIIIe siècle, résultat de la combinaison de la Castille et León, par l'infant Ferdinand, et de la France, par Blanche de France

En 1331, il épouse Maria Diaz II de Haro, treizième dame de Biscaye, fille et héritière de Juan de Castille de Haro, le douzième seigneur de Biscaye, assassiné à Toro en 1326, et d'Isabelle de Portugal. Maria Diaz II était la petite-fille paternelle de l'infant Juan de Castille (1262-1319 ; fils puîné d'Alphonse X, fils de saint Ferdinand III) et de Maria Diaz Ire de Haro, dame de Biscaye ; quant à Isabelle de Portugal, elle était la fille de l'infant Alphonse, fils d'Alphonse III de Portugal, et de Yolande-Emmanuelle de Castille, fille de l'infant Manuel de Castille et petite-fille de Ferdinand III. De ce mariage naîtront :

  • Juana de Lara de la Cerda (1335 - assassinée en 1359). quinzième dame de Lara et de Biscaye. Elle s'est mariée avec l'infant Tello de Castille, fils naturel d'Alphonse XI Le Justicier, qui sera assassiné à Séville, à l'âge de 24 ans, pendant la guerre civile entre ses beaux-frères Pierre le Cruel et Henri II de Trastamare, respectivement demi-frère et frère de Tello.
  • Lope Diaz de Haro (1336-1343), seigneur héritier de Biscaye, mais mort à l'âge de 7 ans.
  • Isabelle de Lara de La Cerda (1335/1340 - assassinée en 1361), seizième dame de Lara et de Biscaye entre 1359 et 1361. Elle s'est mariée en 1354 avec l'infant Juan d'Aragon, fils d'Alphonse IV d'Aragon, assassiné par Pierre le Cruel à Bilbao : Postérité éventuelle, cf. l'article Gaston II de Foix.
  • Nuño Diaz de Haro (1348-1352), quatorzième seigneur de Lara et de Biscaye. Successeur de ses parents en 1350, à l'âge de 2 ans, mais mort à 4 ans.

De sa relation avec Mayor Leguizamón est né :

  • Pedro de Lara (1348-1384,: comte de Mayorga, marié avec Beatriz de Castro.

Malgré la mort de sa femme, il a continué à se proclamer seigneur de Biscaye, ce qui facilitera les choses à la chancellerie castillane d'Henri II régie par Pero López de Ayala, en alléguant que ledit roi Henri II de Trastamare (mari de Jeanne Manuel de Villena, fille de l'infant Juan Manuel de Castille, neveu d'Alphonse X, et de Blanche Núñez de Lara de la Cerda, une des sœurs de notre Juan Nuñez : voir ci-contre), serait le successeur légitime à la seigneurie de Biscaye, et que par conséquent le fils aîné d'Henri II et Jeanne Manuel serait le prochain seigneur de Biscaye. Ainsi, la seigneurie de Biscaye, après presque un siècle de conflits, tombait dans le domaine des rois castillans, par l'intermédiaire d'héritages féminins.

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les généalogistes qui travaillent sur la dénommée Casa Real de la Cerda appellent par Infante/Infant, presque tous les hommes et femmes descendants de la supposée Maison Royale pendant plusieurs générations, sans expliquer précisément les raisons juridiques pour cela, traditionnelles alors dans le royaume castillan.
  2. Juana Núñez de Lara, dite la Palomilla (? , 1285 - Palencia, 12 juin 1351). Noble castillane, de la puissante Famille de Lara. Dame de Lara et d'Herrera (province de Burgos). Sœur héritière de Juan Nuñez II de Lara, et fille de Juan Nuñez Ier de Lara et de Teresa Diaz de Haro ; Teresa, fille de Diego Lopez III de Haro et sœur de Lope Diaz III de Haro, était la tante de Maria Diaz Ire de Haro citée dans cet article ; les Haro sont les princes de la Biscaye.