Défense de l'avant-poste Snipe

Défense de l'avant-poste Snipe
Description de cette image, également commentée ci-après
Contre-attaques des forces de l'Axe dans la zone de l'avant-poste Snipe, au matin du 27 octobre.
Informations générales
Date 26
Lieu El Alamein, Égypte
30° 40′ 24″ N, 28° 34′ 59″ E
Issue Victoire britannique
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-UniDrapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Victor Buller Turner (en)Drapeau de l'Allemagne Georg Stumme
Drapeau de l'Italie Ettore Bastico
Forces en présence
2e bataillon, brigade de fusiliers
239e batterie du 76e (Royal Welch Fusiliers) régiment antichar, Royal Artillery
Kampfgruppe Stiffelmayer
15e Panzerdivision (une partie)
Pertes
72 tués52 à 57 véhicules blindés détruits

Campagne d'Afrique du Nord de la Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne d'Afrique du Nord

Guerre du Désert


Débarquement allié en Afrique du Nord


Campagne de Tunisie

Coordonnées 30° 50′ 00″ nord, 28° 57′ 00″ est

La défense de l'avant poste Snipe a eu lieu en Égypte lors de la Seconde bataille d'El Alamein, dans le cadre de la Guerre du Désert pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans la nuit du 26/27 octobre 1942, le 2e bataillon de la Brigade des fusiliers britannique, accompagnée de 13 canons antichars de 6 livres et la 239e batterie du 76e (Royal Welch Fusiliers) régiment antichar, Royal Artillery, accompagnée de 6 autres canons de 6 livres, reçut l'ordre d'occuper une zone désertique connue sous le nom de « Snipe », une petite dépression située à 2,4 km au sud-ouest de Kidney Ridge, qui s'apparentait à un avant-poste. Une fois consolidé, il pourrait servir de point de départ à une avancée de la 24e brigade blindée.

Du 26 to 27 octobre, la 2e brigade des fusiliers résista à de nombreuses contre-attaques blindées de l'Axe, aux bombardements d'artillerie constants et aux tirs de mitrailleuses, tout en mettant hors de combat 52 à 57 véhicules blindés ennemis, avec le soutien intermittent des chars et de l'artillerie de la 1re division blindé. La défense de l'avant-poste Snipe réussit à gâcher la plus grosse contre-attaque de l'Axe contre les positions capturées par la 8e armée lors de l'opération Lightfoot, mais le bataillon comptabilisa 72 victimes. Les combats de l'avant-poste Snipe conduisit Rommel à estimer qu'une attaque blindée, sur un terrain que les défenseurs avaient pu préparer, avait peu de chances d'aboutir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Matthew Cooper, The German Army 1933–1945: Its Political and Military Failure, Briarcliff Manor, NY, Stein and Day, (ISBN 978-0-8128-2468-1)
  • F. H. Hinsley, British Intelligence in the Second World War: Its influence on Strategy and Operations (abridged edition), London, HMSO, coll. « History of the Second World War », , 2nd rev. éd. (1re éd. 1993) (ISBN 978-0-11-630961-7)
  • Jon Latimer, Alamein, London, John Murray, (1re éd. 2002) (ISBN 978-0-7195-6213-6)
  • B. Pitt, The Crucible of War: Montgomery's Command, vol. III, London, Jonathan Cape, , Cassell éd. (1re éd. 1982) (ISBN 978-0-304-35952-3, lire en ligne  )
  • I. S. O. Playfair, C. J. C. Molony, F. C. Flynn et T. P. Gleave, The Mediterranean and Middle East: The Destruction of the Axis Forces in Africa, vol. IV, Uckfield, UK, Naval & Military Press, coll. « History of the Second World War United Kingdom Military Series », (1re éd. HMSO 1966) (ISBN 978-1-84574-068-9)
  • C. E. Lucas Phillips, Alamein, London, rev., coll. « British Battles », (1re éd. 1965) (ISBN 978-0-330-30011-7)

Liens externesModifier